Retour au menu principal


LES VIDEOS APOLLO





J'ai passé moins de temps sur les vidéos que sur les photos (sur lesquelles j'ai vraiment fait une étude systèmatique), mais néanmoins il y a quelques choses intéressantes à relever sur celles-ci.
Je passerai sur les études de la marche des astronautes et du roulement de la jeep à propos desquels vous pouvez trouver des vidéos sur Youtube.
Voici quelques points intéressants à propos de ces vidéo (non exhaustifs).








1) Le drapeau flottant.

Ce drapeau flottant a été beaucoup critiqué par les adeptes du canular, et "expliqué" par les fans d'Apollo qui n'y voient rien d'anormal.
L'expérience des mythbusters a convaincu des derniers qu'il était normal qu'il flotte sur la lune.
L'expérience des mythbusters montre seulement que le drapeau se met à flotter q'il est soumis à une action (et dans leur démonstration cette action est l'extraction de l'air qui crée un mouvement), et qu'il continue longtemps de flotter, car il n'y a pas de résistance de l'air pour le freiner.



Figure 1: Le drapeau est tourné plus que nécessaire

Sur cette vidéo, nous voyons que le drapeau est tourné de manière importante.
Il donne l'impression d'être agité par le vent.
Mais, si nous regardons attentivement la barre horizontale au sommet du drapeau, nous voyons qu'elle tourne avant la partie inférieure; si c'était le vent qui agitait le drapeau, ce serait le contraire.
La conclusion est donc que c'est l'astronaute qui fait tourner le drapeau, et non le vent; et la manière dont le drapeau bat en réaction à ce mouvement est normale, et ne nécessite pas de vent.
Conséquemment, cette séquence aurait parfaitement pu être tournée sur la lune, cat il n'est pas besoin de vent pour faire battre le drapeau.
Remarquez que cette séquence pourrait aussi bien avoir été tournée sur la terre, car le drapeau est tourné assez rapidement, ce qui ne laisse pas de temps à la résistance de l'air pour le freiner.
Bien sûr, les fans d'Apollo diront que le fait que la séquence pourrait aussi avoir été tournée sur la terre ne prouve pas qu'elle n'a pas été tournée sur la lune, et je leur accorde cela.
Donc, si j'admet qu'il n'y a pas besoin de vent pour faire battre le drapeau comme il le fait dans cette séquence, les fans d'Apollo en déduiront sans doute que j'admet que la séquence est parfaitement normale, et a probablement été tournée sur la lune?
Pas du tout!
En fait nous voyons que l'astronaute tourne le drapeau quatre fois; et bien, pourquoi pas diront les fans d'Apollo, le faire tourner facilite l'assemblage des parties du drapeau.
Je leur accorde cela, mais, ce qui est bizarre est que l'astronaute n'avait pas besoin de le faire tourner autant, de petites rotations auraient suffi.
En fait, si nous regardons les rotations successives du drapeau, nous voyons que les deux premières sont assez importantes, surtout la deuxième qui couvre un demi-tour!
Un demi-tour?
Lorsque vous assemblez deux tubes, avez vous jamais tourné autant?
Pourquoi pas, diront les fans d'Apollo, cela peut être un peu excessif, mais ce n'est pas interdit, et toujours pas preuve d'une anomalie!



Et pourtant, il y a quelque chose d'anormal!
Regardez l'astronaute pendant la deuxième rotation qui fait un demi-tour:
Son corps ne bouge pas du tout!
Cela signifie qu'il a fait tourner le drapeau sur un demi-tour uniquement avec une torsion de son poignet!
Les astronautes pouvaient donc tourner leur main gantée dans leur habit pressurisé sur 180°???
DESOLE, MAIS JE N'ACHETE PAS!!!
Les astronautes ne pouvaient pas avoir une telle mobilité avec leurs mains dans un habit pressurisé, pas question!!!
Il n'y a pas de miracle, il est absolument certain que l'habit pressurisé restreignait sévérement leur mobilité, et qu'il n'auraient certainement pas pu tordre leur poignet de manière aussi importante!

J'ai trouvé ceci sur le Web:
"La NASA prétend que les habits spatiaux portés par les astronautes étaient pressurisés à 5 psi au dessus de la pression ambiante (0 psi du vide) sur la surface de la lune.
Nous avons examiné les gants que la NASA prétend que les astronautes ont porté, et trouvé qu'il sont faits de matière flexible ne contenant pas de système mécanique, hydraulique ou électrique qui aiderait les astronautes dans leur usage habile de leur doigts et mains alors q'ils portaient leur gants.
Des expériences ont prouvé de manière certaine que de tels gants sont impossibles à utiliser et que celui qui les porte ne peut pas plier le poignet ou les doigts pour faire un travail habile de quelque sorte lorsqu'ils sont gonflés à une pression de 5 psi au dessus de la pression ambiante, que ce soit dans le vide ou l'atmosphère terrestre.
La NASA a en fait montré des vidéos des astronautes utilisant leurs doigts et mains de manière normale durant leurs excursions lunaires sur la prétendue surface lunaire. Les vidéos montrent clairement qu'il n'y a pas de pression dans les gants...Une condition qui aurait causé une décompression explosive des astronautes résultant dans une mort pratiquement immédiate s'ils avaient réellement été environnés par le vide de l'espace."





J'ai trouvé cette séquence dans Apollo 17: Un sac bouge de manière aléatoire sous l'action apparente du vent.
Il ne bouge certainement sous l'action de l'inertie, car il bouge toujours du même côté.



Il y aussi une scène ou le drapeau est bien immobile, et se met un peu à battre alors qu'un astronaute passe devant lui, mais sans le toucher(Figure 2).
J'en ai également fait une animation accélérée que je montre sur la figure 3.
Cette fois, les fans d'Apollo ne peuvent pas utiliser l'excuse que l'astronaute aurait secoué le drapeau quoique nous ne le voyions pas le faire.
Un fan d'Apollo affirme que l'astronaute aurait touché le drapeau parce que le drapeau serait de biais, mais c'est impossible car l'astronaute reste nettement plus grand que l'extrêmité du drapeau, ce qui ne serait pas le cas s'il la touchait.
Alors ils utilisent maintenant l'excuse de l'"électricité statique", mais cette excuse n'a aucun fondement.



Figure 2: Le drapeau se met ) battre légérement alors que l'astronaute passe juste devant sans le toucher


Figure 3: Une animation accélérée du drapeau se mettant à battre sans que l'astronaute ne l'ai touché du tout



Dans cette vidéo, on voit le drapeau se mettre soudainement en mouvement sans que l'astronaute ne l'ait secoué:


Voici aussi une vidéo ou le drapeau se met un peu à flotter alors que l'astronaute passe devant, mais sans le toucher:









2)Les flashes au dessus des astronautes


Cette vidéo montre des flashes lumineux bizarres qui apparaissent au dessus de la tête des astronautes:



J'en ai fait une animation que je montre sur la figure 4


Figure 4: Une animation montrant les flashes des cables


A plusieurs reprises, on voit des flashes lumineux au dessus des astronautes, soit près d'eux, soit plus loin (Figure 5).
A gauche de la figure 5, on voit un flash lumineux juste au dessus du sac d'un astronaute; les fans d'Apollo disent que ce flash vient de leur antenne; mais juste après, il y a un autre flash qui est sur la verticale de l'astronaute, mais nettement plus haut, et ne peut donc provenir de son antenne.
Les tenants du canular y voient la preuve que les astronautes sont suspendus à des cables métalliques qui les aident à avoir une démarche qui ressemble à celle qu'ils pourraient avoir sur la lune.
Il est évident que les truqueurs voulaient que ces flashes se voient, cat ils auraient parfaitement pu gainer les cables pour les éviter.


Figure 5: un premier flash apparaît juste au dessus du sac de l'astronaute sur la première photo, mais un second flash apparaît bien au dessus sur la seconde photo








3)Les sauts de l'astronaute dans Apollo 16

Dans Apollo 16, le commandant de la mission saute deux fois.

Voici la vidéo de son double saut:



Sur l'animation au ralenti ci-dessous, qui compare les deux sauts de l'astronaute, vous pouvez voir que la deuxième fois il saute différemment de la première.
Sur le deuxième saut, l'astronaute pivote légèrement; cela se voit parce que, contrairement au premier saut, l'astronaute ne pose pas les pieds sur le sol en même temps, il pose le pied gauche avant le pied droit.
S'il avait vraiment sauté sur la lune, il n'aurait pas pivoté.



Figure 6: Au cours de son second saut, l'astronaute pivote légèrement


Mais ce n'est pas la seule chose étrange que l'on peut voir sur cette vidéo:
Avant de prendre l'autre astronaute en photo, l'astronaute qui prend la photographie se décale de part et d'autre du drapeau, de la gauche vers la droite.
Ce qui est bizarre est que, au début du décalage, il apparaît devant le drapeau, et tout d'un coup, comme par magie, il passe derrière le drapeau, sans qu'il ait visiblement reculé.
C'est assez net sur cette animation au ralenti que j'ai faite avec les images de la vidéo:


Figure 7: Alors qu'il se décale vers la droite, le photographe passe subitement derrière le drapeau alors qu'il était auparavant devant







4) L'expérience de Galilée.

La fameuse expérience du marteau et la plume dans Apollo 15 est pour les fans d'Apollo la preuve indiscutable que la scène a été tournée sur la lune.
Voici une vidéo montrant cette expérience faire par les astronautes sur la "lune":



L'expérience consiste à lacher en même temps un marteau et une plume; comme la plume est plus sujette a la résistance de l'air sur terre que le marteau, elle n'arrivera pas en même temps que le marteau si l'expérience est faire sur la terre.
Par contre, sur la lune, comme il n'y a pas d'atmosphère et donc pas de résistance de l'air, le marteau et la plume arriveront en même temps.
Dans la vidéo, on voit effectivement le marteau et la plume lachés simultanement arriver en même temps sur le sol.
David Percy a montré que, si la plume était lachée verticalement, elle était moins sujette à la résistance de l'air, et pouvait alors arriver en même temps que le marteau.
Cependant, sur la vidéo, la plume semble bel et bien être horizontale.
Alors, l'expérience est vraiment faite sur la lune?

C'est lorsque l'on analyse scrupuleusement les images de la vidéo que l'on découvre la supercherie.
J'ai fait une animation ralentie avec les images de la séquence, et j'ai remarqué quelque chose de bizarre.
J'ai fini par comprendre comment ils s'y étaient pris pour ralentir le marteau.


Figure 8: L'animation ralentie de l'astronaute lachant le marteau et la plume



Figure 9: La même animation mais avec du contraste rajouté afin d'avoir une meilleure visibilité


a) Regardez d'abord la figure 10:
Tout au début de la course, le marteau est entièrement visible (à gauche sur la figure 10).
Un peu après, sa partie inférieure disparaît avalée par la couverture thermique qui est juste derrière l'astronaute (à droite sur la figure 10); on ne voit plus que sa partie supérieure.


Figure 10: Au début de sa course, le marteau commence à disparaître derrière la couverture thermique


b) Puis le marteau disparaît complétement, cachée par la couverture thermique.
Sur l'animation, on voit cette couverture thermique onduler au fur et à mesure que le marteau descend.
Sur les deux photos de la figure 11, on voit que la couverture thermique change de forme; c'est le marteau, qui en glissant le long de celle-ci, la fait onduler.


Figure 11: le marteau glisse le long de la couverture thermique et la fait onduler


c) Finalement, au bout de sa course, on voit le marteau réapparaître de derrière la couverture thermique.
Sur la photo de gauche de la figure 12, on commence à voir sa partie inférieure; sa partie supérieure est encore cachée par la couverture thermique.
Sur la photo de droite, il est entièrement sorti de la couverture thermique, et à nouveau complètement visible.
On le voit alors arriver en même temps que la plume qui est elle tombée normalement.


Figure 12: A la fin de sa course, le marteau réapparaît de derrière la couverture thermique


d) Un peu avant la démonstration, la caméra est plus près que pendant la démonstration, on voit alors mieux l'astronaute (Figure 13).
On voit l'astronaute faire des gestes avec son bras tenant le marteau: Il l'abaisse, et le bout du marteau devient caché par la couverture thermique.
Il est en fait en train d'annoncer ce qu'il va faire, il fait comprendre que, lorsqu'il va lacher la marteau, celui-ci va tomber juste derrière la couverture thermique.


Figure 13: Avant la démonstration, alors que la caméra est plus près, l'astronaute fait des gestes pour faire comprendre ce qu'il va faire



Je pense que vous commencez à comprendre la supercherie: Pour freiner le marteau dans sa chute, l'astronaute l'a laissé glisser le long de la couverture thermique qui l'a freiné par frottement.
(comme un toboggan freine des passagers qui sortent d'un avion accidenté).
Il a compensé la résistance de l'air à laquelle la plume était soumise par le frottement du marteau contre la couverture thermique.








Mais, faire le marteau frotter sur la couverture thermique n'est pas la seule manière utilisée pour compenser la différence de chute entre le marteau et la plume; sur cette image extraite de la séquence, je montre que la plume a une légère avance sur la marteau; il n'est pas vrai que la marteau et la plume sont lâchés exactement au même moment; la plume est lâchée juste un peu avant, mais, comme la séquence est rapide, ce n'est pas si visible.
Ce n'est qu'en décomposant les images de la séquence qu'on peut le voir.
Et aussi, qui nous prouve que c'est vraiment une plume? Cela pourrait aussi bien être un morceau de plastique!







En décomposant les images de la séquence, j'ai pu déterminer le temps exact de chute du marteau, et j'ai trouvé une seconde.
Le marteau est lâché depuis une hauteur qui peut être estimée à environ un mètre 20 (au moins).
A cette hauteur, cela prend 1,2 seconde au marteau pour tomber sur le sol lunaire, et 0.5 seconde sur terre.
Donc, le marteau tombe un peu plus vite qu'il ne devrait sur la lune, quand il devrait plutôt tomber un peu plus lentement comme il est ralenti par le frottement sur la couverture thermique.
Mais en fait il tombe plus vite que nous pourrions le penser.








En effet la chute du marteau n'est pas régulière.
En décomposant lers images de la séquence, j'ai trouvé plusieurs images dupliquées.
Je montre ici la séquence ralentie et avec une barre de progression; et vous pouvez voir que, en plusieurs occasions, la barre de progression avance et l'image ne change pas.







Si je retire les images dupliquées de la chute, le marteau tombe pplus vite (autour de 0.7 secondes), et cela lui prend juste un peu plus que sur terre, par le fait de frotter sur la couverture thermique qui ralentit légérement sa chute; ceci prouve que cette démonstration a été faite sur la terre et n'a pu être faite sur la lune.








5) L'expérience du pendule.

Dans le genre de fausse démonstration que l'astronaute est sur la lune, on trouve également l'expérience du pendule.
Voici une vidéo montrant cette expérience faire par les astronautes sur la "lune":



A cause de la différence de pesanteur, le pendule bat moins vite que sur terre, et c'est ce qu'essaie de démontrer l'astronaute.
En fait, regardez bien cette animation ralentie (Figure 14):


Figure 14: Une animation ralentie de la démonstration du pendule.


Si vous regardez bien, vous pouvez voir que, lorsque le pendule arrive sur le côté gauche, il n'est pas tendu du tout, il est courbé.
Cela se voit bien sur cette image (Figure 15):


Figure 15: Une image capturée de la séquence lorsque le pendule est à gauche.

J'ai rajouté de la luminosité sur le fil du pendule pourqu'on le voie mieux (Figure 16):


Figure 16: En rajoutant de la luminosité, on voit encore mieux que le fil du pendule n'est pas tendu lorsqu'il arrive à gauche.

Vous pouvez également voir que le deuxième astronaute s'est avancé.
L'explication est simple: Lorsque le pendule arrive à gauche, le deuxième astronaute le saisit briévement avant de le relacher (j'ai cerclé sa main de rouge).
De cette manière les astronautes ralentissent artificiellement le battement du pendule.








6) La démarche de l'astronaute.

Dans une vidéo, on peut voir l'astronaute avoir une démarche très étrange:




Voici une animation montrant cette marche (Figure 17).


Figure 17: Une animation montrant l'étrange démarche de l'astronaute.

Ce qui est étrange est qu'il ne tombe pas alors qu'il est évident que son centre de gravité est déséquilibré et ne peut être supporté par ses pieds.
Même sur la lune, il devrait tomber.
En effet, pour qu'un objet ne tombe pas, il est nécessaire que son centre de gravité se projette à l'intérieur de sa base de sustentation (Figure 18).


Figure 18: Le centre de gravité d'un objet doit être à l'intérieur de sa base de sustentation.

Dans l'animation, il est très clair que l'astronaute était trop penché pour que son centre de gravité soit à l'interieur de sa base de sustentation.
Il devrait définitivement être tombé.
La seule explication plausible est qu'il est supporté par des fils, il ne peut pas y avoir d'autre explication.








7) La démonstration du sac en chute libre.




Une démonstration que je trouve parfaitement hilarante est la démonstration du sac en chute libre (dans Apollo 16).
Un astronaute lance un sac en plastique en l'air, et celui tombe relativement lentement.
Les fans d'Apollo raisonnent comme si le sac était lancé dans un environnement sans air, et calculent que la manière dont le sac tombe correspond à la gravité lunaire et non celle de la lune.
Mais, c'est parfaitement ridicule, car, si le sac en plasqtique tombe lentement, c'est juste parce qu'il est ralenti par l'action de l'air.
Lancez un sac en plastique en l'air, et vous verrez qu'il tombe lentement, très différemment d'un marteau.
Bien sûr, les fans d'Apollo affirment que le sac a été plombé, mais ce n'est absolument pas de cas, il s'agit d'un sac parfaitement normal et qui tombe comme un sac en plastique normal le ferait sur terre, ralenti par l'action de l'air.
Mais les croyants d'Apollo diront que, même si le sac n'est pas plombé, je ne peux pas prouver qu'il ne tombe pas sur la lune, car il tombe néanmoins à la vitesse qu'il aurait sur la lune...Mais en fait, si, je peux prouver qu'il ne peut tomber que sur la terre, et pas sur la lune!
En effet, regardez la manière dont l'astronaute lance le sac: Il donne une rotation au sac; si le sac tombait vraiment sur la lune, comme il n'y a pas d'air pour contrer cette rotation, le sac garderait sa rotation jusqu'à la fin de sa chute!
Au lieu de cela, you pouvez voir que la rotation du sac s'arrête avant la fin de sa chute, parce que cette rotation a été contrée par l'action de l'air!
Ceci prouve indéniablement que le sac est lancé sur la terre, et non sur la lune!








8)Quelques extraits de vidéos Apollo

Je montre ici quelques extraits interessants de vidéos Apollo contenant des anomalies.




Dans cet extrait d'une vidéo Apollo, nous voyons l'astronaute tourner un appareil (une sorte de brosse).
Nous voyons l'ombre de cet appareil sur son habit.
Ce qui est étrange est que l'ombre de l'appareil ne tourne pas autant que l'appareil lui-même!






J'ai trouvé cette vidéo intéressante.
Dessus, nous voyons les astronautes alternativement grossir et rapetisser.
Lorsque les astronautes rapetissent, vous pourriez penser que c'est parce qu'ils s'éloignent du drapeau.
Mais, si vous regardez attentivement, vous pouvez voir qu'ils ne s'en éloignent pas vraiment, mais en restent proches.
En fait, ils ne font que piétiner; et ne reculent pas vraiment; ils font une sorte de danse qui les garde près du drapeau, et, en dépit de cela, il rapetissent et grossissent magiquement.









Dans Apollo 17, nous voyons l'astronaute marcher comme s'il était sur la lune.
Et soudain, il lance un objet...et cet objet tombe comme s'il tombait sur terre!!!


Cet objet tombe trop rapidement pour tomber sur la lune!
Alors, est-ce que la lune a une attraction variable?







Il y a une autre vidéo dans Apollo 17 dans laquelle un astronaute verse de la poussière de lune dans un sac, et la poussière manque le sac, et tombe sur le sol "lunaire" au lieu de tomber dans le sac: Nous voyons alors qu'elle tombe trop vite pour tomber sur la lune (celui qui tient le sac est Cernan, le plus grand des deux astronautes).





Je pense que la lune a l'ambition de devenir aussi grosse que la terre!















Dans une vidéo d'Apollo 17, nous voyons d'abord un astronaute de très près; puis la caméra balaie sur la droite...et nous voyons les deux astronautes travailler sur l'ALSEP.
Qui était donc l'astronaute au début de la vidéo?
Des fans d'Apollo m'ont dit que l'astronaute du début était l'un des deux astronautes travaillant sur l'ALSEP lorsque la caméra les saisit.
Vraiment?
Alors comment se fait-il que nous ne voyons pas cet astronaute lorsque la caméra balaie de la gauche vers la droite?
Il aurait du être dans le champ de vue de la caméra lorsqu'il s'est déplacé vers l'ALSEP!








En fait, il y a un fait qui fait qur la caméra avait toute chance de rattraper l'astronaute alors qu'il se déplaçait vers l'ALSEP.
Cette animations faite avec des images de la vidéo montre que la colline dans le fond rapetisse progressivement alors que la caméra balaie vers la droite; cela signifie que la caméra dézoome alors qu'elle tourne vers la droite.








De manière à estimer le changement de facteur de zoom au long de la vidéo, j'ai pris des images séparées de deux secondes deux par deux, et essayé de superposer chaque image dans l'image suivante, deux secondes plus tard.
Premier couple, j'obtiens une différence de facteur de zoom de 0.74.






Deuxième couple, j'obtiens une différence de facteur de zoom de 0.7







Troisième couple, j'obtiens une différence de facteur de zoom de 0.78







Quatrième couple, j'obtient une différence de facteur de zoom de 0.816







Cinquième couple, j'obtiens une différence de facteur de zoom de 0.83







Sixième couple, j'obtiens une différence de facteur de zoom de 0.83








Donc finalement, la différence de facteur de zoom entre la première image et la dernière image est:
9.74*0.7*0.78*0.816*0.83*0.83=0.227.
La caméra zoome plus que quatre fois au début de la vidéo relativement à la fin de la vidéo (4.34).
Bien sûr il peut y avoir quelques petites erreurs, mais la différence de zoom n'est certainement pas inférieure à 4.







En fait, dans la vue finale, l'astronaute du début de la vidéo apparaîtra comme ceci approximativement.
Il n'est pas complètement proche de la rover, comme on pourrait le penser.








Le zoom réduit l'angle de vue.
Lorsque vous zoomez par un facteur 2, l'angle de vue est divisé par 2; Lorsque vous zoomez par un facteur 4, l'angle de vue est divisé par 4.









Cette animation montre ce qui s'est produit sur la vidéo.
Les échelles ne sont pas respectées, mais cela donne une idée de ce qui se passe.
Après que l'astronaute ait passé la caméra, la caméra peut aisément le rattraper, pas seulement du fait de sa rotation, mais aussi par l'ouverture de son angle de vue.









Sur la poitrine de l'astronaute, nous pouvons voir trois connecteurs que j'ai cerclés.
Selon la documentation (à droite), ces connecteurs sont le connecteur de gaz, la valve de purge, et le connecteur d'eau.
Mais le problème est que, sur la vidéo, ces connecteurs sont plus petits et plus proches entre eux que ce que la documentation indique.









Dans Apollo 17, un astronaute lance un objet en l'air.
Cet objet disparaît au dessus la vidéo et retombe.
Mais, lorsqu'il retombe, nous voyons son impact, mais pas l'objet lui-même.
Est-il devenu invisible?








Sur cet extrait de vidéo de la mission Apollo 17, nous voyons l'astronaute s'appuyant sur la rover; le fait qu'il apparaisse penché n'est donc pas anormal.
Mais, après, il s'éloigne de la rover, et continue d'apparaître penhé.
Comment expliquez-vous qu'il ne tombe pas?









Sur cet extrait de vidéo d'Apollo 17, on voit l'astronaute porter l'ALSEP.
L'anomalie est que l'ALSEP se balance de trop; si l'astronaute le portait normalement, l'ALSEP ne se balancerait pas autant; de manière à le balancer autant, il devrait exercer un effort de torsion sur la barre qui supporte les deux parties de l'ALSEP: avec des mains nues, ce n'est déjà pas facile, mais, avec ses gants pressurisés, c'est encore plus difficile.









Dans certaines vidéos d'Apollo 17, l'arrière-plan devient alternativement sombre, puis clair, puis sombre à nouveau, puis clair à nouveau...
Pourquoi la luminosité changerait-elle, puisque les conditions d'éclairement sont toujours identiques: La lumière du soleil ne change pas, et il n'y a pas de nuage lunaire pour changer les conditions de luminosité.
De plus, lorsque l'arrière-plan devient sombre, l'astronaute devrait également devenir moins lumineux, et il reste aussi lumineux que lorsque l'arrière-plan est clair.









Dans cet extrait de vidéo d'Apollo 17, la caméra fait une révolution complète: Elle part de l'astronaute et revient à l'astronaute.
Mais, dans la vidéo d'Apollo 17, les ombres font seulement une demie révolution alors que la caméra a fait une révolution complète.













Dans une vidéo d'Apollo 17, nous voyons l'ombre de l'astronaute sur le sol juste avant qu'il ne passe devant la caméra, et nous voyons aussi l'ombre de l'antenne haut gain; et nous voyons que cette ombre est sur le point de recouvrir une large partie du buste de l'astronaute.




Mais, quand l'astronaute passe devant la caméra, nous ne voyons pas l'ombre de l'antenne haut gain sur lui comme nous nous y serions attendu; nous voyons une petite ombre, mais qui ne ressemble en rien à quoi elle devrait.










Dans une vidéo d'Apollo 17, nous voyons l'astronaute passer très près de la caméra et nous avons une bonne vue du sac à dos.
Celui-ci semble très étrange...





...Il ne ressemble en rien à ce qu'il devrait!











Dans une vidéo d'Apollo 17, pendant pratiquement 5 minutes, nous voyons des tâches sur l'objectif de la caméra; il n'y a pas de doute que ces tâches sont sur l'objectif, car elles bougent avec la caméra.
Ces tâches sont arrivées sur le l'objectif lorsque l'astronaute a nettoyé la rover.




D'abord ces tâches ne peuvent adhérer à l'objectif de la caméra par capillarité, car de l'eau (humidité dans l'air) est nécessaire pour que les tâches adhérent par capillarité, et il n'y a pas d'eau sur la lune.




En frottant énergiquement une règle en plastique contre un tissu, je peux faire adhérer un petit bout de papier à la règle, mais cet effet est temporaire, et, après que la règle ait perdu sa charge électrostatique, le bout de papier tombe.
Les tâches ne peuvent adhérer à l'objectif de la caméra par effet électrostatique, car il n'y a rien pour créer une charge électrostatique sur l'objectif, et pour maintenir cette charge.




D'ailleurs ces tâches ne devraient même pas atteindre l'objectif de la caméra lorsque l'astronaute nettoie la rover, car la poussière ne peut pas tourbilloner comme elle le ferait sur terre, et elle peut seulement descendre, et non monter jusqu'à l'objectif.




Puis Cernan dit "As tu une brosse d'objectif, Jack?", et on le voit brosser l'objectif pour enlever les tâches.
Mais comment pouvait-il savoir qu'il y avait des tâches sur l'objectif, car Parker (qui peut voir la vidéo depuis Houston) ne l'a pas averti à propos de ces tâches, et Cernan lui-même ne pouvait pas voir la vidéo.








Dans une vidéo d'Apollo 17 (au temps 142-57-22), la caméra balaie le paysage lunaire dans les deux directions.
Il y a deux élements importants à remarquer sur la vidéo: La colline dans le fond que j'ai cerclée de rouge, and une barre latérale de l'antenne haut gain que j'ai cerclée de jaune.
La caméra peut tourner autour de son axe vertical, et aussi tourner autour de son axe horizontal, mais elle ne peut faire une translation.
L'antenne haut gain a également un positon fixe.




Sur cette vue stéréoscopique, je représente sur la vue gauche une partie de la vidéo sur laquelle la caméra balaie à l'aller avec la petite colline visible à l'arrière-plan, et sur la vue de droite une patie de la vidéo sur laquelle la caméra balaie au retour avec également la petite colline visible; la seconde vue est jouée à l'envers de manière à être comparée avec la vue de gauche.
Normalement, comme la caméra et l'antenne haut gain ont des positions qui ne changent pas durant le balayage de la caméra, la barre de l'antenne haut gain devrait se comporter de manière identique relativement à l'arrière-plan...mais vous pouvez voir que ce n'est pas le cas.




Lorsque la caméra balaie à l'aller, la barre de l'antenne haut gain disparaît avant d'atteindre la colline...




...Mais, lorsque la caméra revient, la barre de l'antenne haut gain apparaît déjà alors qu'elle est sur la petite colline!








Dans une vidéo d'Apollo 17, alors que la caméra balaie de bas en haut et vice versa, une colline vient par dessus une autre et vice versa.








Dnas une vidéo d'Apollo 16, un astronaute déploie le drapeau.
Au début de la vidéo, le drapeau est petit, et il grandit magiquement alors que l'astronaute le déploie.









Dans Apollo 12, il y a une section "TV troubles", avec plusieurs vidéos.
Tout au long de ces vidéos, l'ombre du Lem change d'une manière étrange qui ne peut certainement pas s'expliquer simplement par des problèmes TV.









Dans une vidéo d'Apollo 17, un astronaute qui est derrière la rover disparaît de manière mystérieuse.
Il ne peut pas être absorbé par l'ombre du Lem, car il en est encore à quelque distance lorsqu'il commence de disparaître.






D'ailleurs, lorsqu'il revient, il réapparaît alors qu'il est plus éloigné que la distance à laquelle il a disparu.
Et il disparaît à nouveau alors qu'il s'approche de la rover, sans explication logique possible, car, à l'endroit où il disparaît, nous pouvions voir le sol lunaire non ombré.






Dans une vidéo d'Apollo 11, nous voyons également les astronautes disapraître mystérieusement.
Les fans d'Apollo affirment que les astronautes sont cachés par l'ombre du Lem, mais ce n'est pas le cas, car ils disapraissent alors qu'ils ne sont pas dans son ombre; en effet, lorsque le premier astronaute disparaît, il disparaît de manière illogique, car sa tête et ses jambes sont encore visibles alors que son torse ne l'est déjà plus.






Il y a aussi des vidéos avec des comportements étrange des ombres.




Dans cette vidéo d'Apollo 17, une ombre, qui ne peut appartenir à un astronaute, se déplace et est attaquée par une autre ombre qui ne peut également appartenir à un astronaute.








Et, dans cette vidéo d'Apollo 16, deux ombres bougent dans des directions opposées; l'une d'elles se déplace vers la gauche, alors que l'autre se déplace vers la droite.









Dans certaines vidéos, nous voyons des effets étranges créés par les souffleurs de manière à attirer l'attention et montrer le trucage:






Juste après l'alunissage d'Apollo 12, avant que les astronautes ne descendent l'échelle, nous voyons des objets étranges passer devant la caméra.









Dans Apollo 14, un souffleur place soudainement un objet devant la caméra.
Les fans d'Apollo affirment que c'est parce que l'un des astronautes a "accroché" le cable de la caméra (avec son pied), et que c'est en fait le connecteur de la caméra qui est venu devant l'objectif de la caméra.
Le connecteur est derrière la caméra, et le cable devrait donc être sérieusement tiré pour que le connecteur ait une chance de venir devant la caméra.




Mais, dans la vidéo suivante, la caméra chute, et, à ce moment, nous pouvons suivre le chemin du cable de la caméra, en nous voyons que les astronautes n'en sont pas proches, et n'avaient donc aucune chance d'accrocher ce cable.
D'ailleurs, si un astronaute avait réellement accroché le cable de la caméra, la caméra aurait montré une oscillation qu'elle n'a pas montré.







Dans Apollo 15, nous voyons soudain un cable tomber inexplicablement devant la caméra.







Dans une vidéo d'Apollo 17, nous voyons un brin de ficelle (ou de corde) qui vient devant la caméra.
Nous voyons même que ce brin est partiellement caché par un astronaute, ce qui signifie qu'il est agité derrière cet astronaute.
Il serait bien sûr impossible que cette scène se produise sur la lune, et cela prouve donc qu'elle ne s'est pas produite sur la lune.










Ces photos, référencées AS17-133-20341 et AS17-133-20342, ont été prises par Schmitt dans la station 5 de la deuxième EVA d'Apollo 17.
Elles montrent Cernan revenant à la rover.







Effectivement, sur AS17-133-20341, nous voyons Cernan au loin derrière la rover.







Sur AS17-133-20342, il ne semble pas visible, quoiqu'il ne soit pas encore arrivé à la rover, mais en fait il est à la même distance de la rover, et pratiquement caché par un élément de la rover.







Sur AS17-133-20342, nous voyons également comment la caméra de la rover est couramment orientée, en nous voyons qu'elle fait face à la hampe de l'antenne haut-gain.







Il y a aussi une vidéo qui filme le retour de Cernan à la rover (à gauche sur la vue stéréoscopique).
Sur la vidéo, la hampe de l'antenne haut-gain reste toujours hors champ, sur la droite de l'image, aussi longtemps que Cernan n'est pas revenu à la rover; c'est seulement lorsqu'il est arrivé à la rover que la caméra commence à tourner vers la droite, et passe l'antenne haut-gain...Mais sur la photo AS17-133-20342, la hampe de l'antenne est en plein devant la caméra, alors que Cernan est encore à quelque distance de la rover!












Dans la librairie vidéo d'Apollo 17, dans la fermeture de la troisième EVA, au temps169:59:40, ils disent ceci:
"La transmission vers la terre requiert que l'antenne haut-gain soit pointé pratiquement exactement vers la terre, et, ici, nous avons un bout de vidéo par chance. Le LM peut être vu sur le côté gauche de l'image."







J'ai cerclé l'antenne haut-gain sur cette représentation de la rover







Ils ont vraiment eu beaucoup de chance, car ils proposent le clip vidéo suivant pour illustrer ceci.
Nous voyons l'ombre de l'antenne haut-gain sur la rover: Voyez comme elle danse la gigue!
Elle était certainement "pratiquement exactement pointée" dans cette séquence!





A mourir de rire!











9) Qui a filmé Armstrong losrq'il descendit l'échelle après l'alunissage d'Apollo 11?




Ceci est la vidéo montrant Armstrong en train de descendre l'échelle pour être le premier à marcher sur la lune.
La grande question est: Comment est-ce que la séquence a été filmée?







Ceci est une image de la vidéo montrant la descente d'Armstrong dans Apollo 11.
Observez l'angle de vue sous lequel il est vu.







Il est évident que la caméra de la MESA (cerclée de ruge) n'a pas pu prendre Armstrong sous l'angle de vue que nous voyons dans la vidéo.







De plus, sur cette image, il y a un problème avec l'orientation de la poignée de la caméra; elle devrait être verticale.
Si l'image est à l'envers; il est possible de l'inverser.
Mais si la caméra est en oblique, c'est alors complètement différent; il n'est alors pas possible de faire une correction pour obtenir une image normale.






Il est vrai que l'horizon est effectivement vu en oblique sur la vidéo.
Mais Armstrong n'est pas vu penché comme il le devrait en raison de l'inclinaison de la caméra.
Est-ce qu'il se tient donc obliquement pour être vu vertical sur la vidéo?






Sur ce dessin extrait du manuel du LM, il est évident que l'angle sous lequel la caméra de la MESA voit Armstrong (flèche rouge) est très différent de celui sous lequel on le voit dans la vidéo (flèche bleue).








Et sur cette vue de dessus (qui utilise une vue du LM prise depuis le CM dans Apollo 14), il est aussi évident que Armstrong n'a pu être pris avec l'angle sous lequel la caméra de la MESA pourrait le voir (flèche rouge), mais sous un angle plus tourné dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (flèche bleue).







Mais ce n'est pas tout: Cette vue stéréoscopique montre sur la gauche une image prise avant qu'Armstrong descende l'échelle, et sur la droite une image après qu'il l'ait descendue.
Normalement, à part l'astronaute, les images devraient être identiques; pourtant elles ne le sont pas, il y a des détails qui diffèrent, ceux que j'ai cerclés en rouge et vert.
De plus, Armstrong (ou plutôt l'acteur qui le représente) apparaît de manière anormale, spécialement la partie que j'ai cerclée de jaune, qui est inexplicable.







Et, comme si cela ne suffisait pas, il y a aussi un problème avec l'échelle: Sur la gauche, vous voyez que l'échelle est appliquée sur la patte du LM; mais, sur la vidéo de la descente, l'échelle en est détachée (comme vous pouvez le voir que le détail que j'ai cerclé).






A un moment donné de la vidéo, il y a un petit saut de l'image, et le cadre de la caméra monte.
Vous pourriez dire: Pourquoi l'image de la caméra ne pourrait t'elle pas sauter? Et bien elle le pourrait, mais ce qui est anormal est que le cadre de la caméra ne devrait pas monter à ce moment, et rester déplacé vers le haut pour le restant de la vidéo.
Cele ne devrait pas arriver, étant donné que la caméra n'est pas tenue à main!






Ceci est donc absolument impossible...A moins qu'un sélénien courtois (habitant lunaire) a apporté généreusement son aide aux astronautes et accepté de tenir la caméra et filmer Armstrong alors qu'il descendait l'échelle.
Oui, cela doit être l'explication, c'est la plus rationelle!










La camera (cerclée de rouge) et l'antenne haut gain (cerclée de vert) ont une position fixe sur la rover.
La caméra peut tourner, mais ne peut pas se déplacer sur la rover.
Lorsque la rover est au repos, la terre a aussi une position fixe relativement à la caméra.
Conséquemment lorsque la caméra tourne, l'antenne haut gain et la terre bougent toutes deux sur l'image de la caméra, mais elles bougent de manière identique.
Ceci signifie que la terre le bouge pas relativement à l'antenne haut gain sur l'image.
Ce serait différent si la caméra pouvait se déplacer sur la rover, mais, comme elle ne le peut pas...







...Pourtant, sur cet extrait de vidéo d'Apollo 17 au temps 170-37-29, peu avant le retour vers l'orbite, la terre bouge vers le haut relativement à l'antenne haut gain!
Ceci est contradictoire avec ce que je viens de dire!







J'appelle "X", "Y", et "Z" les trois axes de la caméra, X étant son axe longitudinal, Y l'axe horizontal qui lui est perpendiculaire, et Z l'axe vertical.
La caméra pouvait tourner au tour de l'axe "Y", ce qui correspond au tangage pour un avion, et aussi autour de l'axe "Z", ce qui correspond au lacet pour un avion.
Mais elle ne pouvait pas tourner autour de l'axe "X", ce qui correspond au roulis pour un avion.







...Pourtant, sur cet extrait de vidéo d'Apollo 17 au temps 170-39-59, l'antenne haut gain tourne sur l'image, ce qui signifie que la caméra aurait tourné autour du seul axe autour duquel elle ne pouvait pas tourner, l'axe "X" (correspondant au roulis pour un avion).
Une fois de plus, la caméra se comporte de manière impossible.










10) L'alunissage dans la vallée de Taurus-Littrow (Apollo 17)




Dans une vidéo de la mission Apollo 17, nous voyons un astronaute marcher dans la poussière "lunaire", après qu'Apollo ait aluni dans la vallée de Taurus-Littrow.





Ceci est une autre version de la vidéo où j'ai rajouté de la luminosité.
La première impression que j'ai est que l'astronaute projette la poussière plus loin lorsqu'il fait de petits pas que lorsqu'il en fait de plus grands.





Maintenant, j'aimerais que quelqu'un m'explique pourquoi, lorsque l'astronaute pivote sur la gauche, il projette de la poussière dans toutes les directions, sauf sur sa gauche!
J'ai essayé moi-même, et j'ai toujours projeté de la poussière principalement sur ma gauche!






Ensuite nous pouvons voir des problèmes sur l'ombre de l'astronaute: L'astronaute a son bras droit levé, mais baissé sur l'ombre.






L'orientation du bras gauche sur l'image du haut et 'orientation du bras droit sur l'image du bas ne sont pas très différentes; mais l'orientation des mêmes bras sur l'ombre est très différente!






Je dois dire que j'ai beaucoup de difficulté à prendre cette séquence sérieusemenr.








11) La course de la rover sur le sol lunaire





Dans la vidéothèque d'Apollo 17, il y a une chouette vidéo de la rover roulant sur la lune...Vous vous rendez compte, la rover roulant sur la lune!!!
Hmm, voyons de plus près!







Au début de la vidéo, la rover va d'abord dans la direction du LM et en revient.
Nous pouvons voir la rover faire un virage très serré alors qu'elle s'approche du LM.
Pourtant, étant donné les tailles respectives du LM et de la rover, le LM est encore à quelque distance du LM...A moins que le LM ne soit qu'un modèle réduit, et que la rover en soit en fait très proche et qu'elle ait eu à prendre ce virage serré pour éviter de rentrer dedans!







Plus tard nous voyons l'astronaute très proche en train de conduire la jeep.
Mais où est la caméra qui filme cette séquence???
Il n'y a pas de caméra pour filmer l'astronaute sous cet angle de vue.








En fait, si nous regardons dans la visière, nous voyons le reflet d'une caméra; je l'ai cerclée de rouge.
D'abord cette caméra n'est pas correctement orientée pour prendre la vidéo que nous voyons.
Mais il y a même beaucoup mieux.








En fait, les choses que nous voyons dans le reflet de la visière (je les ai cerclées de rouge) ne sont pas sur le côté droit de l'astronaute, mais en face de lui.
Donc la caméra de la rover (cerclée de bleu) devrait le prendre frontalement, et non sur son côté droit, et ce que nous voyons sur l'extrême droite de la visière devrait en fait apparaître en son centre!





Ceci est ce que nous devrions voit dans sa visière: Les objets qui sont en face de lui se réfléchissant au centre de sa visière.






Un fan d'Apollo m'a dit que la caméra n'était pas sur la droite de l'astronaute, car il était vu sous un angle (il a largement exagéré cet angle; disant qu'il était de 45°, alors qu'il est visible qu'il fait bien moins de 45°).
Je lui ai aussi fait remarquer ce ne pouvait pas être la caméra de la rover qui prenait la scène, parce que nous voyons la hampe de l'antenne bas gain sur la droite de la vidéo.
Il m'a alors dit qu'il était possible que la caméra prenne à la fois l'astronaute et l'antenne bas gain, car la caméra avait un large angle de 60°.






Mais la caméra aurait besoin d'un angle de vision dépassant 90° pour prendre à la fois l'antenne bas gain et l'astronaute, et l'astronaute serait vu frontalement de toute façon, et non de côté.
Ces fans d'Apollo n'ont aucun sens de la perspective!






Et si c'était la caméra de la rover qui filmait cette scène, comme cette caméra est fixée sur la rover, l'astronaute et l'antenne bas gain ne bougeraient pas latéralement sur la vidéo comme nous voyons qu'il le font; seul le paysage bougerait.









Ensuite nous voyons ce que l'astronaute filme avec sa caméra, c'est à dire le paysage qui défile en face de lui.
Pour ce qui suit, je doit expliquer certaines choses à propos de la perspective.







Sur cette animation, la rover roule sur une ligne droiten et la caméra filme droit devant; les choses qui sont sur le milieu de l'image restent sur le milieu de l'image.







Sur cette animation, la rover roule sur une ligne droite, mais la caméra filme en biais; cette fois les choses qui sont sur le milieu de l'image se déplacent sur la droite de l'image, elles ne restent pas au milieu de celle-ci.








Sur le devant de la rover, nous voyons l'antenne haut gain sur la gauche (la chose qui ressemble à un parapluie à l'envers) et la caméra frontale sur la droite.







Cette photo montre comment l'antenne haut gain et la caméra sont positionnées sur le devant de la rover; l'antenne haut gain est sur la droite, et la caméra sur la gauche, mais, bien sûr, quand l'astronaute les voit depuis son siège, il les voit dans l'ordre inverse.







Ceci signifie que, sur cette partie de la vidéo, l'astronaute pointe sa caméra en face de lui, dans la direction du déplacement de la jeep.







Effectivement, si nous considérons un trio de pierres au loin sur le milieu de la vidéo, ce trio de pierres reste sur la même position latérale alors que la rover s'en approche, ce qui est naturel puisque la caméra filme couramment dans la direction de la progression de la jeep.








Puis, soudainement, la vue de l'avant de la rover change: La hampe de l'antenne haut gain disparaît sur la gauche, et la caméra frontale bouge de la droite vers la gauche: Ceci signifie que l'astronaute a tourné sa caméra sur la droite (ou l'a tournée dans le sens des aiguilles d'une montre, si vous préférez); et ce n'est pas pour nous faire admirer la droite de la rover, mais pour une raison plus vicieuse.
Comme la caméra ne filme plus dans la direction de déplacement de la rover, mais de côté, les pierres qui sont sur le milieu de la vidéo au loin devraient se décaler sur la droite quand la rover s'en approche.







Mais ce n'est pas du tout le cas; je montre ici un couple de pierres qui ne se déplace pas vers la droite quand il s'approche de la rover.
Quoique la caméra ne filme plus dans la direction de l'avancement de la rover, le terrain continue à réagir comme si la caméra était toujours en train de filmer dans cette direction!

Maintenant, quelqu'un a suggéré que la rover pourrait être en train de tourner, ce qui expliquerait que les choses au milieu de l'image restent au milieu de l'image; en examinant l'arrière-plan, j'ai vu que celui-ci se décalait sur la gauche, et sa suggestion n'est donc pas stupide.







Sur cette animation, dans laquelle je représente une route qui fait un tournant, je montre que les arbres qui sont sur la droite de la courbe bougent d'abord sur la gauche de l'image avant de bouger sur sa droite.
Cela signifie que les choses que nous voyons sur la droite de l'image ne devraient pas bouger de manière linéaire, mais d'une manière curviligne, si effectivement la rover tourne.






Mais ce n'est pas ce que nous voyons sur la vidéo, les roches bougent de manière linéaire!









Il faut avoir un serieux degré de naïveté pour croire que cette séquence a été filmée sur la lune!








12) Une transparence étrange





Dans Apollo 11, nous pouvons voir une transmission TV étrange, dans laquelle l'astronaute semble être transparent.
Mais, comment ont-ils obtenu cet effet?











Certains l'expliquent avec l'effet de "brûlure".
Nous voyons cet effet sur les bras du batteur: Quand ses bras passent très rapidement devant les projecteurs brillants, nous voyons parfois les projecteurs à travers ses bras à cause de la rémanence de la lumière.







Mais cet effet ne peut pas expliquer ce que nous voyons dans Apollo 11 pour deux raisons:
- Cet effet fonctionne lorsqu'un objet terne est devant une lumière brillante ou éventuellement un objet très brillant, pas quand l'objet est devant un objet qui n'est pas plus lumineux.
- Cet effet est très temporaire et peut seulement être observé lorsque l'objet passe très rapidement devant la lumière brillante.

Ici, dans Apollo 11, l'astronaute n'est pas moins lumineux que les objets que nous voyons à travers lui, et la transparence persiste pour un temps trop long; donc, définitivement non, l'effet de "brûlure" n'est pas la bonne explication.







Je pense plutôt que la bonne explication est celle que je propose ici:
Ils ont d'abord filmé le LM seul sans l'astronaute.







Puis ils ont filmé une seconde séquence, avec le même arrière-plan, mais cette fois ils ont demandé à l'astronaute de gambader devant le LM.







Finalement, ils ont mélangé les signaux des deux vidéos pour obtenir la superposition des images qu'elles contiennent, ce qui crée l'effet étrange que nous voyons sur la vidéo Apollo, sur laquelle l'astronaute semble transparent.







Bien sûr, cela exclut complétement une transmission en direct!