Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

Phénomènes ioniques, sous-module 2


La matière est constituée de petites particules appelées que l'on représente à l'aide d'un modèle atomique simplifié. Selon ce modèle, au centre de l'atome se trouve un noyau qui contient des particules positives, les , et des particules neutres, les . Autour de ce noyau gravitent des particules négatives, les . Ils sont répartis sur des couches électroniques bien définies. Le proton et le neutron ont pratiquement la même .
L' électron est environ 1 840 fois plus léger que le . Le diamètre de l'atome est environ
50 000 fois plus grand que celui du noyau mais le noyau renferme 99,97 % de la masse totale de l'atome.

Les rangées horizontales du tableau périodique sont appelées , tandis que les colonnes verticales portent le nom de . Les propriétés des éléments d'une même sont semblables et elles évoluent pour former un cycle complet au cours d'une période.
Au sujet des familles:
le nombre d'électrons sur la couche électronique est le même pour tous les membres d'une même famille qui possèdent par conséquent des propriétés chimiques semblables.
Au sujet des périodes:
• le numéro d'une période correspond au nombre de d'électrons des éléments de cette période;
• à l'exception de la première période, le premier élément d'une période est toujours un alcalin et le dernier est toujours un gaz noble ;
• le numéro atomique et, par conséquent, le nombre de protons et d'électrons augmentent de une unité à chaque déplacement d'une case vers la suivante.

La plupart des éléments sont des . On les trouve dans la partie du tableau périodique délimitée par une ligne en escalier qui va du (B) à l' (At). Leur éclat métallique les rend brillants, ils conduisent l' et la , ils sont malléables et ductiles.
Les se trouvent à la droite de la démarcation en escalier. Les éléments solides sont ternes, sans éclat et ils ne pas l'électricité et la chaleur.
Les éléments situés le long de la frontière entre les métaux et les non-métaux sont plus difficiles à classer, car leurs propriétés ne sont pas toujours claires. Ils ressemblent aux non-métaux, mais ils conduisent un peu l'électricité et la chaleur. On les appelle métalloïdes.
Les éléments de la famille du lithium, famille IA, sont appelés parce qu'ils réagissent très fortement au contact de l'eau pour former des alcalis ou bases.

Les éléments de la famille du béryllium, famille IIA, entrent dans la composition de nombreuses roches. De plus, dans certaines conditions, ils se comportent comme les alcalins, d'où leur nom d'.
Les éléments de la famille du fluor, famille VIIA, sont appelés . Le mot halogène, qui signifie « générateur de sel », exprime une des propriétés des éléments de cette famille. Le chlore (Cl), par exemple, s'associe au sodium (Na) pour former le sel de table (NaCl).
En raison de leur très grande chimique, les éléments de la famille de l'hélium, famille VIIIA, ont longtemps été appelés
« ». Aujourd'hui, on les appelle .

  alcalino-terreux     alcalins     astate     atomes     bore     chaleur     conduisent     couches     dernière     électricité     électrons     famille     familles     gauche     gaz inertes     gaz nobles     halogènes     masse     métaux     neutrons     non-métaux     périodes     proton     protons     stabilité