Back to main menu

Le délai de transmission










Etant donné la distance de la lune à la terre (384000km) et la vitesse de la lumière (300000km/s), cela prend 1,25 secondes à la lumière pour aller de la terre à la lune et vice versa (un peu plus que 1,25 seconde, mais j'arrondirai à 1,25 seconde).
Le temps de transmission des ondes radio de la terre à la lune ou de la lune à la terre ne peut donc être inférieur à 1,25 seconde (il est même un peu supérieur, car les ondes peuvent être un peu ralenties dans l'atmosphère de la terre, mais nous le négligerons).
Les gens pensent généralement que, dans la discussion entre les astronautes et Houston, il devrait y avoir un délai de 1,25 seconde entre chaque phrase du dialogue, c'est à dire aussi bien entre une question de l'astronaute et la réponse de l'opérateur sur terre qu'entre une question de l'opérateur et la réponse de l'astronaute.
Mais c'est faux, car la réponse de l'astronaute n'est pas enregistrée quand elle part de la lune, mais quand elle arrive sur terre.
Il n'y a donc aucun délai en fait dans l'enregistrement entre une question de l'astronaute et la réponse de l'opérateur à Houston.









D'un autre côté, entre une question de l'opérateur à Houston, et la réponse de l'astronaute, il doit y avoir le double du temps de transmission entre la terre et la lune.
En effet:
- Cela prend 1,25 seconde à la question de l'opérateur pour atteindre l'astronaute.
- L'astronaute entend la question et y répond.
- Cela prend ensuite encore 1,25 seconde à cette réponse pour atteindre Houston où elle est finalement enregistrée.
Donc, entre la question enregistrée de l'opérateur et la réponse enregistrée de l'astronaute, il y a en fait 2x1,25=2,5 secondes, et pas simplement 1,25 seconde.
Ceci est un minimum absolu; ce délai devrait même être supérieur à 3 secondes.
Si vous examinez le dialogue entre Houston (Parker) et les astronautes, vous pouvez effectivement voir que, lorsque Parker parle, les astronautes ne répondent généralement pas avant trois secondes après que Parker ait parlé.









Ce délai devrait toujours être observé, car, s'il ne l'était pas, cela voudrait dire que les astronautes sont plus proches de Houston, et donc que la mission lunaire n'est pas réelle.
Je suis tombé sur un article intéressant d'internet, fait par quelqu'un qui n'est pas originellement un adepte du canular lunaire, un conservateur chrétien qui considérait les adeptes du canular comme des "cinglés"; il pensait que leur arguments étaient plutôt stupides et certainement aisés à contrer, et ils lui paraissaient comme des gens anti-science refusant une remarquable prouesse technologique.
Mais, ce qu'il a vu à propos du délai de transmission l'a laissé dubitatif, et l'a amené à se demander si les adeptes du canular étaient vraiment si insensés.









Dans une transmission d'Apollo 11, Houston dit à Collins, qui est resté dans le module de commande:
“I guess you’re about the only person around that doesn’t have TV coverage of the scene.”
(ce qui signifie; "Je pense que vous devez être la seule personne qui n'a pas de couverture TV de la scène".)
A quoi Collins répond:
“That’s alright, I don’t mind a bit.”
(Ce qui signifie: "Cela ne fait rien, je m'en fiche").
Le problème est que, dans la transmission originale en direct (dont le graphe sonore est montré ci-dessus), Collins répond seulement 1,07 seconde après que Houston lui ait parlé (C'est à dire que le temps enregistré de sa réponse est seulement séparé de 1,07 seconde de la phrase de Houston).









Mais, dans la nouvelle version améliorée de la NASA, cette anomalie a été corrigée, et la NASA a ajouté du remplissage de sorte que la réponse de Collins soit maintenant séparée de la phrase de Houston par un délai normal de transmission...
...Mais ce qui est encore plus étrange est qu'il y a un écho avant la réponse de Collins qui correspond exactement au délai de transmission (2,62 seconde), comme si c'était un repère pour placer la réponse de Collins (ou plutôt l'acteur qui joue Collins).
Donc maintenant ceux qui écoutent la dernière version de cet enregistrement, et qui n'ont pas entendu l'enregistrement original, peuvent penser qu'il n'y a pas de problème avec le temps de transmission sur cette discussion.









Que pouvait-on attendre d'autre de cette tricheuse de NASA?












En fait, il n'est pas nécessaire de chercher longtemps pour trouver d'autres cas de temps incorrects de transmission.
Il est possible de trouver plusieurs temps incorrects de transmission dans Apollo 17 (j'aime particulièrement cette mission, car c'est la mission la plus riche en incohérences et surprises).
Nous trouvons un temps incorrect de transmission dès le début d'Apollo 17 (au temps 118:14:22).
Dans la transcription, il y a le dialogue suivant:
Parker: Hey, we have a picture, 17. We have a picture (Hé, nous avons une image, 17, nous avons une image).
Cernan: You have? Ah, beautiful, babe. It's all yours. I hope it moves now (Vous avez? Ah, joli, bébé. Elle est toute à vous. J'espère qu'elle bouge maintenant).
Parker: It does. (elle le fait).
Cernan: I hope it moves. You'll find out...(J'espère qu'elle bouge. Vous allez le voir).






Ceci est le graphe sonore de la discussion; elle s'étend sur une durée de 13 secondes environ.
(Cliquez le bouton de départ pour la jouer).









Si nous la décomposons, vous voyons les étapes suivantes:
1) Parker dit: "Hey, we have a picture, 17. We have a picture."
2) Cernan répond: "You have?", mais bien trop tôt, moins d'une demie seconde après que parker ait parlé.
En fait il répond exactement comme d'il était juste à côté de Parker.
3) Après une petite pause, Cernan continue: "Ah, beautiful, babe. It's all yours. I hope it moves now."
4) Parker répond: "It does".
5) Cernan dit finalement: "I hope it moves. You'll find out", mais très rapidement après Parker.

Maintenant, vous pourriez dire;
Parker dit deux fois "Nous avons une image"; peut-être Cernan n'a-t-il pas attendu que Parker finisse de parler et à répondu à la première occurrence.
Mais, même dans ce cas, il est en avance, car, entre la fin du premier "Nous avons une image" (barre verte) et le début de la réponse de Cernan (barre bleue), il n'y a que 1,8 seconde, donc toujours moins que le délai minimum de transmission (même s'il avait répondu au premier "Nous avons une image", il aurait dû répondre une seconde plus tard).












Il y a un autre exemple de réponse trop rapide de Schmitt au temps 168:32:35.
Parker dit:
"Okay, I copy. I understand" ((OK, j'entends. je comprends).
Puis:
"But we'd like to get you going" (Mais nous aimerions que vous avanciez).
Et, après une pause:
"In case you didn't get the clue." (au cas où vous n'auriez pas compris).
Et Schmitt répond Successivement:
"I know" (Je sais)
Puis:
"Look on". (On y va)
Puis:
"Okay"









Ceci est le graphe sonore de la discussion; il est sur une durée de 7,5 secondes environ.









Si nous le décomposons, nous voyons les étapes suivantes:
1) Parker dit: "Okay, I copy. I understand." (Je l'ai coloré en bleu foncé).
2) Puis Parker dit: "But we'd like to get you going." (Je l'ai coloré en vert foncé)
3) Et, après une pause, Parker dit: "In case you didn't get the clue." (Je l'ai coloré en rouge).
4) A la première partie de la phrase de Parker ("Okay, I copy. I understand"), Schmitt répond d'abord "I know" (Je l'ai coloré en bleu clair); il répond 4,1 secondes après cette partie de phrase, ce qui est un délai normal.
5) A la deuxième partie de la phrase de Parker ("But we'd like to get you going"), Schmitt répond "Look on" (Je l'ai coloré en vert clair); il répond 3 secondes après cette partie de phrase, ce qui est encore un délai normal.
6) A la troisième partie de ma phrase de Parker ("In case you didn't get the clue"), Schmitt répond "Okay" (Je l'ai coloré en rose); Cette fois, il répond seulement 1,4 secondes après cette dernière partie de la phrase, ce qui est un délai anormalement court.












En plus des cas d'astronautes répondant simplement trop rapidement, nous avons aussi quelques cas plus drôles d'astronautes commençant à répondre trop tôt, mais repris par Houston, et répétant leur réplique au temps correct.
Le premier cas que j'ai trouvé est au temps 142:49:05 dans Apollo 17.
Dans la transcription, nous trouvons le dialogue suivant:
Parker dit:
"Okay. And John (Young) suggests that we might just check it momentarily while you're here to make sure it's still holding on good and tight. Both the clamps and the tape." (OK, et John Young suggère que nous pourrions juste faire un contrôle momentanément tant que vous être là pour vous assurer que cela tient encore bien. A la fois les pinces et la bande".
A quoi Cernan répond:
"Yeah, that's on my list" (Oui, c'est sur ma liste).
Il ne fait pas de doute que Cernan répond à la dernière partie de la phrase de Parker, car il devait savoir de quels éléments Parker parlait (les pinces et la bande) avant de dire qu'ils étaient sur sa liste.









Ceci est la discussion entre Houston et l'astronaute, avec la graphe sonore synchronisé; elle est sur une durée de 12 secondes environ (11,5 secondes exactement).
(Cliquez sur le bouton de départ pour le jouer).









Si nous la décomposons, nous voyons les étapes suivantes:
1) Parker parle et dit quelque chose à Cernan.
2) Cernan commence à répondre, mais il répond moins d'une seconde après que Parker ait fini de parler, et ne finit pas tout à fait sa phrase, visiblement embarrassé.
3) Nous entendons la fin de l'écho de la voix de Parker.
4) Cernan répète sa réplique à nouveau, avec le délai normal cette fois.









C'est plus drôle que l'astronaute répondant simplement trop tôt, car cela met en relief que les astronautes devaient penser à respecter le délai de transmission avant de répondre, ce qui n'est pas si évident dans le cours d'une discussion.












J'ai trouvé un autre exemple d'un astronaute répliquant trop tôt et repris par Houston, encore plus drôle que le cas précédent
Cet exemple est au temps 169.28.09 dans Apollo 17.
Dans la transcription, Parker parle à Schmitt et dit:
"Copy that. We've also got SCB-3 with the Rover samples in it on the Rover, if you have any...yeah, you have some of those today." (J'entends. Nous avons le SCB-3 avec les échantillons de la rover dedans sur la Rover, si vous en avez...Oui, nous en avons quelques uns aujourd'hui).
Et Schmitt répond:
"No, we emptied those into 5." (Non, nous les avons vidé dans le 5).
Il ne fait pas de doute que Schmitt répond à la dernière partie de la phrase de Parker, car il devait savoir de quels échantillons Parker parlait avant de dire ce qu'il en avait fait.









Ceci est la discussion entre Houston et l'astronaute, avec le graphe sonore synchronisé; elle est sur une durée de 11 secondes environ (10,5 secondes exactement).
(Cliquez sur le bouton de départ pour la jouer).









Si nous la décomposons, nous voyons les étapes suivantes:
1) Parker parle à Schmitt.
2) Schmitt commence immédiatement à répondre, mais il cale après avoir juste dit "we" (nous).
3) Nous entendons une partie de l'écho de la voix de Parker.
4) Schmitt commence à répondre à nouveau, mais il est encore en avance, et cale à nouveau après le "we".
5) Nous entendons la fin de l'écho de la voix de Parker.
6) Finalement Schmitt dit sa réponse complète, avec le délai de transmission correcte cette fois.
J'ai grisé sur le graphe sonore les deux fois que Schmitt répond en avance sur le délai de transmission.









Cet exemple est donc encore plus drôle que l'exemple avec Cernan, car Schmitt n'est pas en avance juste une fois, mais même deux fois.
(Y a-t-il un exemple avec un astronaute étant en avance trois fois de suite? Je ne pense pas, deux fois est déjà un exploit, LOL!).












Parfois nous entendons l'écho de la voix de Parker, mais pas toujours.
Pourquoi donc?
Pace que, lorsque nous entendons l'écho de la voix de Parker, c'est parce qu'elle revient à travers le microphone de l'astronaute.
Mais elle ne peut seulement revenir que si le microphone est activé; et, pour que le microphone soit activé, l'astronaute avait un interrupteur qui lui permettait d'activer ou désactiver le microphone (qui est était activé par un "VOX control").
Cependant, lorsque l'astronaute active le VOX control, nous entendons un clic d'activation; inversement, lorsque l'astronaute désactive le VOX control, nous entendons un clic de désactivation; cela ressemble au son que l'on entend lorsque quelqu'un rend le contrôle à son interlocuteur dans une CB, un petit craquement.









Cette demonstration visuelle et sonore illustre ce qui se passe; dessus, nous entendons d'abord le bruit du silence parce que le contrôle sonore est couramment coupé, puis un clic d'activation, puis l'écho de la voix de Parker, puis un clic de désactivation, puis le bruit du silence à nouveau parce que le contrôle sonore est à nouveau coupé.
Mon exemple est parfaitement réaliste, car je l'ai fait avec des parties que j'ai piquées depuis une vidéo d'Apollo 17.
(Cliquez sur le bouton de départ pour la jouer).
Donc, si, avant que l'astronaute ne parle, nous entendons l'écho de la voix de Parker non terminé (i.e. si nous reculons de 2,55 secondes après la fin de l'écho, nous entendons encore Parker parler), et que, entre la fin prématurée de l'écho et le moment où l'astronaute parle, nous ne trouvons pas deux clics (un clic de désactivation suivi d'un clic d'activation), alors c'est clairement anormal.
L'écho semble toujours avoir un délai correct dans les vidéos, mais il est évident qu'ils utilisaient un moyen artificiel de le générer.









Le premier exemple d'écho anormal est au temps 118.14.40 dans Apollo 17.
Dans le script, Parker dit:
"Okay, could we have a EMU check on you fellows when convenient?" (pourrions avoir un test EMU sur vous, mes amis, quand cela vous convient?").
Et Cernan répond:
" Okay. Commander is 3.8 plus. I must be 80 percent and no flags and no tones."









Ceci est la discussion entre Houston et l'astronaute, avec le graphe sonore synchronisé; elle est sur une durée de 8,5 secondes environ.
(Cliquez sur le bouton de départ pour la jouer).









Si nous la décomposons, nous voyons les étapes suivantes:
1) Parker Parle.
2) Nous entendons un bip.
3) Nous entendons un clic d'activation du microphone (je l'ai coloré en jaune).
4) Nous entendons l'écho de la fin de la phrase de Parker, mais pas entièrement.
La partie que j'ai colorée en vert clair correspond avec la partie que j'ai colorée en vert foncé dans la phrase de Parker.
La partie que j'ai colorée en rose correspond avec la partie que j'ai colorée en rouge dans la phrase de Parker, mais elle est muette, ce n'est pas l'écho de la partie que j'ai colorée en rouge, alors que cela devrait l'être.
5) Nous entendons finalement la réponse de Cernan.

Il ne fait pas de doute que nous aurions dû entendre l'écho complet de la fin de la phrase de Parker, car, après l'activation de microphone (colorée en jaune), le microphone n'est pas désactivé avant que Cernan ne commence de parler, sinon nous entendrions les clics de désactivation et d'activation et les verrions sur le graphe sonore, et ce n'est pas le cas!
Donc le fait que la partie que j'ai colorée en rose ne reproduise pas l'écho de la partie colorée en rouge dans la phrase de Parker est clairement anormal!









Sur cet exemple visuel et sonore, j'ai répété 5 fois le clic d'activation que nous entendons dans l'extrait que j'ai montré.
Vous pouvez clairement entendre qu'il ressemble à un clic d'interrupteur et non une voix humaine.
(Cliquez sur le bouton de départ pour la jouer).









Le deuxième exemple d'écho anormal est au temps 169.23.11 dans Apollo 17.
Dans le script, Parker dit:
"There's probably not very many convenient places to put it. That sounds like a good idea to me."
(Il n'y a probablement pas beaucoup d'endroits adéquats pour le poser; cela me semble une bonne idée).








Ceci est la discussion entre Houston et l'astronaute, avec le graphe sonore synchronisé; elle est sur une durée de 4,5 secondes environ.
(Cliquez sur le bouton de départ pour la jouer).









Si nous la décomposons, nous voyons les étapes suivantes:
1) Parker parle.
2) Nous entendons un bip.
3) Nous entendons Cernan dire "Very Well", ce qui signifie que le microphone est couramment activé; nous ne voyons pas un clic d'activation entre le bip et le moment où Cernan commence de parler, mais il a pu être activé en même temps que le bip, ou pendant que Parker parlait.
4) Nous entendons l'écho de la fin de la voix de Parker (je l'ai colorée en vert clair, et j'ai coloré en vert foncé la fin de la phrase de Parker dont elle est l'écho); c'est normal, car le microphone est encore activé, mais il y a deux choses qui sont moins normales:
a) Cernan a répondu avant la fin de l'écho de la phrase de Parker (peut-être n'a-t-il pas attendu que Parker finisse sa phrase).
b) Entre le bip et le moment où Parker parle (partie colorée en rose), le microphone était activé, et cette partie correspond à l'écho d'une partie de la phrase de Parker (que j'ai colorée en rouge); nous aurions donc dû entendre l'écho de cette partie, et ce n'est pas le cas, elle est muette!
Bien sûr, vous pourriez dire que le fait qu'il y ait des parties manquantes dans l'écho peut venir de problèmes de transmission, mais il est vraiment étrange que ces problèmes de transmission se produiraient répétitivement sur l'écho de la voix de Parker et jamais sur les voix des astronautes!












Mais l'exemple le plus original d'écho anormal que j'ai trouvé est au temps 169:22:00 dans Apollo 17.
Dans la transcription, Parker dit à Cernan:
"I see where you've got a feedwater tone coming up pretty soon, Gene." (Je vois que vous avez une tonalité de remplissage d'eau qui va bientôt arriver, Gene).
Et Cernan répond:
"Bob, I already got it and I'm in Auto. Just about 30 seconds ago." (Bob, je l'ai déjà eue, et je suis en mode Auto; juste depuis trente secondes".









Ceci est la discussion entre Houston et l'astronaute, avec le graphe sonore synchronisé; elle est sur une durée de 9 secondes environ (Un peu moins).
(Cliquez le bouton de départ pour la jouer).









Si nous la décomposons, nous voyons les étapes suivantes:
1) Parker parle à Cernan
2) Il y a un bip
3) Puis nous entendons l'écho de la voix de Parker
4) Puis Cernan répond, avec un délai de transmission normal (ou presque).
5) Il y a finalement un double bip.

La barre bleue indique la fin de la voix de Parker, et la barre verte la fin de l'écho de la voix de Parker.
Entre les deux, il devrait y avoir le délai de transmission vers et depuis la lune, donc pas moins de 2,5 secondes (typiquement 2,6 secondes).
Mais, si nous mesurons sur le graphe sonore, nous trouvons seulement 2 secondes (entre 2 et 2,1 secondes), définitivement moins que le délai normal; j'ai indiqué avec une barre rouge où la fin de l'écho de la voix de Parker (la barre verte) aurait dû être.
En fait, ce n'est pas parce que l'écho de la voix de Parker a un délai incorrect, mais parce que la fin de la voix de Parker manque sur l'écho; il y a environ une demie seconde manquante sur l'écho; c'est anormal, car le microphone n'a pas été désactivé; nous n'entendons pas un clic de désactivation suivi d'un clic d'activation avant que Cernan ne réponde, et d'ailleurs Cernan répond rapidement après la fin de l'écho.
Si la fin de la voix de Parker manquait sur l'écho et que le microphone était activé, cela signifie que Cernan n'a pas pu entendre la fin de la phrase de Parker; cependant cette fin contenait le prénom de Cernan (Gene).
Donc, Cernan ne pouvait savoir que Parker s'adressait à lui; il aurait pu éventuellement le deviner, si Parker lui avait donné un indice, mais Parker lui parle d'une tonalité de remplissage qui va bientôt arriver, ignorant que cette tonalité a déjà eu lieu pour Cernan; Cernan aurait donc pu penser que Parker s'adressait à Schmitt plutôt qu'à lui, à moins qu'il ait entendu Parker s'adresser spécifiquement à lui, ce qui n'est justement pas le cas.
Il y a clairement une contradiction ici!












J'ai trouvé un autre cas original d'écho bizarre.
C'est au temps 119.14.17 dans Apollo 17.
Dans le script, Parker dit:
"Roger. Understand you also have the heat flow connector connected by now?" (Entendu. je comprends que vous avez connecté le connecteur de flux de chaleur maintenant?").
Et Schmitt répond:
"Yes sir".









Ceci est la discussion entre Houston et l'astronaute, avec le graphe sonore synchronisé; elle est sur une durée de 6 secondes environ.
(Cliquez le bouton de départ pour la jouer).









Si nous analysons ce graphe sonore, nous voyons que l'écho est complet et correctement retardé.
Alors quel est le problème?
Le problème est que l'écho (coloré en rose) est aussi fort que la voix de Parker (colorée en rouge), dont c'est manifestement une réplique sur le graphe sonore; il semble même être un peu plus fort que la voix de Schmitt (colorée en jaune).
Normalement l'écho est plus faible que les voix de l'opérateur et les astronautes; en effet, il arrive au microphone depuis les écouteurs, et il apparaît donc étouffé relativement à la voix de l'astronaute, puisque leur bouche est plus proche du micro que les écouteurs.
Si l'écho de la voix de Parker est aussi fort que sa propre voix, nous devrions entendre un troisième écho, l'écho de l'écho; comment se fait-il que nous ne 'entendions pas?
Et, puisque l'écho de la voix de Parker est plus fort que dans les autres occasions, cela signifie que l'astronaute aurait placé ses écouteurs plus près du microphone (cela ne peut être expliqué par le fait qu'il aurait juste augmenté le volume du microphone, sinon le niveau de sa voix aurait également augmenté; d'ailleurs l'astronaute avait seulement un interrupteur pour activer ou désactiver le micro, mais pas de réglage pour ajuster son niveau).









Mais, si vous, sur terre, pourriez retirer vos écouteurs de vos oreilles pour les placer près du microphone, de sorte que l'écho de votre interlocuteur soit plus fort (mais vous créeriez un larsen d'enfer), tel n'était pas le cas pour les astronautes qui n'avaient pas la possibilité de le faire, comme ils ne pouvaient pas retirer leur casque...









...A moins que leur habit de cosmonaute soit bidon, et qu'ils pouvaient facilement le retirer sur le faux terrain de la lune.