FAITS HISTORIQUES
-->
Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

FAITS HISTORIQUES


Faits historiques

Voici comment on se chamaille à Montréal, seulement quelque mois avant le sanglant massacre de Lachine. Anne-Marie Vandzzeque, vers 1689 avait ouvert à Montréal, un débit de boisson, elle y recevait comme clientèle soldats, coureurs des bois, indiens. La fille de Anne-Marie, Anne-Charlotte bien qu'âgée de 14 ans et déjà mariée au menuisier Michel leblond, le quitte et se réfugie chez sa mère. Lorsque son mari se présente chez sa belle-mère pour reprendre sa femme, celle-ci n'est guère favorable à celui-ci puisque la belliqueuse belle-mère ne voulait pas que sa fille retourne auprès de son mari parce qu'il était selon elle un coquin et qu'il s'en répentirait.

Les rumeurs couraient déjà à cette époque que la Vandzzeque " vend vin " et que toute sorte de personnes vont chez elle ou il se commet bien des ivrogneries pendant le jour et presque toutes les nuits. La belle-mère est finalement arretée et condannée. Le châtiment est-il salutaire? Après ces évènements Charlotte retourne avec son mari,mais quelque temps après on raconte sur l'Île de Montréal que la Charlotte fait l'étalage de ses charmes, soit en recevant chez elle et encore sans aucune pudeur sur la voie publique et à n'importe quel heure de la journée. En mai 1695, celle-ci est condannée pour "adultère et racolage" par le tribunal de Montréal. Charlotte réussit toutefois à fuir avant l'exécution de sa sentence.(Réf; Archives de la Ville de Montréal et du livre de R.L.Seguin, La vie libertine en Nouvelle-France Montréal.)


  • Page suivante
  • Retour a la page principale