E-Mail : strength_and_honnor@hotmail.com

Nom : " Beast God " Suzaku

Âge : 19 ans

Ville Natal : Kyoto

Grandeur : 5 pieds 10

Poids : 180 livres

Face / Heel : Face

Style : Highflyer spectaculaire / Prodige des arts martiaux

Force : Rapide comme l'éclair

Faiblesses : Les femmes, il est trop facilement distrait par une belle femme et il prend souvent de trop grand risque pour les impressionner.

Description physique : " Beast God " Suzaku a le teint commun à tous les Japonais, les traits de son visage sont d'une beauté captivante, presque ceux d'une jeune femme, toutefois sa musculature parfaitement définie malgré son manque de puissance est une solide preuve de sa masculinité. Ses longs cheveux lui vont aux omoplates et sont de couleur rouge flamboyant, tout comme ces yeux. Lorsqu'il lutte, il est torse nue, exhibant deux tatouages, l'un immense et dans son dos représentant un homme de face en croix et la tête haute, dont les bras sont remplacés par des ailes enflammées, l'autre, plus petit, sur son muscle pectoral gauche représentant phoenix aux ailes déployées. Ses bottes sont rouges et ses pantalons sont en cuir noir. Sur sa jambe droite il est écrit Beast God en lettre de feu et sur la gauche est dessiné un phoenix prenant sont envole dans une explosion de flammes. Hors du ring, on peut le voir avec des lunettes noires reflétant ce qu'il regarde et portant un imperméable de cuir noir, entrouvert, aux rebords léchés par de longues flammes.

Histoire / Gimmick : Lorsqu'il était encore au Japon, Suzaku et trois de ses amis formaient les " Beast Gods ", en plus de représenter le futur de la lutte, ils étaient en quelques sorte des super héros dans les quartiers moins agréables Kyoto. Pas seulement parce qu'ils étaient des modèles à suivre, mais aussi grâce à leur lutte contre les Yakuzas. Comme ses trois amis, Suzaku est le fils d'un membre influent de l'organisation criminelle et est maintenant renié par sa famille. Il c'est embarqué pour l'occident après que son père lui ait froidement dit qu'il le ferait tuer lui et tout ceux qu'il aimait s'il ne foutait pas le camp.

Il envisagea de devenir policier, mais étant sans le sous et n'ayant nul part où aller, il devait ce trouver un emplois avant tout, il trouva un booker qui lui offrit un contra comme lutteur, malheureusement pour lui, le dit booker était un beau salaud et l'avait signé dans le but de servir d'exemple pour tout les jeunes de la fédération. À l'époque le conflit des générations battait son plein et Suzaku fut mit en pièce Jason " The Dark One " Knight, une infâme super star au service du booker qui l'avait signé.

Finalement remis de ses blessures, tel le phoenix il renaît de ses cendres et est prêt à revenir à l'action. Jeune et ambitieux, il ne vise rien de moins que de conquérir le ring, le monde du cinéma, l'admiration de la jeunesse et bien sûr, le coeur de toutes les jeunes femme qu'il croise. . Il fait souvent le fanfaron pour attirer l'attention des jolie demoiselles dans l'assistance et parfois les résultats du jeune Don Juan sont impressionnant.

Il est toujours en contacte avec ses vieux amis et il ne serait pas étonnant de voir apparaître un autre " Beast God " dans les environs, si non les trois.

Entrée : L'éclairage diminue et deux jolies jeunes demoiselles asiatiques à la chevelure rouge apparaissent vêtues de kimono de soie et portant un headset, elles chantent le thème de Suzaku : Itooshi Hito no Tame ni. Suzaku les suis et leur caresse délicatement les cheveux avant d'y aller d'un baiser sur la joue et de saluer la foule, alors la musique devient un rien plus rapide et une explosion de feu se produit prenant la forme d'un phoenix, les jeunes femmes retire brusquement leur kimono révélant leur corps vêtu d'un top et d'une minijupe, l'une en rouge et l'autre en noir. Suzaku dansent avec elles jusqu'au ring et dans ce dernier accompagné de petits jet de flamme le long de la rampe et aux quatre coins prenant la forme de l'oiseau mythique eux aussi.

Prises courantes : Un arsenal de coups de pieds de karate, de projections de judo, de ddt en tout genre et d'attaques aériennes suicidaires.

Trademark: Phoenix Strike, c'est un Twist of Fate. Suzaku crie le nom de son move en l'exécutant, le mot Phoenix est crier lorsqu'il élance son bras dans les airs et le mot strike alors qu'il se retourne et tombe.

Finisher: The Rebirth, c'est un Shooting Star Press avec une vrille synchronisé avec un jet de flamme à la forme d'un phoenix jaillissant du coin où se trouve Suzaku