Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

Des météores à l'origine des gorges du Verdon et du vieux port de Marseille, du Ventoux, des cheminées de fées et des demoiselles coiffées, du thermalisme, de la configuration des Alpes et de la Méditerranée ? de la tectonique des plaques et des hydrocarbures ?

Lorsque ce site est illisible, le retrouver sur http://www.angelfire.com/wizard2/solidaires/impact6.html

en hommage à GALLOIS

My Favorite Web sites
Colonne ballastée par compactage dynamique et vibroflottation du bas vers le haut, avec Brazil nut effect, liée à un impact (en Arvan) ?
Extrusions liées au même impact (Combe Genin en Arvan) ?
Idem
Idem
Idem.
Idem
Idem
Cratère d'impact de l'Arvan ?
Upheaval Dome : coeur d'impact prouvé.
Idem
Idem
Idem avec cheminées de fées ?
Upheaval Dome : grabens annulaires périphériques
Indice d'impact ? (voir Part of the Coxcomb Formation)
Alabama hills : arches, tafonis et "fins" sont-ils des stream-tubes, avec tourbillons, reliés à la fusion induite par un impact ? ou bien fusion de dôme central d'impact (central uplift) avec couches redressées à la verticale ou de queue de cratère d'impact façon yardangs du désert du Lut en Iran ? Idem pour Moab sur le plateau du Colorado ?
Idem : le stream tube chenille puis lames de couteaux fait-il un S sur la moitié droite, du bas de la photo au centre au côté droit de la photo en haut ?
Alabama hills archétype de fusion induite par un impact ?
Stream tubes Var analogue à Alabama hills ?
Idem ?
Stream-tube en nids d'abeilles : lié à un impact ?
Synthèse exceptionnelle des formes liées à un impact et à la cuisson (nids d'abeilles, vagues de couleurs, tafoni, boulders...les formes filiformes joignant des minicupules sont-elles liées à la cuisson ? les cupules de formes parfaites sont-elles liées à des bulles de cuisson ? les tafoni sont-ils cuits "en miche de pain" avec un tafoni éventré par la chaleur et la croûte qui se replie vers l'extérieur [tafoni avec un intérieur couleur "lie de vin" comme à Bédoin au pied du Ventoux]), avec fer (y a-t-il de la goethite comme à Roussillon et au Colorado de Rustrel au pied du Ventoux ?) et "Brazil nut effect" (Melosh Workshop on impact cratering Houston 2003), dans le flysch du Pays Basque : le flysch est-il un éjecta d'impact (cf hypothèse du pli cacheté de l'Académie des Sciences du 28/6/2006, ce qui implique qu'Alboran, les Alpes occidentales, la mer Thyrénnienne, les Carpathes,... sont des cratères d'impact)? les paris sont ouverts au 21/7/09.
Idem
Idem
Mêmes couleurs (lie de vin, ocre, blanc) à Roussillon, au pied du Ventoux, que dans les flyschs du pays basque espagnol.
Limite KT du pays basque: voir la forme de la limite KT sur la figure 1
Extrusions liée à un impact (Ventoux, avec un trou géologique de 11 km sur la carte géologique de la France au 1/1 000 000e du BRGM) ?
Extrusion liée au même impact (Ventoux) ?
Idem.
Mêmes formes d'extrusion Kreuzeberge (nord-est Suisse, même zone que le crantage des Churfirsten) avec flysch.
Ventoux avec analogie avec Drumheller et Bisti.
Badlands : fabriques de chapeaux liées à des impacts ?
Meteor Crater : analogie de formes ?
Impacts=bad lands=hoodoos=cimetières de dinosaures ?
Idem
Dinosaures de l’Alaska : la figure 5 montre-t-elle un impact nord de l'Alaska et un impact sud de l'Alaska, extrudant l’ouest de l’Alaska vers l’ouest (à la limite KT ?) ?
"Fins", serpents de mer liés à un impact (Moab USA)?
"Fins", serpents de mer liés à un impact (Moab USA)?
"Fin" en forme de proue de trirème antique (on trouve des formes de ce type au sud de la Chartreuse à l'entrée de la cluse de Grenoble et sur le versant est du Vercors entre Monestier de Clermont et Vif)
“Fins” liés à un impact Plaine du Pô (Bauges) ?
Lanfonet : forme d'extrusion ? synclinal perché lèvres de déchirures longitudinales liées à un impact Plaine du Pô ?
Formes d'extrusion liées à un impact Plaine du Pô, en angle du graben annulaire périphérique du cratère d'impact (Sillon alpin et arc de cercle Cervin- Châteaux-Arnoux)) et de l'une des déchirures radiantes (cluses des Préalpes) ?
Dents de Lanfon (la courbure de la "corne de rhinocéros" indique-t-elle la provenance de l'onde de choc ?) et Dent du Cruet : des « fins » dans l’axe de la déchirure du lac d’Annecy, liée à un impact Plaine du Pô ?
lignes de fuite d’un impact Plaine du Pô ?
Idem ?
Idem
"Fin" entre Barrême et Castellane (la courbure de la "corne de rhinocéros" indique-t-elle la provenance de l'onde de choc ?)
Yardangs, "fins" liés à un impact ?
Extrusion liée à un impact (Ciudad Encantada de Cuenca en Espagne) ?
Idem, Tormo Alto avec zoom
Extrusion liée à un impact ? mix de cuisson et de stream tube (Bisti USA) ? le lien http://www.arny.nl/bisti/bisti_co_0236.jpg, coupé, présentait une extraordinaire demoiselle coiffée horizontale.
Idem Strong arm arch USA (voir le prolongement latéral)?
Idem pour le nodule au Cap Gris Nez, lié à un impact au large de la Picardie (voir le prolongement latéral) ?
Idem
Extrusion liée à un impact ?
Feu d'artifice lié à un impact (Tyrol du sud) ?
Idem ?
Feu d'artifice lié à un impact (Théus salle de bal des demoiselles coiffées France) ?
Cupule listrique d'impact (reliée à un impact ?) symétrique avec déchirure dans l'axe médian (ref GSC/CGC 20685 sur la photo): cette photo extraordinaire (densité, finesse et hauteur des hoodoos/demoiselles coiffées, analogue à Pra San Peder Sent en Suisse, et symétrie) a été enlevée du site Geoscience du Canada.
Cupule listrique d'impact (Bryce Canyon USA) ? click sur la photo pour l'agrandir puis descendre pour centrer sur Hat Shop
Idem
Cupule listrique d'impact (Sud Tyrol) ?
Cupule listrique d'impact (nord de l'Inde)
Cupule listrique d'impact (Théus, France)
Cupule listrique d'impact (West Elk Wilderness outside Gunnison Colorado USA, from Dan Baker) ?
Cupule listrique de supervolcan Yellowstone (issu d'un impact ?) ou d'impact sur terrain volcanique ? les formes sont-elles analogues à celles des sommets des tepuis et à celles de Fantasy Canyon ?
Dôme central d'impact (Mont Charvin et combe Genin) en Arvan France ?
Extrusions liées au même impact en Arvan ?
Poingt-Ravier : rotule en pointe de flèche liée au même impact en Arvan ?
Les Aiguilles d'Arves sont-elles des "fins" ?
Les Aiguilles d'Arves sont-elles des "fins", moitié nord d'un crantage à 6 crans, à l'extrêmité de l'aile sud du "butterfly wing pattern" tectonique d'un impact en Arvan, dont le dôme central est le Mont Charvin ?
L'aiguille d'Arves septentrionale, un missile sortant de son silo sans attendre l'ouverture complète ?
L'Aiguille Noire est-elle un "fin" lié à un impact en Arvan ?
Les Arêtes de la Bruyère sont-elles un "fin" lié à un impact en Arvan ? (la courbure de la "corne de rhinocéros" indique-t-elle la provenance de l'onde de choc ?)
Butterfly wing pattern du même impact en Arvan ?
Planar shatter cone, avec horse tails et triple troncature, couleur lie de vin comme les "ocres" de Bédoin au pied du Ventoux, trouvé aux Rochilles (en zone de type pseudotachylites avec fluage, feuilletage et cuisson et couleurs rouges et vertes, de type mylolisthénites pour cette dernière couleur ? cf Jehan RONDOT "Les impacts météoritiques Charlevoix et le Ries" pages 132-133 ? voir aussi le merveilleux article de Jacques DEBELMAS sur la Setaz), lié au même impact en Arvan ?
Les couleurs rouges lie de vin et vertes des Rochilles sont-elles analogues à celles de la limite Permien Trias du Haut-Var : « La couleur rouge-violacé vient de la présence de Fe3+ ; la couleur verte vient de l'absence de Fe3+ (et de la présence de Fe2+). » ?
Y a-t-il deux pointes de shatter cones à gauche de la photo de la Rocca di Cavour ?
Crantage des Churfirsten (Suisse) lié à l'onde de choc d'un impact sur le Tessin ? (voir les deux queues en zigzags)
Churfirsten
Idem, voir les queues en zig-zag.
Churfirsten avec shatter cones en haut à gauche ?
Crantage lié à un impact (Zion USA) ?
Dolomiti lucane mix de crantage et de forme type Alabama hills.
Crantage lié à un impact Ordesa en Espagne ?
Crantage lié à un impact Cerro Torres en Patagonie ?
Extrusion liée à un impact (tepui Autana au Vénézuela) ?

Shatter cone au Costa-Rica
Voir la figure 4.8 page 38 d'un gros shatter cone à Gosses Bluff, avec troncatures.

Y a-t-il un shatter cone au 1er plan de la photo des Aiguilles de Chabrières (France) avec la troncature horizontale caractéristique ? (le lien étant coupé aller sur http://www.montagne-photos.org et cliquer sur Embrunais, sur Aiguilles de Chabrières)

Les 2 photos d'Alain CARION font penser aux "pains d'aiguilles de schiste" de l'est du bassin de Turriers. Le débat fait penser à celui d'Upheaval dome (dome de sel ou impact ?) résolu par l'Université de Berlin : il y a à Sudbury des shatter cones qui présentent une fusion en surface.
Shatter cones
Shatter cone ?
Shatter cones ? clic sur le sommet en haut à gauche puis sur la deuxième photo à gauche en partant du haut
Valloire (Alpes France), la Ponsonnière : shatter cones (je suis toujours passé, chaque année, au pied de cette paroi en faisant le tour complet par le lac des Béraudes et les lacs des Rochilles, en étant impressionné par son aspect désolé et sa couleur orange et noire)?
Idem en plus précis sur la gauche.
Invariance d'échelle : le shatter cone est lui-même shatterconé (il est aussi fondu en surface comme à Sudbury).
Black Canyon of the Gunnison USA : shatter cones ?
Shatter cones
La face nord de la Meije est-elle shatterconée ?
Le sommet secondaire sur la gauche vers le E est-il shatterconé sur la photo "Chevauchement de la Meije" de Christian NICOLLET ?
Dolomites : shatter cones liés à l'impact de Bolzano ?
Catena ? rebond ? volcan sédimentaire lié à un impact au sens de Neville PRICE dans "Major impacts and plate tectonics" page 158 ? dôme central d'impact ? archétype de forme d'extrusion ?
Dolomites : shatter cones ?
Pamir : shatter cones ?
Idem
Shattercones
Shattercones.
Bretagne, planar shatter cone ?
Idem, avec troncature orthogonale ?
Chevrons de tsunamis avec localisation des impacts par triangulation
Déchirure liée à un impact Verdon-Artuby?
Déchirure liée à un impact Black Canyon of the Gunnison ?
Déchirure liée à un impact ?
Surimposition ou déchirure (clic sur 15) ? pour Neville Price, les Rattlesnakes correspondent à un impact ("Major impacts and plate tectonics" p199)
Déchirure bordée de hoodoos-demoiselles coiffées, liée à un impact (Wokkpash Hoodoos) ?
Idem
Idem
Idem
Idem
"Fin" lié à un impact (il y a des formes analogues entre La Rochette et la limite départementale en Haut Buech)?
Idem ?
La Baume de Sisteron, un "fin" lié à un impact ?
La Cavale en Devoluy, "fin" de remontée d'onde de choc ?
Idem, contexte
"Fin" à l'aval (au nord) du barrage de Monteynard sur le Drac : lié au même impact ?
Pierre percée : arche (avec analogie de texture avec la Ciudad encantada de Cuenca ? cargneule et dolomie pour Pierre Percée selon Henri WIDMER dans "Guide du relief des Alpes françaises du nord" page 159) et fin liée au même impact ?
Idem ?
Idem : l'analogie de forme de l'arche, en baïonnette, est frappante avec la figure 119 page 101 de "Les impacts météoriques Charlevois et le Ries" de Jehan RONDOT "Remontée chaotique de roches de Gosses Bluff Australie".
Le Torpilleur, "fin" lié à un impact ?
Garden of the Gods, "fins" liés à un impact ?
Extrusions liées à un impact ?
Idem ?
Extrusions et arches ?
Moab, stream tubes d'impact ?
Cobra Arch, stream tube lié à un impact (passer par galerien et archliste puis clic sur Cobra arch) ? avec tourbillons figés par la cuisson ?
Idem ?
Les arches naturelles de l'Utah sont-elles des stream-tubes d'impact comme celles de Alabama Hills ?
Pour Walter Alvarez, il y a impact.
Idem
Impact en milieu humide
Idem pour Shoemaker
Indicateurs d'impact ?
Roberts rift, formes liées à un impact.
Mega brèches liées à un impact Golfe du St Laurent ?
Galets fracturés
Un galet poli, vernissé et fracturé en forme d'éclairs, avec miniformes de nids d'abeilles, inclusions noires brillantes sur la fracture, a été trouvé le 11/7/09 au pied de la cascade de la Pisserote et de la falaise monumentale de poudingues, à St Joseph de Rivière, sur le front ouest de la Chartreuse : lié à un impact sur Lyon ou au sud de Montferrat ?
Idem, avec traces d'impacts sur le galet
Butterfly wing pattern Lyon/Bas-Dauphiné/Bugey/Chartreuse, avec extrêmité d'ailes sur Valence-Crussol et Bellegarde, lié à un impact sur la plaine de Lyon (avec un axe de symétrie Lyon-Bourgoin-Chartreuse, entre Z du Rhône autour du Bugey et Vallée morte de l'Isère+vallée actuelle de l'Isère, entre Guiers vif et mort), de la coesite dans les monts du Lyonnais, du thermalisme avec de l'eau ferrugineuse à Charbonnières les Bains, du fer à Montferrat et une falaise de poudingue avec galet poli, vernissé et fissuré en formes d'éclairs au pied ouest de la Chartreuse ?
Le conglomérat implique-t-il de la chaleur pour se cimenter ? « Annals of the former world » John McPHEE page 261 : Anita G.HARRIS USGS "You can take the pebbles out of the rock with your hands because it was never heated up like the conglomerate at the Delaware Water Gap. It hasn't experienced enough heat to get tough."
Flysch, pâte feuilletée liée à un impact ? Workshop on impact cratering 2003 Houston : "...Melosh : ... Robert Schmidt saw these flat layers in his centrifuge experiments...Hörz :... That's a phenomenon that is well-studied in industrial technology. Coarse grained aggregates separate... Wikipedia : "Flysch consists of repeated sedimentary cycles with upwards fining of the sediments. At the bottom of each cycle are sometimes coarse conglomerates or breccias, which gradually evolve upwards into sandstone and shale/claystone. Typically the shales don't contain many fossils, the coarser sandstones often have fractions of micas and glauconite." Comment se répartissent séquence de Bouma et Brazil nut effect (bas de séquence de Lowe)?
Y a-t-il un impact sur les points d'interrogation (Lyon) ? y a-t-il un "Brazil nut effect" au sens de Melosh Workshop on impact cratering Houston 2003 ?
Flysch à helminthoïdes, enregistrement sismographique ? avec cuisson ? en vol et/ou à l'atterrissage et/ou répliques après l'atterrissage avec cuisson ?
Nombre de Reynolds ?
Stream tubes d'impact ?
Stream tubes et arches ?
Cuisson liée à un impact prouvé.
Desquamation de la couche brûlée, formation d'arches sur les falaises, mini hoodoos
Bad lands liés au même impact prouvé.
Wadi Rum, cuisson liée à un impact ?
Cuisson liée à un impact ?
Idem ? (Negro Bill Canyon Devil's Garden Moab USA)
Cuisson et arches ? (Negro Bill Canyon Devil's Garden Moab USA)
Idem
Les surplombs avec des lèvres épaisses sont-ils une forme de cuisson liée à un impact ?
Même question.
Même question.
Même question.
Même question.
Calcaire rendu ductile par la chaleur ?
Tafoni liés à un impact ?
Taffoni de Upheaval Dome impact prouvé
Wadi Rum, tafoni liés à un impact ?
Capitol Reef USA tafoni liés à un impact ?
Tafoni avec stream tubes liés à un impact (voir tafoni sur flickr.com ou google images avec de multiple exemples de formes en nid d'abeille comme à Upheaval Dome et Roberts rift)?
Formes en nid d'abeilles liées à un impact ? (Escalante USA)
Tafoni avec boules, liés à un impact ?
Cuisson liée à un impact ?
Gros calibre (est du Groenland), voir aussi les formes en nids d'abeilles.
Gros calibre (Nouvelle-Zélande)
Boulders liés à l'impact prouvé de Siljan en Suède.
Boulders dans un impact prouvé
Ohio shale carbonate concretions (Geofacts n°4 Ohio department of natural resources Division of geological survey... Michael C.HANSEN October 1994) : "... carbonate concretions that commonly contain arthrodite bones; some contain exquisitely preserved remains, including soft tissue, of early sharks... around decaying organic matter... soapy matter known as adipocere... The ammonia creates a hight PH halo around the decaying, which causes carbonate to precipitate... adipocere was replaced by calcite... and iron-rich dolomite..."<
Cuisson liée à un impact (bochas de la Valle de la luna Argentina) ?
Idem ?
Idem (Short canyon Emery Utah USA)
Cuisson liée à un impact Ventoux (boules de grès de St André de Rosans) ?
Idem
Boules de pierre en Slovaquie, Tchéquie et Pologne : liées aux mega impacts Tchéquie et Slovaquie ?
Cuisson liée à un impact (Red rock coulee) ?
Boules sur hoodoos (Gallup USA, totalement analogues aux bochas de la Valle de la luna d'Argentine)
Boules arborescentes (Gallup USA)
Idem au Tassili ?
Bisti eggs
Cuisson liée à un impact ( Cannon balls. Theodore Roosevelt National Park, North Dakota, USA) "They are red in color because of iron-bearing minerals, including hematite and goethite, that are also present in the surrounding sediment" (comme pour une des bochas de la Valle de la luna, la demi-sphère plus sombre marque-t-elle le côté d'arrivée de l'onde de chaleur ? cette photo permet-elle de façon exceptionnelle de décoder le phénomène de cuisson ? voir aussi l'amorce de nodule et le prolongement latéral comme Strong Arch) ?
Un recensement exceptionnel, merci à l'auteur : s'agit-il chaque fois d'un impact ?
Too cute Moeraki boulders !
La plus belle série de photos.
Moeraki boulders : quel rapport entre résille de surface et cuisson ?
Intérieur d'un boulder
Détail
Origine ?
Moqui marbles
Idem ?
Idem ?
Mushroom du Kansas (mêmes formes en Italie vers Cuneo)
Usine à boules liée à un impact ?
Combien d'impacts ?
Combien d'impacts ?
Butterfly wing patterns ?
Idem
L'île de Chypre a-t-elle été éjectée de la baie d'Antalya, vers le sud-est, par un mega impact mer Egée ou par un mega impact "butterfly wing pattern" en "forme de raie manta à tête arrondie", allant de la mer Noire à la Méditerranée, recouvrant l'essentiel de l'Anatolie et bordé d'ophiolites ou est-elle le rebord sud en pointe du graben périphérique de la queue de ce dernier impact ?
ou y a-t-il un impact en baie d'Antalya ? (voir aussi les 2 formes de cornets de glace, à une boule, emboîtées sur le Sinaï)
Outils de repérage
Les diapirs sont-ils des marqueurs d'impacts ?
Impact du golfe du St Laurent et diapirs.
Golfe du St Laurent : un impact (source Jehan RONDOT) ?
Impact circulaire à cheval sur le sud de la Floride et partiellement dessiné par les Keys ?
Double impact Tchéquie et Slovaquie ?
Combien d'impacts ? le Great Basin est-il un planar shatter cone partant de la Snake river vers le sud-ouest (une série de planar shatter cones ceinturant la Snake River figure 50 page 76 de "Les grandes structures géologiques" de J.DEBELMAS et G.MASCLE ?) ?
Les bassins libyens pétroliers au sud du golfe de Syrte sont-ils la queue d'un gros impact à l'est de la Tunisie et au sud de la Sicile, d'axe nord-ouest/sud-est ?
Impact de la pointe est de la forêt des Landes
Gros impact au sud-ouest de la Libye ?
Y a-t-il un impact au nord-est du Portugal ?
Impact Etang de Berre et Durance-Bléone avec prolongements montagne de Lure, Luberon et Plans de Provence et symétriques Dévoluy-Vercors, Champsaur et Ubaye-vallée de Larche et un axe Coirons-Roya au nord de Menton (tracés sur l'étui de la carte en relief Géo Relief PACA à échelle de hauteur renforcée) ?
Impact de l'Etang de Berre (avec un trou géologique de 11 km de profondeur, sur la carte géologique de la France du BRGM au 1/1 000 000e, comme sous le creux du Ventoux) avec épanchement volcanique de Beaulieu ? (source site resosol.org)
Impact Etang de Berre (fond de carte Michelin) ?
Beaulieu : volcan lié à un impact ? épanchement volcanique qui suit l'arrondi du rebord du cratère de l'Etang de Berre ? avec fossiles comme nombre d'impacts ? voir aussi (dans l'axe de l'impact?), le dyke volcanique de l'est du Grand Lubéron, sur une faille NE-SW, page 93 note 1, du guide géologique régional Provence de C.GOUVERNET, G.GUIEU et C.ROUSSET ? S'agit-il de la lherzolite à grenats, roche volcanique très profonde (mentionnée par le schéma des carrières du Vaucluse de 1994), « qui affleure à l'occasion d'une faille du Grand Lubéron et dont le processus de formation rappelle celui des kimberlites d'Afrique du sud » ? sur la carte géologique de la France du BRGM au 1/1 000 000e ce point est mentionné ub péridotites mantelliques !
site excellentissime sur le séisme de Lambesc
Combien d'impacts sur la Terre et de quelle taille ?
Combien d'impacts sur la Terre et de quelle taille ?
Combien d'impacts sur la Terre et de quelle taille ?
Combien d'impacts sur la Terre et de quelle taille ?
Combien d'impacts sur la Terre et de quelle taille ?
Combien d'impacts sur la Terre et de quelle taille ?
Réponse.
Egypte Libye : y a-t-il un énorme impact à gauche de la photo, avec rayons comme sur la Lune (Tycho) et sur Mercure ?
Rayons de Tycho sur la Lune
Mega impact (voir l'arrondi des cours d'eau du Bo Hai au Jiangsu autour du Shandong page 26 de l'Atlas Mondial Larousse de 1988)? la Corée est-elle le rebord arrière du cratère (voir figure 7 page 96 de l'ouvrage "Géodynamique" de Laurent JOLIVET et Henri-Claude NATAF)?
Idem
Idem
Impact Plateau du loess ?
Mega impact ouest de la plaine du Pô d'axe nord-est/sud-ouest (marqué par les mylonites de l'Argentera) avec éventail ouest/nord-ouest et déchirure sud-est d'axe nord-est/sud-ouest ? Y a-t-il une forme centrale en "pince de homard" (cf Pierre VINCENT Pour la Science juillet 2009 n°381 page 45 pour Gweni-Fada et le cratère King sur la Lune) ?
Cercle centré sur la Rocca di Cavour (inselberg du dome central d'impact ou formant ave la zone de coesite en croissant un "ring central uplift" un pic central annulaire ?) et passant par le Sillon Alpin (graben annulaire périphérique ?), la courbe des -2000 mètres en Méditerranée (voir les canyons débouchant sur Gênes sur le site précédent), le Mt Rose et le Cervin ? les Alpes occidentales françaises et italiennes sont-elles la résultante du repli du cratère transitoire vers le nord-est ? (le fond de carte est l'Atlas mondial Larousse Bartholomew & Son Ltd1988 page 12) [clic sur la carte pour voir les détails du cercle]
Failles de l'Alpette, de l'Alpe, de Bellefond : arc de la corde du graben annulaire périphérique d’un impact plaine du Pô dont la corde serait le Grésivaudan ?
Impact centré sur la Rocca di Cavour ?
Cercle intérieur.
Ejecta d'impact ?
Ejecta d'impact ?
Mega impact des Grands Bancs à l'est de Terre-Neuve ?
Plaque des Philippines : "Butterfly wing pattern"tectonique en forme de "raie manta à tête arrondie", avec projections vers l'avant ?
Extrusion entre impacts ?
Alfred WEGENER et Sir Harold JEFFREYS (clic sur "Rien ne va plus")
Débats
Débat
Impact tectonics : un site exceptionnel et innovateur sur la tectonique des impacts à l'échelle continentale.
Symétrie des déchirures ouest (déchirure Atlantique) et est (déchirurte des Grands Lacs africains) de l'impact du bassin du Congo ?
Afghanistan : un des plus gros impacts du monde (axe sud-ouest/nord-est) avec le bassin du Congo et la Sibérie ?
Idem
Site de l'ENS Lyon
Le premier site approfondi (exceptionnel) de géologie locale d'impacts en Espagne et Allemagne, un peu analogue à la démarche de Maurice GIDON pour la géologie des Alpes.
Erta Ale : LA tectonique des plaques en live

Ce site (dédié à Grigori PERELMAN et à tous les militants d'open sources, cf "Capital réseaux" de Don TAPSCOTT, David TICOLL et Alex LOWY, editions Village Mondial, pages 153-176 sur "Les Alliances") est un relais du site sur le rapport entre météores, trapps et tectonique des plaques.
http://www.angelfire.com/wizard2/solidaires/meteor.html (in french)
http://www.angelfire.com/wizard2/solidaires/platetectonics.html (in english)
Ce site a été adressé, pour prendre date, à l'Académie des Sciences, par RAR 4891 1194 7FR du 31/5/05 avec avis de réception du 2/6/05, avec les trois courriers adressés, les 26 et 27/5/05, aux maires d'Albiez le Jeune, de Bédoin, de Castellane (copie de ces deux derniers courriers a été adressée au journal La Provence). Ce courrier à l'Académie des Sciences, ainsi que les trois courriers adressés aux maires d'Albiez le Jeune, de Bédoin, de Castellane, ont été adressés le 3/6/05 à La Recherche et Pour la Science et le 5/6/05 à PPDA, E.Lucet et Jamy. Un courrier a été adressé le 5/6/05 au maire de Gigondas.Ce site a été adressé à nouveau, complété et pour reprendre date, à l'Académie des Sciences, par RAR 3746 6014 5FR du 25/4/06 avec avis de réception du 26/4/06. Le 31/5/06 par courrier JD/DD/2006-0297, Jean DERCOURT http://www.academie-sciences.fr/membres/D/Dercourt_Jean_bio.htm Secrétaire Perpétuel de l'Académie des Sciences a répondu : "Monsieur, Vous avez adressé à l'Académie des Sciences un texte intitulé : "Des météores à l'origine des gorges du Verdon, des calanques, du vieux port de Marseille, du Ventoux, des cheminées de fées et des demoiselles coiffées, du thermalisme, de la configuration des Alpes et de la Méditerranée ? de la tectonique des plaques et des hydrocarbures ?"... Vous pouvez aussi le déposer sous forme de pli cacheté..." Ce site a été adressé sous forme de pli cacheté en retour par RAR 4204 1386 3FR du 26/6/06.
Par courrier du 28 juin 2006, Florence GREFFE Conservateur du Patrimoine historique de l'Académie des sciences, indique : "... l'Académie a accepté en date du 28 juin 2006 le dépôt d'un pli cacheté que vous lui avez adressé à votre nom. Ce pli a été enregistré sous le numéro 17758..."
Avec, compte tenu de ce qu'ont fait Cao et Zhu à Grigori Perelman, compléments par enveloppes Soleau.

En préambule, il faut remercier Maurice GIDON d'avoir consacré sa retraite à offrir sur le web le plus merveilleux site de géologie qui soit au monde : il a défini le modèle de ce que l'on trouvera à l'échelle du monde entier dans quelques dizaines d'années sur le web .

Un cratère de météore de 20 km (dont le graben périphérique annulaire passe sur Castellane, le Point Sublime et les gorges de l'Artuby), à l'origine des Gorges du Verdon (en activant une portion d'un mega graben annulaire périphérique d'un impact Plaine du Pô à l'origine du Sillon Alpin ?) et du vieux port de Marseille ? Le Mont Ventoux, un cratère de météore, à l'origine des Dentelles de Montmirail et de Fontaine de Vaucluse ? La Suisse, un "pays astroblème" avec un "butterfly wing pattern" Cervin Arona Lecco Davos Chur, avec un axe Como Lugano Locarno Luzern et des antennes Rhin-Rhône (Euseigne et Pra San Peder Sent) ? Le "pli en fourreau" de Mattmark près de Zermatt, orienté nord-ouest, décrit par Mattauer p176-178 de "Monts et merveilles" est-il un "stream tube" d'impact ? Pourquoi le Brenner a-t-il 1371 mètres, le col Bayard 1246 mètres, le Perthus 279 mètres ? Y a-t-il analogie d'origine des Dolomites et des tepuis du Vénézuela et du Brésil ? Ile de Wight et Crimée-mer d'Azov sont-elles des queues d'impact ? "Cheminées de fées", "demoiselles coiffées", monolithes et "pénitents", "hoodoos" et "fins", "erdpyramiden", "piramidi di terra" (et diapirs) sont-ils des avatars des "shatter cones", des "stream tubes" et autres "sturzstroms" et des marqueurs d'impacts ? Les demoiselles coiffées sont-elles des colonnes ballastées par compactage dynamique et vibroflottation du bas vers le haut et avec "Brazil nut effect" ? Les arches naturelles sont-elles en majorité la résultante de stream tubes ou de formatages par de la chaleur et des ondes de choc d'impacts ? Les bad lands, les cimetières de dinosaures et les boulders sont-ils des marqueurs d'impacts ? Le thermalisme est-il un marqueur d'impact lié aux failles listriques ? Les météores ont-ils joué un rôle crucial dans la configuration des Alpes, de la Méditerranée, de l'ouest Pacifique, du Golfe du Mexique et de la Floride, de la baie d'Hudson et des Grands Lacs américains, de l'Amérique du Sud, de l'Afrique méridionale à partir du nord du bassin du Congo, de la Russie d'Asie, de la Chine du nord et de la Corée ? Comment s'établit le rapport entre impacts et tectonique des plaques, entre impacts et hydrocarbures ? les slabs sont-ils sensibles aux impacts ? avec coesite, lechatelierite, stishovite, barytine, fullerène, adakite, niobium, boninite ? En loi de Pareto, la tectonique d'extrusion, les LIPs et les plutons liés aux impacts, représentent-ils les 20% qui pèsent 80% dans les facteurs-clés de succès de décodage du système Terre ?

Page 165 "Comprendre l'avenir Les geosciences au service de l'homme" Préface de Jean DERCOURT Ecole Nationale Supérieure de Géologie : "... la Lune est asymétrique, la croûte étant plus épaisse côté face cachée et la plupart des bassins volcaniques étant situés sur la face visible, sans qu'aucune explication satisfaisante n'ait été fournie..." La face cachée de la Lune est couturée de grands impacts : les bassins volcaniques de la face visible valident-ils l'hypothèse de Michael RAMPINO http://www.nyu.edu/fas/biology/faculty/rampino/index.html sur les trapps, les LIPs, à l'opposé des grands impacts ? La Recherche n°409 Juin 2007 La crise PERMIEN-TRIAS page 44 : "...R. von Frese avance que, comme sur la Lune et sur Mars, des impacts météoritiques provoquent souvent des effets aux antipodes de l'impact..."
Science et vie octobre 2008 : l'hémisphère nord de Mars est un océan de basalte lié au scalpage de Mars par un astéroïde de la taille de Pluton.

Sur la carte géologique du monde CCGM UNESCO au 1/50 000 000 (présidée par Jean DERCOURT) l'un des plus grands impacts du monde (voir plus loin John M.SAUL), à l'origine de la plus grande extinction (transition permien-trias) et d'un trap parmi les plus grands, est-il le "butterfly wing pattern" d'axe allant du départ amont de l'estuaire de l'Ienissei aux Monts Djougdjour et à l'île Paramushir, axe définissant l'axe de la mer d'Okhotsk et de la mer de Kara, "butterfly wing pattern" ayant pour extrêmités d'ailes le delta de la Lena et le lac Baïkal http://www.gly.uga.edu/railsback/Baikal/BaikalMapAll850.jpg (y a-t-il un superbe impact en haut à gauche, au nord-ouest, de la carte de la région du Baïkal ?) et au delà le sud de la Mongolie vers Dalan-Dzadgad, dégageant les symétries entre la croûte océanique du sud de la mer d'Okhotsk et le sud du Kamtchatka, explicitant les lignes de fuite Sakhaline/micro plaque Seno (Japon du nord), croûte océanique de la mer du Japon, Sikhota-Alin : les Nipponides du site sur l'Asie "Turkic-type orogeny and its role in the making of the continental crust" ? Page 282 de ce site les Altaids sont-ils l'extrêmité sud-ouest des effets de l'onde de choc du mega impact de Sibérie, avec la croûte continentale étirée nord-sud, les Baykalides étirées nord-sud et symétriquement sud-ouest/nord-est et un petit bout de croûte en klippe au milieu dans l'axe de l'éjection latérale ? http://atlas.cc.itu.edu.tr/~natalin/Tectonics/S&NTurcicAnRew.pdf

Quid des lignes de fuite de la mer de Béring et de la configuration de sa croûte océanique ? et de la chaîne de l'Empereur ? Y a-t-il un deuxième impact au nord-est de la Sibérie : Verkhoyansk-Kolyma ? http://www.mantleplumes.org/Kamchatka2.html
Ou l'axe de l'impact est-il nord-sud, l'aile droite/est étant la Sibérie extrême nord-orientale http://files.myopera.com/nielsol/blog/siberiantrapsmap.jpg ?

Quid du rapport entre projection Mercator et axes de symétrie aux hautes latitudes ? Pages 86-87 de l'Atlas Général BORDAS 1964 de DERRYN, BLASSELLE et BONNET, carte de l'URSS en projection horizontale équivalente, l'axe de symétrie paraît être Berezovo, Toura, Oust-Maïa et Paramouchir. Voir le butterfly wing pattern ST sur la figure 15 de Siberia the wandering northern terrane sur http://www.geodynamics.no/first_topic.htm
Ou bien l'axe est-il nord-sud avec sa pointe à l'extrêmité sud du Baïkal, sur la Figure 52 page 170 de l'ouvrage "Les régions naturelles du globe" de P.Birot ?

http://ccgm.free.fr/index_fr.html clic sur catalogue, sur cartes distribuées par la CCGM, puis sur carte géologique du monde réduite pour l'agrandir
http://atlas.cc.itu.edu.tr/~natalin/Tectonics/S&NTurcicAnRew.pdf

Sur la carte géologique du monde CCGM UNESCO au 1/50 000 000 (présidée par Jean DERCOURT), y a-t-il un impact au sud-ouest du sud du Chili, défini par les seamounts ? y a-t-il un impact au sud de la zone bleue à l'est de la plaque Philippines, également défini par les seamounts ? cette zone bleue arrondie au sud-est (jurassique moyen et supérieur) est-elle elle-même issue d'un impact ?

Sur la "Carte des anomalies magnétiques du monde" du CCGM-UNESCO http://ccgm.free.fr/index_fr.html, y a-t-il un impact d'axe sud-sud-est/nord-nord-ouest sur la croûte océanique à l'ouest de la mer de Bering, explicatif des rides Shirshov et de Bowers ? y a-t-il un impact en demi circonférence d'axe ouest-sud-ouest/est-nord-est (confirmé par la World Stress Map du CCGM) au nord-ouest du Canada (au nord-est du nord des Rocheuses) ? y a-t-il un impact ouest-est à l'est de Terre-Neuve, explicatif de la forme de la côte de Terre-Neuve, du Québec et de la Nouvelle-Ecosse ? y a-t-il un impact Golfe du Mexique intégrant le Yucatan ? y a-t-il d'énormes impacts Amazonie et Afrique du Sud ? y a-t-il un impact en forme d'oignon (allongé vers le sud-ouest) sur l'est et le sud de l'Australie ? avec une tête de type "requin marteau" ? y a-t-il un joli petit impact bleu ceinturé de rouge (dont la déchirure Seine-Loire) au large de la Picardie ? [y a-t-il analogie de forme et d'origine tectonique, sur la carte géologique de France au 1 000 000e du BRGM et l'Atlas Général BORDAS de 1964, avec un impact baie de Karkinitski rive nord de la mer d'Azov (jusqu'à Rostov et l'embouchure du Don) Manytch occidental Salsk cours inférieur du Iegorlyk cours inférieur du Kouban et chaîne Taurique par Kropotkin Krasnodar Kertch Yalta Sébastopol ? y a-t-il analogie de forme et d'origine tectonique de l'ile de Wight et de la presqu'île de Crimée : s'agit-il dans les deux cas de queues d'impacts ? y a-t-il, toujours sur l'Atlas Général BORDAS de 1964, analogie de forme et d'origine tectonique avec un impact du nord-est de l'Argentine : Tucuman, Cordoba, Sta Rosa, Carmen de Patagones, Viedma, Rio Negro, Neuquen, Bariloche, crête des Andes jusqu'au Nevades Ojos del Salado juste au sud de l'Atacama ?] Y a-t-il deux impacts sur les figures 7 et 5 du site "An improved tectonic model for the Eocene opening of Norwegian-Greenland Sea : use of modern magnetic data http://www.geodynamics.no/first_topic.htm Sur le même site et dans l'article "Greenland-Norway separation : A geodynamic model for the North Atlantic" sur la carte page 284 le Helgeland Basin et la Voring marginal high correspondent-ils à un impact, encore plus net sur la Carte des anomalies magnétiques du monde du CCGM ? sur la figure 1 page 282 les failles IBF Innermost Boundary Fault system et la Tertiary Inversion BSM Barents Sea Margin, de l'Irlande au Spitzberg en passant par la Norvège, constituent-elles un anneau de l'impact Islande ou d'un impact Islande Kolbeinsey Ridge Jan Mayen JMFZ AEgir Ridge également bien visible sur la Carte des anomalies magnétiques du monde du CCGM ? Les auteurs Jon MOSAR et Trond H.TORSVIK évoquent la fin du permien et la fin du crétacé.

Y a-t-il un "butterfly wing pattern" dont la queue serait le canal de Santa Barbara et Los Angeles, les extrêmités d'ailerons Yuma et la Death Valley, et la tête un arrondi extrudant vers l'est le Grand Canyon du Colorado ? Y a-t-il un rapport entre la fenêtre asthénosphérique miocène de Basse-Californie avec métasomatose par des magmas adakitiques et un impact ? http://www.google.com/search?hl=en&q=adakites+%22asthenospheric+window%22+%22Baja+California%22&btnG=Search voir aussi la figure 11.21 page 424 de "La croûte océanique Pétrologie et dynamiques endogènes de Thierry JUTEAU et René MAURY) ? Quid de l'extraordinaire Black Canyon of Gunnison ? Page 298 de "Annals of the former world", de John McPhee : "... The Colorado River, which has only recently appeared on earth, has excavated the Grand Canyon in very little time. From its beginning, human beings could have watched the Grand Canyon being made..." Page 225 Fig. 8.8 de "Geology of the American Southwest" de W.Scott Baldridge : "... les "metamorphic core complexes" partant vers l'est/sud-est de l'Arizona sont-ils les symétriques du Grand Canyon ?
http://www.cliffshade.com/colorado/images/basin_range.gif http://geology.about.com/library/bl/maps/n_statemap_CA3100.htm http://pubs.usgs.gov/bul/b2158/B2158-15.pdf

Quid des mylonites de Whipple Moutain en plein dans l'axe au point de marquer la frontière des Etats avec le crochet du Colorado http://www.uoregon.edu/~rdorsey/Whips.GIF

Le rift du Lac Supérieur est-il un butterfly wing pattern d'impact ? http://www.minnesotastuff.com/Midcontinentrift.jpg (page 624 de "Annals of the former world" de John McPhee, il comporte un petit aulacogène vers le nord). Idem pour la baie d'Hudson http://gsc.nrcan.gc.ca/mindep/synth_prov/slave/images/fig01.gif http://gsa.confex.com/gsa/2006AM/finalprogram/abstract_110873.htm ? Y a-t-il des impacts baie d'Hudson (avec compression hudsonienne de l'aulacogène précambrien d'Athapuscow page 92 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS et Georges MASCLE ?), Nastapoka, golfe du St Laurent, baie d'Ungava (cf Jehan RONDOT "Les impacts météoritiques Charlevoix et le Ries"), Slave Province http://gsc.nrcan.gc.ca/map/1860a/images/map1860a.jpg ? Quid du Rio Grande rift ? idem pour l'Akron magnetic boundary ? y a-t-il analogie de formes, par rapport au Plateau du Colorado, avec Lauragais et rift de la vallée du Rhône, par rapport au Massif Central, avec des impacts Golfe du Mexique et bassin Algéro-Provençal ?
http://pubs.usgs.gov/of/2002/ofr-02-361/editted_usa_only.jpg http://www.uky.edu/KGS/emsweb/ecrb/pcrift2.html http://www.movermike.com/posts/1150904588.shtml http://www.colorado.edu/GeolSci/Resources/WUSTectonics/RGRift/Rift.jpg

Le Ouachita thrust belt et l'Ancestral Rocky Mountains orogen sont-ils liés à un impact (butterfly wing pattern en forme de fer à cheval prolongé au nord-ouest par une queue latérale Central Colorado trough et ses chaînes de bordure) page 119 de de "Geology of the American Southwest" de W.Scott Baldridge et page 18 de http://jan.ucc.nau.edu/~pm8/PM_dwnld/FINAL_CP_SRM_PrePrint_2002-12-31.pdf ?

Y a-t-il un impact entre lac Michigan et lac Huron avec un mega butterfly wing pattern bleu et rose avec deux taches grises sur des ailes pointant vers le nord et un graben annulaire périphérique d'impact vert au sud des Appalaches ? Quid du rapport au rift du Lac Supérieur ? Idem pour le Williston Basin ? Idem pour l'Athabasca Basin ? http://bigprairieprepress.20m.com/main/epress/Chrono1/page3.html
http://energy.usgs.gov/factsheets/Hydrocarbon/map2.html http://geology.about.com/library/bl/maps/michmappalm.gif http://esp.cr.usgs.gov/info/gmna/east.html http://www.sjgs.com/maps/usa_geology.gif http://rockyweb.cr.usgs.gov/outreach/mapcatalog/images/geology/tapestry_11x14.pdf http://www.littlebelt.com/geology/gndwater/images/FG27_05-2.gif http://images.google.com/images?q=%22Athabasca+Basin%22+geology+map&ndsp=18&svnum=10&um=1&hl=en&start=0&sa=N

Sur les cartes des anomalies de gravité de Bouguer, des anomalies magnétiques,la photo satellite de l'ouest américain, le Golfe du Mexique est-il lié à un impact ? Y a-t-il un impact d'axe nord-nord-ouest/sud-sud-est sur le Texas ? Y a-t-il un impact d'axe ouest-nord-ouest/est-sud-est sur l'Oklahoma, l'est Kansas, le sud-ouest Missouri et le nord-ouest Arkansas ? Y a-t-il un mega impact à cheval sur le Wyoming et le Montana ? un autre à cheval sur l'Idaho et le Montana ? un autre sur le 1/3 sud-est de l'Oregon, un autre plus petit plus à l'ouest ? un joli impact à l'angle sud-ouest du Wyoming à l'origine des Mts Wasatch et Uinta ? un énorme impact ovale d'axe nord-sud sur l'Utah bordé de gris et du bleu du Grand lac salé ? L'Illinois est-il un "état astroblème" ?
http://pubs.usgs.gov/fs/fs-0078-95/FS078-95.html http://pubs.usgs.gov/of/2002/ofr-02-361/editted_usa_only.jpg http://www.cliffshade.com/colorado/images/basin_range.gif

Sur le site http://nicholnl.wcp.muohio.edu/DingosBreakfastClub/Extinction/Extinctimages/YucatanAsteroid.jpg la pointe de la Floride compris les Keys constitue-t-elle la moitié est d'un impact circulaire ?

Page 95 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS et Georges MASCLE, le fossé de 4 km du bassin de San Joaquin est-il lié à un impact ?

Les 1450 plutons anorogéniques de la carte des anomalies magnétiques des USA, mentionnés dans "Annals of the former world", page 652-653, "... unprecedented, unrepeated and unexplained... Leon Silver, a geologist at Caltech, has called the 1450 plutons the "Anorogenic Perforation of North America"...", sont-ils liés à une (mega) catena d'impacts ? "There is nowhere else in the world where a string of plutons of essentially the same age goes across four thousand kilometers." Page 33 de "Geology of the American Southwest" de W.Scott Baldridge : "... If this anorogenic model is correct, then it implies an event that is probably unique in the Earth history..." [page 32; la carte Fig 1.17 montre en fait 7 trainées de 1.43 Ga, 1.44 Ga, 1.38 Ga, 1.46 Ga, 1.48 Ga et 1.45 Ga de la Californie au Labrador] Quid des 24 anneaux anorogéniques de Corse mentionnés par Bruno MEHIER dans "Magmatisme et tectonique des plaques" Fig IV-52 page 166 et page 161 de "Comprendre et enseigner la planète terre" de Caron, Gauthier, Schaaf, Ulysse et Wosniak?
http://pubs.usgs.gov/of/2002/ofr-02-361/editted_usa_only.jpg http://www.litho.ucalgary.ca/atlas/lithoprobe.html http://www.google.com/search?hl=en&q=Corse+anorog%C3%A9nique&btnG=Google+Search http://www.mantleplumes.org/images/HoggarFig6_500.gif http://www.metafro.be/Members/jpl/Ba1985-JAES-Iforas-ring-complexes.pdf http://www.sgmb.univ-rennes1.fr/DOSSIERS/patrimoine/PLOUMfeuille.htm

Points méthodologiques :
- certains impacts sont-ils "moins dangereux" pour la vie sur Terre (extension de la boule de feu) ? moins dangereux que les trapps ou les LIPs qu'ils pourraient induire à leurs antipodes ? que les trapps, les Lips, les super-volcans qu'ils pourraient perforer ? La réponse est-elle dans Pour la Science de septembre 2008 page 39 : "...les objets du Système solaire qui, comme les comètes, tournent loin du Soleil, sur des orbites à longue période, frapperaient la terre à des vitesses beaucoup plus grandes que les corps à orbites proches, comme les astéroîdes..." ? Si les demoiselles coiffées/hoodoos sont des marqueurs d'impact, les impacts correspondants sont récents : les ancêtres des Celtes d'Illyrie, qui disaient à Alexandre le Grand craindre uniquement que le ciel leur tombe sur la tête, avaient-ils vu de loin les impacts Bolzano-déchirure latérale des Dolomites, Cavour/Cuneo, Durance/Bléone ?
- les impacts sont 6 fois moins marqués sur la Terre que sur la Lune (cf Jehan RONDOT "Les impacts météoritiques Charlevoix et le Ries" page 42).
- "... Altogether craters formed in sediments are substantially shallower and may have diameters 2 to 4 times larger than crystalline rock craters formed by bodies of equivalent size..." (colloque ESA 2006 Impact cratering) Selon Christophe KOEBERL dans Pour la Science juillet 2009 n°381 page 49, les "impacts humides" sur plateau continental (cf Chesapeake) ont une forme de sombrero retourné.
- Dès 1986, Danilo A.RIGASSI "Un astroblème en Suisse Centrale ?" BULL.SOC. VAUD. SC. NAT. 78.1, 1986, Bulletin N°286 des laboratoires de géologie, minéralogie, géophysique et du musée géologique de l'université de Lausanne, constate p 58-59 que les pourtours de cratères alternent talwegs et lignes de partage des eaux ou coudes de rivières et de crêtes... comme le montre la Mandchourie (atlas général Bordas Serryn Blasselle Bonnet 1964 p 87 impact centré sur Pin Kiang, bord du cratère passant par Kiamusze, Tsitsikar, Tungliao, Liaoyuan, Mou Tan Kiang, complété par les courbes de deux rivières à l'est)?
- Pour la Science n° 370 août 2008 page 79 : les efforts subis par la roche pendant l'impact sont tels qu'elle se comporte brièvement comme un fluide. Confirmation par Pierre VINCENT dans Pour la Science juillet 2009 n°381 page 45 : "... En fait, tout se passe comme si l'énergie dissipée dans le milieu le rendait provisoirement fluide..." Quel est le rôle des ultrasons ( pour Pierre VINCENT dans Pour la Science juillet 2009 n°381 page 46, il y a débat par rapport au point de vue de MELOSH)? des changements de phase ? Y a-t-il application des lois d'Echelles (cf Claude ALLEGRE "Un peu de science pour tout le monde" page 249-250) ? Les épaississements sur les plis calcaires à la Roche des Arnauds et entre Lus la Croix Haute et St Julien en Beauchêne font penser à de la "matière molle".
- le retour des matériaux du cratère transitoire vers le centre du cratère définitif aplanit celui-ci ? "...Then the transient crater becomes to collapse; the diameter increased about 23% and the depth decreased about 47% during the collapse..." (colloque ESA 2006 Impact cratering): est-ce l'explication de la nappe de Digne ? quid du bassin de Turriers ? est-ce l'explication des charriages de Nastapoka ?http://www.geol-alp.com/z_publications/00_schemas_articles/97ga_turriers/10_carte_mouvts_turriers_4.gif
- y a-t-il analogie d'origine déchirure centrale du bassin de Turriers, combe Genin, arc Crillon le Brave-Mormoiron, axe Casteljaloux-Bazas, axe Bolzano/Bolzen, Ponticino/Bundchen, Sarentino/Samthein, Campolasta/Asfeld, Riobianco/Weissenbach, Pennes/Pens, décrochement de Tan-Lu (dossier Pour la Science "L'Ecorce Terrestre" juin 1995 page 43 figure 7), Grand Dyke du Zimbabwe (ou est-ce une forme latérale arrière de l'impact du bassin du Congo ?), déchirure centrale sud-ouest/nord-est de l'Afghanistan, déchirure centrale nord-sud de l'est de l'Iran ? axes centraux ouest-est de la Mer de Corail et de la mer des Caraïbes au sud de Cuba ? axe central nord-nord-ouest/sud-sud-est du bouclier Scandinavie Biélorussie Ukraine Russie d'Europe, du nord-ouest de la Mer Noire au Cap Nord, sur la Carte des anomalies magnétiques du monde du CCGM-UNESCO ? (voir le site "Mantle stratigraphy of the Karelian craton" figure "Transect of the mantle litosphere across the Karelian craton" sur http://www.seismo.helsinki.fi/ilp/LITO2006.pdf http://www.google.com/search?hl=en&q=%22central+uplift%22+%22ring+peak%22&btnG=Google+Search
http://www-sst.unil.ch/research/plate_tecto/present_day.htm
http://geology.com/world/iran-satellite-image.shtml
- il faut distinguer impacts, catena (chaînes d'impacts http://membres.lycos.fr/astrojan/hypothes.htm ), rebonds et volcans sédimentaires périphériques d'impacts (tels que définis par Neville PRICE dans "Major impacts and plate tectonics" page 159).
- les changements d'orientation des alignements de sea mounts du Pacifique, sont-ils liés à un impact (cf "Major impacts and plate tectonics" de Neville PRICE) ? Le site "A plate Model for Jurassic to Recent Intraplate Volcanism in the Pacific Ocean Basin" de Alan D.Smith relie dans sa conclusion page 23 la naissance de l'arc Izu-Bonin-Mariannes avec la chaîne d'Hawai.
- pourquoi l'est Pacifique (plus le Japon : cf page 273 "Les grandes structures géologiques" de Jacques Debelmas) est-il un écrabouilli de terranes et l'ouest une succession de formes circulaires ? est-ce lié à un impact plaque des Philippines, en "forme de raie manta à tête arrondie", aplani sur lui-même (cf "Major impacts and plate tectonics" de Neville PRICE) ? les slabs sont-ils sensibles aux impacts (rupture et roll back) ? les fosses de subduction arrondies de l'ouest Pacifique sont-elles des grabens annulaires périphériques d'impact ? "Les bandes d'anomalies magnétiques sont souvent peu nettes, rarement parallèles à l'arc voisin et à celles de l'océan, au-delà de l'arc... Les données sismiques indiquent que ces bassins marginaux ne se trouvent qu'à la verticale de zones de subduction à fort pendage... chercher les bassins originels des ophiolites obductées dans la croûte des bassins marginaux..." (pages 36-39-197"Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS). Les pages 45 à 51 de l'ouvrage "Convergence Lithosphérique" de Serge LALLEMAND, Philippe HUCHON, Laurent JOLIVET et Gaëlle PROUTEAU précisent que les bassins arrière-arcs en extension sont liés aux slabs à fort pendage qui ne sont eux-mêmes pas liés à l'âge du plancher océanique : y-a-t-il un lien avec des impacts ? les fosses de subduction concernées (les plus profondes du monde) sont-elles des grabens annulaires périphériques d'impacts ? Page 45 Figure 2.5 du même ouvrage, les grabens prononcés sur l'amorce du slab sont-ils des grabens annulaires périphériques d'impact ? La figure 5.1 page 61 de "De l'océan à la chaîne de montagnes" de Marcel LEMOINE, Pierre-Charles de GRACIANSKY et Pierre TRICART et la figure 85 page 120 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS, présentent-elles avec la molasse (graben de Sardaigne, centre Sicile d'ouest en est, est Calabre, axe central de l'Italie du Sud) le graben annulaire périphérique d'impacts à l'origine de la mer Tyrrhénienne ?
- y a-t-il un lien metamorphic core complex impact http://en.wikipedia.org/wiki/Metamorphic_Core_Complex ?
- les formes symétriques ("butterfly-wing patterns" tectoniques) sont-elles des marqueurs d'impacts ? Qui va fournir un logiciel de reconnaissance automatique de formes symétriques sur photos satellite ? Il y a un axe de symétrie nord-est/sud-ouest défini par la mylonite de l'Argentera, le flysch et le grès d'Annot de part et d'autre de l'Argentera: voir la carte finale sur http://pages.unibas.ch/earth/tecto/research/Schmid_et_al_2004_Ecl.pdf et la carte du grès d'Annot sur http://home.no.net/chemo/Thesis/Details/ThesisPics/3_2.jpg. Il y a une axe de symétrie nord-ouest/sud-est passant par le milieu du terrane Calabre/pointe nord-est de la Sicile. Y a-t-il une symétrie Champsaur+Trièves et bassin d'Apt+plateau d'Albion et le haut Drac est-il symétrique de l'arrondi géologique au nord-est de Forcalquier, par rapport à l'axe Coirons/Menton ? Le Chili est-il le symétrique de la plaque Scotia ce qui expliquerait la longueur de celle-ci par rapport à la plaque Caraïbes http://www.olympus.net/personal/gofamily/quake/plates.gif ? Y a-t-il symétrie du cours du Nil et de la côte de CyrénaÏque ? Quelle est la puissance structurante des impacts : les "butter fly wing patterns" tectoniques, Argentera (avec la mylonite) complété par la déchirure Jabron-vieux port de Marseille, Lyon Bas-Dauphiné/Valence Bellegarde et Alpes suisses Cervin-Davos-Luzern-Como sont-ils liés à un seul mega impact ouest de la Plaine du Pô ? l'impact Durance-Bléone a-t-il des effets jusqu'aux Plans de Provence et au Queyras, au Diois et au plateau de Valensole ? son axe de symétrie est-il la ligne Coirons-Menton ? cet axe de symétrie permet-il de déchiffrer la tectonique des Alpes du Sud ? le tout sur l'excellente carte de Geo Relief de PACA (au relief accentué). http://www.easysharing.fr/images/84032/DSCN0909.jpg.html http://www.easysharing.fr/images/74355/DSCN0910.jpg.html http://www.easysharing.fr/images/68878/DSCN0911.jpg.html
- y a-t-il un axe de symétrie sud-ouest/nord-est Annaba-Pescara-Sibenik-nord-est des Carpathes sur les figures 9.20 et 9.21 en pages 228 et 230 de l'ouvrage "Séismes et risques sismiques Approche sismotectonique" de Hervé PHILIP, Jean-Claude BOUSQUET, Frédéric MASSON , explicatif des arrondis de la côte adriatique italienne et de la côte dalmate ? sur la carte figure 9.19 page 226, y a-t-il des directions qui pointent vers le nord-est des Carpathes : lac Balaton, côte du Frioul, côte du Var, côte de la Catalogne, alignement des Baléares, côte nord-ouest de la Sardaigne, côte ouest du golfe de Tarente (avec un alignement de séismes au nord-est, de la côte dalmate à la plaine du Danube) et son prolongement à l'ouest de la Calabre, dans le détroit de Messine et la côte nord-est de la Sicile le prolongeant ?
- les cartes du site de Ito et van Keken "Treatise on Geophysics : Hotspots and melting anomalies" permettent-elles de définir les impacts du Pacifique et en particulier de la zone de concentration des LIPs ? Y a-t-il une succession d'impacts qui définissent deux rails nord-ouest/sud-est à partir de SHA et HES en passant par MPM MAN, le rail sud-ouest étant recouvert par l'angle arrondi de l'extrusion liée à l'impact des Fidji (vers SAM) et enfonçant le rift sud-est Pacifique vers l'est ? y a-t-il un énorme impact incluant Ontong Java de MI à OJP et centré sur CAR ? Y a-t-il analogie de formes et d'origines tectoniques pour les formes parallèles allant de l'est Fidji au nord Nouvelle-Zélande (de SAM à HIK) et de la Patagonie au nord de la pointe est de la plaque Scottia ? Y a-t-il analogie de formes et d'origines tectoniques pour les formes en amandes moitié bleues et moitié roses de la mer de Corail et du sud de Cuba ?http://www.geo.lsa.umich.edu/~keken/Papers/ItoVanKeken_Treatise_preprint.pdf
- les chaînes en fer à cheval ceinturées de flysch (mer d'Alboran, Appenins-Sicile http://www.wavetechgeo.com/Italy/Italy_Paper.htm ,Alpes occidentales, Carpathes http://pubs.usgs.gov/bul/2204/e/pdf/B2204E.pdf http://www.geo.uw.edu.pl/agp/table/pdf/55-3/jurewicz.pdf http://adatbank.transindex.ro/vendeg/htmlk/pdf4909.pdf voir les anomalies de Bouguer figure 6 page 57 http://people.uncw.edu/grindlayn/revabstr_vol.pdf http://pages.unibas.ch/earth/tecto/research/Schmid_et_al_submitted.pdf http://www.nhm-wien.ac.at/Content.Node/forschung/geologie/mitarbeiter/pdfs/rasser_harzhauser_gce2008.pdf , Chugach-Prince William terrane http://alaska.usgs.gov/staff/geology/bradley/bradley_pubs/Kusky_near_trench_plut_2003.pdf ) constituent-elles un archétype d'impact ? les rift en fer à cheval sont-ils aussi liés à des impacts ? Quid du flysch en pointe de flèche de la chaîne varisque, à la pointe sud-ouest du Portugal, page 240 dans "Les grandes structures géologiques" de Jacques Debelmas ? Est-ce lié au trou rond profond de 5 km au large du sud du Portugal page 134 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS et Georges MASCLE ? aux deux arrondis de la World Stress Map du CCGM de part et d'autre de la pointe ? Y a-t-il analogie de forme avec le V géant Chili/plaque Scotia (voir, page 76 de "La subduction océanique" de Serge LALLEMAND, la troncature en biseau des "anciennes ceintures paléogéographiques")? Le Numidian flysch du nord de la Tunisie et du nord-est de l'Algérie est-il une queue d'impact mer Tyrrhénienne ?
http://www.earth.uq.edu.au/rosenbaum/Rosenbaum_GSA_2004.pdf http://www.google.com/search?hl=en&q=oroclines+flysch&btnG=Google+Search http://narg.web.mcc.ac.uk/numidian_slope_seismic_myron.htm
http://www.tecos.org/Abstracts.htm
- l'axe vertical de l'impact du creux du Ventoux était-il incliné, exhaussant le rebord nord du cratère, éjectant les dentelles de Montmirail, déployant l'éventail du "planar shatter cone" Sault-Gignac-Lioux (ou est-ce lié au pré-existant ou y a-t-il une catena avec Durance -Bléone ?)? l'axe vertical de l'impact ouest de la plaine du Pô était-il incliné vers le sud-est, déchirant la côte ligure et provençale et extrudant le corps d'Ivrée ? l'axe vertical de l'impact Fidji était-il incliné soulevant vers l'est le système Fidji/Nouvelle-Zélande et n'extrudant au sud-ouest que la Nouvelle-Calédonie et sa "nappe de péridotites massive" (Gérard Mottet "Géographie physique de la France" page 714 et le superbe site http://www.ac-noumea.nc/svt/article_bartoli2/page_1.htm ) venant du nord-est, avec les îles de la Loyauté de plus en plus hautes en direction du graben annulaire périphérique page 30 fiche 1.3 de "Introduction à la géologie" de Gilbert BOILLOT, Philippe HUCHON, Yves LAGABRIELLE (voir anomalies magnétiques page 36 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS, la carte page 5 de "La subduction océanique" de Serge LALLEMAND, page 24 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS, page 239 de "Physique de la Terre solide Observations et Théories" de Christophe LARROQUE et Jean VIRIEUX et page 97 de "Magmatisme et tectonique des plaques" de Bruno Mehier. Page 140 de "La déformation des continents" de Laurent JOLIVET : "Le bassin de Lau et le bassin nord-Fidji se sont ouverts au Plio-Quaternaire comme le fossé du Havre..." [Y a-t-il un impact en forme d'oeil en Mer de Corail sur la couverture de l'ouvrage de Serge LALLEMAND ?]) ? L'axe vertical de l'impact des lacs Michigan et Huron était-il incliné, extrudant vers l'est les lacs Erié et Ontario et des mega gisements de pétrole ? L'axe vertical de l'impact Est-Iran/ Afghanistan définissant le coffre du Makran (prisme d'accrétion et subduction plus rift dans l'axe du côté sud-est) était-il incliné, extrudant des lobes côté Inde et les ophiolites d'Oman plus les diapirs de la côte iranienne du Golfe Persique ? avec la déchirure centrale nord-sud du bloc de Lut ? voir page 166 d'"Introduction à la géologie" de Gilbert BOILLOT, Philippe HUCHON et Yves LAGABRIELLE et page 80 de "La Terre une planète singulière" de Roland TROMPETTE et http://earth.jsc.nasa.gov/handbooks/arabianpages/makran2.htm ou s'agit-il d'un mega impact afghan d'axe nord-est/sud-ouest page 316 de LLIBOUTRY "Géophysique et géologie", extrudant les ophiolites d'Oman au sud-est et les diapirs du Golfe Persique au nord-ouest ? http://www3.interscience.wiley.com/journal/120086996/abstract
- quid du plateau de Canjuers, de l'Ile Crémieu (et du bassin ouest de la Sibérie http://www.le.ac.uk/gl/ads/SiberianTraps/GeolSett.html ) ? quid des bassins d'Aurel et de Die ? les cours d'eau Drôme, Roanne et Aucelon définissent-ils un "butterfly wing pattern" ? le pic de Luc en Diois est-il l'équivalent de l'Ange gardien en Queyras et du chevron en face du ED, en versant sud, à l'est de Veynes ? l'impact Durance-Bléone a-t-il sur la carte en relief Géo Relief Provence Alpes Côte d'Azur un axe de symétrie Roya (au nord de Menton)-Coirons (avec des tirets en prolongement des Coirons rive gauche du Rhône page 74 Fig 41 "Le volcanisme en France" de R.BROUSSE et C.LEFEVRE)? la moyenne vallée du Var ouest-est est-elle une antenne frontale prolongée par l'Asse et le Luberon ? le Diois est-il une extrêmité d'aileron avec un double lobe Aurel et Die ? y a-t-il un "butterfly wing pattern" tectonique du même type que celui de l'impact Michigan-Huron (avec ailes pointant vers l'avant) d'axe Aigues-Eygues/Dévoluy ? y a-t-il des franges d'interférence (cf Claude ALLEGRE "Un peu plus de science pour tout le monde" page 103) ?
- les plutons, les batholites,peuvent-ils être des marqueurs d'impact (Sudbury, Slave Province craton, Lévezou cf Pierre VINCENT et Christian LAROUBINE, lignes insubrienne et périadriatique des Alpes...) ? http://www.springerlink.com/content/3t72344453t62m08/
http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/Infosciences/Geodynamique/Volcanisme/Articles/calco-alcalin-alps2.html http://impactcraters.blog.fr/?tag=vredefort http://esp.cr.usgs.gov/info/gmna/canada.html Le batholite côtier du Pérou, page 185 de "Magmatisme et tectonique des plaques" de Bruno Mehier, page 85 de "Structure et évolution du globe terrestre" de Paul NOUGIER et page 184 de "Les grandes structures géologiques" de Jacques DEBELMAS, est-il lié à la subduction... et à un impact sur l'ouest de l'Amazonie ? Page 100 de "Introduction à la Géologie La dynamique de la litosphère" de Gilbert BOILLOT, Philippe HUCHON et Yves LAGABRIELLE, les cratons de Bangweulou, du Zimbabwe et tanzanien, sont-ils liés à des impacts ? Le Thelon Basin est-il la tête d'un impact Hearne Province http://esp.cr.usgs.gov/info/gmna/canada.html ?
- les remontées magmatiques des Alpes, Bergell, Adamello, etc... (Fig 15.5 planche XIII "De l'océan à la chaîne de montagne" Marcel LEMOINE, Pierre-Charles DE GRACIANSKY et Pierre TRICART) et les nappes de Maggia, Cima Lunga, Simano, d'Adula, de Tambo, Suretta, Avers, les ophiolites de Platta et Malenco (fig 3.10 page 70 de "La mesure du temps dans l'histoire de la Terre" de Patrick DE WEVER, Loïc LABROUSSE, Daniel RAYMOND, André SCHAAF et fig 9.23 page 192 de "Tectonique" de Jacques MERCIER et Pierre VERGELY) sont-elles des éjections latérales d'impacts ? Y a-t-il analogie avec les formes liées à l'impact de Sudbury http://instruct.uwo.ca/earth-sci/200a-001/sudman.gif et au extrusions latérales du sud-est du Tarim http://petrology.oxfordjournals.org/content/vol47/issue3/images/large/egi080f1.jpeg ?
- les Alpes françaises sont-elles dominées par des formes d'extrusion liées à des ondes de choc et à des grabens annulaires périphériques d'impacts ?
- les crantages (Churfirsten, Devoluy, Aravis, Zion...) sont-ils des marqueurs d'onde de choc d'impacts ?
- les synclinaux perchés, du nord-ouest de Sisteron (voir le magnifique petit ouvrage de DEBELMAS d'initiation à la géologie des Alpes du sud) et de l'est de la Chartreuse, sont-ils des lèvres de déchirures radiantes ou longitudinales liées à des impacts ?
- les plâtrières de l'Arvan, d'entre Buëch et Durance et du bassin de Carpentras sont-elles liées à des impacts de météores ?
- les inversions de couches géologiques avec miroirs striés sont-elles des marqueurs de rebord externe de cratères d'impacts (overturned flaps with slickensides on crater rims), de pic et d'anneau central ? Page 163 Figure 4.35 de l'ouvrage "Convergence Lithosphérique" de Serge LALLEMAND, Philippe HUCHON, Laurent JOLIVET et Gaëlle PROUTEAU, le Dauphinois oligo-miocène, le Briançonnais éocène et le Ligure crétacé-paléocène, correspondent-ils à un phénomène du même type de transfert des zones les plus récentes à l'extérieur et des plus anciennes en inversion de couches géologiques sur les zones les plus proches de l'impact ouest de la plaine du Pô ? le décollement du Dauphinois est-il en fait la faille listrique de l'impact ? http://www.rssd.esa.int/SYS/include/pubs_display.php?project=MARSEXPRESS&id=1321044
http://www.fvls.de/projekte/Intel/Ries/ue_ries_e/earbeitsblatt%20Lsg.htm http://www.google.com/search?q=Ries+meteor+impact+crater+%22overturned+flap%22&hl=en&lr=&start=10&sa=N
- les terrasses bien connues du Taillefer correspondent-elles aux terrasses du Ries (cf Pierre VINCENT Pour la Science juillet 2009 n°381 page 43) ? bordant en l'occurence le graben annulaire périphérique d'un impact Plaine di Pô ?
- y a-t-il "une forme d'extrusion "shatterconante" [l'angle nord-ouest de la Meije sur la plaquette des téléphériques de la Grave de l'été 2008, les Parias au-dessus de Chorges; l'angle nord-est du Grand Morgon; les deux contreforts nord-ouest du Galibier vus du nord de Valloire (et une partie du versant nord-est vu des Mottets); l'angle nord-est de la Roche Olveira ; le rebord sud du départ de la vallée du refuge des Aiguilles d'Arves, au-dessus du gypse; un éventail de chevrons en versant est du Perron des Encombres] et/ou avec chevrons" [voir Jehan RONDOT et page 330 figure 4 d de "Impact tectonics" de C.KOEBERL et H.HENKEL les chevrons "strongly fractured gneiss with shatter cone like lineations"]pouvant affecter un versant ou un sommet entier ? quid de l'invariance d'échelle ? Page 681-682 de "Les 1001 merveilles de la nature" Flammarion octobre 2005, les sommets de Rakaposhi et d'Ultar de la vallée d'Unza sont-ils l'archétype des sommets "shatterconés" en chevrons ? Vu du sud de Voiron le 12/10/08 à 17h15 (éclairage frontal) le sommet de la Chartreuse est-il shatterconné ? Idem pour le versant sud du Rognon en Trièves et pour les crêtes au sud du Grand Morgon, en éclairage analogue ? La patte d'oie de Vars, de Guillestre à St Paul sur Ubaye et au pic de Font Sancte, en passant par le pont du Châtelet, est-elle un "planar shatter cone" ? idem pour le massif d'Allauch (Guide géologique régional de Provence page 213) ? la Bretagne est-elle un mega "planar shatter cone" ? la Corse rouge et rose sur la carte géologique de la France au 1/1 000 000e du BRGM est-elle un "planar shatter cone" ? idem pour Terre-Neuve avec l'impact du golfe du St Laurent (voir Jehan RONDOT et Jean DERCOURT "Géologie et géodynamique de la France" page 298 Fig 9.7) ? le Basin and Range est-il un mega "planar shattercone" d'axe nord-est/sud-ouest partant de Rupert en Idaho ? Sur la carte Michelin du Monde à partir d'images satellite, l'Afrique du Nord du nord de la Mauritanie au nord de la Libye est-elle un mega "planar shattercone" ?
- y a-t-il des formes typiques d'extrusion, en étrave de trirème antique, en lames de couteau en angle de massif, en zig-zags vers le haut en angle de massif, en crantage décalé latéralement (fond du val d'Aspres sur Buech au tournant au carrefour de la route Veynes-Gap, morceau du rebord est du Vercors en-dessous de Monestier de Clermont et au-dessus de Vif) ? Crussol est-il un crantage à défilement latéral ? Les Aiguilles de Chabrières, vues des Crots, sont-elles un crantage à défilement latéral ? http://www.cliffshade.com/colorado/images/basin_range.gif
- les sommets d'ondulations d'ondes de choc donnent-ils des "herses" barrant les déchirures tectoniques issues d'impacts (vallée de la Durance d'Embrun à Briançon ?) ?
- les pull-apart sont-ils l'équivalent des troncatures des shatter cones : cf la baie de St Brieuc ? (voir FIG 4 "Bassins en "pull-apart" le long des décrochements du massif armoricain" page 130 de "Structure et Evolution du Globe Terrestre" de Paul NOUGIER) ?
- les diapirs sont-ils des marqueurs d'impacts (cf Iles de la Madeleine du Golfe du St Laurent ?) ?
- le flysch est-il un marqueur d'impact ? un éjecta d'impact (jetting) ? un avatar du "Brazil nut effect" ? avec "enregistrement sismographique turbiditique" ? Il y a des spherules dans le flysch de Dalmatie : voir l'exposé "Glass spherules in upper Eocene Flysch of Croatian Adriatic - Evidence of an impact into carbonate target?" de T. Marjanac au colloque ESA du site
(la Figure 1 est-elle un magnifique exemple d'extrêmité d'arc d'éjecta d'impact ?)
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=39029&fbodylongid=1924
- Selon Christophe KOEBERL dans Pour la Science juillet 2009 n°381 page 46, la tsunamite a une "granulométrie de plus en plus fine du bas vers le haut".
- quel rôle joue la chaleur pour le feuilletage et la cimentation ? les ultrasons jouent-ils un rôle ? les cuissons en boules sont-elles liées à de la cavitation ?
- en référence au bas de la page 101 de "Découverte de la géologie du Parc national des Ecrins" de Jacques Debelmas, Arnaud Pêcher et Jean-Claude Barféty, la chaleur et la pression d'un impact peuvent-elles rendre le calcaire ductile ? quid des transitions de phase ? quid du flash thermique ? quid du rôle de l'eau ? y a-t-il dissipation de l'énergie par des fentes de dessication ? "...The strength of sedimentary materials is generally lower than that of crystalline rocks and, where porosity is substantial, attenuation of the initial shock wave is greater and a larger proportion of the energy is partitioned into heat..." (colloque ESA 2006 Impact cratering) Voir le site "Multi-scale condensation in impact-produced vapor clouds" http://www.lpi.usra.edu/meetings/impact2000/pdf/3101.pdf http://geology.geoscienceworld.org/cgi/content/abstract/34/12/1029 Une réponse est apportée par l'ouvrage "Tectonique" de Jacques MERCIER et Pierre VERGELY en pages 25-34. Page 25, la figure 3.5 présente le schéma d'une presse utilisée pour la déformation d'échantillons de roches en contrainte triaxiale. Page 28, les auteurs présentent "... les résultats d'expériences menées, à pression de confinement constante et température variable, sur un calcaire à grain fin. On y observe clairement qu'une augmentation de température abaisse le seuil de fluage plastique... une forte augmentation de température peut conduire à une fusion partielle de la roche... la déformation suit une loi de déformation visqueuse..." Page 32: "... une augmentation de la teneur en fluide "adoucit", amollit, les roches et favorise la déformation ductile..."
L'émission "Le désert de verre" sur Arte le 10/9/07 à 22h20 a présenté les travaux passionnants de John WASSON et Mark BOSLOUGH sur les boules de feu d'impact à partir de l'analyse de la catena de la comète Shoemaker-Levy sur Jupiter. http://archive.dailypicture.net/tutankhamun_green_glass_scarab_pendant_mystery_meteorite.htm
- les grottes en forme de faucille sur les façades calcaires et les encoches sont-elles des marqueurs d'impact ?
- quid de la coesite, dans la zone de Zermatt et en croissant au sud de la Rocca di Cavour (cf "Comprendre et enseigner la planète Terre" page 147), de la lechatelierite, de la stishovite, de la barytine et des fullerènes ? quid des adakites, du niobium, des boninites (pages 419-429 de "La croûte océanique Pétrologie et dynamique endogènes" de Thierry JUTEAU et René MAURY) ?
- quid de l'impact des impacts sur les chemins PT ?
- quid de l'impact des impacts sur les datations ? les marnes noires de l'oxfordien sont-elles un broyat d'impact ? sont-elles plus récentes que les fossiles de l'oxfordien inclus en elles ?
- les cimetières de dinosaures (Drumheller, Valle de la Luna d'Argentine, phosphates du Maroc) ou d'animaux préhistoriques (Perrier bassin d'Issoire, phosphatières du Quercy) sont-ils des marqueurs d'impacts ?

LES POINTS CLES NE SONT-ILS PAS EN LOI DE PARETO OU DES 20/80 :
- LE ROLE DES CATENA DE MEGA IMPACTS POUR LES GRANDES EXTINCTIONS (La Recherche juin 2007 page 44 : Ontong-Java, trapp dix fois plus important que les trapps de Sibérie, né il y a 90 millions d'années, ne correspond à aucune grande extinction... ou bien est-ce lié au point suivant ?) ?
- LE ROLE CRUCIAL DES CARACTERISTIQUES DU LIEU D'IMPACT : TERRAINS POREUX OU NON, PRESENCE OU ABSENCE D'EAU, ZONE OCEANIQUE, SLAB...?
L'OUEST PACIFIQUE ET LA MEDITERRANEE SONT RADICALEMENT DIFFERENTS DU BOUCLIER CANADIEN OU DU BOUCLIER FENNO-SCANDINAVE.

Nos ancêtres les Gaulois avaient peur d'une seule chose : que le ciel leur tombe sur la tête. Où était-il tombé pour susciter une pareille peur ? En référence au dossier Pour la Science d'avril/juin 2006 "Les éléments en furie", et au rayon de destruction mentionné page 13 pour les impacts de 24 et 52 kilomètres, Neandertal a-t-il été rayé de la carte, il y a 28 000 ans, par une catena d'impacts type Durance Bléone Montagne de La Blanche Grand Morgon Montagne de Charance et Merano Bolzano Vipiteno Bressanone ? [ selon le hors-série n°235 de Science et Vie, page 70, Neandertal n'a été présent au Moyen-Orient que temporairement durant des périodes froides, Homo Sapiens descendant alors plus au sud] La Recherche page 18 septembre 2007 n°411 : "... Une comète est-elle à l'origine de l'extinction des mammouths d'Amérique du Nord et de la culture Clovis, l'une des premières du continent, il y a environ 13000 ans ?... des géologues et des archéologues américains... se fondent sur la présence d'iridium, de microsphérules de carbone et de fullerènes, dans une couche sédimentaire immédiatement supérieure à celle des dernières pointes en pierre de la civilisation Clovis et des derniers os de mammouth. L'absence de cratère et de minéraux choqués s'expliquerait selon eux par l'explosion de la comète avant qu'elle ne touche terre R.Kerr Science 316, 1263, 2007"

Dans son article fondateur de Nature, "Circular structures of large scale and great age on the Earth's surface", vol 271 du 26/1/1978 p 345-349, John M.Saul (qui passera de l'ORYX à Paris au MIT) mentionne 1170 formes circulaires pour l'ouest des USA, le nord du Mexique, les Appalaches, l'Alaska et le Yukon. Pour lui, CES STRUCTURES SE CARACTERISENT PAR LEUR REMANENCE DURABLE. Dès 1981, Richard Donofrio établit le lien entre impacts et hydrocarbures. Dès 1986, Danilo A.RIGASSI "Un astroblème en Suisse Centrale ?" BULL.SOC. VAUD. SC. NAT. 78.1, 1986, Bulletin N°286 des laboratoires de géologie, minéralogie, géophysique et du musée géologique de l'université de Lausanne, constate p 58-59 que les pourtours de cratères alternent talwegs et lignes de partage des eaux ou coudes de rivières et de crêtes... comme le montre la Mandchourie (atlas général Bordas Serryn Blasselle Bonnet 1964 p 87)? En 1990, John M.SAUL, au colloque de Perth, évoque les traces des impacts constitutifs de la Terre (voir "Large precambrian impact sites lacking the usual criteria for shock metamorphism" in "Abstracts for the international workshop on meteorite impact in the early earth") : "...1) A North American circle some 3700 kms in diameter enclosing most of Canada east of the Rocky Mountains.The Black Hills and the Adirondacks, two areas of "anomalous uplift", help define the southern rim... 2) A European circle 3400 kms or more in diameter. On the west, the Adriatic is part of a moat and the Italian Peninsula part of a rim while, to the northeast and east, the Kanin Kamen and Timan Ridges and eastern portions of the Urals define a partial rim... 3) A yet larger Asian circle some 5500 kms in diameter with the southern Himalayas marking a southern rim and western parts of the Urals defining a western rim..."

... Pour la reconnaissance des formes, Melosh expert n°1 mondial des cratères d'impact, parle d'ailes de papillon "... circular craters with asymetric ejecta blankets or elliptical craters with "butterfly-wing" ejecta patterns are the result of very low impact angles..." (voir sur Google.com "PIA03434: Manicouagan Impact Structure"): y a-t-il des "butterfly wing patterns" tectoniques, avec des variantes "raie manta à tête arrondie", "tortue", "chouette chevèche", "barbalala", "chausson aux pommes", "oeil", "oignon", "baleine", "suppositoire"... ?

Dès 1990, l'hypothèse d'un lien impacts-tectonique des plaques a été posée dans "Massive Meteorites in Geological History" de David ALT, James W. SEARS, Donald W. HYNDMAN. "The impact of asteroids or comets striking the earth may have cracked the planet's crust, causing cataclysmic lava flows, environmental upheaval, mass extinctions, and plate boundaries... All of the earth's flood basalt provinces appeared suddenly within plates, without any recognizable setting in previous events. No evidence suggests that the earth generates them through its own internal processes [cf les géotumeurs mentionnées par Debelmas dans "150 ans de géologie alpine"]; they just happen, exactly as you would expect of asteroid or comet impacts. Most flood basalt provinces are the starting points of oceanic ridges; all oceanic ridges started in flood basalt plateaus. The evidence shows that impacts establish new plate boundaries, thus setting the pattern of plate motion. The earth does not set its own agenda of plate motions; instead, it passively awaits its destiny in random collisions with wandering asteroids or comets." En fait, dès 1988 http://chemport.cas.org/cgi-bin/sdcgi?APP=ftslink&action=reflink&origin=catchword&version=1.0&coi=1:CAS:528:DyaL1MXhtlyru7g%3D&md5=80c69c418f049691438c1c6bc71bfbee
Richard B.STOTHERS reprend l'idée en 1992.
http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1992EM%26P...58..145S&data_type=PDF_HIGH&type=PRINTER&filetype=.pdf

AVEC "MAJOR IMPACTS AND PLATE TECTONICS", NEVILLE PRICE SE REVELERA LE WEGENER DE L'AN 2000. ANDREW Y.GLIKSON LE SUIT DE PRES.http://www.mantleplumes.org/WebDocuments/Glikson1999.pdf http://www.futura-sciences.com/news-asteroides-massifs-ont-transforme-surface-terre_6888.php http://www.tecos.org/Abstracts.htm

La carte géologique de la France du BRGM au 1/1 000 000e montre un trou géologique de 11 000 mètres sous le Mt Ventoux (idem pour Valréas
[sur la carte en relief de la Drôme de Géo Relief, le bassin de Valréas a la forme d'une goutte d'eau avec un arrondi vers le nord-est et une pointe vers le sud-ouest et le Guide géologique régional Lyonnais Vallée du Rhône mentionne page 139 entre Montbrison et Le Pègue, à l'extrêmité de l'axe sud-ouest/nord-est, que "le sable molassique... est grésifié en lames ondulées et contournées ... de manière si intense qu'elles occupent la totalité du volume de la formation... Le paroxysme... est le cas... de "grésification en oignons"... en amandes allongées... sorte d'ogivation... comme si la disposition avait subi un aplatissement par la pesanteur... de fines trainées ferrugineuses suivent ou recoupent les lames grésifiées..." est-ce analogue aux foliations du site http://web.umr.edu/~rogersda/phd_research/arches_np.htm ] et l'étang de Berre avec l'arrondi de l'Estaque [sur la carte en relief de Géo Relief "Provence Côte d'Azur", y a-t-il un écusson d'axe Lambesc-Carro avec des symétries Grand Rhône-Huveaune et sud-est des Alpilles-Ste Victoire ? le périmètre de l'impact est-il Carro, Port de Bouc, étang de Lavalduc, Boucasson, la Bayanne, Miramas ouest, Salon de Provence nord, Ravin de Tallagard, Vernègues, Cazan, plateau de Cèze, Rogne, Beaulieu, Ganay, Puyricard, oppidum d'Entremont, Aix-en-Provence (thermalisme), Luynes, Bouc-Bel-Air, Cabriès, les Cadeneaux, l'Estaque, Niolon, Carry-le-Rouet, Sausset les Pins, Carro ? quid du lac de lave miocène inférieur de Beaulieu vers Lambesc et sa zone sismique (page 79 du guide géologique régional "Le volcanisme en France et en Europe limitrophe " de R.BROUSSE et CL.LEFEVRE) http://resosol.org/Gazette/2003/images/203_123.jpg ?]). La carte IGN Didier Richard au 1/50 000e du Ventoux montre un énorme cirque d'impact d'astéroïde, les deux volutes nord-ouest (Beaumes de Venise, Vaison la Romaine) et sud-ouest (Pernes-les-Fontaines avec 3 plâtrières sur les crêtes en plus de celle de Mazan, Fontaine-de-Vaucluse avec son énorme gouttière d'alimentation) avec diapirs. http://www.chez.com/ventoux/ [le Guide Géologique régional "Provence" de Gouvernet, Guieu et Rousset, note p 81 pour le massif de Montmirail-Suzette : "... l'étude géophysique a montré que le trias ne se poursuit pas en profondeur . S'il n'est vraiment pas enraciné, le problème de l'origine de cette klippe - et de sa liaison avec le Ventoux - se pose de façon aïgue..."] La pointe de l'impact est à Montbrun les Bains. Il y a un arrondi frontal nord, la montagne de Bluye et des projections latérales nord-est, la Nible, le fuseau de St Auban sur l'Ouvèze et une projection frontale au nord de Faucon et latérale à Séderon. [Y a-t-il eu concomitance d'un impact bassin de Valréas (cf trou géologique sur la carte de France du BRGM) et d'un impact creux du Ventoux : de part et d'autre de Bénivay-Ollon les fuseaux de St Auban sur l'Ouvèze et de Roche-St-Secret-Béconne sont symétriques et la flèche de ce dernier fuseau est orientée nord-ouest, mais le crantage Montbrison Venterol puis Aleyrac Dieulefit Teyssières paraît d'axe sud-ouest/nord-est centré sur Valréas. Quid de l'amphithéâtre Vizan Vinsobres ? Gérard MOTTET dans "Géographie physique de la France" parle, page 455, "d'enchevêtrement de poussées" et de "tectonique éjective"... ] L'arc interne dissymétrique Bédoin Mormoiron confirme la direction N-NE de l'impact. Les crantages dans l'axe de l'onde de choc de l'impact (cf Churfirsten, Aravis, Aiguilles d'Arves, Forêt de Saoû, Devoluy, Alpes Carniques, Twelve Apostles Le Cap, Cerro Torres) se développent vers le nord-est de Montguers à Somecure, de St André de Rosans à Montjay. Y a-t-il un lien avec les boules de grès de St André de Rosans (cf Debelmas "Découverte géologique des Alpes du Sud" 18) ? Celles-ci sont-elles des "ball and pillows" ou pseudonodules ? Il y a des nodules de barytine à proximité... comme à Rochechouart !
http://images.google.com/images?q=Rosans%20boules%20gr%C3%A8s&hl=en&lr=&sa=N&tab=wi
http://www.ulg.ac.be/geolsed/sedim/lexique.htm
http://www.marietta.edu/~geol/images/FieldTrips/MaysvilleKY/Album/pages/page-6.html
http://images.search.yahoo.com/search/images?p=%22Red+rock+coulee%22&ei=UTF-8&fr=FP-tab-img-t-t400=wrt
http://www.terragalleria.com/pictures-subjects/badlands/picture.badlands.thro0599.html
http://raysweb.net/dryisland/pages/23.html
http://jl.franchomme.free.fr/Gris_Nez047.jpg
Page 83 de "Atlas aérien France" tome III par Pierre Deffontaines et Mariel Jean-Brunhes Delamarre, le chevron vertical sur lequel est planté le château de Ler (ou la Tour de l'Hers), en face du pli de Roquemaure, est-il un "fin", un "serpent de mer" lié à un impact Ventoux ?
http://www.google.fr/search?hl=fr&q=an+anticlockwise+rotation+of+15%C2%B0+is+defined+in+Ventoux-Lure+mounts+&btnG=Rechercher&meta=
Au sud-est les déchirures sont symétriques en bouquet : vers l'est les ocres, Roussillon, Rustrel et le Calavon vers Apt, au nord l'Ouvèze et l'Aigues. Plus au sud-est, le Rhône et la Durance. Au sud les Alpilles (avec 2 transversales : le Val d'Enfer puis les Antiques et les Baux) prolongent la gouttière de Fontaine-de-Vaucluse. Le rebond arrière s'engouffre dans le vide jusqu'à Nîmes (avec dans l'axe de l'impact le Rhône à l'aval d'Avignon, vers l'ouest le bassin d'Uzès et des arêtes latérales Gardons et Ardèche, avec des ocres à Cornillon) en deux volutes centrées sur Nages et le Puech de Dardaillon... qui se recoupent à la source Perrier (avec une transversale Remoulins Tarascon) ! Vals les Bains et Gréoux les Bains (ou la source thermale au nord-ouest de Manosque)marquent-ils les extrêmités latérales ouest et est de la faille listrique du Ventoux ?

De Montbrun les Bains à Vergèze, le thermalisme est-il un marqueur d'impact (failles listriques en cupules ? cf l'hydrothermalisme à Haughton, Siljan, Sudbury, Kärdla : voir "Impact tectonics" de C.KOEBERL et H.HENKEL pages 515-518
et http://66.102.9.104/search?q=cache:XOHDIVpX83gJ:www.edge.ou.edu/news.html+%22Richard+DONOFRIO%22&hl=fr ). Les stations thermales d'Uriage, d'Allevard, de Challes les Eaux, de Charbonnières-les-Bains (eaux ferrugineuses http://www.mairie-charbonnieres-les-bains.fr/decouvrir/casino.php ) marquent-elles l'extrêmité de la faille listrique d'un impact sur Lyon (cf le hachage du socle et l'anomalie gravimétrique sous Lyon mentionnée par Dercourt dans "Géologie et géodynamique de la France") ou le Bas-Dauphiné qui aurait défoncé la Chartreuse ? Les stations thermales de La Léchère, Salins les Thermes et Brides les Bains marquent-elles la queue d'un impact Lac Léman/Megève ou d'un impact Pralognan-Vanoise ou sont-elles les symétriques du Jardin Alpin du Lautaret, de la Liche des Chamois et de Monêtier les Bains par rapport au Mont Charvin et à la Combe Genin ?

Les sites http://www.industrie.gouv.fr/energie/matieres/pdf/cartetherme.pdf http://www.france-thermale.org et http://www.thermes.org dessinent-t-ils une carte des impacts ? voir plus loin Barbotan, Casteljaloux et La Roche Pozay...

Il y a des demoiselles coiffées à Bédoin, entre Poët Laval et Dieulefit, dans les ocres de Roussillon. L'Arvan permettra d'approfondir la question ci-après.

Le versant nord à la pointe du Ventoux (forêt domaniale de Brantes), vu de Brantes, est-il quasi shatterconé ?

La Forêt de Saou est-elle l'équivalent des Churfirsten en fin d'onde de choc après mise en boucle de celle-ci sur le sud Vercors et l'Argovien (Aurel étant le centre de la boucle) ? ou un écrasement par le sud ? en est-il de même de la montagne de St Genis au nord de Laragne ? ("Découverte géologique des Alpes du Sud" de Debelmas p 26) ?
http://perso.wanadoo.fr/saillans/foret_de_saou.htm
http://www.geol-alp.com/diois/_diois_general/0_cartes_diois.html
http://www.geol-alp.com/diois/_diois_general/0_tecto_Flandrin.html
Le crantage de la Forêt de Saou concerne ses façades sud et est : la carte géologique simplifiée de Maurice Gidon montre que cela correspond exactement à la déchirure nord-sud avec trias, issue du V partant vers le nord et l'est depuis le contact du Ventoux et du bassin de Valréas.

Le volcanisme des Coirons et de l'Escandorgue est-il contemporain (voir "Géologie de la France" tome 2 de Jacques Debelmas p518-519) ?

Mail de Maurice GIDON du 20 août 2004 : "Votre idée de lier la localisation des diapirs à des impacts météoriques ne manque pas de séduction. Je dois dire que les choses n'ont guère été envisagées à ma connaissance sous cet angle et même que l'on ne s'est guère préoccupé des causes de cette localisation. En général on a plutôt considéré que les diapirs avaient pris naissance au point de rencontre de failles mais on peut également inverser le point de vue et envisager que le jeu de beaucoup de ces failles ait été ultérieur à la formation du diapir et que leur apparition date de cette occasion. C'est sans doute une piste qui mériterait d'être examinée plus attentivement." Quid des ceintures de diapirs du Golfe du Mexique, du bassin au large du Golfe du Lion, du nord de l'Allemagne (dans un éventail de grabens prolongeant l es deux bras du fossé rhénan [les diapirs entre Nice et l'Argentera sont également localisés entre des formes en V page 94 "De l'océan à la chaîne de montagnes" de Marcel Lemoine, Pierre-Charles de Graciansky et Pierre Tricart]), de l'est du Bihor au coeur de l'arrondi de Roumanie, du prolongement ouest du bassin du Donetz, de l'énorme bassin du nord de la Caspienne, du sud-ouest de l'Iran ? en référence au méga impact du golfe du St Laurent (cf Jehan Rondot "Les impacts météoritiques Charlevoix et le Ries" figure 20 p 48) et à Mars...
http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s2/sel.iles.madeleine.html http://scireview.de/mars/cataecr.htm http://scireview.de/mars/cataecc.htm
Le raisonnement de Maurice GIDON s'applique-t-il page 219 de "Magmatisme et tectonique des plaques" de Bruno Mehier à la localisation des granites le long des grandes factures ?

Voir aussi le colloque de Xavier LE PICHON à Aix en juin 2007 sur l'écoulement de la Provence occidentale sur les évaporites et avec diapirs. http://www.cdf.u-3mrs.fr/colloque2007/compte-rendu-colloque2007.pdf

Formes d'extrusion :
http://utan.aixenprovence.free.fr/photos/dentelles-montmirail/115-1598_IMG.JPG
http://pages.infinit.net/bsaitta/mercantour/randos/montmirail/dentelles_s.htm
http://se.photo.free.fr/browser.php?first=NO&int_nb_photos=81&int_nb_pages=1&int_no_page=1&directory=2004%2005%20Mai%20-%20Dentelles%20de%20Montmirail&cpt_imgi=35
http://www.cosiroc.org/x_hadama.gif
http://membres.lycos.fr/throz/vaison%202003.htm
http://www.jasb.net/galerie.php?gp=gp/Vaucluse&r=jasb
http://roueair.free.fr/VTT/Ventoux/PICT2527.JPG

Pour Marseille et les calanques,c'est le guide géologique régional de Provence qui met la puce à l'oreille, p170-188, en présentant des marqueurs d'onde de choc
d'impact pour Auriol et la Ste Baume. Un coup d'oeil sur l'IGN au 200 000e. Qu'y a-t-il dans l'axe : le vieux port de Marseille et le Château d'If, le retour des calanques façon La Spezia (marqueur d'impact du Golfe de Gênes). http://membres.lycos.fr/jgallay/calanques/ http://www.calanquesmarseille.com/ Les failles sont p386 de "Géologie de la France" tome 2 de Debelmas. Celle de Port-Miou correspond à un arc latéral comme La Ciotat. Le guide régional parle de volcanisme vers Bandol et Mottet mentionne p623 de "Géographie physique de la France" le volcanisme de La Garde. On va regarder vers les arrondis de Méounes-lès-Montrieux et Cuers, dans l'axe du Golfe de St Tropez. Mais si l'on prend la page 386 de "Géologie de la France" tome 2 de Debelmas, l'axe paraît orienté vers la bande de Barjols : il faut se méfier des volutes et turbulences latérales [en référence au Ventoux et à la p158 de "Major impacts and plate tectonics" de Neville Price sur les "volcans sédimentaires" (étonnament analogues aux diapirs !) annexes du cratère expérimental] et des rebonds [voir l'expérimentation sur la page internet concernant les impacts http://geosciences.geol.u-psud.fr/ObjectifTerre/Planetes/LuneA/craterlun.htm ]. [La carte géologique de France au 1/1 000 000e du BRGM montre un trou géologique de 3000 m, en butterflywing pattern, dont l'axe nord-est-sud-ouest s'allonge droit vers l'arrondi nord-est de la zone d'évaporites de Barjols.] Vers le nord-est, on trouve une série de chevrons, le petit graben de Quinson. On tombe sur le Grand Plan de Canjuers et la déchirure du Verdon. http://www.francerama.com/en/escapades/verdon/ Eureka ! Il y a du sérieux, façon Ventoux, avec l'ovale de 20 km de Castellane http://www.lavaurs.com/fr/spot/0811/07 (avec le beau rocher de Notre-Dame du Roc... et les marqueurs gypse et sel selon le Guide géologique régional), Trigance, Combs-sur-Artuby, Bargème et les pages 126-129 du Guide géologique régional de Provence sont dantesques (redressement à la verticale, écailles...). Le croissant secondaire Point Sublime, Gorges de la Mescla, canyon de L'Artuby donne la direction de l'impact. [monolithes cintrés en cupule sommitale http://dsv83.free.fr/var_merveilles/visu_cadieres.htm ] Et si cet impact avait sculpté latéralement la déchirure (la cupule de Moustiers-Ste Marie ressemble à celle de Sault) du plateau de Valensole et de Thoard (le thermalisme de Gréoux-les-Bains, qui fait une volute avec Malaurie sur la carte en relief au 100 000e, et Digne-les-Bains) et les Préalpes de Digne (la forme du Cousson) et pourquoi pas la volute finale entre Seyne-les-Alpes et Sisteron (en éventrant la Montagne de Lure par le nord-est), le Haut-Verdon en forme de lampe à pétrole symétrique (comme l'axe Sisteron-Seyne-les-Alpes) avec les Dourbes et le Cheval Blanc et symétriquement suscité les Plans de Provence (avec gorges de la Siagne et du Loup en bordure sud).

Selon Gérard MOTTET dans "Géographie physique de la France", page 459 : "Le canyon éventre en effet tour à tour anticlinaux, synclinaux et plis chevauchants..."

Quid des brêches andésitiques du nord de Collongues Les Mujouls, intercalées dans des sables ? pour la région de St Antonin, selon "Le volcanisme en France" de R.BROUSSE et C.LEFEVRE page 104-105, il s'agit de quelques filons autochtones, de brèches et de conglomérats avec des blocs de granite des Maures et du domaine ligure ou d'affinités corses !http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/Infosciences/Geodynamique/Volcanisme/Articles/calco-alcalin-alps.html

[le passage qui suit a été rédigé au tout début de l'histoire de ce site en 2004-2005 : depuis la question peut être posée des rapports réciproques de 3 impacts éventuels ouest de la Plaine du Pô, Castellane/Artuby, Durance/Bléone et/ou de "volcans sédimentaires périphériques tels que définis par Neville PRICE dans "Major impacts and plate tectonics"]
Si l'on place son oeil au niveau du cratère d'impact sur l'angle sud-est de la carte IGN en relief au 100 000e Durance-Verdon, le défilement de l'onde de choc par Moustiers, Digne-les-Bains, Seyne, est sidérant. http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/0_general_schemas/bloc_gap_barreme_5.gif sur la page sur la nappe de Digne http://www.geol-alp.com/gap_digne/_general_gap_digne/0_nappe_digne.html . Lors de la sortie géologique, organisée à l'occasion de la parution de la carte géologique de La Javie, le spécialiste de la période nous avait évoqué une surrection du secteur de plusieurs centaines de mètres, au quaternaire. Le Mt Réglès marque-t-il le départ ou la fin de la "vague" : http://perso.wanadoo.fr/chemin/cent%20vues%20du%20regles.htm de type Gosses Bluff http://prome.snu.ac.kr/~ohrora/gis/rs/Sect18/nicktutor_18-5.html et Mars (voir ci-dessus) ? est-il le symétrique de la Montagne de Lachens par rapport à l'axe du Haut Jabron ?

En effet, l'arrondi Gigors Faucon du Caire le Caire la Motte Valavoire Authon bordé de molasse rouge et de trias, en forme de "butterfly wing pattern" selon les failles et les chevauchements sur la carte géologique de la France du BRGM au 1/1 000 000, avec une antenne de trias (avec des diapirs) jusqu'à Serres et une antenne de molasse rouge prolongée par la faille de la moyenne Durance (et explicative de celle-ci) [page 159-160 de "Major impacts and plate tectonics" Neville Price mentionne des fractures verticales radiantes] , secteur à la tectonique plus qu'agitée selon le guide géologique régional "Alpes du Dauphiné" p 146-157, en phase avec la barre de Sisteron (antenne frontale ?), le rocher de Hongrie [avec une forme analogue à certaines dents de Gosses Bluff ], la montagne de St Genis (Gérard MOTTET page 457 de "Géographie physique de la France parle de "la Montagne de Céüse... dont le corps général est poussé en chevauchement vers l'ouest..."), la Crête des Selles (avec un superbe crantage en versant sud http://pierre.giroud.free.fr/images/38.JPG) [le dôme central au droit de l'antenne de trias avec diapirs et de ses synclinaux perchés tectoniques est égueulé : l'épaisse terrasse de poudingue, avec une double baïonnette de la Durance au nord de Thèze, marque-t-elle l'axe de l'onde de choc et de chaleur vers l'ouest ?] et la montagne de Céüse, le dôme de Gap (et sa transversale de l'Avance avec des diapirs prolongée sur le versant nord du graben annulaire périphérique par l'extrusion du Sapet et le crochet du ruisseau de St Pancrace bordé au nord par des sommets disposés en éventail par le tournant de l'onde de choc), les crêtes au nord (extrusions au-dessus du bourg de Veynes et en V bordure ouest de la déchirure nord à l'ouest de la Roche des Arnauds) et au sud de la route La Roche des Arnauds Veynes qui paraissent des "fins" s'étalant et s'écroulant en fin de course (sauf le chevron concave en pointe de lance au sud de Montmaur, le chevron concave très redressé, sur l'axe Drouzet/Déoule, juste à l'est de Veynes en face du ED et le joli petit bad land au sud de Veynes, très visible du train Veynes-Aspres, qui paraît être un ressaut terminal en éventail avec redressement final des couches), la symétrie gorges de la Blanche clues de Barles par rapport au linéament de Clamensane, la fourche de Serre-Ponçon, les axes et cupules de demoiselles coiffées (voir plus loin l'Arvan), la nappe de Digne et le Mt Réglès, avec une symétrie faille de la moyenne Durance route Napoléon (la vraie, par les bains thermaux), donne une explication plus élégante. Maurice Gidon évoque diapirs, klippes, olistolites, écailles, soc de charrue, poinçonnements, renversements, et concentre l'attention sur Faucon, Turriers, Bayons et le linéament de Clamensane. http://www.geol-alp.com/gap_digne/index_gap_digne.html http://www.geol-alp.com/gap_digne/_lieux/_laragne_sisteron_lieux/nibles.html

Ou s'agit-il d'un "volcan sédimentaire" en référence à la page 158 de "Major impacts and plate tectonics" de Neville Price ?

Une visite sur place attire l'attention sur le secteur de Melve et Nibles. Au nord de Melve, La Montagne est symétrique et sa voisine des Chanderettes [qui ressemble au Cobra Pedestal des Fisher Towers] forme un V extrudé. http://www.geol-alp.com/gap_digne/_photos/_motte_turriers_photos/760517_chanderettes_6.jpg Au nord de La Motte du Caire le rouge des molasses rouges grenat oxydé tourne au chocolat sombre. http://www.geol-alp.com/z_publications/86brgm_turriers.html http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/_sasse_schemas/turriers100000couleur.gif http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/_sasse_schemas/carte_faucon_astoin.gif La crête qui domine le bassin de Turriers à l'ouest est déchirée.
Les demoiselles coiffées de Remollon et Théus correspondent au débouché du poinçonnement de Turriers, aux deux déchirures au nord de Bellaffaire et Bréziers prolongeant vers le nord la déchirure méridienne du bassin de Turriers, à l'éventail d'extrusion de trias au débouché de ces déchirures, à l'extrusion du socle : l'onde de ballastage venait du sud ? Les demoiselles coiffées du Sauze du Lac sont situées sur le versant ouest/sud-ouest de la crête qui les héberge (source un géologue haut-alpin passionné par les mines de cuivre préhistoriques) et sont symétriques de celles de Pontis versant Ubaye : l'onde de ballastage venait de l'ouest ? Les demoiselles coiffées du Sauze du Lac correspondent-elles au prolongement vers le sud-est, en "vélodrome" du graben annulaire périphérique d'impact Gap-Chorges ? Le Morgonnet et La Coquille sont-ils des "fins" typiques rebroussés par l'onde de choc venue de l'ouest séparant en fourche Val de Durance et Ubaye (Guide géologique régional Alpes du Dauphiné de Jacques DEBELMAS pages 103, 160 et 162) ?
Pour la disposition du dôme de Gap et les fins d'ondes de ballastage voir les coupes de la fin de la conférence IMPLICATIONS FOR EJECTA BLANKETS ON MARS FROM THE RIES AND CHICXULUB IM- PACT STRUCTURES. F. Schönian1, T. Kenkmann1. 1Museum of Natural History, Invalidenstr. 43, D-10115 Berlin, Germany lors du colloque http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=39029
L'impact est-il le bassin Nibles Sisteron Ribiers Laragne Ventavon Melve ? ou le bassin de Turriers avec sa déchirure centrale sud ouest/ nord nord est, sa klippe sud du Cerveau, ses extrusions de trias nord dans l'axe de cette déchirure [vu du sommet du Mont Colombis et de la descente du col des Garcinets, le bassin de Turriers et sa périphérie frappent par leur ordonnancement et la vigueur de l'étrave au nord de Bréziers et Bellaffaire ; de part et d'autre du col des Garcinets, l'attention est attirée par des pains ou des boudins d'aiguilles de schiste peu cohérents ]? Y a-t-il un impact plus étendu caché sous les lobes de la nappe de Digne ? sous l'écaille de Valavoire ? Y a-t-il eu une catena avec le Ventoux dont l'axe Avignon Carpentras Montbrun les Bains est dans l'axe de la Durance et de l'Avance via la Montagne de Chabre ? Y a-t-il eu conjugaison d'ondes de choc et entrée en résonance, pour extruder Serre-Ponçon, le Grand Morgon et la nappe de Digne sur le côté ouest et vers le sud ? et disposition en éventail du dôme de Remollon (voir la carte des failles de Maurice Gidon) ? Y-a-t-il eu retour de l'onde de choc en méga vélodrome, via l'écaille latérale de Valavoire, en donnant les Rochers de Hongrie ? La Tête des Monges est-elle un "fin" de fin de retour d'onde de choc ? Les coupes de Maurice Gidon nord-sud et sud-sud-ouest/nord-nord-est paraissent souligner le rôle tectonique des Terres Noires (en plus du lubrifiant classique des évaporites du trias). Quel rôle joue la couche jm qui ceinture et prolonge la nappe de Digne sur la carte géologique au 1/250 000e de Gap ?
http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/_ss_barles_schemas/coupes_synth_bes.gif
http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/_ss_barles_schemas/2coupes_fen_bes_rd_5.gif
http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/_ss_barles_schemas/coupe_bes_rg_amont.gif
http://www.geol-alp.com/gap_digne/_schemas/_ss_barles_schemas/coupe_martelet.gif
http://www.geol-alp.com/z_publications/97ga_turriers.html

Citons Maurice Gidon : " Cette klippe de l'Aubrespin est surtout un témoin d'une unité allochtone inconnue et énigmatique. En effet, il ne peut s'agir d'un fragment de la nappe de Digne car, d'une part elle repose sur la série épaisse et d'autre part elle est constituée par des terrains beaucoup plus récents que ceux que l'on trouve au voisinage, dans cette unité. Par ailleurs, elle ne peut être attribuée à une écaille intercalaire traînée sous la nappe, tout d'abord parce que cette dernière n'a pas chevauché ce secteur mais a seulement coulissé sur ses bordures, et ensuite parce que les niveaux barrémo-albiens qui la constituent sont absents, du fait de l'érosion anténummulitique. dans cette partie de l'autochtone. On ne rencontre ces couches en avant du front d'érosion de la nappe de Digne, que 10 km plus au SW, dans les synclinaux du Caire et d'Esparron. Le seul secteur d'où puisse provenir le matériel de cette klippe est donc celui du revers de la nappe de Digne, à l'Est de Seyne-les-Alpes, où des terrains de cet âge sont actuellement encore conservés sous le Nummulitique." Ou projection par l'onde de choc venue du sud-ouest ?

La déchirure Tallard/Serre-Ponçon est-elle analogue à la déchirure Lac Mead/Yuma ou l'impact est-il dessiné sur la carte en relief au 1/100 000e par l'amande vallée de La Motte du Caire, vallée de la Blanche, vallée de Bayons, avec sa queue sur le Rocher de Hongrie ?

Quid de la structuration du poudingue des terrasses du sommet de l'Obiou, de l'est de la Roche des Arnauds (croûtage de la pente du talus)... et surtout du val de Durance, à l'amont du lac de Serre-Ponçon, en casier à bouteille (fond vers le haut), avec failles (le Chapeau de Napoléon et les Aiguilles de Chabrières correspondent aux axes sud-nord du côté du dôme de Remollon)? La terrasse (le Roc) d'Embrun est-elle due à un "compactage dynamique" en lien avec le cratère Durance-Bléone http://www.geopac.ca/compactage%20dynamique.htm (cf "La fin tragique des dinosaures" de Walter Alvarez Pluriel page 178 "... un flot de gaz, d'eau et de roches, ce qui fait que les fragments de dolomie auraient été arrondis par abrasion en chemin...") ? Son étrave est dans l'axe de l'onde de choc, ses côtés sont-ils découpés par des failles avec aiguilles accolées ? y a-t-il des formes orientées (cavités toujours situées à l'amont d'excroissances) ? Y a-t-il eu extrusion de la terrasse d'Embrun par confrontation de l'onde de choc avec la barrière du Bajocien http://www.geol-alp.com/embrunais/photos_embrunais/670203_Embrun_dSW_av_5.jpg ? Les arches de la falaise de la terrasse d'Embrun sont-elles des formes tectoniques analogues à Zion, Bryce Canyon, à l'arche des Drus ou à l'arche de la tour accolée à la plus grande falaise des calanques
http://www.americansouthwest.net/utah/zion/arch_l.html http://www.well.com/~ronks/pix/2003Utah/R318ZionNiche.jpg http://www.well.com/~ronks/pix/2003Utah/R417BryceCyn.jpg http://ascensions.free.fr/images/bochard/drus.jpg http://membres.lycos.fr/jgallay/calanques/Pict0127.jpg http://estes.on-line.com/rmnp/pics/2003/04052003_9_tn.jpg ?

"Annals of the former world" de John McPhee page 261 : "... You can take the pebbles out of the rock with your hands because it was never heated up like the conglomerate at the Delaware Water Gap... It has not experienced enough heat to get tough..."

La terrasse de Montdauphin est-elle une étrave de partage d'onde de choc comme l'Ange Gardien avant Château Queyras ?

Les "schistes à blocs (olistostrome) de base des nappes du Flysch" de la Carte géologique simplifiée du Parc national des Ecrins et en pages 98 à 100 de l'ouvrage "Découverte géologique du Parc national des Ecrins" de Jacques Debelmas, Arnaud Pêcher, Jean-Claude Barféty, sont-ils des lubrifiants et des roulements à billes ?

Le chapeau de Napoléon est-il une forme du type Sunken Ship de Bryce Canyon version arrondie ou un pli couché du type de celui de Garlaban ("Des grottes et des sources" de Pierre Chauve page 72) ? Il est prolongé par une pyramide dissymétrique le Puy de Manse en pente douce vers le nord et avec trois crantages face au sud. Le Morgon est-il une forme d'extrusion ? Sur les coupes de la carte géologique de Chorges, c'est un pli couché vers l'est et tranché verticalement à l'ouest. Voir la symétrie des formes et des couleurs dans l'axe de la fourche du lac de Serre-Ponçon sur http://www.aircross.co.uk/sisteron/2004/images/P26.jpg Le Morgon est-il une forme analogue à la Dent de Crolles et au Granier , un synclinal perché tectonique de bordure de graben annulaire périphérique ? En parcourant l'autoroute Aix-Gap puis la route Gap-Briançon, les formes de la ligne de crête bordant le graben annulaire périphérique paraissent orientées et rayonnantes. La Montagne de la Baume est-elle un "fin" ? http://www.summitpost.org/images/original/83741.JPG Les "Dentelles de Montmirail" de Chateaux-Arnoux sont dans l'axe de la déchirure sud/sud-ouest. L'axe de la selle du Cousson est orienté vers le nord-ouest [il y a aussi un creux nord-sud s'élevant vers le sud) comme le chevron qui domine la vieille ville de Digne. Sur l'axe Digne Seyne les couches sont relevées vers l'ouest. Les demoiselles coiffées du Sauze et de Pontis sont symétriques par rapport à l'axe de la fourche du lac de Serre-Ponçon. Les demoiselles coiffées de Chateauroux les Alpes (entourées d'écailles de type Popigai) et de St Clément Belpinet (dont la coiffe est coudée comme à Bisti) sont dans le côté intérieur du tournant de l'onde de choc. Les demoiselles coiffées du Mardarel sont dans l'axe de la vallée de la Durance de Baratier à St Clément. L'Ange Gardien est-il un "fin" de séparation d'onde de choc entre vallée d'Arvieux et de l'Izoard (avec extrusions de cargneules en cupules avec pinacles orientés et ceintrés) d'une par et Queyras d'autre part ? Il y a des bad lands au pied de La Mure (voir le ravin des demoiselles coiffées sur http://www.geol-alp.com/drac/_draclieuxN/la_mure.html), le crantage du Devoluy vu de la route de La Mure à Corps, et au delà vers le sud, ressemble fortement à celui des Churfirsten. Il y a des bad lands en montant aux Orres sur la gauche.

Les extrusions de cargneules de la forêt domaniale de Boscodon [accessibles par une merveilleuse route forestière goudronnée avec fontaines et emplacements de pique-nique et par le délicieux sentier des pyramides (20 minutes à pied aller et retour)] sont orientées : les pinacles du versant sud du torrent de Bragousse sont prolongés vers la crête par des ressauts orientés dans le sens des aiguilles d'une montre, plus vers le talweg on trouve des fuseaux-coques de navires, des arches, et vers le talweg la crête de cargneules rebique vers le haut ; du Belvédère du Colombier, on voit une superbe double aiguille (du type monolithe de Sardières), à côté une petite aiguille ceintrée (comme le monolithe de Sardières), un grand pinacle avec une forme de peigne orienté vers le talweg, sur le talweg les arches dessinent l'extrusion vers la droite et la gauche d'un ensemble de pinacles, on trouve "un éventail plat du type Mallos de Riglo" en Espagne. Les deux extrusions de cargneules sont bordées en versant nord est par des "minicasses" grises. Ces deux entonnoirs d'extrusion sont-ils des volcans sédimentaires périphériques d'impacts (tels que définis par Neville PRICE dans "Major impacts and plate tectonics") ou des crantages externes type Upheaval Dome avec retour d'onde de choc extrudant cargneules et évaporites vers le sud-ouest ?

Depuis Embrun, on voit deux formes symétriques (ou des crantages en défilement latéral ouest et est ? façon Devoluy côté ouest ?)sur la gauche des crêtes des Orres et une au fond à l'est au-dessus de Mont Dauphin. Du Plan de Phazy vers l'est, on voit une superbe forme symétrique à la fourche du Queyras. La montagne de Charance est symétrique sur un axe sud-est/nord-ouest qui se prolonge par un ravin et une crête vers le nord-ouest. Vu de Chorges, le plateau de Bure est symétrique avec deux crochets : un au nord et un au sud. Les têtes de Lily et de Colly au nord-est de Réallon, la bordure nord-est du Grand Morgon face à Embrun, la façade sud des Parias, sont-elles "shatterconées" ? La façade sud des Parias est-elle "shatterconée" en V symétrique ?

Il y a une source sulfureuse à Saint Bonnet en Champsaur, une source thermale à 10 km à l'ouest d'Aspres sur Buech et une autre à la Bergère vers La Faurie (croisement des ondes de choc passées par Serre et par Veynes ?). Un haut-alpin mentionne avoir vu des sources thermales jaillir lors du chantier du barrage de Serre-Ponçon : l'ouvrage "Comprendre l'avenir Les geosciences au service de l'homme" Préface de Jean DERCOURT Ecole Nationale Supérieure de Géologie, confirme cette présence de venues thermales.

Pourquoi les clues sont-elles disposées sur une ligne ouest-est Sisteron, Pierre Ecrite, est d'Authon, Barles, Verdaches ?

Y a-t-il eu réactivation du néogène par le quaternaire ? Le chevauchement du Mourre de Chanier à l'ouest de Castellane, p 30 de "Découverte géologique des Alpes du Sud" de Debelmas, va d'est en ouest et le coffre à sel du Laus est dans l'axe. Il y a un superbe "fin" en forme de corne de rhinocéros (arrondi de la corne vers l'est) en bordure nord de la route Senez-col de Taulanne.] http://img401.imageshack.us/img401/9480/photogologiereduitezv5.jpg

Le guide géologique régional Alpes du Dauphiné de Jacques Debelmas mentionne page 152 : "... au tout début du Quaternaire mise en place de la nappe de Digne précédée d'une avalanche d'olistostromes... au Quaternaire... soulèvement... incrustation extrême du réseau hydrographique..."

Y a-t-il un shattercone au 1er plan de la photo des Aiguilles de Chabrières avec la troncature horizontale caractéristique ? http://www.montagne-photos.com/photos/dents_chabriere.jpg Si le lien est coupé faire http://www.montagne-photos.com puis Photographies en haut à gauche puis Embrunais dans la liste puis Aiguilles de Chabrières puis voir les 2 photos en haut à droite.
Localisation des shatter cones de Sudbury http://www.whoi.edu/science/GG/geodynamics/2005/images2005/naldrett03_GT.pdf

LES MARNES NOIRES DE L'OXFORDIEN ONT-ELLES JOUE UN ROLE POUR LE PASSAGE D'ONDES DE CHOC LIEES A DES IMPACTS DU QUATERNAIRE ? SONT-ELLES ELLES-MEMES DES BROYATS LIES A DES IMPACTS (les filons blancs dans les terres noires le long de la route et de la voie ferrée entre le pont de Savines et la baie St Michel sont-ils des dykes d'impact analogues à ceux de Azuara ? voir Breccia dikes in the Azuara impact structure)? L'OLIGOCENE g JAUNE DE LA CARTE GEOLOGIQUE DE FRANCE DU BRGM AU 1/1 000 000e EST-IL UN MARQUEUR D'IMPACT POUR LES ALPES DU SUD (Valréas, Ventoux, Etang de Berre avec une queue jusqu'au nord-est de Forcalquier, Sisteron Turriers Barles, impact du Trièves ou du Haut-Buech, Verdon Plans de Provence graben de Quinson Marseille) ? En page 18 du dossier Pour la Science d'avril/juin 2006 "Les éléments en furie", les traps d'Ethiopie sont associés au milieu de l'Oligocène et à un évènement climatique. "La fin tragique des dinausaures" de Walter Alvarez (Pluriel) page 140 : "... il y a eu une accumulation d'impacts lors d'une période d'extinction accélérée mais pas catastrophique, vers la limite Eocène-Oligocène, il y a environ 34 millions d'années..." Les tectites d'Amérique du Nord datent de 35 Ma www.biodeug.com/cours/planeto1.php

Y a-t-il eu réactivation au quaternaire sur l'axe Barjols-Huveaune d'une faille radiale oligocène (cf Neville Price "Major impacts and plate tectonics") d'un mega-impact ouest de la Plaine du Pô, dont l'axe serait défini par l'axe de l'éventail de l'Argentera et l'axe de ses mylonites et le côté par le défilement des zones de Sesia, du Canavèse et d'Ivrée ?

Des impacts surbaissés, du type Ventoux vers le nord-est et Castellane/Gorges du Verdon vers le sud-est, ont-ils une ondulation d'onde de choc particulière à 100 km déchirant et extrudant Serre-Ponçon et le Morgon, le vieux port de Marseille et les calanques ? ou se sont-ils heurtés à un obstacle (le Pelvoux ?) ou à l'inverse à une absence d'obstacle donnant une déchirure finale, un ressaut final (comme les cupules listriques des demoiselles coiffées sous les crêtes de fonds de vallons ?) ?

20km de diamètre pour Castellane, Sisteron et le Ventoux, 40 km pour Durance Bléone Montagne de la Blanche Dormillouse, ce n'est pas mal. Mais le mieux, c'est le vieux port de Marseille...

et l'extraordinaire cap de l'Aigle à la Ciotat, ressaut témoin de l'onde de choc [un ressaut est une forme géologique incurvée concave (Bédoin) ou convexe (Upheaval Dome sur le seuil de front d'impact, Olgas), avec ou sans demoiselles coiffées (Las Tres Marias Valle de la Luna Atacama), marqueur du passage de l'onde de choc d'impact sur un seuil ou une bordure de cratère]... ou rebroussement lié à un impact en mer, comme Gibraltar et Hout Bay au Cap ? Le chevauchement sud-provençal est-il l'indicateur d'un impact en mer ? "In the Mediterranean, a megatsunami source near the Rhone delta is of undetermined origin." http://gsa.confex.com/gsa/2006AM/finalprogram/abstract_114274.htm

"Dans une série de mémoires successifs qui jalonnent la période laborieuse de ses campagnes en Provence, Bertrand établit par des monographies de détail d'une sagacité et d'une ingéniosité extrêmes les caractères de la structure de cette curieuse région. C'est ainsi qu'il reconnut le rôle primordial qu'y jouent les déplacements horizontaux..." (site Mines de Paris). «Géologie de la France» tome 2 de Debelmas mentionne p 373-383 pour la région de Marseille : des séries renversées, la klippe d’Allauch « en part de gâteau » soulevée au nord-est, des brèches liées aux accidents actuels, LES BANDES TRIASIQUES DE BARJOLS ET DE L’HUVEAUNE QUI RECOUPENT LES STRUCTURES A L’EMPORTE-PIECE, enfin, chevauchements, horsts et fossés sont contemporains entre eux. Page 213 du Guide géologique régional Provence, les failles d'Allauch et de l'Amandier, les triangles de la Folie et des Mies, sont dans l'axe direct Vieux Port Barjols Jabron qui passe par les sources de l'Argens.
[Voir plus loin les chaos dolomitiques de Valbelle, la Loube, les Bessillons...] http://ysudreau.free.fr/These/index.html

Dans le livret de la carte géologique de Gap au 1/250 000, quid du g1G "agglomérats de grès pyroclastique à coeur de marnes ayant subi une certaine cuisson (matériel volcanique d'origine inconnue [ cf la classification de départ pour Rochechouart ])" et du "pIV. Complexe chaotique terminal (Pliocène terminal - Eoquaternaire ?) : marnes rouges ou ocre à lentilles de conglomérats grossiers et à MEGA-BLOCS HECTOMETRIQUES (OLISTOLITES) de terrains secondaires et tertiaires, associés à des masses d'évaporites triasiques re-sédimentées, difficiles à séparer du Trias de la semelle de la nappe de Digne." ?

Pour Bertrand p 252 de "Mémoire sur les refoulements qui ont plissé l'écorce terrestre et sur le rôle des déplacements horizontaux" (son épigraphe est "E pur si muove") la bande triasique de St Maximin et de Barjols reste inexpliquée. Pour le BRGM, dans sa "Synthèse géologique du Sud-Est de la France", Barjols correspond à une "accumulation évaporitique au rôle tectonique encore mal défini".

La bande Draguignan Toulon, parallèle à la bande de Barjols, se termine-t-elle avec le trias du Beausset (analysé par Bertrand), en "peignant" l'ouest des Maures ? Ces deux bandes recoupent-elles un axe antérieur "impact de l'étang de Berre" bassin d'Aix/Arc synclinal du bas-Argens ? Y a-t-il un (des) impact(s) en mer, le cap de l'Aigle étant alors un crantage et non un ressaut ?

Le site http://www.beyond.fr/sites/verdon.html date les gorges du Verdon du quaternaire... Le journal du Conseil Régional Provence Alpes Côte d'Azur (PACA) "notre Région" n°182 de Novembre 2006 page 22, chronique "Histoires d'ici" animée par Lucien TIRONE, mentionne dans l'article "Naissance du relief régional" que "... Les gorges du Verdon ont jailli du soulèvement des Alpes au quaternaire inférieur et de l'affaissement de l'ancêtre du Verdon dans une zone de failles..." Page 207 de "Histoire de la Terre" de Serge ELMI et Claude BABIN : "Les phases posthumes provoquent le redressement à la verticale des poudingues pliocènes en bordure orientale du bassin de Valensole."

Même le merveilleux Prévot Diville La France de 1965 pour les Alpes du Sud souligne en page 331 que : "le plissement s'est prolongé jusque dans les débuts du quaternaire, la tectonique est chaotique..."

Pour Paul VIDAL DE LA BLACHE, dans son "Tableau de la géographie de la France", parlant des Alpes du Sud, de Die à la Ste Baume : "... Leur aspect rappelle souvent les hautes et courtes chaînes de la Grèce orientale : l'Hymette, le Pentélique. Tout dénonce l'action de phénomènes orogéniques très divers et très intenses..."

L'impact du Verdon a-t-il détourné la Durance de l'étang de Berre vers le Rhône ?

Les deux impacts du Ventoux et de Castellane induisent-ils le faïençage et la karstification du calcaire du plateau d'Albion (d'où Fontaine de Vaucluse) et du calcaire du barrage de Castillon (Guide géologique régional Provence p129)?

Y a-t-il eu cuisson ? galets rubéfiés ?
http://www.gsi.ie/everyone/europe/france/france.htm
Selon "Météores et astéroïdes" de Hugh Whitworth présenté à 14h40 le 27/1/05 sur France 5, la surface des shattercones de Sudbury a été fondue par l'onde de choc.
Quid des couleurs des gorges du Verdon ?
http://www.grimporama.com/francais/falaises/fa_verdon-ge.htm
Voir la coloration en rouge ou en noir, par la cuisson, des roches du Tenoumer crater en Mauritanie (agrandir la photo panoramique à droite et à gauche) et du Gilf Kebir en Egypte.
http://www.saharamet.com/expedition/2003/crater.html
http://www.obs.u-bordeaux1.fr/planetologie/paillou/gilf/gilf.htm

Les deux impacts sont-ils reliés par la goethite : extraction de 300 000 tonnes de fer à la montagne de Beausoleil de Montferrat (Guides géologiques régionaux Provence p119) et goethite des ocres de Roussillon (Vaucluse) à Cornillon (Gard)?
http://www.impactika.com/PaillouCRAS04.pdf
http://www.google.fr/search?q=goethite+ocres&btnG=Rechercher&hl=fr
http://www.google.com/search?hl=en&q=goethite+meteor+impact+crater+rim+breccia&btnG=Google+Search

["In the Jura region and on the borders of the central massif a peculiar group of deposits, the terrain siderolithique, is found in beds and in pockets in Jurassic limestones. Sometimes this deposit consists of red clay (bolus) with nests of pisolitic iron, as in Jura and Franche-comte, Alsace ; occasionally, as in Bourgogne, Berry, the valley of the Aubois, Chatillon, it is made up of a breccia or conglomerate of Jurassic pebbles cemented with limonite and carbonate of lime or silica (an intimate mixture of marl and iron ore in these districts is called "castillard"). At Quercy the cementing material is phosphate of lime derived from the bones of mammals (Adapis, Necrolemur, Palaeotherium, Xiphodon, &c.), which are so numerous that it has been suggested that these animals must have been suffocated by gaseous emanations. Similar ferruginous deposits occur in South Germany." La métallurgie vers 1780, de la "Géographie de la France" de Pinchemel tome 2 p 519, est-elle liée à des impacts de météores en particulier pour le Nivernais, la bordure nord-ouest du Massif Central, le Berry, Montluçon, la Bourgogne, l'Isère, la Lorraine, le Perche ? Les Montferrat sont-ils liés à des impacts de météores ? Les phosphatières du Quercy sont-elles liées à des impacts ? Les nodules de phosphate du Quercy font penser aux hoodoos-mushrooms du Kansas. Les dents de dragons sont-elles des hoodoos marqueurs d'impacts ? http://www.tourisme-limogne.com/html/phosphastieres.htm http://www.lalbenque.net/phosphat.html http://monsite.wanadoo.fr/PHOSPHATIERES/page7.html
La magnétite du Piémont est-elle liée à un impact sur la Plaine du Pô ?
http://digilander.libero.it/mineralweb/index.htm
Serge HELMI et Claude BABIN "Histoire de la Terre" page 195 : "... Oligocène... seuls quelques dépôts résiduels sont conservés : ils sont le plus souvent piégés dans des cavités ou des fissures karstiques : phosphorites du Quercy, sidérolithiques (argiles rouges à concrétions ferrugineuses) de la région lyonnaise. Ces dépôts contiennent une riche faune de vertébrés...." Indicateurs d'impacts ?

Le copperbelt du Zaïre est-il lié à un megaimpact "bassin du Congo", avec les cours d'eau parallèles comme en Hongrie et en Picardie : "La série du Katangien (1100-600 Ma), comprend des détritiques, des évaporites (Roan), puis des conglomérats de type tillite et des pélites dolomitiques; l'ensemble est puissant de 2600 à 4700 m. La tectonique est très complexe, avec des décollements des séries et des brèches cyclopéennes." ? La carte Le bâti géomorphostructural page 37 figure 3.2 de l'ouvrage "Les Afriques au sud du Sahara" BELIN RECLUS Géographie Universelle définit-elle l'impact jusqu'au Zambèze ? Y a-t-il un second impact vers les reliefs appalachiens arrondis du Shaba et du nord-est de la Zambie ? Les volcans du Cameroun et le fossé du Luangwa sont-ils liés à ce mega-impact ?
http://articles.adsabs.harvard.edu//full/seri/LPI../0014//0000377.000.html
voir carte n°16 en bas à droite sur http://www.impacttectonics.org/gsa06.htm
Y a-t-il un butterfly wing pattern côte sud-est de l'Afrique du Sud Limpopo Zambèze au niveau des chutes Victoria avec le Kalahari pour coeur d'impact ? avec un trapp en arc de cercle du Cap au Limpopo ?

« La Provence vue du ciel », de Jean-Paul Clébert et François Jourdan, permet de saisir les formes :
- p18-21-24 : cratère de Castellane.
- p36-37 : pénitents des Mées.
- p43 : l’extraordinaire cap de l’Aigle de la Ciotat et le détail de ses formes.
http://www.virtuall-gallery.com/calanques/ciotat/bec.html
faire défiler les albums photos du Cap de l'Aigle et de l'anse de Figuerolles sur
http://www.lemidi.com/guide/VILLES/L/LACIOTAT/info.htmA
http://provence.aparcourir.com/html/c_ville/h_ville_Ciotat.html
http://www.ghs13.com/Pages/pagephotos/bec2.html
http://perso.wanadoo.fr/phenomag/Sites%20PACAso/Becdel'Aigle/Becdel'Aigle.html
Hout Bay Le Cap [les Twelve apostles à proximité ressemblent aux crantages des Churfirsten, des Aravis et du Devoluy] :
http://www.34degsouth.com/Screensaver/Slctd_Hout_Bay01_2.jpg
Gibraltar en bordure d'impact "mer d'Alboran"
http://www.wlb-stuttgart.de/seekrieg/ksp/mittelmeer/gibraltar/gibraltar.jpg
Y a-t-il analogie de forme des fourreaux avec des trous sous la croûte du cap de l'Aigle, des fourreaux des cargneules, des Météores en Grèce et des Olgas en Australie, de la météorite de Willamette et avec la fusion de la croûte des shattercones de Sudbury et de Tenoumer crater en Mauritanie ?
http://perso.wanadoo.fr/astroclub.toussaint/meteorites/meteorites1.htm
http://www.saharamet.com/expedition/2003/crater.html
- p49 : calanques avec aiguilles et tours,
http://document.linternaute.com/document/image/550/474480/falaise-mer-aiguille-calanques-13000-.jpg
http://www.photodiffusion.com/CALANQUES%2005.JPG
http://france-for-visitors.com/images/large/1002.JPG
- p86-87 : Roussillon (analogie avec les Mourres de Forcalquier ?).
- p94 : Dentelles de Montmirail (voir la symétrie des formes).
Quid du versant ouest de la crête du Blayeul ?
http://morphoglaciaire.free.fr/site_source/Altitude/Versant_mediterraneen.html

Une visite sur place donne :
- pour le Ventoux, les formes d'extrusion sont frappantes depuis les chemins de DFCI des dentelles de Montmirail (en particulier depuis le panneau Gigondas-ONF "la géologie fait de la Dentelle"); il y a une source thermale à Montmirail ; les zig-zags sur la pente du Ventoux au nord de Bédoin évoquent ceux des queues des Churfirsten en Suisse ; l'alignement des demoiselles coiffées de Bédoin (qui devraient être classées et protégées comme un trésor géologique car elles offrent un échantillonnage des formes du plateau du Colorado) rappelle ceux de la Valle de la luna d'Argentine, d'Espagne, avec en tête un couvercle en pointe aigüe qui duplique Bisti ; il y a des ocres à Bédoin ; le panneau explicatif du sommet du Ventoux mentionne le grand lac salé de Mormoiron et la carrière de plâtre de Mazan ; sur la route sommet du Ventoux-Sault au niveau du panneau explicatif sur le comté de Sault les couches sont rebroussées en V dans le sens de l'extrusion vers le nord-est et Montbrun les Bains.
- les formes d'extrusion dantesques des gorges du Verdon de Rougon (avec des aiguilles sur le versant à l'est de Rougon sur parois comme dans les calanques ) aux Cadières de Brandis contrastent avec la douceur des paysages vers Comps (dominée cependant par de belles formes d'extrusion en tête de le Tour), la Bastide et les plans de Canjuers ; le plan incliné de Trigance semble assurer le lien ; du sommet de la montagne de Lachens le surgissement de terre du Défens de la Montagne questionne (de la N85, ce plan de Provence montre des couches fortement rebroussées vers l'est et il est complété à son pied par un dôme étonnant sur le fond plat portant ND de Gratemoine). Le secteur de Brenon la Bâtie (Peyroules) la Rivière Malamaire le Logis du Pin est-il le coeur d'impact entre Jabron et Artuby ? L'amphithéâtre du pays de l'Artuby est impressionnant vu du haut de la Montagne de Lachens. L'impression d'ensemble est qu'un impact surbaissé venant de l'est a extrudé à l'avant les gorges du Verdon et de l'Artuby tout en alignant à l'arrière les Plans de Provence jusqu'aux pointes de Gourdon Bar-sur-Loup Carros Revest-les-Roches... [y a-t-il analogie tectonique avec les îles dalmates ? cliquer trois fois sur la photo pour agrandir en ciblant : l'analogie avec le Plan de Provence de Séranon est stupéfiante.
http://earth.esa.int/ers/ers_action/dalmatia.html
http://morphoglaciaire.free.fr/site_source/Lacs_Drac/iles_dalmates.html
avec Valley of the desolation (Afrique du Sud) pour les Cadières de Brandis ?
http://www.suedafrika.net/GRGIFS/GRDeso2.jpg
http://www.jasb.net/galerie.php?gp=gp/AlpesHauteProvence&r=jasb
]
Avec les Sept Piliers de la Sagesse du Wadi Rum en Jordanie ?
http://www.kagedal.org/Resa%20Jordanien/Seven%20pillars%20of%20wisdom%2018w.jpg
- ces deux visites, combinées avec celle de la Rocca di Cavour entre Cuneo et Pigneroles, donnent
l'impression que les impacts orientent le sens et surtout le litage des couches et que les formes géologiques sont aussi explicatives au niveau du détail que des mouvements de masse (ce qui va dans le sens de "Ce que disent les pierres" de Mattauer, de l'axe de la thèse de Debelmas, "la disposition des couches et des faciès, traduit une " tectonique embryonnaire " qu'elle doit permettre de retrouver", mentionné dans "150 ans de géologie alpine" et de la page 178 sur les fractals invariants d'échelle du passionnant ouvrage "Les théories de la complexité chez les géographes" d'André Dauphiné ) qui évoquent une puissance balistique surprenante et questionnent sur la capacité de remodelage par les impacts. Pour le géographe, la lecture des formes d'extrusion éclaire la compréhension de ces paysages, leur donne une cohérence logique.

LES ALPES FRANCAISES SONT-ELLES CARACTERISEES DE FACON DOMINANTE PAR DES FORMES D'EXTRUSION ET UNE TECTONIQUE D'ONDE DE CHOC ? UN GRABEN PERIPHERIQUE D'IMPACT MAJEUR SUR L'OUEST DE LA PLAINE DU PO, LE SILLON ALPIN (l'éventail cher à Bertrand), REMODELE PAR OU REACTIVANT DES IMPACTS SECONDAIRES (Léman-Megève, Lyon-Bas-Dauphiné-Chartreuse, Durance-Bléone, Ventoux, Verdon, golfe de Gênes...)? Quid du cercle parfait dessiné (Atlas Mondial Larousse 1988 page 12) par Ticino, Mont Rose, Cervin, vallée de Chamonix, vallée de l'Arly, Montmélian, Grenoble, col de la Croix Haute, Buech,Serres, Laragne, Sisteron, Château-Arnoux,le Point Sublime, Grasse, Antibes, Gênes... et de façon étonnante un arrondi concave de la ligne des -2000 m du golfe de Gênes (très visible sur Google Earth : l'axe NNE-SSO des canyons au large de la Côte d'Azur définit-il, sur Google Earth, l'axe de l'impact ?)? et le centre de ce cercle est proche de la Rocca di Cavour ! Ce cercle est-il doublé par un deuxième St Vincent Aoste St Bernard Bourg St Maurice Moûtiers La Chambre Glandon Bourg d'Oisans Corps Gap (cf Gérard MOTTET "Géographie physique de la France" page 419) ? Y a-t-il un troisième cercle Turin Carmagnola Fossano Cuneo Vinadio Larche St Paul sur Ubaye Vars Guillestre Montgenèvre Oulx Susa Borgone Almese Alpignano ? avec une doublure Dronero Busca Savigliano Racconigi ? ...

L'angle sud des Bauges, avec la Roche du Guet et La Savoyarde, au-dessus de Montmélian, offre une magnifique forme d'extrusion. Un peu plus au nord, il y a une forme d'extrusion type dentifrice sortant de son tube. La Dent d'Arclusaz offre une belle forme symétrique avec deux colonnes coniques plus petites au centre, bordées de deux colonnes coniques plus grandes aux extrêmités. http://www.geol-alp.com/bauges/_lieux/Savoyarde.html

Le Pain de Sucre à Valloire est-il "un "fin" à défilement latéral", comme le "serpent de mer" à la sortie côté nord-ouest de la déchirure de l'Avance ?

Y a-t-il une forme typique de chicots d'extrusion, sur "fin" ou sur "synclinal perché d'extrusion" : Dent du Chat, "fin" au-dessus du 1er tunnel (en venant de Grenoble) de l'autoroute sud de Grenoble, pointe des Cerces, Mitre sur la Sétaz, Galibier vu du Lautaret, Viso, Dent du Géant... ?

EST-IL POSSIBLE DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES D'UNE ONDE DE CHOC LIEE A UN IMPACT A PARTIR DES FORMES D'EXTRUSION ?

Louis Lliboutry "Géophysique et géologie" page 332 :
"... Si on se fie aux reconstructions paléogéographiques franco-russes, jusqu'à l'Oligocène la chaîne était rectiligne... A l'Oligocène les Alpes s'incurvent et prennent la direction NW-SE en Haute-Provence. Mais une rotation de 90° ou davantage est à exclure...Il ne reste alors qu'à expliquer une orographie en arc de cercle, ce qui est un fait banal sur le Globe, qu'on ait affaire à un poinçonnement ou à la subsidence d'un bassin..."

Il y a eu une pluie de comètes à l'oligocène "The Popigai crater in northern Russia (100 km diameter) has been dated at 35.7±0.2 Ma [4] and Chesapeake Bay (85 km diameter) in the eastern USA has been dated at 35.5±0.3 Ma..."

"Enfin, et pour conclure sur quelques perspectives de réflexion, on sait aujourd’hui qu’il existe de l’extension au coeur des chaînes de collision. C’est le cas dans les Alpes occidentales, où le champ de déformation actuel (pp37), révélé par les séismes, les structures tectoniques récentes et la géodésie, indique que les zones internes sont en extension, alors que des structures compressives se développent aussi bien coté Européen que coté Adriatique. Cette extension contemporaine de la convergence actuelle est encore mal comprise."
http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/ress/geologie/conf_convergence/marqueurs.doc

Colloque de Xavier LE PICHON à Aix en Provence en juin 2007 sur le Bassin occidental de la Provence, Christian SUE (IUEM Brest) propose "que la tectonique actuelle de la chaîne soit contrôlée par les forces de volume et l'isostasie plus que par les forces aux limites du système (collision/rotation Europe-Apulie)." Quid du rapport isostasie-impact ? Même colloque, O.BELLIER : "... Les déformations actives en Provence ne seraient pas aujourd'hui directement associées à la convergence entre les plaques Afrique-Eurasie, celle-ci étant accomodée pour l'essentiel au sud de la Méditerranée occidentale..." Depuis combien de temps ? http://www.cdf.u-3mrs.fr/colloque2007/compte-rendu-colloque2007.pdf

Un impact Lyon-Bas-Dauphiné-Chartreuse est-il défini par les symétries (de part et d'autre de l'axe Lyon-Bourgoin): Givors versus Vilette d'Anthon, Vienne versus Pont de Chéruy, Véga versus Bourbre, gorges de Vienne versus gorges de Crémieu, Rhône à l'aval de Vienne versus Rhône à l'amont de St Romain de Jalionas, Chanas versus Lagnieu, Bellegarde versus Valence, Voiron versus Pont de Beauvoisin...? Y a-t-il eu conflit concurrentiel du cercle parfait évoqué ci-dessus et passant à l'ouest du Granier et du lias du Sillon Alpin (retravaillé par l'impact Lyon-Bas-Dauphiné-Chartreuse ?) les synclinaux perchés sont-ils des déchirures tectoniques ? L'angle sud-ouest de la Chartreuse (à l'entrée nord de la cluse de Grenoble) a-t-il un pendage vers l'ouest/nord-ouest parce qu'un impact Lyon-Bas-Dauphiné-Chartreuse a extrudé en coffre à pendage vers l'est le bloc central de la Chartreuse qui a écarté l'angle sud-ouest vers le côté ?

L'ouvrage "Chartreuse inédite, itinéraires insolites" présente une série d'arches naturelles aux formes typiques http://www.sentier-nature.com/montagne/2007/02/26/30-chartreuse-inedite-itineraires-insolites

Quid du Trièves, fin d'onde de choc venue du nord ou impact avec des formes d'extrusion radiantes et les deux soeurs Agathe et Sophie (avec un quintuple crantage) dans l'axe façon Churfirsten et quid de la source thermale de St Maurice de Trièves ? Le Mont Aiguille est-il l'équivalent de Zeus and Moses à Upheaval Dome en Utah ? Le dôme de roches pourries du Mont de Ménis (avec gypse ?) ceinturé par la route du col de Mens est-il le dôme d'impact à l'opposé des deux soeurs ? un dôme d'extrusion frontal ? La montagne de Durbonas est-elle un petit Upheaval Dome (Guide géologique régional alpes du Dauphiné Jacques Debelmas page 140) ?
L'axe est-il Montmaur La Cluse Aiguilles de Lus Col de la Croix Tête du Lauzon Mont de Ménis le Perrier Pont du Brion Côte Rouge Col du Fau La Grande Moucherolle, avec 3 arrondis symétriques sur cet axe 1°) Prébois Le Perrier Mens 2°) Col de la Croix Haute Col de la Croix Tête du Lauzon Tête de Lapras, prolongé par le Mt Barral et le Châtel 3°) Col de la Croix Haute Lus Rioufroid Col de Lauteret La Cluse Agnières en Devoluy Défilé de la Souloise, avec deux déchirures-antennes frontales latérales Col de la Croix Haute La Faurie à l'ouest et Défilé de la Souloise St Disdier Défilé des Etroits St Etienne en Dévoluy Col de Rabou à l'est et une symétrie perpendiculaire à l'axe (Mont Aiguille et vallée du ou de la Donnière à son pied à l'ouest, anthracite de La Mure et coude du Drac à l'Est)...? Le point nodal est-il l'arrondi Prébois Le Perrier Mens ?

Les inversions de couches géologiques mentionnées pages 30, 31 et 62 dans "Découverte géologique des Alpes du Sud" de Jacques Debelmas, correspondent-elles aux inversions de couches géologiques du Ries et aux inversions mentionnées par Jehan Rondot ? Les "overturned flaps" comportent des "slickensides". http://www.google.com/search?hl=en&q=%22overturned+flap%22+slickensides&btnG=Google+Search

LE MASSIF DU MONT BLANC EST-IL UN MASSIF D'EXTRUSION (impact Megève St Gervais et/ou fin d'onde de choc du Val d'Aoste ?) ? :
http://christian.nicollet.free.fr/page/Alpes/chamonix/Midi.jpg
http://www.jasb.net/galerie.php?gp=gp/Savoies/ChamonixMB&r=haute-savoie

Les Trango towers (lien avec le mega-impact du désert du Tarim ?), le Mont Aiguille, le Fitz Roy et les Cerro Torres sont-ils des extrusions ?
http://risk.ru/rus/pics/regions/baltistan/trango.jpg
http://www.euronet.nl/users/e_wesker/jpg/10.jpg
http://maxime.macron.free.fr/photos/2005-05-05-Mont_aiguille/IMG_2053.JPG
http://www.com-nature.com/images/fondecran/montAiguille800-600.jpg
http://www.bikertony.com/PicsArgentina/PicsArgentinaFitzRoy/03closer%20view%20of%20Cerro%20Torres.jpg
http://www.sassbaloss.com/pagine/uscite/chalten/14.jpg
http://www.fuggire.it/desktop/Torres-del-Paine-1024.jpg
http://www.bikertony.com/PicsArgentina/PicsArgentinaFitzRoy/06panoramic%20of%20Fitz%20Roy.jpg
http://www.mountaininterval.org/photos/images/40-roll/13-fitz-roy-landscape.jpg
Voir plus loin les Dolomites et les tepuis...

Y a-t-il analogie de formes et d'origines tectoniques 1°) des crêtes longitudinales de Tallard, de Vif, de Valloire (rocher St Pierre), 2°) de la Table du Roi, des rochers de Pierrelatte, de la Roche de Rame, de Château-Queyras, 3°) de la Montagne de Hongrie, des Arêtes de la Bruyère et du Roc du Bourget en Haute-Maurienne présenté dans le guide géologique régional Alpes de Savoie de Debelmas page 48-49 ?

Y a-t-il eu des catena et des carrefours d'ondes de choc : le Néron, en Chartreuse, au nord-ouest de Grenoble ? le massif du Diois ? Mont-Dauphin [la notice de la carte géologique Embrun note page 2 à propos de la patte d'oie de Vars : "... du NW au SE, une bande de ... flyschs argileux sombres d'origines diverses..." et la carte géologique simplifiée de "Découverte géologique du Parc national des Ecrins" montre une symétrie étonnante du trias, mais sur un axe nord-est/sud-ouest] ? Monestier de Clermont ? le Haut Buech avec son trou géologique en coffre, ses anticlinaux et synclinaux en rectangle ? le plateau de Bure est-il une forme de type Dolomites ou tepui, longée par la déchirure de la Ribière et du Béou avec les défilés de la Souloise et de Potrachon au nord et au sud, déchirure centrale bordée au nord, au nord-est et au nord-ouest par un triple crantage ? Le plateau de Bure, le fond du bassin de Lus La Croix Haute avec les Aiguilles de Lus en U, coiffées de sénonien, sont-ils liés à la rencontre de deux ondes de choc majeures et contraires venues du nord et du sud ? Le fond du bassin de Lus est-il analogue aux Torres del Paine près du Fitz Roy et des Cerro Torres ?
http://etienne.chouard.free.fr/Vols/LaragneSederonBureDevoluyDrac/pages/24MontagneDeFeraudTeteDeClaudelColDuNoyer.htm
http://www.geol-alp.com/devoluy/photos_devoluy_65_75/671113_cirques_sud_obiou_5.jpg
http://www.geol-alp.com/devoluy/photos_bochaine_N-E/781107_colAigLus_dWav_5.jpg
http://www.bergoiata.org/fe/scenery-A/Cool%20Running,%20Torres%20del%20Paine%20National%20Park,%20Chile.jpg

Montdauphin : impact ? carrefour d'ondes de choc ? marqué par le pli de St Clément ? Le guide géologique régional "Alpes du Dauphiné" de Jacques Debelmas, mentionne en page 105, "... le front des nappes subbriançonnaise et briançonnaise, chevauché et dépassé par la nappe du Flysch à Helminthoïdes (première phase) a été ultérieurement remis en mouvement et est venu chevaucher les parties internes de ce flysch (deuxième phase), avant d'être localement rétroplissé (troisième phase). Précisons cependant qu'il s'agit là d'une disposition accidentelle et exceptionnelle que l'on observe ici, sur les deux rives de la Durance, sur une quinzaine de kilomètres seulement..."

Le Dévoluy est-il l'exemple extrême de carrefour d'ondes de choc : il est cranté de tous les côtés, crantage latéral et crantage frontal ? Vu du col du Festre [avec un immense panneau du maire d'Agnières contre les loups qui remettent en cause pour le Devoluy "son avenir et le sens de son action" ], le Devoluy est le lieu le plus extraordinaire des Alpes. L'accès nord, après un rappel du Néron, offre tours et tourillons, extrusion en V, gorge de type Verdon. En montant de Montmaur, on a traversé des chaos tectoniques d'une violence extrême, digne du poinçonnement de Turriers, et longé la gigantesque muraille désolée du plateau de Bure, bordée au nord-ouest d'un crantage faisant face au sud. Arrivé sur l'esplanade du col, on voit de gigantesques murailles crantées à l'ouest et à l'est et un énorme disque renversé au nord-est, qui font du Devoluy les Dolomites françaises. Vue de La Mure, la façade nord est un crantage. Vue de St Etienne en Devoluy, la muraille sud-est est un crantage, interne au bassin, en avant des crêtes. Il y a une déchirure analogue au droit des aiguilles de Lus, à l'ouest du col du Festre. En montant à St Etienne en Dévoluy, les couches calcaires ondulent. Le Devoluy est un enchantement pour passionné de tectonique. Super Devoluy est un bijou, avec sa forêt parc qui évoque Ifrane au Maroc et ses barres en fer à cheval joliment repeintes (on peut changer l'allure d'une barre avec une belle remise en peinture). Comment ne pas tomber amoureux du Dévoluy, extraordinaire château-fort au coeur des Alpes, digne du Seigneur des anneaux ?

Pourquoi les bassins de Mont Dauphin et de Lus La Croix Haute sont-ils symétriques par rapport au graben périphérique annulaire Chorges-Gap ?

Quid des formes en grain de café (symétriques en croix avec une analogie de forme avec le Mt Charvin pour la centrale) du massif du Pelvoux et du fond du Queyras ?

En descendant l'autoroute de Monestier de Clermont à Vif, le contrefort est du Vercors présente des analogies de forme avec les "fins" (serpents de mer avec cuesta) de Devil's Garden du parc national de Moab sur le plateau du Colorado.

La Montagne de la Baume à Sisteron, l'Obiou, les alignements nord-sud entre Monestier de Clermont et La Mure, le Salève, le Gros Foug, le Semnoz, le massif du Chat, sont-ils des "fins" ? des crêtes d'ondulations longitudinales d'ondes de choc ?

Vincent, p18 du bulletin SGF n°60 de janvier 2005, mentionne : "... Les recherches structurales en cours dans différents pays sur des astroblèmes certains laissent entrevoir la possibilité de définir des critères d'impact univoques basés uniquement sur leur spécificité tectonique..." Vincent, à partir de Vredefort, définit le Lévezou comme un impact.

Le guide Michelin Causses Cévennes Bas Languedoc de 1974 présente une carte des Grands et des Petits Causses qui montre que la localisation des éléments touristiques ( gorges Tarn Jonte Vis Trévezel Dourbie ; chaos Montpellier le Vieux, Roquesaltes et Rajol, Nîmes le Vieux ; cirques de Vissec et de Navacelles...) et la forme même des Causses peuvent s'expliquer par l'onde de choc de l'impact du Lévezou.

Cet article de Vincent est à classer parmi les plus exceptionnellement fondateurs : les plutons et batholites de la carte géologique de la France au 1/1 000 000 (Normandie, sud Limagne, etc...) sont-ils liés à des impacts ? Les cratons et les boucliers sont-ils liés à de méga-impacts ?

Le bouclier nord-américain page 52 du n° 337 de novembre 2005 de Pour la science est-il un butterfly wing pattern d'axe sud/sud-ouest nord/nord-est ?

Le pays de l’Arvan (au sud de St Jean de Maurienne, avec St Sorlin d'Arves, St Jean d'Arves, Albiez le Jeune, Albiez le Vieux, le Corbier, la Toussuire),qui constitue un fer à cheval, est-il lié à un impact, à une volute d'un impact majeur ?
http://www.geol-alp.com/h_maurienne/_lieux_maurienne_Sud/Mt_Falcon.html Le versant ouest de la vallée de Valloire s’y achève en une muraille continue impressionnante. Le GR de pays Arvan-Villards y décrit une boucle qui suit le relief autour de l’axe central du Mt Falcon. Les Aiguilles d’Arves et Roche Courbe dessinent deux rentrants symétriques dans l’arrondi sud qui se prolonge par trois vallées symétriques en éventail. Au nord des chevrons, les deux ressauts déchirés du Charbonnet et du Mt Charvin, le canyon de l’Arvan, la cupule de la forêt du Rieubel, le vélodrome de Fontcouverte. A l’est et à l’ouest les déchirures parallèles de la vallée de Valloire et du col du Glandon, les deux ensembles de la Setaz et de l’Etendard. Ceci évoque Upheaval Dome un impact de météore validé http://www.museum.hu-berlin.de/min/forsch/forschprojects/impact/RadialFaults3d.jpg et celui de Norvège http://folk.uio.no/ftsikala/mjolnir/ Maurice Gidon présente le redressement au delà de la verticale de l'anticlinal de la Combe Genin sur le Mont Charvin et les extraordinaires cheminées de fées de cargneules de celle-ci http://www.geol-alp.com/h_maurienne/_lieux_maurienne_Sud/CombeGenin.html
http://morphoglaciaire.free.fr/site_source/Photos_complementaires/aiguilles_cargneule.html
http://photos.linternaute.com/photo/152334/506860614/2/combe_genin_1/
http://www.savoie-maurienne.com/sites/s_rando/charvin.jpg
Les magnifiques photos de Laurent Vittally, de Claude Beaudevin, de Claude Garnier, de Vincent, font se poser la question : le Mt Charvin est-il le pic central de l'impact ? L'arrondi du fossé qui ceinture le Mt Charvin est remarquablement dessiné. Les cheminées de fées de la photo ont la forme de flammes et sont complétées par des écailles redressées. Les cargneules sont-elles des indicateurs d'impacts ? David T.King Jr, Auburn University Alabama, présente des cargneules du Belize (rauhwacke) comme issues de l'impact de Chicxulub sur http://www.planetary.org/html/neo/SocietyProjects/Belize/BelizeStratigraphy.html Le Mt Charvin ressemble étonnamment à l'impact "Upheaval Dome" en Utah, avec ses "cheminées de fées" (breccia dykes, sandstone pics), des écailles redressées, l'éventrement du dôme central, des formes Aiguilles d'Arves, y compris le cylindre de la septentrionale. La vallée de Valloire est-elle Taylor Canyon ? Le gâteau de cargneule sur la Setaz est-il un "jetting" de la combe Genin du Mt Charvin ? La Setaz est-elle "Zeus and Moses" ? http://quake.seismo.unr.edu/ftp/pub/louie/dome/dome-album.html

Voir l'analogie des écailles de la combe Genin du Mont Charvin avec les écailles du cratère de Popigai et surtout du cylindre de Hawke's Bay ? http://msnbc.msn.com/id/5519735/ http://www.geotours.co.nz/pick1.jpg
Il y a des formes analogues de flammes au coeur d'un éventrement et d'écailles, à 10 km du col de la Bernina (en Italie) direction Livigno - voir la dernière photo de http://www.hohab.de/Touren/Schweiz/Bilder/bilder.html
Voir aussi http://www.cen.ulaval.ca/bylot/images/photo_67_full.jpg

La disposition Mt Falcon Mt Charvin est-elle explicative des deux arrondis géants de Bolzano et du Tyrol, eux-mêmes explicatifs des Alpes orientales ? Croisse Baulet, le Mt Falcon de Megève ou l'ensemble nord-sud Mont d'Arbois Mont Joly, avec demoiselle coiffée à St Gervais ? L'impact de Rubielos de la Cerida est-il du type Mt Charvin Mt Falcon ?http://www.impaktstrukturen.de/spain/rubie/Topography.htm [ce site est extraordinaire par sa description approfondie des marqueurs d'impact géologiques] Les "flammes" de cargneules de la combe Genin du Mt Charvin impliquent-elles un impact également pour le monolithe de Sardières, en Haute-Maurienne ? Certaines demoiselles non coiffées de Théus ont la forme de flammes... ou de shattercones... "ayant pris de la bouteille". Certaines demoiselles coiffées sont incurvées vers le haut. Y a-t-il analogie avec le "pli en fourreau" de Mattmark près de Zermatt, défini par Mattauer dans "Monts et merveilles" ? La demoiselle coiffée d'Albiez le Jeune est incurvée vers le haut [il en est de même de celle visible du carrefour de la route Crévoux-St Sauveur en Embrunais]: sa coiffe est-elle un avatar de shattercone ? a-t-elle été limée en pointe de flèche par le frottement de la remontée souterraine ? Il y a des demoiselles coiffées avec la forme aérodynamique du casque de Dark Vador au Sauze du Lac http://www.skiraware.de/Radtour/FranzAlpen2/DemoisellesCoiffees.jpg et à Rezzago... http://www.triangololariano.it/assessorati/sentieri/immagini/funghi1.jpg

LA DEMOISELLE COIFFEE D'ALBIEZ LE JEUNE DEFINIT-ELLE A ELLE TOUTE SEULE LE PARADIGME ? [à gauche de la superbe photo de Claude Garnier, il y a en plus des formes gris sombre analogues à Prà San Peder vers Sent en Suisse]http://www.notre-planete.info/images/compteurimages.php?id=635&rep=paysages Peut-on analyser le soubassement des simili-shattercones du Tenoumer crater en Mauritanie (agrandir la photo panoramique à droite et à gauche) ? http://www.saharamet.com/expedition/2003/crater.html

Le Mont Charvin est ceinturé de demoiselles coiffées (mentionnées cheminées de fées sur la 1/25 000 IGN Valloire Aiguilles d'Arves col du Galibier mais différentes de celles du haut de la combe Genin) : au pied de l'église de St Jean d'Arves la Tour, au-dessus de la Saussaz les Rieux, vers le ruisseau de Bonvillard (demoiselles coiffées visibles depuis le départ du télésiège de la Blanche), vers les Moulins et le Moine de Champlan d'Albiez le Jeune...

Les demoiselles coiffées sont-elles des "colonnes ballastées" ? "Le rôle porteur est accru par un fort pourcentage en cailloux..." Lors du Workshop on impact cratering de 2003 à Houston, Hörz a précisé : "... seismic shaking... is a very attractive mechanism to bring the boulders to the surface..."?

http://www.ac-grenoble.fr/lycee/roger.deschaux/Cours/cours-tp-rissons/cours-pieux/colonnes%20balastees/colonnes%20ballastees_description.htm
http://search.yahoo.com/search?p=%22colonnes+ballast%C3%A9es%22+vibroflottation+compactage+dynamique&sm=Yahoo%21+Search&fr=FP-tab-web-t&toggle=1&cop=&ei=UTF-8

Google Maps BETA donne l'explication de l'alignement Mt Falcon Mt Charvin de l'Arvan et confirme l'impact : l'axe de l'impact n'est pas le Mt Falcon mais la combe Genin ! Le Mt Charvin est la tête d'un "butterfly wing pattern",dont l'aile sud va sur les Aiguilles d'Arves et l'aile nord sur St Jean de Maurienne et le Perron des Encombres... La ligne OUD de la page de Maurice Gidon définit le bord d'attaque du "butterfly wing pattern" http://www.geol-alp.com/h_maurienne/_lieux_maurienne_Sud/Charvin.html http://maps.google.com/maps?ll=45.205307,6.304092&spn=0.235485,0.330070&t=k&hl=en http://geoinfo.amu.edu.pl/wpk/geos/GEO_2/geo_images_T-61/PlateT-61.E.jpeg
Les Aiguilles d'Arves sont donc un crantage de fin d'onde de choc, du type Churfirsten, Aravis, Devoluy, Alpes Carniques, Gibraltar, Twelve Apostles au Cap, mais d'onde de choc confinée comme à Upheaval Dome (et avec, pour la septentrionale, une analogie de forme cylindrique étonnante avec le tepui Autana). http://bv96.free.fr/Images/2001/P8110020.JPG La couverture du calendrier 2006 du Parc des Ecrins montre un autre crantage extraplat : celui du Doigt de Dieu et de ses annexes. La crête ouest de la vallée de Valloire est l'arrière de l'aile du "butterfly wing pattern" et les vallées du versant ouest de la vallée de Valloire équivalent aux queues des Churfirsten et aux cours d'eau parallèles de Picardie, de Hongrie, de Corse, du Zaïre... Le Rocher St Pierre est-il une extrusion en quart d'oignon (vu du sentier du Val d'Enfer) ? http://geo.hmg.inpg.fr/mto/jpegs/031012/939.jpg
http://www.geol-alp.com/h_maurienne/_lieux_maurienne_Sud/Aig_dArves.html
La centrale est ceintrée comme les Cadières de Brandis ou les Aiguilles d'Ansabère
http://www.geol-alp.com/h_maurienne/_photos_maur_Sud_a1999/680122_AdArves_avion_dSW_5.jpg
Déchirure frontale du Mt Charvin vers le col de la Croix de fer (au fond le Mt Falcon devant les Aiguilles d'Arves)
http://closdornon.free.fr/Popups/Arvan-1.html
Le Perron des Encombres extrêmité de l'aile nord du "butterfly wing pattern" ? (voir aussi Guide géologique régional "Alpes de Savoie" de Debelmas p 36 sur l'olitostrome de Montricher, p 38 sur l'olitostrome du massif de la Croix-des-Têtes, p 41 sur les blocs-klippes du défilé du Pas du Roc)
http://www.geol-alp.com/h_maurienne/_lieux_maurienne_Nord/Encombres_Perron.html
Dentelles d'extrusions du sud-ouest de la Setaz
http://www.die-motorrad-tourer.de/home/touren/seealpen/grafiken/galibier2_inet.jpg
Dans les Dolomites le Monte Paterno ressemble étonnament à l'Aiguille Noire :
http://www.alain-collet.com/Alpes/Dolomites/Dolom15.html
Les Arêtes de la Bruyère sont-elles un "fin" (au sens de Moab et des Olgas : un serpent de mer d'onde de choc) ? http://images.google.fr/images?q=%22Ar%C3%AAtes+de+la+Bruy%C3%A8re%22&svnum=10&hl=fr&lr=&start=0&sa=N&filter=0
Le Galibier pendant du Perron des Encombres, à l'extrêmité sud du "butterfly wing pattern" et shetter coné en chevrons ?
http://christian.nicollet.free.fr/page/Alpes/lautaret.html
Analogie de "butterfly wing pattern" : Mariannes-Mt Charvin, Hondo-Aiguilles d'Arves, Taiwan-Roche Olveira, Philippines-Setaz
http://ace.acadiau.ca/science/geol/rraeside/quizzes/nwpacific.htm
Le thermalisme du Jardin alpin du Lautaret, de la Liche des chamois, de Monêtier les Bains (eau thermale riche en oxyde de fer selon TPBM n° 668 du 11/7/07) marque-t-il la queue méridionale de l'impact (voir "Découverte géologique du Parc national des Ecrins", Jacques Debelmas, Arnaud Pêcher et Jean-Claude Barféty) ?

Debelmas note, dans sa magistrale synthèse "150 ans de géologie alpine" : "... un flysch discordant, le "flysch des aiguilles d'Arves", tout à fait différent du "flysch de l'Embrunais" d'origine plus interne quoique encore incertaine." Si le "flysch des aiguilles d'Arves" est lié à un impact, quid des autres flysch ? [un impact de météore peut-il produire des conglomérats de type poudingues par polissage ultra-rapide lié au frottement ? cf "La fin tragique des dinosaures" de Walter Alvarez Pluriel page 178 "... un flot de gaz, d'eau et de roches, ce qui fait que les fragments de dolomie auraient été arrondis par abrasion en chemin..."] Y-a-t-il éjection, brassage et compression, les parcelles de limon étant filtrées et triées par les sables à gros grains ?

Mon épouse a-t-elle trouvé un "planar shattercone", avec "horse tails", torsion et triple troncature, aux Rochilles ? analogue à ceux de la figure 1 d du site http://earth.es.huji.ac.il/reches/Publications/Sagy_JGR.pdf
http://img152.imageshack.us/my.php?image=dscn0351zb4.jpg"


Voir "dynamic compaction" sur www.Google.com

"FLYSCH , a remarkable formation, composed mainly of sandstones, soft marls and sandy shales found extending from S. W. Switzerland eastward along the northern Alpine Vienna basin, whence it may be followed round the northern flanks of the Carpathians into the Balkan peninsula. It is represented in the Pyrenees, the Apennines, the Caucasus and extends into Asia; similar flysch-like deposits are related to the Himalayas as the European formations are to the Alps. The Flysch is not of the same age in every place; thus in the western parts of Switzerland the oldest portions probably belong to the Eocene period, but the principal development is of Oligocene age; as it is traced eastward we find in the east Alps that it descends into the upper Cretaceous, and in the Vienna region and the Carpathians it contains intercalations which clearly indicate a lower Cretaceous horizon for the lower parts. It appears indeed that his type of formation was in progress of deposition at one point or another in the regions enumerated above from Jurassic to late Tertiary times. The absence of fossils from enormous thicknesses of Flysch makes the correlation with other formations difficult; often the only indications of organisms are the abundant markings supposed to represent Algae (Chondrites, &c.), which have given rise to the term " Hieroglyphic-sandstone." The most noteworthy exceptions are perhaps the Oligocene fish- bed of Glarus, the Eocene nummulitic beds in Calabria, and the Aptychus beds of Waidhofen. Local phases of the Flysch have received special names; it is the " Vienna " or " Carpathian " sandstone of those regions; the " macigno " (a soft sandstone with calcareous cement) of the Maritime Alps and Apennines; the " scagliose " (scaly clays) and " alberese " (limestones) of the same places are portions of this formation. The grès de Menton, the grès d'Annot of the Basses Alpes, and the grès d'Embrun of Chaillot appear in Switzerland as the gris de Taveyannaz. At several places the upper layers of the Flysch are iron-stained, as in the region of Leman and at the foot of the Dent du Midi; it is then styled the " Red-Flysch." Lenticular intercalations of gabbro, diabase, &c., occur in the Flysch in Calabria on the Pyrenees. Large exotic blocks of granite, gneiss and other crystalline rocks in coarse conglomerates are found near Vienna, near Sonthofen in Bavaria,near Lake Thun Wild Flysch and at other points, which have been variously regarded as indications of glaciation or of coastal conditions."

L'absence de fossiles et le fer sont-ils des marqueurs d'impact ?

Jacques Debelmas mentionne pages 36 à 38 de "Découverte géologique des Alpes du Sud" : "... une alternance rythmique de bancs gréseux, les uns grossiers, les autres très fins, noirâtres (que l'on appelle pélitiques...). Cette alternance n'est probablement [pas] climatique... De telles alternances sont désignées sous le nom de flysch... ces grès tertiaires sont souvent plissés de façon spectaculaire. La schistosité... y devient la règle..."

Y-a-t-il tri des gros grains et du limon par l'éjection liée à l'impact ? La chaleur de la boule de feux à plus de 3000° opère-t-elle une cuisson du mille-feuille ? Le dossier Pour la Science d'avril/juin 2006 "Les éléments en furie" mentionne page 112 ("Avalanches de boue et de neige" Christophe ANCEY et Eric BARDOU) : "... pour des vitesses rapides, l'inertie du fluide interstitiel augmente, et le liquide s'immisce entre les grains, lubrifiant ainsi les contacts. Le mélange se "liquéfie" et se comporte comme un fluide liquide. C'est ce qui se passe pour les laves torrentielles et les avalanches d'aérosol. Lorsque l'on ajoute des particules colloïdales, comme de l'argile, le comportement de la suspension devient plus complexe, et il varie avec le temps. Sur des durées de sollicitation très courtes, le matériau se comporte comme un liquide visqueux alors que sur des temps longs, il ressemble à un matériau granulaire. En effet, lorsqu'on le sollicite brièvement, quelques secondes, on casse les contacts entre les particules grossières, ce qui provoque la "liquéfaction" du matériau.
Quand on sollicite le mélange sur des temps plus longs, de l'ordre de plusieurs minutes, les particules plus lourdes que le fluide interstitiel ont le temps de sédimenter et le fluide compris entre deux particules voisines est expulsé. Le matériau se comporte de nouveau de façon granulaire..."

Faut-il chercher du côté des centrifugeuses et de leurs effets ? La réponse est dans le Workshop on impact cratering de 2003 à Houston : "...Melosh : ... Robert Schmidt saw these flat layers in his centrifuge experiments...Hörz :... That's a phenomenon that is well-studied in industrial technology. Coarse grained aggregates separate... Melosh : ... There is a well-known phenomenon and a famous paper called "Why the Brazil nut are on top ". If you take a mixture of different particles sizes, even if the big particles are denser, if you shake it for a while the big particles come to the top..." Cela donne-t-il des séquences de LOWE avec figures d'échappement d'eau et granoclassement inverse de celui de la séquence de BOUMA (voir "Les roches mémoire du temps" de Georges MASCLE page 17) ? Selon Christophe KOEBERL dans Pour la Science juillet 2009 n°381 page 46, la tsunamite a une "granulométrie de plus en plus fine du bas vers le haut".
Voir sur Google : "Brazil nut effect" http://physicsweb.org/articles/news/5/4/5

Michel MARTHALER, page 52 de "Le Cervin est-il africain ?", définit le flysch comme des "alternances nombreuses de couches de grès granoclassés et d'argiles".

Dans le flysch à helminthoïdes, les traces de reptation sont-elles en réalité des "enregistrements sismographiques turbiditiques" ? Y a-t-il un lien avec les espaces de Turing figure 31 page 158 du passionnant ouvrage "Les théories de la complexité chez les géographes" d'André Dauphiné ou avec les pages 193-197 sur la turbulence ? Y a-t-il analogie avec les volutes post-sismiques page 92 du dossier Pour la Science "L'Ecorce Terrestre" et page 65 de "Physique de la Terre solide Observations et Théories" de Christophe LARROQUE et Jean VIRIEUX ?

Voir aussi the Brain à Ayers Rock Uluru : effets de cuisson ?
http://www.geol-alp.com/0_geol_gene/roches_zones_int_images.html
http://www.schmidt-christoph.de/uluru/brain.jpg
http://www.australienbilder.de/serien/seiten/centre4.htm

Page 89 du guide géologique régional Alpes de Savoie de Jacques Debelmas, l'épais conglomérat de base du flysch peut-il servir de roulement à billes ?

Page 101 de "Découverte géologique du Parc national des Ecrins", Jacques Debelmas, Arnaud Pêcher et Jean-Claude Barféty, mentionnent "... des calcaires avec des plis de style très souple dont les charnières ne sont pas fissurées par éclatement... formé sous une pression et une température assez élevées...". En référence au dossier Pour la Science d'avril/juin 2006 "Les éléments en furie", et au rayon des boules de feu à 3000° mentionnées page 13 pour les impacts de 24 et 52 kilomètres, un impact peut-il rendre les couches calcaires ductiles et cumuler les effets de la chaleur et de la pression de l'onde de choc pour les calcaires ?

Quid de l'Izoard ("Découverte géologique des Alpes du Sud" Debelmas p59)? de la tour de cargneule de la descente du col de Bramousse sur Ceillac ? du vallon de la Muzelle ? Quid de la "forme de raie manta avec ailes arrondies" induite par le groupe d'olistolites est de la Muzelle ? Quid du superbe arrondi des olistolites ouest ? Les olistolites sont-ils (elles) des marqueurs d'impact ? Voir la carte de Maurice Gidon sur le superbe site http://www.geol-alp.com/h_oisans/_lieux/veneon/muzelle.html

Le "coffre de sel" du Laus est au coeur de l'arrondi de Gap, en bordure de la percée de l'Arvance SO-NE, dans l'axe SE-NO, bordé de spilites, avec une queue sur Serre-Ponçon et la klippe de socle de Remollon en bordure. Le "coffre de sel" du Laus (en relief et non érodé, selon le Guide géologique Alpes Dauphiné de Debelmas, comme les dômes de sel d'Afrique du Nord), avec les demoiselles coiffées de Théus, est-il lié à un impact ? Pour Maurice Gidon, le poinçon de Turriers est à l'origine du dôme de Remollon.

Quid de la coloration des demoiselles coiffées (Lengmoos et Oberbozen [source Herbert Vigl spécialiste des erdpyramiden du Tyrol du Sud], Roussillon, Bédoin, Cotteuges, Boudes) ? Les demoiselles coiffées se localisent-elles en périphérie d'impact (Albiez le Jeune) en extrêmité de cupule listrique et les "flammes" de cargneule sur les dômes d'impact (combe Genin du Mt Charvin) ? Le monolithe de Sardières est au coeur de l'arrondi Aussois Termignon et de ses ravins périphériques, dans l'axe de l'Envers et de ses "roches blanches" ["Le terme populaire de "Roches Blanches" désigne deux roches qui tiennent une place très importante dans le paysage haut mauriennais: le gypse et l'anhydrite. Elles apparaissent en longues traces d'arrachements blanchâtres sur le versant de la vallée opposé au Monolithe de Sardières, au dessus de Bramans-Sollières. Elles forment tout le versant Envers, de l'Arc au plateau de l'Erellaz et aux crêtes du Général Sarret. Elles se poursuivent jusqu'à la grande entaille du torrent d'Ambin. Il y a là entre Termignon et l'Esseillon, I'une des plus grandes accumulations gypseuses des Alpes Occidentales."]. Voir Guides géologiques régionaux "Alpes de Savoie" Jacques Debelmas p 51 fig 33 "La Dent Parrachée, vue de la route de Lanslebourg avec la cupule de cargneules.
http://www.geol-alp.com/gap_digne/_lieux/_gapencais_lieux/avance.html
http://www.geol-alp.com/gap_digne/_lieux/_gapencais_lieux/theus.html

Quid de l'alignement cargneule de la combe Bellard versus demoiselles coiffées du col de la Madeleine ? [Les coiffes ont-elles été taillées et orientées le long de la pente par la remontée souterraine ? La coiffe la plus grande (écusson cannelé) ressemble de façon surprenante à une coiffe de Ritten sur pilier de couleur rose.]
http://www.savoie-maurienne.com/velo/francais/madeleine.htm
http://www.trekearth.com/gallery/Europe/France/South/Rhone_Alpes/photo118866.htm
Quid de la zone de gypse de 50 à 60 km de Bourg Saint Maurice ou Longefoy au sud de Valloire, dans Guides géologiques régionaux "Alpes de Savoie" Jacques Debelmas p40 ?

Quid des demoiselles de Péone aiguilles dolomitiques en cupule ?
http://ecycletours.com/images/Images04/MAlps%20Slides/Peone%20village.jpg
http://www.victordecessole.org/img/img_contenu/img_high/hires_030_cessole.jpg
http://hautpaysnice.free.fr/images/Mvc-359f.jpg
http://www.aukadia.net/alps/south/peone.htm
Quid des aiguilles dolomitiques de Valbelle ?
http://www.carto.net/verdon/ste_baume/valbelle/page3.htm
http://www.carto.net/verdon/ste_baume/planche.contact/valbelle/saintebaume02.jpg
Quid des aiguilles dolomitiques d'Ansabère ?
http://images.google.com/images?q=Ansab%C3%A8re&hl=en&btnG=Search+Images
http://perso.wanadoo.fr/jeanpaul.dugene/botanique_et_rando/fiches_rando/ansabere.htm

Gypse, dolomie, cargneule, meulière, mylonite, talc, loess, rubéfaction, taffoni, phosphatière, barytine, helium, tuf, diapir, inversion de couches géologiques, charriage, klippe, olistolite, inselberg, baïonnette, relief appalachien (ceinture du bassin du Congo ; pour les Appalaches voir les pages 219-332 de "Annals of the former world" de John McPhee), faille listrique, thermalisme, goethite, minerai et hydrocarbure, helium, fer, nickel, platine, anomalie gravimétrique, gorge, canyon, capture, estuaire, badland, yardang/fins, pingo, erg, chott... volcans de boue (voir "Significance of mud volcanism" de Achim J.Kopf sur Alaska et Terre de Feu) : marqueurs d'impact ?

voir carte sur http://www.rcom.marum.de/Binaries/Binary7807/Kopf2003_IJES.pdf#search='Significance%20of%20mud%20volcanism'
http://hdelboy.club.fr/daubree_delesse_2.html
http://morphoglaciaire.free.fr/site_source/Croquis/loess_europe_2.gif
http://www.geog.umn.edu/courses/5441/LoessMap2.gif
http://www.backyardnature.net/loess/particls.htm
http://www.physicalgeography.net/fundamentals/10ah.html
http://yellow.metri.re.kr/adust_country_1.htm
"...Loess particles are more or less spherical, in an angular sort of way -- as if someone had tried to carve a ball in a
tremendous hurry and with only a few glancing blows... loess is mostly (about three-quarters) quartz, SiO2, even though loess particles are very much smaller than sand particles... of the remaining one-quarter non-quartz minerals, loess is about 20% carbonate, mainly in the dolomite form, CaMg(CO3)2. The next largest component, at about 6.5% of content, is potash feldspar, KAlSi3O8... About 2% of loess content is composed of a hodgepodge of minerals which look very interesting through a microscope. There are green and brown varieties of biotite, clear muscovite, pale-green to brownish green epidote, red and yellow rutile, pale yellow staurolite, brown and green forms of tourmaline, almost spherical, colorless grains of zircon, green hornblende, black ilmenite, magnetized grains of magnetite , reddish hematite, and even pale pink and colorless varieties of garnet, and more."

Quid de l'alignement demoiselles coiffées du Mardarel, Mt Dauphin, zone écrasée de Réotier et fontaine pétrifiante, écailles du plan de Risoul et source thermale chaude du Plan de Phazy, éventail de Vars et du val d'Escreins, demoiselles non coiffées de St Paul sur Ubaye ("Découverte géologique des Alpes du Sud" Debelmas p68)? Quid de la demoiselle coiffée de St Véran ? Le Queyras est-il un "pays onde de choc d'astroblème" avec des cargneules et des demoiselles coiffées ou décoiffées sur ses frontières ou sur la déchirure du Guil ? Le "grain de café" de Ristolas est-il une volute finale ? "Découverte géologique des Alpes du Sud" Debelmas p70 : le Pont du Châtelet est sur l'axe frontal Roche de Rame Guillestre Vars qui coude la Durance ... Mais les demoiselles coiffées de Chateauroux les Alpes relient celles du Queyras à celles de Théus et de Pontis.

Quid des pénitents des Mées (analogues aux demoiselles non coiffées de St Paul sur Ubaye et à des formations de l'Himalaya et de Yellowstone)? terme de la volute Seyne-les-Alpes Sisteron de l’impact de Castellane ? bordure de la queue (dessinée aussi par les rides du plateau) entre Bléone et Asse jusqu'à Digne les Bains [thermalisme] (avec les déchirures de Mallefougasse, Volx, Oraison, les Mées…) d’un impact dessiné par Beveron et torrent de Barlière, à l'est de Forcalquier [la montée et la descente sont très perceptibles sur la route Lurs Forcalquier] (avec les Mourres et l'arrondi Peyruis Fontienne Mane Volx, fermé par Lurs, Ganagobie et la faille de la moyenne Durance active tous les 100 ans dans les années 8 à 13 [page 36 "Les tremblements de terre en France" BRGM sous la direction de Lambert : Chirac se préoccupe-t-il du principe de précaution en la matière ?], les chevrons sommet de Lure Lardiers Banon-Saumane au nord-ouest) ? extrêmité de l'onde de choc de l'impact du Ventoux ? rebond des impacts de Castellane [voir les deux chevrons nord-est] ou du Ventoux ? Le problème est que les couches sont parfaitement litées. L'éventail des Mourres et les chevrons sommet de Lure Lardiers Banon-Saumane sont dans l'axe des gorges du Verdon. Ou faut-il chercher vers Dauphin St Maime avec le lignite et la source sulfureuse (le BRGM note un dôme de sel au nord-ouest de Manosque dans sa "Synthèse géologique du Sud-Est de la France") ? L'arrondi de Marsanne Cléon d'Andran, au nord-est de Montélimar, est-il un équivalent de l'arrondi de Forcalquier ? un volcan sédimentaire de Neville Price ?
Le rocher de Volx est-il un "fin" de fin d'onde de choc du Ventoux ? http://www.planeteprovence.com/screens/04/volx/volx800a.jpg

" ... In impact structures, breccia dikes have played an important role in the understanding of the impact cratering process... Near the free surface of the target where the rarefaction tensile stress is maximum, thin spall plates of rock are thought to be expelled at very high speed..." Y a-t-il des phénomènes analogues en extrêmité de cupule listrique ? Jehan Rondot "Les impacts météoritiques" p 117 : "... l'onde de choc, puis les secousses provoquées par l'irrégularité du terrain vont contribuer à rendre plus fluide le matériel bréchique des plans de glissements [listriques]..." Melosh : "... Target material engulfed by the shock wave is released a short time later... The excavation velocity field has a characteristic downward-outward-then upward pattern that moves target material out of the crater, ejecting it at angles close to 45° at the rim... with a wide range of shock levels... "stream tubes" along which material flows downward and outward from the crater... ejecta emerging at larger distances travel at slower velocities..."
http://www.google.com/search?hl=en&lr=&q=+Melosh+meteor+impact+crater+rim++flow+shatter+cones+central+uplift&btnG=Search

Cheminées de fées, demoiselles coiffées, hoodoos et arches, erdpyramiden et piramidi di terra sont-ils liés à des stream tubes et à des sturzstroms ?
http://www.lpl.arizona.edu/~gareth/research/sturzstroms/sturzstroms1.html
voir l'excellent site http://www.erdpyramiden.com
voir les sites extraordinaires
http://www.naturalarches.org/gallery.htm
http://www.archhunter.de/archgalerie_frame.htm
http://www.archmillennium.net/gallery_one.htm
http://www.naturalarches.org/gallery-intl.htm
voir le plus beau, le plus enchanteur, le plus extraordinaire de tous les sites de géologie (en particulier pour les formes d'extrusion et de cuisson par les impacts de météores, avec une photo extraordinaire sur la "fabrication" des boules) ! Dans les déserts, l'impactologie a les mêmes conditions que sur la Lune ou Mars.
http://home.tiscali.be/afrique/divers.html
à compléter sur Google.com Images avec
http://images.google.com/images?q=Tassili&hl=en&btnG=Search+Images
http://images.google.com/images?q=Ennedi&hl=en&btnG=Search+Images

Les arches du Colorado et des Causses sont-elles liées à des impacts sur plateaux avec onde de choc courant à l'horizontal ? idem pour les serpents de mer type Olgas ou Moab ? Le site mentionné comme le plus extraordinaire montre une arche totalement verticale !

Upheaval Dome, impact validé par Harvard, est un trésor géologique et un conservatoire de formes d'impact
http://www.meteorite.com/impact/upheaval.htm
http://astro.wsu.edu/worthey/astro/html/im-meteor/upheaval-dome.gif
http://utahtrails.com/Upheaval.html
http;//www.ocf.berkeley.edu/~dhs/utahimages/IMG_0836.jpg
http://www.ocf.berkeley.edu/~dhs/utahimages/IMG_0835.jpg
http://meteorite.org/upheaval2.htm
http://crypto.stanford.edu/~eujin/pics/canyonlands2004/ev-5-upheavaldome/
http://ecojb.fiu.edu/Summer03/may03g18.html
Upheaval Dome valide, en plus des murailles cuites en marron sombre et noir, deux formes types de cuisson : le taffoni (avec coulure) et le nid d'abeille
http://www.uwsp.edu/geo/projects/geoweb/participants/dutch/Alamo2001/Uplift.htm
http://www.uwsp.edu/geo/projects/geoweb/participants/dutch/Alamo2001/Interior.htm
http://www.uwsp.edu/geo/projects/geoweb/participants/dutch/Alamo2001/rimclimb.htm
L'impact est prouvé http://www.museum.hu-berlin.de/min/forsch/forschprojects/impact/upheavaldome.asp
http://www.utahgeology.org/pub%20pdf%20files/UpheavalDome.pdf
http://adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-bib_query?2003EAEJA.....5151K
Valle de la Luna (Valley of the moon) Las Tres Marias Atacama Chile : un impact analogue à Upheaval Dome avec hoodoo ?
http://www.nathanstravels.co.uk/photos/album05/pages/05-13_Valle_de_la_Luna_at_sunset.htm
photo à droite http://www.guidealpine.Lombardia.it/01/Maria_Rosa.137.0.html
http://atacamatouroperator.galeon.com/aficiones1066756.html
http://www.travelblog.org/South-America/Chile/blog-1222.html
http://www.gochile.cl/asp/Photo.asp?PhURL=/Attr/fotos/valledelaluna_lg.JPG&PhTxt=Valle+de+la+Luna&PhAut=
Valle de la Luna San Juan Argentina (un impact peut-il opérer un faïençage listrique en boules conservant les lits sédimentaires ou à la façon du Sidobre ?
un impact peut-il créer des cimetières de dinosaures ?) :
http://www.argentrip.com/valledelaluna/dervallelu.htm
http://www.welcomeargentina.com/paseos/valle_luna/?origen=paleo
http://www.e-mountain.com.ar/SJuan/Ischihualasto.htm
http://www.ompersonal.com.ar/omgallery/photogallery/talampaya/talampaya.htm
boules Ischigualasto Valle de la Luna Argentine (y a-t-il analogie d'origine avec les sphérules d'argile et les micrométéorites fondues La Recherche p 58-59 n°293 12/96 ?)
http://www.thorntothehorn.org/pictures/pica0039.jpg
il y a des boules et des pains contournés de grès à Rosans dans les Hautes-Alpes (voir p 18 "Découverte géologique des Alpes du Sud" de Debelmas)
http://images.google.com/images?q=Rosans%20boules%20gr%C3%A8s&hl=en&lr=&sa=N&tab=wi
Talampaya : cannelures marqueurs d'impact ?
http://www.ruta0.com/img.asp?i=249
http://www.aventura.avizora.com/talampa.htm
http://www.virtualtourist.com/m/63e6c/875/
http://www.ac-nantes.fr/peda/disc/lv/espagnol/images/argentina/talampaya1.htm
Talampaya : cuisson liée à un impact ?
http://www.landroverclub.com.ar/galeria/Greg--Talampaya/Talampaya%20(56).jpg
shattercones au bord de l'eau ? http://www.detour.com.ar/sanjuanciudad.htm
Kelleys grooves : des cannelures de stream tube polies par les glaciers ?
http://www.brookes.ac.uk/geology/8361/2002/matt/grooves.htm
http://www.outdoorcentral.com/mc/pr/04/06/25b6a.asp
http://www.hellophotos.com/Kelleys-Island-Ohio/aad
Voir détails des formes
http://www.camerica.tv/kellysmainphotoglacier1.jpg
http://www.bsu.edu/csh/geology/dept/geoeye2/picture11.jpg
http://www.Kelleysisland.ws/images/glacialgrooves11232002.jpg
une arche peut-elle être un ressaut d'onde de choc ?
http://www.waterfallwalks.com/utah%20arch%203%20copy.jpg
http://www.ruta0.com/img.asp?i=378
Bisti, la preuve par le hoodoo horizontal : c'est donc bien la colonne ou le ressaut qui est l'élément dominant et la pierre de couverture comprime la colonne liée à la poussée de l'onde de choc ou est comprimée par celle-ci (en forme de casques anglais type 1ère guerre mondiale et/ou de galettes)
http://www.arny.nl/USA_bisti_badlands.html
casques pointus vers l'avant
http://www.monolandscapes.co.uk/images/Hoodoos_Bisti.jpg
ressaut sommital http://www.robertchavez.com/chavez/bisti/saddl_fr.html
voir en bas de la page le ressaut perché en forme d'huitre :
http://www.argentinaxplora.com/destinos/sanjuan/valuna.htm
Hoodoo et arche (hoodoo and arch)
http://www.waterfallwalks.com/utah%20metate%20arch%20copy.jpg
http://www.fortunecity.com/skyscraper/carlton/106/utah9_1024.jpg
http://www.fortunecity.com/skyscraper/carlton/106/utah10_1024.jpg
Arches http://www.pbase.com/devonshire/arches
Saddle Arch http://www.waterfallwalks.com/utah%20saddle%20arch%203%20copy.jpg
arche de la Ciudad Encantada de Cueca Espagne
http://www.kefk.net/webtravel/es/2003/pages/DSCN3001.html
hoodoos horizontaux ? voir aussi plus loin les Olgas d'Australie
http://www.geog.umontreal.ca/gc/images/D_Moab_sml.jpg
Spitzkoppe Namibie
http://www.karstenkeller.mynetcologne.de/Namibia/Namibia_Landschaften04.html
Y a-t-il un pont naturel dans le cratère d'impact prouvé de Middlesboro (la ville est sur le central uplift qui offre des shattercones)?
http://www.uky.edu/KGS/picturekentucky/easterncoalfield/easterncoalfield.html
Les arches et les fins sont-ils des stream tubes liés à un impact ? La Ladscape Arch est dans l'axe d'un fin. Les fins sont-ils des alignements parallèles analogues à ceux des rivières de Picardie, de Hangrie, du sud Zaîre, du sud-ouest de la Corse ?
http://www.moabutah.com/Resources/GeologyArches.php
Pour Alvarez, il y a impact.
Stream tubes et arches sont liés
http://amber.rc.arizona.edu/vacation98/DoubleOArch2.JPG
http://web.umr.edu/~rogersda/phd_research/arches_np.htm
arches en France http://perso.wanadoo.fr/phenomag/ArchesFrance.html
http://www.archmillennium.net/natural_arches_of_France.htm
les Bessillons Var France http://varvillages.9online.fr/bessillon/bessillon12.JPG
la Loube Var France http://www.merveilles-du-var.net/merveilles/descr_loube.htm
Il y a une Grande Arche dans les calanques :
http://www.calanquesmarseille.com/
Pingo dans le nord Canada (dôme d'impact ceinturé de terrain noirci ? ou volcan sédimentaire de Neville Price lié à un impact ?), avec permafrost (on en trouve 200 sur le plancher de la mer de Beaufort, elle-même peut-être un impact, et 1400 sur la presqu'île de Tuktoyaktuk en bordure de la mer de Beaufort, avec émissions de méthane) ? le méthane explique-t-il le terrain noirci suite à une explosion ?
http://collections.ic.gc.ca/geoscience/images/detail/A89S52.jpg
Carte des 1400 pingos : les arrondis au nord-est du delta du Mackenzie correspondent-ils à un impact ?
Analogie entre pingos et Bohol chocolate hills ?
http://images.google.fr/images?svnum=10&hl=fr&lr=&q=Bohol+chocolate+hills&btnG=Rechercher
http://collections.ic.gc.ca/simply_science/images/pingofig2.jpg
Analogie entre pingos et pyramides du désert égyptien ?
http://www.fibromyalgie-aktuell.de/internetakademie/erfahrenundbewandert/afr/eg/felbaz/Pyramids.jpg
Hoodoos Brodeur peninsula Baffin Canada
http://www.pondinlethotel.com/pond-inlet-arctic-tours.htm
îles de Mingan Canada
http://cf.geocities.com/fjaudet/CoteNord03/Mingan.htm
http://www.ulaval.ca/vvap/PAGES/pagesprojets/havrestpierre.html
Flower Pot Island Grands Lacs Canada
http://www.epa.gov/glnpo/atlas/images/photo201.gif
http://www.fluffytails.ca/travel/flowpot.jpg
Ojito Wilderness hoodoos, la crête est-elle un cratère ? gypse, pingos ?
http://www.sandovalsignpost.com/nov03/html/time_off.html
http://www.ojito.org/imagegallery/landscapes/index.html
http://www.jvps.org/high/info/area/area.htm
Cargneules http://www-sst.unil.ch/research/prealps/DEFORM.HTM
http://images.google.com/images?q=monolithe+Sardi%C3%A8res&hl=en&btnG=Google+Search
http://www.cis-valcenis.com/vanoise/fiche_monolithe.htm
http://www.cis-valcenis.com/vanoise/fiche_pierres.htm
http://www.geol-alp.com/brianconnais/_lieux_Cervieres_ENevache/Izoard.html
Il ya des Grande Casse à Owyhee River et Brice Canyon aux USA!
http://fortboise.org/OwyheeR4/UpperLeslieGulch-med.jpg
http://www.lookoutnow.com/parks/bryce10f.htm
http://www.geol-alp.com/h_oisans/_lieux/veneon/muzelle.html#arche_cargneule
Bardenas Reales La Blanca, au nord de l'Espagne, désert avec gypse et sel :
les impacts de météores sont-ils créateurs de badlands ?
http://www.ciudadtudela.com/bardenas.htm
http://www.pbase.com/rotalbar/image/17638473
Red desert Wyoming http://www.reddesert.org/gallery/large_images.php?print_id=11
http://www.reddesert.org/gallery/large_images.php?print_id=13
http://www.reddesert.org/gallery/large_images.php?print_id=40
http://www.reddesert.org/gallery/large_images.php?print_id=76
http://www.reddesert.org/gallery/large_images.php?print_id=49
http://usuarios.lycos.es/CRATERES/id23.htm
Demoiselles coiffées
http://www.geo.uw.edu.pl/ZASOBY/GEOIMAGE/EROSION/segit08.htm
http://www.geo.uw.edu.pl/ZASOBY/GEOIMAGE/EROSION/segit06.htm
propulsion vers le haut ?http://michiszt.free.fr/fotos/Demoiselles/Demoiselles08.jpg
Mono Lake Sand Tufas California : analogie de forme
http://pages.prodigy.net/pam.orman/joelandscapes/LandscapesMono1.html
la demoiselle coiffée volcanique de Teide Tenerife vient-elle du bas ou du haut ? http://www.gsi.ie/everyone/europe/spain/spain.htm
Rousset Ubaye http://photos.linternaute.com/photo/2111/3612176776/2/les_demoiselles_coiffees/
Kvitskriuprestene Norway http://users.skynet.be/ougseurope/mystery/kvitskriuprestene.html
Melnik Bulgarie avec cannelures d'extrusion
http://www.motoroads.com/newwin_stefan.asp?image=dest_melnik_skali5.jpg&Title=The%C2%A0Melnik%C2%A0pyramids
http://www.travel-bulgaria.com/library/JPG/biu_2482.JPG
Ouest USA http://www.andrew.cmu.edu/user/tgd/pinnacles.jpg
Yoho British Columbia Canada
http://posters.bestgiftshopping.com/poster-1024939/hoodoos-at-yoho-national-park.htm
Yoho Leanchoil hoodoos
http://www.antiquark.com/escape/public_html/photos/hoodoo.jpg
http://homepage.ntlworld.com/dplummer/holidays/canada00/d006-315(1).jpg
Bédoin Ventoux Francehttp://gitebedoin.free.fr/images/I~000126.jpg
http://www.macabanedh.com/article-03.htm
Rustrel http://bellesjambes.free.fr/colorado.htm
Bolnuevo Mazarron Murcia Espagne
http://www.imurcia.net/laregion/Mazarron/2/P1010024.jpg
http://homepage.mac.com/antang/iberica/imagen/murcia/murc1.htm
Bolivie http://antofworld.free.fr/photosBOLIVIE.php
hoodoo http://main.amu.edu.pl/~sgp/gw/hd/hoodoo.htm
la photo à l'origine de la question Zion lone tree concerne-t-elle un ressaut d'onde de choc ?
http://www.photoscene.com/sberlin/scenics/lonetree.html
ressauts en crochet et dômeshttp://www.msoft.it/pages/casulini/mc35.htm
hoodoos géants ?
http://shortwork.net/travels/utah/i01-98-la-sal-mountains-arches-park-3.htm
Pedra pintada tepui Roraima Brésil
http://www.boavista.rr.gov.br/imagens/Pedra%20Pintada.jpg
monolithes géants Congo près de Pointe Noire
http://www.com-nature.com/le-congo/galerie-photo/congo/index.php?start=27&album=8
Rio Mascun canyon Aragon Espagne
http://www.arjen.com/travel/spain/aragon/20020516_051.jpg
avec bonnet de lutin pointu, arches, boules et pénitents
http://www.nice-climb.com/voyages/Rodellar2005/rodellar2005.htm
Yana Inde
http://www.ourkarnataka.com/states/trek/trekking_yana.htm
hoodoos (better ya were not there Scotty when the meteor came down!)
http://www.arny.nl/rimrocks.html
Valley of the White Ghosts
http://www.lalasreisen.de/bg/html/wahweap_hoodoos_0.html
Grand Staircase Escalante USA
http://www.waterfallwalks.com/wahweap%20hoodoos%20s%20and%20g%20copy.jpg
http://www.waterfallwalks.com/desertsouthwestphotoindex.html
Yellowstone USA
http://www.flickr.com/photos/theorem/1357367/
http://www.yellowstone.ws/trips/hoodoobasin.html
http://pages.cpsc.ucalgary.ca/~dicka/photos/yellowstone/004.JPG
Makoshika State Park http://216.239.59.104/search?q=cache:Hpb9cgmffMYJ:www.montanamagazine.com/tour/tourall.html+hoodoo+photos&hl=en
Bryce Canyon http://arch.ced.berkeley.edu/kap/gallery/gal149.html
http://www.phototripusa.com/e_gallery_1201.html
http://www.terragalleria.com/parks/np.bryce-canyon.html
et il ya des demoiselles coiffées à Bryce Canyon... en remontée de fond de vallon !
http://gallery.backcountry.net/chomp-bryce03/aav
http://www.kahncious.net/discover/rock.htm
Il y a des hoodoos au Crater Lake : la caldera a implosé et les demoiselles coiffées sont dans un vallon adjacent ! Crater lake est-il un impact sur une zone volcanique ? (voir le trou de 590 m à l'opposé de l'île et les chevrons analogues à Popigai, voir aussi les écailles)
http://www.nrel.colostate.edu/brd_global_change/proj_09_crater_lake.html
http://www.nps.gov/crla/trailsea.htm
http://geogweb.berkeley.edu/GeoImages/Wells/geomorph/hoodoos.jpg
http://volcano.und.nodak.edu/vwdocs/volc_images/north_america/crater_lake.html
http://woodchuckimages.com/National_Parks/Crater_Lake/html/west_shoreline_view.html
http://woodchuckimages.com/National_Parks/Crater_Lake/html/pinnacles.html
http://www.educeth.ch/stromboli/perm/cl/pinnacles-en.html
http://virtual.yosemite.cc.ca.us/ghayes/images/Pinnacles.gif
http://www.westernlaw.org/fischer/8_11text.html
http://craterlake.wr.usgs.gov/formation.html
Arménie http://users.rcn.com/barbara.dnai/arm-fr2.html
hoodoo cintré http://www.absolutearts.com/cgi-bin/portfolio/art/your-art.cgi?login=lambie&title=Sandstone_Hoodoo-1070845030t.jpg
Goblin Valley Utah http://acclaimimages.com/_gallery/_pages/0012-0301-1609-5926.html
http://www.worldphotolocations.com/location_report.phtml?location_id=1076107958986&country_id=1076106289817
Paria Rimrocks USA
http://www.ckfoto.com/Paria%20Rimrock.htm
Denazin Wilderness USA
http://www.synnatschke.de/denazin/dnz.html
Bolzano Ritten en forme de feu d'artifice!
http://www.erdpyramiden.com/galerie.htm
http://www.enrosadira.it/altoadige/renon-piramidi_ritten_erdpyramiden.htm
Euseigne Valais http://mypage.bluewin.ch/edlibaer/feblick/valais/euseigne/
Saint-Gervais http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&category=16734&item=2289183681&rd=1#ebayphotohosting
Pontis http://imagessvt.free.fr/geol/paysages/alpes/KIF_0956.jpg
Mardarel Lauzet http://perso.club-internet.fr/tillier/guions/images/lauzet22.jpg
Chateauroux Les Alpes http://www.chateauroux-alpes.net/page_nature.html
cliquer sur la photo, la forme est proche de celle de Bolzano Ritten : est-ce lié au fait que la pente est forte ?
http://216.239.59.104/search?q=cache:CspU2LbD4DQJ:alpes-guide.com/sources/services/detail.asp%3Fcle%3D21912+chemin%C3%A9es+de+f%C3%A9es+demoiselles+coiff%C3%A9es+Chateauroux&hl=en
St Véran http://evm.vr-consortium.com/titres/alpes/zzf/zzon5/72727.htm
Un impact vers Issoire ?
Cotteuges http://www.ac-nancy-metz.fr/ia54/RichardmenilMBarres/classe4/classdec/cotteuge.htm
http://perso.wanadoo.fr/martine.bruhat/cheminee.htm
http://www.ac-reims.fr/datice/svt/ressources/images/geologie/auvergne/cheminee2.htm
Perrier http://www.ac-reims.fr/datice/svt/ressources/images/geologie/auvergne/perrier.htm
[Les demoiselles coiffées de Cotteuges, Perrier (avec son cimetière de mastodontes, d'éléphants et de tapirs) et Boudes (voir guide Michelin Auvergne 1976 p 94-96), avec les gorges de Courgoul, dessinent-elles un impact bassin d'Issoire ?]
le même au Canada Milk River http://www.guydavis.ca/photos/viewer.jsp?id=457
Mushroom rocks http://abyss.kgs.ku.edu/pls/abyss/pubcat.phd1.View_Photo?f_id=3573&f_hd=Y
Ille sur Têt http://jeanluc.lemaitre.free.fr/report/ille/ille.htm
http://www.ille-sur-tet.com/le_tourisme/orgues2.htm
thermalisme et impact http://www.jl-lenoble.com/therm.htm
http://www.jasb.net/galerie.php?gp=gp/LanguedocR&r=jasb
[Maurice Mattauer "Monts et Merveilles page 199 : "... Les gneiss du Canigou appartiennent à une nappe de charriage dont la surface dépasse 800 km2... cette nappe s'est déplacée du nord-est vers le sud-ouest..." Sur la carte en relief de la France IGN au 1/1 750 000, on voit depuis l'est l'axe Conflent Cerdagne, la symétrie Canigou Fenouillède et Agly Tech, Cadaquès montagne de la Clape vers Narbonne. Sur la Carte géologique de la France au 1/1 000 000 du BRGM, il y a un "trou géologique" de 6000m sud-ouest/nord-est du Roussillon à la Camargue, dont les failles frontales tranchent latéralement les Pyrénées. Ce "trou géologique" se prolonge-t-il avec les failles de Nîmes et d'Alès ? le volcanisme de l'Escandorgue à Cap d'Agde ? Quid du demi-trou géologique de 4000 m au sud de Nîmes ? Voir la carte du graben du golfe du Lion dans les résumés du colloque de Le Pichon des 18 et 19 mai 2005 à Aix http://www.cdf.u-3mrs.fr/~lepichon/cours2005.html]
Chine analogies de formes avec Ille sur Têt ?
http://www.rmhb.com.cn/chpic/htdocs/rmhb/france/200211/F3-6.htm
Fisher Towers analogie de formes avec Ille sur le Têt plus Pedestal demoiselle coiffée twistée ?
http://www.arizonas-world.de/html/fisher_towers_recreation_site.html
Tupiza Bolivie analogies de formes avec Ille sur Têt ?
http://home.mweb.co.za/ss/ss52/Tupisa_desert2.jpg
http://www.fuggire.it/desktop/Tupiza-1024.jpg
idem Red Rock State Park USA
http://www.gps.caltech.edu/~yuie/bc/trips/cwood02/jer_redrock.jpg
http://www.carto.net/neumann/mountaineering/mono_lake_sierra_nevada_2003_10/195_red_rock_canyon_state_park.jpg
http://www.inn-california.com/valleys/KernC/Redrockstatepark/redrock.html
http://www.filmdeserts.com/images/RRCSP%202.jpg
http://www.americansouthwest.net/california/red_rock_canyon/redrockcyn2_l.html
cuisson http://www.twopennytravels.com/crr03.jpg
Kodachrome Basin State Park USA
http://www.myparkphotos.com/articles/images/KodachromeBasinStatePark/DesertSkies.jpg
Telkwa British-Columbia Canada http://collections.ic.gc.ca/geoscience/images/detail/85975.jpg
encore le Canada (extrêmité de cupule listrique ?) http://collections.ic.gc.ca/geoscience/images/detail/20685.jpg
idem Chilko River British Columbia Canada
http://www.coda-tours.com/DESTINATIONS/Oars/canada9_chilkofraser.jpg
http://www.noltestockphoto.com/minervanolte/image-23328.html
West Elk Wilderness outside Gunnison Colorado USA (from Dan Baker)
http://www.dtbakerprojects.com/gallery/2002/020924_co.hoodoos.htm
west of Crested Butte Colorado USA (from Dan Baker)
http://www.dtbakerprojects.com/gallery/2002/020924_co.vista2.htm
http://www.dtbakerprojects.com/gallery/2002/020924_co.vista.htm
just outside Chama New Mexico USA (from Dan Baker)
http://www.dtbakerprojects.com/gallery/2002/020920_co.roughcountry.htm
Pinnacles National Monument USA avec demoiselle coiffée
http://code.ucsd.edu/~frajka/pics/norcal/pinnacles/pin8.jpg
http://www.ram.org/pictures/sights/pinnacles/tview1.gif
http://www.ram.org/pictures/sights/pinnacles/pinnacles_overview.gif
http://www.ram.org/pictures/sights/pinnacles/alonghpview.gif
Argentine Pozo de las animas (c'est un double impact, pas une doline, et les "hoodoos-colonnes" sont dans l'axe du double impact)
http://www.espacial.org/images/jpg/pozoanimas2.jpg
http://www.karentravel.com.ar/images/apr16_36.jpg
Dillon Pinnacles USA http://www.nps.gov/cure/webvc/cure04.jpg
Pinnacles Montrose Area Colorado USA
http://www.klaus-frey.de/bild-pinnacles-montrose-c.jpg
Valle de las animas La Paz Bolivie
http://www.imagensdamontanha.hpg.ig.com.br/pages/abroad/explo_bol_peru/vale_animas/17_vale_de_las_animas11.htm
http://www.zw7.com/showitem.php?item_id=693
http://maurol.com.ar/2001/pages/Valle%20de%20las%20Animas.htm
http://aai.cc/ProgramDetail.asp?program=13
http://www.partirou.com/bolivie/ouest/photos_valle_de_las_animas.html
Tupiza Bolivie
http://xoomer.virgilio.it/ifwbntam/simone2.html
http://home.planetinternet.be/~karel7/Trekking.html
Omarama Pinnacles Nouvelle-Zélande
http://nzroadbook.neuf.fr/pageshtml/balade9.html
http://nzphoto.tripod.com/scenary/omarama.htm
Harper Valley Pinnacles Nouvelle-Zélande
http://www.doc.govt.nz/Explore/002~Tracks-and-Walks/By-Region/010~Canterbury/Arthurs-Pass-National-Park/Arthurs-Pass-National-Park-Route-Guide/022~Route-Guide-12.asp
Ladakh Manali-Leh Highway
http://www.waxvisual.com/wvint/inmllch14.htm
Inde du nord Zanskar cupule http://guinajac.free.fr/album-zanskar/images/full/14.jpg
Yellowstone USA
http://www.gdargaud.net/Photo/1024/Geology.jpg
Shirvan Iran http://www.ngdir.com/PhotoGallery/PhotoDetail.asp?PID=3854
Kandovan Iranhttp://www.ngdir.com/PhotoGallery/PhotoDetail.asp?PID=1448
http://www.ngdir.com/PhotoGallery/PhotoDetail.asp?PID=1453
Wokkpash gorge Canada
http://www.northernrockies.org/Departments/Leg_Admin/Photo%20Contest/1st%20Place%20Scenery.htm
http://srmwww.gov.bc.ca/rmd/lrmp/mk/images/photogallery/wokk.jpg
earth pillars Nan Noi (Thailande) en cupule et mini Ille sur le Têt
http://www.thaipage.ch/Gallery/thailand/images/01083.JPG
écailles en cupule Prà San Peder vers Sent Suisse
http://www.sent-online.ch/fracziuns/zuort/cluchers_terra/cluchers_terra6.html
analogie avec les écailles du cratère de Popigai
http://msnbc.msn.com/id/5519735/
comment différencier un impact sur une zone volcanique ?
http://www.ics.uci.edu/~eppstein/pix/dv/UbehebeCrater1-m.jpg
Red Moutain Volcano Arizona amphitheater en cupule avec des écailles
http://wrgis.wr.usgs.gov/fact-sheet/fs024-02/
"The pillar" Falkland British-Columbia Canada
http://collections.ic.gc.ca/geoscience/images/detail/201710.jpg
Alberta http://www.fotosearch.com/CPH241/230018/
http://www.cd.gov.ab.ca/enjoying_alberta/parks/featured/dinosaur/services.asp
Drumheller http://reborn-by-design.com/photolog/photolog-s0008.html
http://reborn-by-design.com/photolog/photolog-s0009.html
les galettes en forme de casque anglais de la 1ère guerre mondiale naissent-elles par compression vers le haut ?
http://www.pbase.com/rotalbar/image/17807039
idem hoodoos Alberta central http://www.fredmiranda.com/forum/topic/154833
Alberta http://www.travel-images.com/canada226.jpg
Musselshell County Montana USA
http://www.umwestern.edu/envirosci/montana/mtphotos/musselshell.jpg
Bisti New Mexico
http://www.robertchavez.com/chavez/bisti/index.html
clic sur next et sur 14 new badlands pictures
http://www.desertusa.com/mag00/may/stories/bisti.html http://www.lpl.arizona.edu/~dyer/nm_10_03/bisti_many_hoodoos_small.jpg
http://216.239.59.104/search?q=cache:t9WHnOUylBwJ:www.eskimo.com/~noir/southwest/newmexico/+hoodoos+at+Tent+Rock+New+Mexico&hl=en
http://www.stmoroky.com/recreate/canyon/misc.htm
http://abyss.kgs.ku.edu/pls/abyss/pubcat.phd1.View_Photo?f_id=671&f_hd=Y
coupe de couvercles
http://focus.msn.de/PF1D/PF1DN/PF1DNB/pf1dnb.htm?bild_temp=53&gallery_id=53&article_id=1218
casque sommital et débordements de galettes en-dessous ?
http://www.davidphenry.com/canada/canada31.htm
jolies galettes et gros grumeau avec coulures
http://www.robertchavez.com/chavez/bisti_2/reclining.html
dégoulinures http://ret0057t.eresmas.net/Fotos/Landscape/Paginas/turquia41.htm
Goblin galettes épaisses http://www.websheikh.com/goblin4l.jpg
Ciudad Encantada Cuenca grosse galette
http://onephoto.net/info.php3?id=6762
galettes sommitales en boules Ischigualasto Valle de la Luna Argentine
http://www.fotoargentina.com.ar/san_juan/sanj16.htm
galettes qui croquent une galette
http://www.mindspring.com/~dirkv/nature/balanrck.jpg
formation de galettes feuilletées individualisées
http://www.members.shaw.ca/gregsiket/photo/horseshoecanyon02/photos/photo_14.html
trois galettes supportent une plus grosse galette en tripode Writing-on-stone Milk River Canada
http://raysweb.net/writingonstone/pages/15.html
double pustule et giclure http://geology.about.com/library/bl/images/blhoodoorock.htm
nodule de phosphate Oklahoma http://www.ocgs.org/incoming/images/robtallenphotos/html/Allen04.html
Kansas http://abyss.kgs.ku.edu/pls/abyss/pubcat.phd1.SelectPhotosBothSubject?f_term=4&f_two=Hoodoos
champignon et cuisson
http://parks.nv.gov/VF8.jpg
quasi shattercone et cuisson
http://parks.nv.gov/VF9.jpg
http://raysweb.net/southernalberta/thumbnails.html
Pénitents des Mées France Provence
http://eventail04.free.fr/Fr/PhP12.html
http://etienne.chouard.free.fr/Vols/SignesStAuban/sld025.htm
entre Asse et Bléone http://www.flying.ineurope.co.uk/france/gatwick-uk-to-nice-france/
Les Mourres de Forcalquier France Provence
http://home.comcast.net/~azopf/artist.html
http://www.summitpost.org/mountains/display_component.pl/p/type__component__object_id__31276__mountain_id__2678__route_id____component_id__31276
http://alpes-de-lumiere.org/fr/education/classes.php4?option=1
http://pro.wanadoo.fr/pjr/htmFR/Promenades/PROmourres.htm
Castle Rock Kansas à jumeler avec les Mourres de Forcalquier
http://www.naturalkansas.org/castle.htm
Castle Rock Kansas et Mourres de Forcalqier à jumeler avec Ciudad Encantada Cuenca Espagne
http://www.kefk.net/webtravel/es/2003/Cuenca/Ciudad-Encantada/index.asp
[arrondi Cuenca Aranjuez Escorial Guadarrama, doublé de l'arrondi Burgos Lerma Soria Calatayud Teruel Albacete ValdepeñasGuadiana Embalse de Cijara... avec un arrondi Sierra de la Demanda au nord centré sur Ezcaray...]
les Météores en Grèce, même forme de hoodoo "danseur" que Ciudad Encantada de Cuenca en Espagne
http://www.foldabikes.com/CurrentEvents/Story/Photos/tunisia/meteora.jpg
galettes au sommet des Météores
http://www.ebold.com/~rose/meteora_lou.JPG
hoodoos aux Météores
http://norizo.com/ca/greece/meteora7-s.jpg
cannelures aux Météores
http://www.trekking.gr/images/excursions/me3.jpg
trous dans la croûte aux Météores
http://www.abenteuer-corsica.de/Ressourcen/2002grecce/METEOR2.jpg
monolithe aux Météores
http://www.stonefoundation.org/gallery/meteora.html
Yellowstone USA à jumeler avec les Pénitents des Mées France Provence
http://www.greymattermedia.com/yellw010.htm
Chilkoten Canada à jumeler avec les Pénitents des Mées France Provence
http://www.kayak.yk.ca/html/bc2001/photos/pages/06_chilkoten_hoodoos.htm
Y a-t-il des formes analogues au pied du Mont Aiguille ?
http://maxime.macron.free.fr/photos/2005-05-05-Mont_aiguille/IMG_2053.JPG
Mallos de Riglos Espagne, avec hoodoo en éventail comme aux Mées
http://images.google.com/images?q=%22Mallos+de+Riglos%22&hl=en&lr=&start=0&sa=N
http://perso.wanadoo.fr/b.d/photos/itr.htm
Montserrat (Espagne) http://www.arrakis.es/~jlserrano/montserrat%201.jpg
http://www.ne.jp/asahi/sing/song/3stars/E-barcelona/index5.htm
http://www.mountain.ru/photo/2000/montserrat/montserrat.shtml
http://www.users.globalnet.co.uk/~josephn/montserrat.htm
http://perso.wanadoo.es/mjud3/montserrat/montserrat.html
http://www.lowefoto.com/barcelona/montserrat/mont12.html
Olgas Australie http://www.ntlis.nt.gov.au/events/DRG/SCENES/olgas.htm
http://www.idsia.ch/~marcus/australia/olgas.htm
http://www.liverpoolflyingschool.com.au/olgas.jpg
http://www.honeyway.co.kr/images/yeohaengji/Austrailia/Kata%20Tjuta-Olgas.jpg
Analogie de formes Météores Olgas (les deux ont aussi des trous dans la croûte)
http://www.pegasusreisen.de/Meteora1.jpg
mini olgas Valley of fire state park USA
http://www.desertusa.com/mag00/feb/stories/vof.html
avec cuisson et quadrillage type chestboard mesa de Zion
http://www.naturalbornhikers.com/Deserts/ch%20red%20rock%20climber.jpg
Banff le cercle du cours d'eau est-il une rémanence de l'impact ?
http://www.pbase.com/dstodden/image/3964413
organs Hawke's Bay (New Zealand)en cylindre [cliquer sur les photos avec la commande de droite de la souris puis sur View image avec la commande de gauche puis recliquer sur la photo après le signe + à l'écran, pour agrandir 2 fois les photos] http://www.geotours.co.nz/current-pick.html
Garden of the gods Colorado
Belogradcik Bulgarie (voir aussi "Spectacles de la Terre" Sélection du Reader's Digest p44-45, deux vues exceptionnelles de la citadelle avec la forme des rochers) http://www.sapere.it/tca/MainApp?srvc=mm&url=/geografia/400000117_1
http://www.themorgans.info/expedition/Diary_Main.php?Country=8
http://home.wanadoo.nl/moh/2003/slides/bg002.html
à comparer au "Château" du Tassili
http://www.erich-biesinger.de/algerien/tahaggart.html
à comparer à Roque-Altès à Montpellier le Vieux
http://randonnee.cevenole.free.fr/MLVx_photos.htm
http://cal64.club.fr/html/d1171.htm
à comparer à Sombrerete Sierra de Organos Mexique
http://www.mexconnect.com/mex_/zacatecas/somb2.html
rocher de Rougon (gorges du Verdon) avec hoodoos ceintrés http://www.davidnoton.com/gorgedu1.htm et le village vu de l'est sur http://www.rougon.fr
Quid des formes de la Fondry des chiens ? http://www.gsi.ie/everyone/europe/belgium/belgium.htm
Externstein Teutoburger Wald http://www.externstein.de
contemporains de Chicxulub ? [la Kleiner Markgrafenstein a une forme caractéristique de tête de hoodoo]
Rochers de Prachov. http://yannick.michelat.free.fr/Prachov1.htm
http://www.gsi.ie/everyone/europe/germany/germany.htm
la forme est caractéristique : un impact peut-il faire des galettes de sédiments par compression vers le haut ou conserver les strates en "shatterconant" une colonne arquée ? une sorte de faïençage "listrique" ? http://www.staff.amu.edu.pl/~sgp/gw/hd/lance.htm
http://collections.ic.gc.ca/geoscience/images/detail/A89S18.jpg
Le kegelkarst (Guilin, baie d'Along) est-il lié à un faïençage listrique ? http://www.imperialtours.net/karst_scenery.htm
yardangs http://geoinfo.amu.edu.pl/wpk/geos/GEO_8/GEO_PLATE_E-19.HTML
yardangs demoiselles impact de Tavan Har Mongolie
http://www.benmeadows.com/images/aboutus/image2.jpg
http://gsa.confex.com/gsa/2004RM/finalprogram/abstract_72740.htm
Torcal de Antequera Andalucia : impact avec faïençage ? L'ensemble a-t-il une forme arrondie avec un arc surélevé ? http://www.juntadeandalucia.es/medioambiente/espacios_naturales/fotos_parajes/torcal_antequera/A3-58-134.jpg
http://www.juntadeandalucia.es/medioambiente/espacios_naturales/fotos_parajes/torcal1.html
White Rock, un Torcal de Antequera sur Mars au coeur d'un cratère ?
http://users.bigpond.net.au/Nick/Mars/NH7.htm
http://www.astrosurf.org/planete-mars/image_semaine/2001/image1501.html
http://www.solarviews.com/cap/mars/whiterk.htm
Y a-t-il analogie Torcal de Antequera Andalucia et Wadi Rum (lié à l'arrondi d'El Jafr ? en Jordanie) ?
http://www.desertguides.com/photos_climbing/xrumintegral.jpg
l'Antarctique a subi de gros impacts il y a 700 000 ans
http://morphoglaciaire.free.fr/site_source/Photos_complementaires/glaciations_anciennes.html
et Lunan Shilin en Chine ?
http://www.uh.edu/~jbutler/kunming/stoneforest.html
http://www.zrc-sazu.si/izrk/carsologica/Acta301/Pdf301/kranjc.pdf
et Tsingy de Bamahara Morondava Madagascar ?
http://images.google.com/images?q=Tsingy+de+Bemahara&hl=en&lr=&start=0&sa=N
et Tsingy d'Ankarana Madagascar ?
http://www.bluechameleon.org/Photo%20&%20Image%20Stockpile%20-%20BCV/Ankarana%20massif%20from%20the%20air.htm
http://vesmir.msu.cas.cz/Madagaskar/images/jaro2001/20_Ankarana_tsingy.jpg
http://www.zi.ku.dk/personal/drnash/Madagascar/pages/tsingy.htm
et Tsingy de Namoroka Madagascar ?
http://www.madamax.com/lezards-voyage/page14.htm
et Gunung Api Sarawak en cupule en sommet de pente ?
http://www.forestry.sarawak.gov.my/forweb/np/np/mulupic/pinnacle.htm
voir les coiffes à gauche http://www.ecomedia-software.com/details/parkmulu/pin.htm
les sucettes http://hce26.free.fr/Photos/SucettesBorne_06.JPG
http://seridanmulu.com/gallery01.htm
clic sur view on the pinnacles from aircraft 1
http://www.tropicalisland.de/travel_borneo.html
Estoraques
http://images.google.fr/images?q=Estoraques&hl=fr&btnG=Recherche+d%27images
et Valle de la luna Bolivie
http://gosouthamerica.about.com/cs/bolivia/l/blpixMoon.htm
et Putangirua Pinnacles New Zealand ?
http://www.theonering.net/scrapbook/view/6962
http://www.theonering.net/scrapbook/group/1232
http://www.billjerome.com/nz/photo_sets/pinnacles.html
et Chiricahua ? http://bljp.free.fr/Photos/USA/381%20Chiricahua.jpg
http://www.rockroost.com/images/Hoodoos2.jpg
http://www.tomuphoto.com/gallery/arizona/hoo_doos
http://www.geocities.com/emarkwasson/images/A961708.jpg
http://www.americansouthwest.net/arizona/chiricahua/chirop_l.html
et Adrspach-Teplice ?
http://www.jsc.cz/resorts/czech-republic/adrspach-teplice-rocks/
et Wan Tejedit Tassili ?
http://ennedi.free.fr/photo37.htm
et Sindou au Burkina ?
http://images.google.com/images?q=Sindou+Burkina&hl=en&btnG=Search+Images
et le cirque de Moureze ?
http://sitalix.free.fr/Liausson/pages/05.htm
et Montpellier le Vieux ?
http://www.estelum.net/ville-383-zoom-4.html
et Bryce Canyon en cupule listrique ?
http://www.cr.nps.gov/nr/twhp/wwwlps/lessons/64bryce/64visual1.htm
Y a-t-il analogie des colonnes du Wadi Rum et des colonnes de Bulgarie ?
http://www.inference.phy.cam.ac.uk/mcdavey/pics/Jordan/weathered.jpg
http://www.jordanjubilee.com/images/domenech/photos/xuiannafishiyah.jpg
http://www.bouts-du-monde.com/1as/htm/jordanie/18jor.htm
Clic sur la photo Pobitite Kamani http://www.travel-bulgaria.com/content/phenomena.shtml
et tepui Roraima Brésil ?
http://www.boavista.rr.gov.br/imagens/Monte%20Roraima.jpg
et Castillos de Pincheira ?
http://membres.lycos.fr/anotherwizard/argentine/castillos_web.jpg
et de Salina Canyon Utah USA ?
http://www.geology.ohio-state.edu/modules.php?set_albumName=Utah&id=Wilson_TW3&op=modload&name=gallery&file=index&include=view_photo.php
Pinnacle Desert Australie http://www.holiday-wa.net/tcetpinpix.html
http://www.wanderlustimages.com/landscape_21.php4
Trollholmsund Norvège http://www.reuber-norwegen.de/Finnmark/BilderTab_FinnmarkPorsangerTroll.html
Egypte http://www.desert-tours.ch/4images/details.php?image_id=399
http://www.desert-tours.ch/4images/details.php?image_id=397
http://www.desert-tours.ch/4images/details.php?image_id=396
http://www.desert-tours.ch/4images/details.php?image_id=398
Pinnacles National Monument Californie USA
http://c-weng.com/15photo.htm
http://www.daysofawe.net/omer38.htm
Trona Pinnacles National Natural Landmark (California): lettre du 23/12/04 du Bureau of Land Management Ridgecrest Field Ofice : il s'agit de tuf sous-lacustre d'une chaîne de lacs du Pleistocene (pourquoi la forme est-elle si différente de celles contournées et hérissées de Mono Lake et de Djibouti ?).
http://www.americansouthwest.net/california/pinnacles/photographs.html
http://www.ca.blm.gov/ridgecrest/tronapics.html
Alabama Hills Owen's Valley
http://www.photoscene.com/sberlin/scenics/alabamahills.html
strange hoodoos Owens Gorge Long Valley
http://www.indiana.edu/~sierra/news_03/day4.htm
à comparer à (s'agit-il de fumeurs noirs, même chose pour Fouga en Egypte p 576-577 de "La Terre" Gründ Cubalire ?)http://www.varna-bg.com/museums/pobitikamani/st_f_uk.html
http://www.loupiote.com/bulgaria/pages/3126-varna-pobiti-kamani-petrified-forest.html
Cappadoce : les "cônes aux formes géométriques presque parfaites" d'Uchisar ("Spectacles de la Terre" Sélection du Reader's Digest p119) sont-ils des shattercones (datés du quaternaire p118) ?
réponse aux questions posées ? http://www.waxvisual.com/wvgrt/tuadcch22.htm
http://www.anahitatravel.com/photogallery.html
mêmes formes au Nouveau-Mexique!
http://www.newmexicophotos.com/compucards/ice-cream-cones.htm
http://216.239.59.104/search?q=cache:JJaAyAAjqjsJ:epod.usra.edu/archive/epodviewer.php3%3Foid%3D102752+hoodoo+Tent+Rock&hl=en
voir les cones dans la cupule
http://kevingong.com/Hiking/TentRocks.html
Boudes (saints, cirque, sources) : un impact ? il y a des analogies de formes des chapeaux pointus avec la Cappadoce et Tent Rocks en Utah
http://perso.wanadoo.fr/martine.bruhat/boudepag/saints1.htm

La Cappadoce http://www.navis.gr/space/greece/images/large10a.jpg : un mega-impact en forme de raie manta, avec l'arrondi proche de la Mer Noire en tête et Chypre en queue, la pointe de l'aile ouest rentrant dans la mer de Marmara... avec une forme de raie manta blanche au milieu, comme au centre du Sinaï (tête orientée vers le nord), avec éjection de l'île de Chypre vers le sud-est http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Sinai_Peninsula_from_Southeastern_Mediterranean_panorama_STS040-152-180.jpg http://www.geocities.com/capecanaveral/launchpad/8098/Earth.htm , comme en Chine du nord-est (tête au Hubei et queue au Shandong avec ailes au Jiangsu et au Hebe... http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/gallery/?2002266-0923/China.A2002266.0510.2km.jpg prolongées par l'impact ovale du golfe de Corée ? voir aussi la figure 3 sur le site "Evolution of the Lithosphere beneath Sino-Korean Craton" http://www.es.mq.edu.au/GEMOC/Participants/AcademManag/SueResources/SinoKEvol.html ) voir la figure 15 du document (avec l'arrondi sur le rectangle du Hoang Ho avec une queue est/nord-est et le Bassin Rouge avec une double queue vers l'est) http://www.msi.umn.edu/~lilli/geoid.pdf [avec un "butterfly wing pattern" Mer de Chine du Sud en forme de barbalala tête au nord/nord-est et pieds au sud/sud-est http://images-eu.amazon.com/images/P/B00004W0DV.08.LZZZZZZZ.jpg ], comme l'Espagne http://maps.google.com/maps?ll=39.841018,-3.822207&spn=3.851257,5.364624&t=k&hl=en des Mts Ibériques à Lisbonne et au cap St Vincent, avec les fleuves gauchis par l'impact au large de Lisbonne, ou la forme de l’impact est-elle définie dans « Le Cervin est-il africain ? » de Martheler p 27 (analogie avec le Sinaï) et 41, avec grabens périphériques et une queue sur la presqu’île Briançonnaise bordée des fosses valaisanne et piémontaise (avant séparation de la Corse et de la Sardaigne par des impacts) ? comme la forêt des Landes, bordée par les estuaires et avec l'arrondi de la Garonne de Langon à Aiguillon (avec le thermalisme de Barbotan) ? http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/gallery/?2003078-0319/France.A2003078.1050.1km.jpg comme la plaque des Philippines datée de... l'Actuel par Westphal Whitechurch et Munshy dans "La tectonique des plaques" ? http://www.science-frontiers.com/sf067/sf067g12.htm [ l'impact plaque des Philippines est-il responsable du déraillement des points chauds (Debelmas "Les grandes structures géologiques" p44), des rails qui rejoignent la Californie ? des terranes de la côte ouest de l'Amérique du Nord et du sud et de l'est du Japon (Debelmas "Les grandes structures géologiques" p273)?] http://ace.acadiau.ca/science/geol/rraeside/quizzes/nwpacific.htm et l'énorme forme de raie manta empâtée de la Sibérie, tête arrondie vers le sud-est sur le Baïkal et queue au nord sur la presqu'île de Taïmyr ? avec, à l'avant, l'énorme arrondi Irtych, Altaï, Keroulen, Djougdjour... http://www.spaceshots.com/Merchant2/graphics/00000001/1004.jpg et http://www.mantleplumes.org/Siberia.html
[pour l'enfoncement de l'Asie vers le sud-est voir "Géodynamique" de Jolivet et Nataf p96 et "La déformation des continents" de Jolivet p 226-227], comme l'Iran avec les arrondis de l'axe du nord-est au sud-ouest et les ailes de l'axe du sud-est au nord-ouest ? comme l'ensemble Niger-Tchad (bordé de 4 points chauds), avec en tête, via la dépression du Mourdi,entre Tibesti et Ennedi,la triple boucle de la Cyrénaïque et des deux arrondis du Nil ? http://www.homestead.com/windhorse/files/Africa_from_space.jpg , quid du Hoggar avec le nord du Sahara algérien d'un côté et l'ouest du Sahara lybien de l'autre et quid de la forme plus petite qui induit le coude du Niger ? http://denali.gsfc.nasa.gov/images/esp0.gif , comme l'Amazonie ? http://denali.gsfc.nasa.gov/images/espm80.gif, comme le "butterfly wing pattern" argentin d'axe Navades Ojos del Salado (tête) Mar del Plata (queue) avec des ailes sur Bariloche et les Chutes d'Iguaçu, , comme la forme du Pacifique ouest dans « Le Cervin est-il africain ? » de Martheler p 14 avec un cœur Ontong Java Fidji Plateau de Manihiki Monts Mid-Pacifique (voir aussi p 96 de « La subduction océanique » de Lallemand) et deux butterfly wing patterns emboîtés le plus grand ayant sa queue sur la Nouvelle-Zélande et son aile ouest sur la Nouvelle-Guinée le second ayant sa queue sur l'arrondi de Fidji et son aile ouest sur Ontong Java. Et/ou un méga "butterfly wing pattern" défini par la dorsale sud-est Pacifique avec l'enfoncement central de l'Amérique du Sud et l'enfoncement de la Scotia dans l'axe des côtés de l'arrondi de tête ? Voir la carte du rabat de "Convergence lithosphérique" de Lallemand Jolivet Huchon Prouteau : un double rail (analogue à celui du sud de l'Inde) va vers le creux de l'Amérique du Sud et de Scotia. La carte géologique des USA définit-elle un énorme butterfly wing pattern dont la tête est le vert ceinturé par l'arrondi bleu du lac Michigan et du lac Huron, avec deux ailes bleues remontant vers le nord-est et le nord-ouest et une queue bleue vers le sud, avec deux tâches roses symétriques dans l'axe nord-sud et deux tâches noires symétriques dans les ailes ouest et est ?

Qui analysera l'ensemble des cheminées de fées, des demoiselles coiffées décoiffées, des erdpyramiden, des monolithes ? leurs formes d'un point de vue balistique (du bas vers le haut), leur chimie, leur "bétonnage" ? Les ingénieurs BTP (qui ont conçu les fondations d'USINOR Dunkerque par compactage de colonnes de sable) ont un savoir sur le sujet : colonne ballastée, compactage dynamique, vibro flottation voirhttp://www.google.fr/search?hl=fr&q=vibroflotation+colonne+ballast%C3%A9e+compactage+dynamique&spell=1 . Jacques Debelmas p 68 de "Découverte géologique des Alpes du Sud" parle de "cimentation hétérogène". "Les colonnes ballastées fonctionnent également comme des drains, par accélération du processus naturel de consolidation." La demoiselle coiffée de la Ciudad Encantada de Cuenca en Espagne définit le paradigme à elle toute seule !
http://www.zrc-sazu.si/izrk/carsologica/Acta301/Pdf301/kranjc.pdf

Pour les zones volcaniques, Susan Priest USGS justifie la cimentation : "I talked with a colleague about your inquiries and he responded that you are right in that "some hoodoos in this world are the result of tube-shaped strong cementation. In volcanic terrains these are normally fossil fumaroles. The fumarolic vapors caused the cementing when they were active, and then later the softer surrounding stuff eroded away leaving the hoodoos.""

Cheminées de fées, demoiselles coiffées, hoodoos, erdpyramiden et piramidi di terra sont-ils liés à des sturzstroms http://www.lpl.arizona.edu/~gareth/research/sturzstroms/sturzstroms1.html

IL Y A UNE TYPOLOGIE DES DEMOISELLES COIFFEES, CHEMINEES DE FEES, HOODOOS, ERDPYRAMIDEN, PIRAMIDI DI TERRA, MONOLITHES, CRANTAGES ET YARDANGS :
- BOUDES (FRANCE), TENT ROCKS, MODOC (USA), CAPPADOCE (TURQUIE).
- THEUS, MARDAREL ET PONTIS (FRANCE), EUSEIGNE (SUISSE), OBERWIELENBACH VILA DI SOPRA, ZONE ET CISLANO (ITALIE), KVITSKRIUPRESTENE (NORVEGE), LEANCHOIL HOODOOS YOHO (CANADA), EN REMONTEE D'ONDE DE CHOC ? (AVEC PIERRES SOMMITALES USEES PARFOIS EN POINTE DE FLECHE PAR REMONTEE SOUTERRAINE?).
- FEUX D'ARTIFICE DE RITTEN, RENON (MITTELBERG OBERBOZEN)ET SEGONZANO (ITALIE) ET CHATEAUROUX LES ALPES (FRANCE).
- MOURRES DE FORCALQUIER (FRANCE), CASTLE ROCK (KANSAS USA), CIUDAD ENCANTADA CUENCA (ESPAGNE)
- HOODOOS TRAPUS, COURTS, CYLINDRIQUES A COUVERCLE (OU GALETTE) SOMMITAL, BEDOIN ET PERRIER (FRANCE), WRITING-ON-STONE MILK RIVER ET DRUMHELLER (CANADA), BISTI (USA), BOLNUEVO MAZARRON MURCIA (ESPAGNE), PASSEIER TAL KUENS SUD TIROL (ITALIE).
- MUSHROOM VARIANTE DU TYPE PRECEDENT AU KANSAS, FUNGHI DI TERRA VILLAR S.COSTANZO DRONERO (CUNEO ITALIA).
- HOODOOS HORIZONTAUX OU COURBES, BISTI (USA), BEDOIN (FRANCE), VALLE DE LA LUNA (ARGENTINE).
ARCHES : IL Y A UNE TYPOLOGIE DES ARCHES (LA GRANDE ARCHE DES CALANQUES ET PONT D'ARC SONT DU TYPE ARC AVEC TOUR DE GARDE).
http://www.archhunter.de/archgalerie_frame.htm
- "SERPENTS DE MER" OU "FINS" DU TYPE OLGAS (AUSTRALIE), METEORES (GRECE), MOAB ET VALLEY OF FIRE STATE PARK (USA).
- HOODOOS NAINS, GOBLIN, BISTI, VALLE DE LA LUNA (ARGENTINE), VILLAR S.COSTANZO.
- HOODOOS "SIMPLES BOULES" VALLE DE LA LUNA ISCHIGUALASTO (ARGENTINA), RED ROCK COULEE (CANADA), BISTI HENRI MOORE ET HENRI MOORE 2 (USA), THEODORE ROOSEVELT NATIONAL PARK NORTH DAKOTA (USA), ST ANDRE DE ROSANS (FRANCE).
- HOODOOS "SABLIER" AVEC CONES INVERSES.
- HOODOOS GEANTS CAPPADOCE, CONGO VERS POINTE-NOIRE, RIO MASCUN ARAGON (ESPAGNE), MONOLITHE DE SARDIERES ET ARCHES NATIONAL PARK.
- PYRAMIDE GEANTE AVEC HOODOO-DEMOISELLE COIFFEE AU SOMMET BARDENAS REALES (ESPAGNE), VALLEY OF FIRE STATE PARK NEVADA (USA).
- PLATEAU GEANT AVEC HOODOOS AU SOMMET TEPUI KEKENAN ET RORAIMA (VENEZUELA BRESIL), ZION.
- PYRAMIDE GEANTE AVEC CYLINDRE AU SOMMET CHECKBOARD MESA ZION (USA), VALLEY OF DESOLATION (AFRIQUE DU SUD).
http://images.google.com/images?q=+mesa+Zion&hl=en&lr=&start=0&sa=N
http://www.graaffreinet.co.za/images/twilight.jpg
- CYLINDRES D'EXTRUSION GEANTS : SELLA DOLOMITES (ITALIE), TEPUI AUTANA (VENEZUELA).
- EXTRUSION GEANTE EN FORME DE COQUE DE BATEAU : AIGUILLE DU MIDI (FRANCE), TRE CIME DI LAVAREDO DOLOMITES (ITALIE).
- AIGUILLES ET TOURS DEVANT UNE FALAISE : CALANQUES DE MARSEILLE ET GORGES DU VERDON A L'EST DE ROUGON (FRANCE), TUPIZA (BOLIVIE), RIO MASCUN ARAGON (ESPAGNE), TALAMPAYA (ARGENTINE).
- PEIGNE GEANT : CADIERES DE BRANDIS ET AIGUILLES D'ANSABERE (FRANCE), VALLEY OF DESOLATION (AFRIQUE DU SUD), SEPT PILIERS DE LA SAGESSE WADI RUM (JORDANIE).
- HOODOOS EN CYLINDRE : RIO MASCUN ARAGON (ESPAGNE), MONTPELLIER LE VIEUX, ROCHER DE ROUGON, SOMBRERETE SIERRA DE ORGANOS (MEXIQUE), BELOGRADCIK (BULGARIE).
- CRANTAGES ET YARDANGS : CHURFIRSTEN AVEC QUEUES QUI SERPENTENT (SUISSE), ARAVIS ET DEVOLUY (FRANCE), THREE PATRIARCHS ZION (USA), CERRO TORRES (ARGENTINE), TWELVE APOSTLES LE CAP (AFRIQUE DU SUD), UPHEAVAL DOME UTAH USA (analogie de forme validée par Maurice Gidon pour les trois premiers), BASIN AND RANGE (USA).
- POZO DE LAS ANIMAS (ARGENTINE),PENITENTS DES MEES (FRANCE), YELLOWSTONE (USA), METEORES (GRECE), MALLOS DE RIGLOS (ESPAGNE), OLGAS (AUSTRALIE).
- VARIANTE EN CUPULE PRA SAN PEDER SENT (SUISSE), GUNUNG API PINNACLES (SARAWAK), ZANSKAR (INDE DU NORD), RED MOUNTAIN VOLCANO AMPHITHEATER (ARIZONA), VALLE DE LAS ANIMAS LA PAZ (BOLIVIE), TUPIZA (BOLIVIE), OMARAMA ET HARPER VALLEY (NOUVELLE-ZELANDE).
- BRYCE CANYON, CHIRICAHUA, TORQUAL DE ANTEQUERA ET WHITE ROCK (MARS EN COEUR D'IMPACT!), LUNAN SHILIN, TSINGY DE BEMAHARA (MADAGASCAR), GUNUNG API PINNACLES (SARAWAK), PUTANGIRUA PINNACLES, MONTPELLIER LE VIEUX, SOMBRERETE SIERRA DE ORGANOS (MEXIQUE), BELOGRADCIK (BULGARIE).
- ILLE SUR TET, BRYCE CANYON, BANGUO ET HUAFENG (YUNNAN), TUPIZA (BOLIVIE), RED ROCK STATE PARK KERN COUNTY CALIFORNIA (USA).
- GRANDE CASSE (FRANCE), OWYHEE RIVER ET BRICE CANYON (USA).
- MONOLITHES DE SARDIERES, DE CAPPADOCE, DE YELLOWSTONE.
- PINNACLE DESERT (AUSTRALIA), TRONA PINNACLES, PINNACLES NATIONAL MONUMENT ET OWENS GORGE LONG VALLEY (CALIFORNIE, USA).
- PINGOS, CHOCOLATE HILLS, DESERT EGYPTIEN.

BRYCE CANYON OFFRE, A LA FOIS, DES FORMES DE FAIENCAGE, DES DEMOISELLES COIFFEES, DES BONNETS DE LUTIN POINTUS TYPE RIO MASCUN, ZANSKAR OU YELLOWSTONE, DES ARCHES...
Bryce Canyon : extrusion et/ou faïençage ?
Bryce Canyon : la preuve par deux ?
Bryce Canyon : la preuve par trois ?
Bryce Canyon : la preuve par quatre ?

UNE PARTIE DES HOODOOS, EN PARTICULIER CEUX DU PLATEAU DU COLORADO, ONT LA FORME DES DIAPIRS SIMULES PAR LE LOGICIEL EARTH VISION DE DYNAMIC GRAPHICS
http://www.dgi.com/earthvision/sol_diapir.shtml

DU WADI RUM A TUPIZA, LES COLONNES FRONTALES DE BLOCS SOULEVES OU DECOUPES PRENNENT DU RELIEF : PASSAGE DE FORMES DE CUISSON A DES FORMES D'EXTRUSION ?

Qu'en est-il des énormes glissements de terrain Flimser Bergsturz Ruinaulta (avec mylonite) et de Köfels ?
http://www.impaktstrukturen.de/spain/rubie/Monomictic.html
http://www.jugendheim-gersbach.de/Naturglas-Gesteinsglas-Bimsstein.html

L'Italie et l'Autriche offrent les "piramidi di terra" erdpyramiden : Segonzano au nord-est de Trente ; Renon Ritten et Plata Perca au nord-est de Bolzano-Bolzen ; San Genesio au nord de Bolzano ; Steinegg et Gummer à l'est de Bolzano-Bozen ; Kuens Riffian Dorf Tirol au nord de Merano-Meran ; Terento-Terenten et Perca-Percha au nord-est de Bolzano-Bolzen (avant et après Brunico-Bruneck) prolongés à Islelsberg à l'est de Lienz en Autriche; Schönberg en Autriche au sud d'Innsbruck sur l'axe du Brenner ; Cislano Zone au nord de Brescia et au nord-est du lago d'Iseo ; Sondalo à l'extrême nord de Brescia ; Postalesio au nord de Bergame et au nord-est de Lecco ; Rezzago à l'ouest de Canzo et Lecco ; St Nicolas en Val d'Aoste ; Villar S.Costanzo Dronero au nord de Cuneo ; di Sopra en Etrurie (Pratomagno, avec arrondi du haut cours de l'Arno, les minerais de Prato et les balze, coeur de l'impact lié à l'arc de Toscane ?). Une majorité de ces sites sont concentrés vers l'énorme arrondi de Bolzano-Bozen/Vipiteno-Sterzing ou vers les lacs. Onze concernent l'arrondi de Bolzano-Bozen : un le nord sur l'axe du Brenner, trois l'axe Drave Gail, trois le nord de Merano-Meran, deux l'est de Bolzano-Bozen et deux la sortie sud de l'arrondi de Bolzano-Bozen de part et d'autre de la rivière Talvera. Deux concernent le lac d'Iseo. Deux la zone italo-suisse de concentration des lacs: un l'axe Locarno Bellinzona Gravedona, l'autre l'extrêmité est de l'axe Locarno Lugano Lecco d'une "forme de raie manta". Les "demoiselles coiffées" "piramidi di terra" "erdpyramiden" ne sont pas localisées au hasard : ELLES CEINTURENT L'ARRONDI BOLZANO-BOZEN MERANO-MERAN VIPITENO-STERZING.

http://www.suedtirolerland.it/suedtirol/siteSLdeSLe2wSLarticle_gallery.phpQMQidEQQ620NNDgallery_idEQQ99NNDcategory_idEQQ61.html
http://www.lafranciacorta.com/PAG_TURISMOpiramidiazone.htm
http://it.encarta.msn.com/media_121634971/Piramidi_di_Plata_Val_Pusteria.html
http://www.waldhof.bz.it/ausfluege_it.htm
http://www.dolomiti.it/ita/itinerari/trekking/pinecembra2.htm
http://www.dolomiti.it/ita/zone/pinecembra/piramidi.htm
http://www.regione.vda.it/territorio/geositi/snicolas_piramidi_i.asp
http://www.waltellina.com/parchi/piramidi/
http://www.maier.it/umgebungitalpiramidi.htm
http://www.pustertal.com/pyra_platten_i.htm
http://www.regione.vda.it/territorio/environment/200220/2002-20_16.ASP
http://www.uffstampa.provincia.tn.it/www/Trentino.nsf/0/dd0b2ebddbc085e1c125660b0042dd70?OpenDocument
http://www.lom.camcom.it/turismo/vetrina/BS/CBS2201.HTM
http://www.voyagertraveller.com/madeitaly/zone.htm
http://www.renon.com/ritten/erdpyramiden.htm
certaines coiffes ressemblent à des shattercones http://www.pyramidencafe.it/deutsch.htm
http://www.aptpinecembra.it/trekking.aspx?ID=trekking10&L=ITA
http://www.lebellezzeditalia.it/trentino/trentino_it/trento/piramidi%20di%20segonzano.htm
http://www.sudtirol.com/it/aree/terento/davedere.htm
http://www.sudtirol.com/it/aree/bd-natura.htm
http://www.trentino.to/it/guide/85202sy,it,SCH1/objectId,RGN8636it,curr,EUR,season,at1/home.html
http://www.90est.it/trekkZone.html
http://www.uni-wuerzburg.de/mineralogie/fieldtrip/pages/Dia11.htm
http://www.torinoscienza.it/dossier/apri?obj_id=2861
http://www.torinoscienza.it/img/pdf/it/s10/00/000b/00000b2d.pdf
http://www.parks.it/parchi.cuneesi/foto/Ciciu.Villar-800.jpeg
http://www.triangololariano.it/assessorati/sentieri/funghi.php
http://www.setteponti.toscana.it/show/photos/en/balze/4.html
http://www.misultitt.it/itinerari1.htm
http://www.lagrange-net.org/italian/piramidi_postalesio.htm
La Rocca di Cavour est-elle le dôme central (central uplift) d'un impact de météore de 30 km nord-sud et 20 km ouest-est (faire un clic sur la photo pour l'agrandir)? http://www.montagnedoc.it/template_scheda.php?cat=51&tipo=catalogo&ID=15
http://www.cavour.info/htm_itinerari/perorso_carrozzabile.htm
http://www.regione.piemonte.it/parchi/rivista/mag/archivio/angoli/43.htm
avec deux pointes de shattercones à gauche de la photo ?
http://www.webscuola.net/rocce04/capponi_terza_a/foto8.html
Le marqueur thermalisme se retrouve à quelques kilomètres à Bagnolo Piemonte.
http://www.acqua2o.it/labelitalia/fontedellealpi/fontedellealpi.htm
Une visite sur place montre l'extraordinaire symétrie des courbes de niveau de cet inselberg en forme de V aplati pointe vers le sud dans l'axe le plus long de l'ovale de 30km sur 20km défini par la carte géologique au 1/250 000 de Gap (cette symétrie est très visible sur les trois plans avec courbes de niveau disposés au pied de l'escalier nord, de l'entrée de la route sud à l'ouest, sur le côté du parking sommital), symétrie de la forme d'ensemble mais aussi des déversements latéraux des litages des roches, du passage sommital (qui paraît d'origine pour son arrondi est) et dans le prolongement par une pointe sud en pente douce plantée de vigne. Les pointements rocheux se différencient : falaise est portant l'ancien rempart, petit acropole type Dabo avec une villa sur le sommet ouest, arrondi rocheux au dessus du champ de foire ouest. Cette dissymétrie est elle analogue à celle de l'amphithéâtre de montagne ? Quid des carrières ? Des formes d'extrusion : une petite corniche en débordement en pointe ronde à l'ouest (visible du champ de foire), une autre sous l'esplanade de la villa sommitale côté sud, une cupule en en débordement sur la falaise est. Des formes de cuisson avec les taffonis des grottes du sommet ouest. Du sommet les montagnes sud, ouest et nord forment un magnifique amphithéâtre. La visite vaut le coup pour la vue : l'extraordinaire platitude et la richesse de la plaine agricole et de ses superbes maisons (les Piémontais sont de vrais bâtisseurs).

Sur Google maps BETA on voit que la Rocca di Cavour dessine un "butterfly wing pattern" avec Montoso Pellice Villafranca-Piemonte et le Pô.
http://maps.google.com/maps?ll=44.717658,7.345734&spn=0.235485,0.330070&t=k&hl=en

Page 39 du dossier "Pour la Science" "L'Ecorce Terrestre" de juin 1995 et page 168 de "De l'océan à la chaîne de montagnes" de Marcel LEMOINE, Pierre-Charles de GRACIANSKY et Pierre TRICART, les unités à coesite dessinent un croissant juste au sud de ce "butterfly wing pattern" en forme d'écusson.

L'extraordinaire photo de l'Altoplano del Renon, p 40-41 de "L'Italie vue du ciel" de Quilici, montre la projection de l'onde de choc en cupule vers le haut [certaines formes sur la droite de la photo, en triangles pointus vers le haut, sont analogues à celles de la forêt de pierre du Sarawak (Bornéo)].

Le Plateau du Colorado, pointe du bouclier nord-américain bien plate depuis 500 millions d'années malgré quelques laccolithes et monoclines, havre de stabilité depuis 5 millions d'années au milieu de sa ceinture volcanique et de la zone d'expansion du Basin and Range (et de sa bordure de terranes inactivée ou coulissante), jouxtant le méga impact/trapp de Yellowstone/Columbia [Basin and Range est-il le yardang de ce mega-impact ? un "butterfly wing pattern" Reno Yuma Yellowstone ?], est un extraordinaire conservatoire d'impacts et de hoodoos. Neville Price p 168 de "Major impacts and plate tectonics" présente en figure 5.26 le répérage d'impacts croisés denses opéré par J.M.Saul en Arizona. Sur la photo, ci-après, de l'ouest américain, on repère l'énorme arrondi du Plateau du Colorado, dessiné par les reliefs sombres, échancré au nord-nord-ouest par un double ovale,doublé au nord-ouest par une forme ovale importante également dessinée par les reliefs sombres (discontinus à l'ouest)et avec une traînée interne blanche côté nord : l'arrondi du plateau du Colorado lui-même héberge une quinzaine de formes circulaires et l'ensemble de la photo plus de 50.
http://www.cliffshade.com/colorado/images/basin_range.gif
http://prome.snu.ac.kr/~ohrora/gis/rs/Sect7/nicktutor_7-3.html
http://lists.drizzle.com/pipermail/rockhounds/2004-January/005380.html

http://www.unb.ca/passc/ImpactDatabase/images.html
L'impact Haughton a-t-il des déchirures type Verdon ? L'impact Wells Creek est-il en coffre ? Les impacts Sierra Madera et Riess ont-ils un front et une queue (avec des fentes latérales pour le Riess ?) ? Les impacts Lawn Hill et Goat Paddock ont-ils une "forme de raie manta avec ailes arrondies" ?

"The symmetry of a crater depends on the angle of impact of the projectile that formed it. Craters produced by an impact that is normal to the surface tend to be radially symmetric: rim crests have roughly equal elevations everywhere and are concentric with the crater floor outline, while flanks appear the same in all radial directions. However, most impact craters are produced by projectiles with trajectories that are oblique to the surface. When the angle is very oblique, the crater has a bilateral symmetry about the plane of the trajectory, with rim crests highest on the down-trajectory side and lowest on the up-trajectory side, while crater flanks extend to distances greater on the down-trajectory sides than on the up-trajectory sides." http://www.searchtuna.com/ftlive/466.html

Maurice Gidon évoque une vision tridimensionnelle tourbillonnaire des Alpes "En fait la mise en évidence de la présence de cassures franchement longitudinales, dont beaucoup semblent avoir fonctionné avec une composante plus ou moins forte de coulissement, justifie de s'interroger sur la part prise par de tels mouvements horizontaux orientés selon l'axe d'allongement de la chaîne." sur http://www.geol-alp.com/z_complements/arc_tourbillon.html Un impact peut-il avoir une composante de type vrille, si l'astéroïde tourne sur lui-même suite à un choc antérieur ?

Jacques Debelmas "Géologie de la France" tome 2 p398 : "... On pourrait donc comparer les nappes helvétiques au reflux de l'eau sur l'avant d'une péniche qui remonte une rivière, tandis que les chaînes subalpines françaises n'en sont que le remous latéral, plus large mais progressivement atténué..."

Maurice Mattauer "Monts et Merveilles" page 164 "Les montagnes venues d'ailleurs", page 166 : "... les conclusions restent définitivement acquises, tout se résolvant par une ligne pointillée passant dans le ciel... les centaines de kilomètres cubes de la nappe du flysch sont passées au-dessus du Briançonnais,...en avant du Mont Blanc... un grand lambeau exotique qui, lui aussi, part dans le ciel..." page 169 "Le Mont Viso : un fond d'océan tombé du ciel... le lambeau océanique du mont Viso, littéralement fiché dans les schistes lustrés, provient de territoires situés à l'est de Dora-Maira, quelque part dans la plaine du Pô. Ce massif est donc littéralement tombé du ciel..."

Maurice GIDON : « L'origine des nappes du Flysch à Helminthoïdes n'est pas connue avec certitude, mais il est probable qu'elle se situe dans le domaine liguro-piémontais car on y trouve quelques témoins, métamorphisés, de successions qui évoquent beaucoup celles de ces flyschs..."

Pour Marcel Bertrand : "le trait caractéristique de la structure des Alpes Françaises est la structure en éventail composé"... "les Alpes l'attirent, et cette idée que la clef des grands problèmes de la Géologie générale est cachée quelque part dans le chaos alpin va dominer sa vie entière..." (site Mines de Paris)

Jacques Debelmas, Maurice Gidon, Maurice Mattauer, Marcel Bertrand, ont eu l'intuition ! Maurice Mattauer a eu non seulement l'intuition mais aussi l'oeil du géologue qu'il défend si bien sur son site.

Page 250 et 252 de l'ouvrage de Jacques Debelmas "Les grandes structures géologiques", comment ne pas penser à un éjectat d'impact et à un rétrocharriage de repli du cratère sur lui-même en deuxième phase de l'impact ? Un déplacement ayant la lenteur de la croissance d'un ongle ne donne pas des giclures !

Y a-t-il analogie Alboran Alpes franco-italiennes, analogie de formes (et de ruptures de slab ?) issues d'impacts?
http://www-odp.tamu.edu/publications/161_SR/chap_43/c43_f1.htm

La Suisse est-elle un "pays astroblème" (avec une frontière définissant fidèlement l'impact au sud et son périmètre d'influence au nord ?), avec un méga-impact sur le Tessin
[St Gothard Valle Leventina Val d'Ossola Val Vigezzo Locarno Bellinzona ou St Gothard Valle Leventina Val d'Ossola Stresa Varese Como Lecco Bellagio Bellinzona ou Locarno Bellinzona Gravedona Bellagio Lecco Como Varese Stresa : le coeur d'impact est-il le "grain de café" Lecco Bellagio Lugano Como (voir aussi "De l'océan à la chaîne de montagne" de Lemoine, de Graciansky et Tricart, p 167 Fig 11.7 sur la faille listrique de Lugano) ou le "grain de café" Bignasco Peccia Fusio Cristallina Basodino San Carlo Sonierto Fontana ? Il y a 2 autres "grains de café" symétriques latéraux : Domodossola Antronapina Varzo Goado Zwischbergen et Vals Hinterrhein). L'arasement du Tessin selon "Le Cervin est-il africain ?" de Mathaler p 72-73, l'Arco da Greina http://www.archhunter.de/html/arcodagreina.html et le le "pli en fourreau" de Mattmark près de Zermatt, orienté nord-ouest,décrit par Mattauer p176-178 de "Monts et merveilles" sont-ils liés à cet impact ?], entraînant une symétrie (légèrement biaisée vers le nord-est) Rhône-Rhin [cannelures (avec queues en zig-zags) et karst du Churfirsten ("La France par dessus les toits" p164-165-166 http://images.google.fr/images?q=Churfirsten&ndsp=18&svnum=10&hl=fr&lr=lang_tr&start=0&sa=N http://www.flylogicsoftware.com/site/de/products/CHPRO/Gal2/900_CH%20PRO%20Churfirsten.jpg http://groups.msn.com/PicturesofclimbingbikingskiingintheAlpts/saentisnaafkopf.msnw?action=ShowPhoto&PhotoID=132 http://www.ville-ge.ch/musinfo/mhng/image1/lom07-l.jpg ) sont dans l'axe de l'onde de choc, comme les Aravis pour le bassin de Megève http://www.lavaurs.com/fr/spot/0098/20 (voir site de Maurice Gidon pour le Devoluy http://www.geol-alp.com/devoluy/0_generalites_devoluy/3_morpho_devoluy/paysages_glac.html ) : on voit ces cannelures des Aravis et du Churfirsten sur l'extraordinaire photo satellite en couleur des Alpes dans le "Grand atlas géographique et encyclopédique du monde" des éditions Atlas à la bibliothèque de la Part-Dieu à Lyon], Alpes Bernoises-Alpes de Glaris, lac de Neuchâtel-Lac de Constance, plateau suisse, lacs et vallées du piémont [ L'article de Danilo Rigassi "Un astroblème en Suisse centrale", Bulletin de la Société Vaudoise de Sciences Naturelles 1986, présente une myriade d'observations géographiques (en particulier les cours d'eau mais aussi les anomalies de Bouguer, gravimétriques...) et géophysiques explicables seulement par la présence d’un astroblème datant du Tertiaire, peut-être contemporain de l'impact du Ries en Allemagne du sud… Le centre de cet astroblème présumé se situe à 4-5 km au N/NNE de Sursee… (source Dr Nicolas Meisser Curator Mineralogy and petrography Geological Museum University Lausanne). Il s'agit d'un autre impact qui oriente la zone NO de Luzern ], Alpes du Valais-Alpes des Grisons, Val d'Aoste-Lac de Côme (avec un col à 1617 mètres vers l'Inn), arc de la Maurienne-arc de la Valteline, le Sillon Alpin, les Préalpes françaises et la virgation du Dévoluy et du Pelvoux [le livret de la carte géologique au 250 000e GAP, de 1979, mentionne p14 : "le bloc Pelvoux aurait subi depuis le permien une rotation anti-horaire de 30°" ; la carte en relief IGN au 100 000e Ecrins-Queyras présente-t-elle le Pelvoux comme sculpté par une onde de choc venue du nord-ouest, avec vallée de La Bérarde, Val Jouffrey, Champoléon, et l'est de la carte comme sculpté par une onde de choc venue du nord-est (impact(s) Plaine du Pô ?) bien marquée par l'éventail de Vars, l'écusson du Chenaillet, le secteur d'ophiolites allongé du Viso, ces derniers bien visibles sur la carte géologique de la France du BRGM au millionième (« Le Cervin est-il africain ? » de Martheler p 31 : l’écaillage des ophioloites alpines dans un prisme d’accrétion est-il lié à un impact ?) les formes en grains de café seraient-elles alors des volutes ?], le biseau de la zone d'Ivrea, la virgation de Dora Meira, la déchirure de la remontée du Moho, l'écrasement du linéament sur l'Argentera, les extrusions de part et d'autre de l'Argentera ? l'onde de choc extrudant le Chablais et l'Oberland bernois de part et d'autre du Rhône ? désolidarisant le Jura de son socle ? Les mouvements analogues étant bloqués au nord-est car...

Y a-t-il un impact de 50 km entre Bolzano et Vitipeno, plaçant le Brenner à 1371 mètres et le col de Dobbiaco à 1209 mètres, ouvrant le faisceau de la Drave et de la Save, impactant les Alpes Carniques et l'arrondi des Préalpes de Bavière au nord d'Innsbruck, impactant le lac de Garde ? Y a-t-il un impact sur le Frioul, en cercle Udine-Pordenone, ou en coffre sud-ouest/nord-est ou en croissant nord-est/sud-est, alignant les Dolomites et les Alpes Vénitiennes, creusant les lagunes bordant à l'est la Plaine du Pô, sculptant l'Istrie et les arcs des Iles Dalmates, via Trieste et Rijeka ? Quid de la forme des Hohe Tauern par rapport à la forme du rentrant Padova, Vincenza, Udine, Monfalcone ? Quid de la symétrie d'axe nord-sud (triangle de Carinthie, nord du Frioul) ?

Ou bien y a-t-il un énorme impact, avec l'arrondi (très visible sur les photos satellites) : Inn, Innsbruck, Brenner, Adige ? avec les Alpes Orientales comme queue d'impact, sur l'axe Salzach et Enns, Sulza et Mürz, jusqu'à Vienne et au lac de Neusiedl ? avec l'éventail Gail, Drave, Save ? avec les déchirures des lacs de Côme et de Garde ? avec le symétrique des Alpes françaises du nord écrasé par l'Arlberg et l'arrondi de l'Allgäu ? avec, en Bavière, les arrondis du Danube, de l'Isar et de l'Inn ? les chevrons de la Salzach et de l'Enns ? Voir la fin de le dernière édition de l'ouvrage de Jacques DEBELMAS "Les grandes structures géologiques" sur l'extrusion des Alpes orientales depuis les Hohe Tauern... jusqu'aux Carpathes...

Quid de Köfels avec mégaglissement de terrain (photo sur http://www.kfunigraz.ac.at/geowww/exkursion/alpenex/naturgefahren.htm )et une série d'indicateurs multiples : roches transformées, émission exceptionnelle de radon, quartz choqué ["In der Köfeler Bergsturzmasse (2 km³!), durch die Ötztaler Ache die Maurachschlucht gegraben hat, wurden geschockte Quarze und Feldspäte gefunden (R.SURENIAN, 1989), die bisher ausschließlich in Zusammenhang mit dem Einschlag von Meteoriten oder Kometen gefunden wurden (bimssteinähnliche Gesteine und Gläser werden in der Bergsturzmasse als Reibungsschmelzen des Bergsturzes gedeutet, ein ähnlicher Fall liegt im Langtang Himal in Nepal vor, dort wird diese Reibungsschmelze Friktionit genannt, H.HEUBERGER, J.T.WEIDINGER, 1984, 1985)."] . Voir des minéraux de Köfels sur http://www.jugendheim-gersbach.de/Naturglas-Gesteinsglas-Bimsstein.html http://www.google.com/search?hl=en&ie=UTF-8&q=K%C3%B6fels+meteor+&btnG=Google+Search

Y a-t-il analogie avec Wetumpka et son double arrondi ? http://www.unb.ca/passc/ImpactDatabase/images/wetumpka.htm

Ou y a-t-il un axe de symétrie et d'impact, allant d'Ortise/St Ulrich à Obergurgel (Geislacher Kogel Hohe Geige Wilgrat étant l'équivalent du Mt Falcon dans l'Arvan ? l'arrondi de Bolzano étant l'équivalent du Mt Charvin en Arvan ?) Namios et Tannheim... avec une queue jusqu'à Tarvisio ? expliquant mieux les chevrons de la Salzach et de l'Enns ?

"Annals of the former world" de John McPhee page 189 : "... This dolomite is clean enough to produce beautiful marble if heated and recrystallized... if it had got up to five hundred degrees it would have turn to marble, like the Dolomites, in Italy. There is not a lot of dolomites in the Dolomites. Most of the rock there is marble..."
Quid de l'alignement des points clés des Dolomites sur un axe sud partant de Bolzano : massifs de Latemar et du Catinaccio avec les torri del Vaiolet, de part et d'autre du col de Costalunga, le Sasso Lungo et le Gruppo di Sella, Cortina avec les Tofane et le Sorapis, la Marmolada ?
(voir la symétrie du butterfly wing pattern au 1er plan du 1er lien)
http://www.baseitalia.com/Loghi%20e%20foto/SciliarOK.jpg
http://www.dgbandion.com/frmPhoto.aspx?lang=IT&ID=454&var=1
Extrusions en forme de gouge ?
http://www.tcd.ie/Clubs/Climbing/images/Junk/Alpine/rosengarten.jpg
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/dolomiten_06353.html
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/rosengarten.berge.dsc07511.html
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/bozen.dsc08087.html
Des méga-extrusion aux erdpyramiden ?
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/dsc07879.html
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/dsc07983.html
http://www.baseitalia.com/Loghi%20e%20foto/SellaOK.jpg
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/berge.dsc00109.html
http://www.savoy-truffle.de/zippo/bozen/source/alpen.dsc08015.html
http://www.ferratetours.com/pictures/faq/faq5.jpg
http://www.amy.hi-ho.ne.jp/k_akiyama/Alps/dolomiti/gardena/sassolungo.jpg
Y a-t-il analogie de formes Aiguilles d'Arves et Tre Cime di Lavaredo ?
http://twojepc.pl/html/fotka_z_wakacji/dolo2.jpg
Cannelures ou couches à la verticale ?
http://www.alain-collet.com/Alpes/Dolomites/Photo_big/Dolom29.jpg

Y a-t-il analogie entre Dolomites et tepuis du Venezuela ? La Gran Sabana est-elle un badland équatorial d'impact ?
http://venezuela.hotel-travel-america.com/galleries/61/01.htm
http://images.google.fr/images?svnum=10&hl=fr&lr=&q=autana+&btnG=Rechercher
http://www.boavista.rr.gov.br/imagens/Monte%20Roraima.jpg
http://www.pbs.org/wnet/nature/lostworld/photoessay7.html
http://www.terebess.hu/kert/roraima.html
http://www.emendo.org.ve/Roraima/Imagenes/kukena2.jpg
http://www.canyonsworldwide.org/tepui/index.html
http://www.cyberseek.com/nabs/gallery-Venezuela-Kekenan.htm
http://www.ecotour.nl/Reizen/Expeditie%20Pico%20da%20Neblina/neb4.jpg
Les tepuis : un "butterfly wing pattern" ?
http://www.pbs.org/wnet/nature/lostworld/eco_explorer2.html#3
La moitié gauche de la photo est-elle un "butterfly wing pattern" en relief avec sa queue en milieu de photo ?
http://www.pbs.org/wnet/nature/lostworld/photoessay3.html
Des hoodoos en sommet de "tepui" à Zion ? http://www.nrmbc.org/Trips/Utah2005/Photos/1ZionObsPoint/PICT3116.jpg

Le point 10, de la planche XIII "De l'océan à la chaîne de montagne. Tectonique des plaques dans les Alpes", marque-t-il un décrochement de la plaque apulienne sans impact ? la p125 mentionne des chevauchements déversés vers le sud sans métamorphisme et la p126 parle du Frioul comme "un peu le symétrique de la plate-forme Causses". Le Frioul est-il une déchirure en coffre, une cupule façon Sault ou Moustiers Sainte Marie ?
http://www.peakware.com/encyclopedia/ranges/maps/alps_e.htm

Page 159 du même ouvrage, les ophiolites du Chenaillet, d'Ybbsitz, du col des Jets, de la Jaunpass, d'Iberg, de Balagne (en Corse) sont-elles des jetting ?

La planche XIII "De l'océan à la chaîne de montagne. Tectonique des plaques dans les Alpes" opère-t-elle la synthèse : trois méga-impacts emboîtés définissent-ils les Alpes occidentales, centrales (et la Suisse) et orientales ? sont-ils révélés par trois "butterfly wing patterns" emboîtés sur la planche XIII avec les décrochements 16 (voir ce "butterfly wing pattern" sur la carte sur le site "Commentaire simplifié de la carte d'Annecy 1/250 000 ou en dernière page de la carte géologique 1/250 000 de Gap) et 12 (se recoupant en 2) et l'alignement 9-3-12 ?
http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/Infosciences/Terrain/Cartographie/Articles/comment-Annecy.html
http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/Infosciences/Geodynamique/Volcanisme/Articles/calco-alcalin-alps2.html
Y a-t-il analogie avec Alboran, analogie de forme d'impact et d'extension paradoxale : "Thus paradoxically, N-S extension is one of the most patent features of the Alboran orogen in a N-S plate convergence setting." ? http://www.virtualexplorer.com.au/2002R/Rosenbaum/SanchezGomez/sanchezgomez.pdf

Y a-t-il un arrondi Mt Blanc vallée du Rhône Léman Salève lac d'Annecy avec une queue sur Albertville se prolongeant par les Préalpes et induisant les crochets de la Tarentaise, de la Maurienne et du lac du Bourget... ? Le Sillon Alpin et les cluses alpines sont-ils liés à un ou des impacts à forte puissance balistique ? Le Jura et les Préalpes au sud de la Chartreuse offrent-ils de part et d'autre de celle-ci une symétrie analogue à celle des charriages de part et d'autre du Rhône de Martigny au Léman ?

"Histoire de la Terre" de Elmi et Babin p 207 4e édition : "... Priabonien : la nappe du Flysch à helminthoîdes se déplace. Elle vient d'une zone piémontaise PREALABLEMENT SOULEVEE [voir plus loin Lliboutry pour les Appenins venus également d'un "trou soulevé" ; voir aussi "De l'océan à la chaîne de montagne" de Lemoine, de Graciansky et Tricart, p 167 Fig 14.11 et la pointe de la Mandette Guides géologiques régionaux "Alpes du dauohiné" de Debelmas p 66-67]... Oligocène : c'est une période de tectonisation intense avec charriages vers l'ouest... cette phase de déversement vers l'ouest est IMMEDIATEMENT SUIVIE DE RENVERSEMENTS ET DE RETROCHARRIAGES EN SENS CONTRAIRE..." S'agit-il d'un scénario d'impacts ? Sur la carte géologique de France du BRGM la disposition des ophiolites ressemble à une giclure orientée. Sur la même carte et sur http://www.virtualexplorer.com.au/2003/13/2/html/Fig2a.jpg y a-t-il un "butterfly wing pattern" NNE SSO du Monferrato à Cairo Montennote ou un prolongement NO-SE d'un impact du golfe de Gêne et de son éventail d'ophiolites ?

Y a-t-il un énorme ovale sur l'ouest de la plaine du Pô ? Cet ovale est-il défini par les directions moyennes de compression de la Figure III.10 page 84 de "La déformation des continents" de Laurent JOLIVET ? http://prome.snu.ac.kr/~ohrora/gis/rs/Sect7/nicktutor_7-3.html

L'ouvrage "Visages des Alpes : structure et évolution géodynamique" de Agard et Lemoine (Commission de la carte géologique du monde) est une merveille de clarté. En page 5 et 9, les Hohe Tauern sont-ils une queue de l'énorme arrondi du Tyrol ? Les plutons granitiques post-tectoniques jalonnent-ils et orientent-ils les trois "butterfly wing patterns" précités ? En page 18, les rotations post-éocènes anti-horaires, de 40-50° à 120°, sont-elles liées à des impacts ? En page 19, le "butterfly wing pattern" ouest est bien visible en bleu, vert, rouge et jaune. En page 21, les plis est-ouest verts prolongent-ils un impact sur la plaine du Pô ? les plis provençaux un impact sur l'Esterel ou l'arrière de l'impact Etang de Berre-Bassin d'Aix se prolongeant au nord-est avec le plateau de Valensole ? les diapirs jalonnent-ils des impacts ? En page 28, le Chenaillet est-il un jetting ? En page 30, le fait que les massifs cristallins internes soient des paquets d'écailles qui n'ont pas suivi les mêmes chemins PT est-il lié à une tectonique d'impact ? En page 37, la symétrie des flyschs crétacés de part et d'autre de l'Argentera (lui-même en éventail) est-elle liée à un impact sur la plaine du Pô ? En page 42, la coésite concernée est-elle un indice d'impact ? Voir Chopin C. (1984): Coesite and pure pyrope in high-grade blueschists of the western Alps: a first record and some consequences. Contrib. Mineral. Petrol. 86, 107-118. "... While stishovite has never been found in any natural non-impact related rocks, there are rare findings of coesite within metamorphic rocks or in kimberlites. However, coesite within metamorphic rocks occurs as large single crystals within, or associated with, high-pressure minerals of metamorphic or volcanic origin, but never associated with quartz. On the other hand, impact-derived coesite occurs as fine-grained, colorless to brownish, polycrystalline aggregates of up to 200 micrometers in size, which are usually embedded in diaplectic quartz, or, rarely, in nearly isotropic shocked quartz. In addition to morphological differences, shock-produced coesite occurs in a disequilibrium assemblage of quartz-coesite-stishovite-glass..." http://www.univie.ac.at/geochemistry/impp.html "...There is a great need for refinements in thermal modelling, better constraints on the retrograde P-T path and better understanding of exhumation mechanisms..." http://www.google.com/search?hl=en&lr=&q=%22exhumation+of+ultra-high-pressure+rocks+in+the+Western+Alps%22&btnG=Search

Voir la carte du loess jusqu'aux îles dalmates et les paléosols rubéfiés avec magnétite sur
http://satori.geociencias.unam.mx/21-1/(4)Ferraro.pdf

Dans son article fondateur de Nature, "Circular structures of large scale and great age on the Earth's surface", vol 271 du 26/1/1978 p 345-349, John M.Saul mentionne une plus grande densité de structures circulaires dans les montagnes par rapport aux plaines. IL EN DEDUIT QUE CES FORMES POURRAIENT ETRE A L'ORIGINE DES MONTAGNES OU AVOIR ETE REACTIVEES PAR LES FORCES A L'ORIGINE DES MONTAGNES [tectonique des plaques, autres impacts].

La rotation du bloc Corse-Sardaigne (cf l'article de Mattauer dans Pour la Science 8/01 p76-78) est-elle due à un impact ["... Il y a 30 millions d'années... la mer a envahi les zones effondrées... Il y a 20 millions d'années, l'étirement s'est brusquement accéléré et a provoqué l'ouverture du petit océan méditerranéen, avec la rotation du continent corso-sarde..."] [cf Redondo "... matériel terrigène silicoclastique déposé dans le bassin sud-provencal (affleurements dans le synclinal du Beausset) au Crétacé Supérieur. Ce matériel provenait-il d’un massif très proche au Sud, poursuite du massif des Maures et du matériel toulonnais, aujourd’hui effondré en mer ?..."] ? Est-elle due (en analogie de formes avec l'impact Michigan-Hudson pour les lacs Erié et Ontario et avec l'impact Afghanistan pour le rif prolongeant l'aileron sud-est) à une déchirure frontale latérale liée à l'impact ouest de la Plaine du Pô ? http://www-geoazur.unice.fr/PERSO/bethoux/figures_HDR/fig_1_gde.jpg

"The Mediterranean region - a geological primer", de William Cavazza and Forese Carlo Wezel mentionne page 165 "... In spite of prolonged indentation along the Alpine front, the Neogene of the Mediterranean region is characteristically dominated by widespread extensional tectonism... Neogene mountain belts throughout the Mediterranean region are characterized by contemporaneous shortening in the frontal portion and extension in its rear portions..." http://www.episodes.org/backissues/263/01Cavazza.pdf

Louis Lliboutry « Géophysique et géologie » Masson 1998 pVI souligne les « limites de la théorie des plaques, qui… ne rend pas compte de la formation SOUDAINE de bassins en marge des continents… » p 326 « … jusqu’au crétacé une croûte continentale ininterrompue s’étendait de l’Apulie à l’Ibérie. C’était la patrie d’origine des nappes qui, plus tard, formeront les Apennins et la Kabylie… La rotation de l’Apulie et sa forme rectangulaire ont fait qu’un de ses coins « poinçonne » l’Eurasie, provoquant des charriages vers le nord dans les Alpes orientales… Contrairement à l’idée ancienne, aucun rapprochement entre plaque africaine et plaque européenne n’a été nécessaire, un coulissage senestre faisant tourner l’Apulie sur elle-même… la plupart de ces chaînes [Bétique, Pyrénées, Alpes, Carpathes, Balkans, Pontide, Caucase, Atlas, monts Péloritains de Sicile, Calabre et Apennins, Dinarides, Héllénides, Taurides] n’ont rien à voir les unes avec les autres… »

Louis Lliboutry pose les questions de fond p334-342 : « La géologie de la péninsule italienne, très bien connue, est surprenante pour un étudiant français. En effet il s’agit presque partout de NAPPES GRAVITAIRES, AYANT MIGRE VERS L’EST (VERS LE SUD EN SICILE), AU COURS D’EVENEMENTS QUI ONT PROGRESSE D’OUEST EN EST… IL FAUDRAIT DONC S’ATTENDRE A TROUVER UNE HAUTE CHAINE, PATRIE D’ORIGINE DES NAPPES, ENTRE LA PENINSULE ET LA CORSE-SARDAIGNE… PARTOUT ON TROUVE ACTUELLEMENT LE BASSIN TYRRHENIEN, QUI DESCEND JUSQU'A 3620 M SOUS LE NIVEAU DE LA MER… l’autochtone, si l’on entend par là le socle sur lequel s’étendent les nappes allochtones, n’est pas resté fixe par rapport à l’Apulie. Il a considérablement migré depuis l’ouest (de 800 km dans le cas de la Calabre), avant la formation récente du bassin Tyrrhénien. Ce déplacement est d’ampleur comparable à celui des terrains de Californie qualifiés d’allochtones (les « terranes ») mais il n’y a ni grande faille transformante ni dorsale pour l’expliquer… LA CAUSE PROFONDE, LA GEODYNAMIQUE DU PHENOMENE, EST TOUT AUSSI INCOMPREHENSIBLE QUE L’EFFONDREMENT ULTERIEUR DU BASSIN TYRRHENIEN. IL Y A BIEN UNE CERTAINE ANALOGIE AVEC L’APPARITION DES BASSINS INTRA-ARCS DU PACIFIQUE, MAIS LE DOMAINE… N’A PAS CONNU… DE SUBDUCTION… CES ENIGMES FONT QUE DANS CET OUVRAGE… IL CONVIENNE D’EXPOSER LES FAITS AVEC UN PEU PLUS DE DETAILS… Tout le long de l’Adriatique le socle de l’Apulie descend vers l’Ouest, sous les Appenins. Celui de la Sicile… descend vers le nord…La Sicile est toujours restée fixe par rapport à l’Afrique. Les nappes à vergence sud qui recouvrent sa partie nord ont leur prolongement en Tunisie… la Calabre (et son prolongement en Sicile, les monts Péloritains) a migré depuis 800 km à l’ouest. Elle faisait partie de la «cordillère Alpine» du Crétacé supérieur-Paléogène… Il y a bien en mer Tyrrhénienne de nombreuses lignes d’anomalies magnétiques provenant de dykes basaltiques, mais elles ont en général moins de 100 km de long et elles se groupent autour de TROIS AZIMUTS (E-W, N-S et NE-SW), PAS UN comme lorsque fonctionne une dorsale. Des magmas tholéitiques… ont exsudé du manteau… [avec ] une évolution du volcanisme, qui diffère totalement de celle observée dans les bassins intra-arcs classiques… la surface de Wadati-Benioff… est très irrégulière, CANNELEE… le simple rapprochement de l’Europe et de l’Afrique… a été tout à fait insuffisant pour créer une plaque plongeante de 600 km de long… »
http://www.geog.ucsb.edu/~jeff/wallpaper2/europe_oblq_view_aug14_2001_above_red_sea_6400km_altitude_seawifs_wall.jpg
http://tetide.geo.uniroma1.it/sciterra/sezioni/doglioni/Publ_download/AlpsVsApennines2004.pdf
http://www.gsajournals.org/gsaonline/?request=get-abstract&doi=10.1130%2F0091-7613(1990)018%3C0407:POEFIP%3E2.3.CO%3B2 http://gsa.confex.com/gsa/2002AM/finalprogram/abstract_38940.htm http://www.apat.gov.it/site/it-IT/APAT/FieldtripGuidebooks/Pre-Congress_Field_Trips/
http://geoazur.unice.fr/PERSO/bethoux/HDR_N_Bethoux.html

"Géologie et géodynamique de la France" de Dercourt présente p73 les "évaporites miocènes", un ou des météores géants peuvent-ils vaporiser une mer fermée ? Peut-on définir le nombre et les caractères des impacts à partir de l'étude des couches d'évaporites ? [http://www.mnhn.fr/mnhn/geo/messinien.html http://geoazur.unice.fr/SEM/lofi.html "PHENOMENE PRESQUE INSTANTANE" selon le site http://perso.club-internet.fr/c_comte/geologie/mediterranee.htm ], p115 : « … Le plateau continental est très large dans le golfe du Lion, et très étroit en bordure de la Provence et des Alpes méridionales. IL MANQUE PARFOIS TOTALEMENT… Le flanc-corso-sarde a une morphologie très voisine de celle connue au large de la Provence : la marge est très pentue et le plateau réduit ou absent… On notera la présence de volcans sous-marins [p 116 dans l’angle du golfe ligure et de part et d’autre du bassin algéro-provençal à l’ouest et à l’est dans le creux ouest séparant Sardaigne et Corse à proximité du graben et du volcanisme de Sardaigne]

Les pages 165-166 "The Messinian salinity crisis" du site "The Mediterranean region - a geological primer", de William Cavazza and Forese Carlo Wezel, décrivent-elles un scénario d'impact ? de courte durée ? avec flysch et diapirs ? Y a-t-il eu éjectas (jetting) avec entassement dans des fosses ? repli des couches sur elles-mêmes lors du retour vers le centre lors du passage du cratère transitoire au cratère définitif, ce qui expliquerait l'épaisseur des couches ? "... the Messinian was also a period of widespread albeit short-lived tectonic activity... at least from Sicily and the Italian peninsula to Corfù, Crete and Cyprus, with thrusting deposition of syntectonic coarse-grained sediments (including reworked evaporites) and development of widespread unconformity and disconformities... the onset of the Messinian salinity crisis is synchronous over the entire Mediterranean basin, dated at 5,96+-0,02 Ma... LGF... gypsum from the periphery was reworked, deposited in deeper water, and recrystallized... HF... the unit was deposited in deep depressions, fed also by clastic resedimentation and slumping... flysch-like, marly-arenaceous deposit (for example, in the Marche region), which indicates rapid filling of subsiding troughs... the salts have been affected by intense tectonic compression with diapiric folds..." http://www.episodes.org/backissues/263/01Cavazza.pdf
L'ouvrage "Les évaporites Matériaux singuliers, milieux extrêmes" de Jean-Marie ROUCHY et Marie-Madeleine BLANC-VALLERON présente en pages 150-169 l'épisode messinien : l'évaporation de la mer Méditerranée donne 25-40 mètres d'évaporites. Or, l'épaisseur des évaporites est de 1000-3000 mètres. Y a-t-il des "chevauchements duplex" comme mentionné en page 110 ? En page 106 déformation et augmentation de température "induisent un effet de lubrification"... Page 505 de GEODIVERSITAS 2002-24 (3) "L'évènement messinien : approches paléobiologiques et paléoécologiques" : "... Désormais, depuis quelques années, la perception que l'on a du "géant salifère messinien" est plus complexe et l'on s'attache notamment à séparer dans les interprétations le bassin méditerranéen central, qui contient la masse la plus colossale d'évaporites, et les bassins marginaux, dont les dépôts évaporitiques sont beaucoup plus modestes..."

Lliboutry "Géophysique et géologie" p340 : " On retrouve dans les autres bassins de Méditerranée occidentale certains des caractères du bassin Tyrrhénien. Le bassin de Valence, sur un manteau anormal et intrusion de magmas basaltiques Majorque, Ibiza et Formentera écailles à vergence, sous la mer d'Alboran un manteau anormal [« Introduction à la géologie » Boillot, Huchon, Lagabrielle p157 : la Kabylie était accolée aux Baléares ; "La dérive des continents La Tectonique des plaques", Pour la Science Belin préface de Claude Allègre, mentionne p92 une ceinture d'ophiolites autour de la mer d'Alboran].Tout autour se trouve l'arc de Gibraltar avec des nappes centrifuges, vers le côté externe, dans le Rif marocain et dans la cordillère Bétique. Là, comme entre Corse et Italie, on admet l'existence antérieure d'un micro-continent émergé, devenu fortement subsident au Pliocène, ce bloc Alboran aurait migré vers l'ouest de 140 km entre 35 et 10 Ma. Le bassin Ionien, entre Sicile et Péloponèse, n'est pas un bassin océanique avec subduction sous l'arc de Calabre, comme l'ont crû certains. Son fond est une croûte continentale amincie.

L'évolution récente de la Méditerranée nous montre des processus de formation d'arcs et de bassins intra-arcs, ce que l'on appelle parfois DES PROCESSUS CRICOGENIQUES (du grec krikos=anneau, crique), autres que ceux du Pacifique ouest. CEUX DE MEDITERRANEE SONT ETRANGERS A LA THEORIE DES PLAQUES, ET NE PEUVENT PAS S'EXPLIQUER NON PLUS PAR L'EXISTENCE D'UNE ASTHENOSPHERE CRUSTALE. la lithosphère n'a en moyenne que 30 km d'épaisseur sous le bassin Tyrrhénien, contre plus de 100 km sous les Alpes, le bassin du Pô, l'Adriatique ou la Calabre. Le déplacement de la Calabre est lié à l'ouverture du bassin de Valence et du bassin provençal. LA CROUTE AMINCIE DERRIERE ELLE A DU D'ABORD SE SOULEVER POUR ENSUITE S'EFFONDRER DONNANT NAISSANCE AU BASSIN TYRRHENIEN. EN EFFET LES NAPPES A VERGENCE CENTRIFUGE QUI ENTOURENT SONT INCONTESTABLEMENT GRAVITAIRES"
http://www.geomin.unibo.it/strutture/Pag_pers/DelliSanti/Papers/Pini_et_al_2004_FieldtripB13_IGC_Florence.pdf
http://atlas.geo.cornell.edu/people/calvert/jgr/figs/Figure1.htm
http://www.mantleplumes.org/images2/Italy2Fig4_1000.gif
http://www.geo.ntf.uni-lj.si/tverbovsek/sklepne/vodic_Italija_2007.pdf
http://rogov.zwz.ru/Kalin%20et%20al.,%201979_J_Tuscan_aptychi.pdf
http://www.mantleplumes.org/Italy.html
http://www.mantleplumes.org/Italy2.html
[Voir aussi "Les régions naturelles du globe" de Birot fig 66 p 222-223 avec les arrondis N-S de la Sardaigne symétriques de l'arrondi de Calabre, l'arrondi Sorrente Monte Sirino, les arrondis de la Toscane aux Marches.
Le volcanisme italien s'explique-t-il par des impacts ?]

« La déformation des continents » Jolivet p340 : « … Le rifting du bassin Liguro-provençal est contemporain de la formation des grands grabens de l'Europe occidentale à la fin de l'Oligocène et du Miocène. L'ouverture océanique et la rotation de l'ensemble Corso-Sarde SUIVENT LE RIFTING ET NE DURENT QU’UN LAPS DE TEMPS TRES COURT »

Y-a-t-il analogie entre le faïençage du plateau continental du Golfe du Lion p118 "Géologie et géodynamique de la France" Dercourt et celui de l'est de la Corse et de la Sardaigne p342 " "La déformation des continents" Jolivet ?

La carte p306 de « La déformation des continents de Jolivet » esquisse-t-elle les tracés d'impacts ? (au nord par exemple vers le volcanisme et le graben de Sardaigne ?)

Le bassin égéen correspond-t-il à un impact avec le double arc de la Crête et des Cyclades ? « Géodynamique » Jolivet, Nataf p157 : «La mer Egée est située à l'emplacement d’une chaîne de montagne que l'on retrouve aujourd’hui active en Grèce continentale (les Hellénides) et en Turquie (les Taurides). Les deux domaines adjacents sont encore en compression alors que l'extension domine en mer Egée depuis le début du Miocène (25 Ma) au moins »
"Volcans vus de l'espace" de François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon page 156 : "... le panneau de subduction atteint une profondeur d'au moins 670 km et s'étend jusqu'à la bordure nord de la mer Egée, la majeure partie de la subduction s'effectuant de manière asismique... Ce volcanisme diversifié... est caractéristique d'un contexte géodynamique particulier, mais pas d'une zone de subduction..."
"...une évolution à haute température qui a conduit à la fusion partielle dans les Cyclades pendant l'extension post-orogénique. Bien que le Menderes contienne un volume plus grand d'unités de socle on n'y observe pas de migmatites Oligo-Miocène en quantité significative contrairement aux Cyclades. Ceci suggère que la fusion partielle est bien la conséquence de l’extension post-orogénique dans les Cyclades..." http://bsgf.geoscienceworld.org/cgi/content/abstract/175/3/217
http://www.sediment.uni-goettingen.de/staff/dunkl/zips/kuhlemann-et-al-2004.pdf

"Kaiko, voyage aux extrêmités de la terre" de Xavier LE PICHON page 92 : "... Les myriades d'îles de la mer Egée étaient témoins de l'effondrement du continent égéen qu'avaient traversé les éléphants du miocène... Le Grèce semblait littéralement se désintégrer en s'écoulant vers la Méditerranée..."

L'arc hercynien Armorique-Galice ("Les grandes structures géologiques" Debelmas et Mascle p125) a -t-il aussi été rompu par un impact ? L'extrêmité de la Bretagne est déchiquetée. L'impact séparateur des continents a-t-il repoussé l'Espagne vers l'est le long de l'aulacogène ?

Le rentrant de la baie d'Antalya-Adalia ressemble au rentrant du Bas-Dauphiné très visible sur les cartes en relief et bordé par le croissant du Jura analogue au croissant de Cilicie et de Chypre. Le rentrant d'Oman, est-il lié à un impact analogue à la mer Egée et à la Calabre ?

Y a-t-il un énorme arrondi sur le coeur de la Turquie, centré sur le Tuz gölü (lac salé), marqué par les arrondis de côtes sud (doublé par Chypre) et nord, par la courbe Adalia, Isparta, Afgon-karahisar Kütahya, Adanazari, les arrondis de trois lignes de cours d'eau (avec des coudes analogues à ceux du nord des Alpes orientales) et une ligne de fuite des cours d'eau vers le nord-est [cette zone centrale et sa pointe vers l'est sont définies comme un seul ensemble central non sismique p 372 de "The solid Earth. An introduction to Global Geophysics" de C.M.R.Fowler], un front marqué par la Turquie égéenne avec interférence de l'éventail sud de la mer de Marmara ? voir de Graciansky sur le Taurus de Lycie et "The Mediterranean region - a geological primer", de William Cavazza and Forese Carlo Wezel sur Pontides et Taurides http://www.mta.gov.tr/english/dergi/dergi_pdf/71/3.pdf http://www.episodes.org/backissues/263/01Cavazza.pdf
http://www.metu.edu.tr/~mcgoncu/CV.htm

P.BIROT " Les régions naturelles du globe " 1970 Masson page 232 Fig 68 « Esquisse morphostructurale de l'Asie Mineure » : y a-t-il un « butterfly wing pattern » tectonique, lié à un impact, de type raie manta à tête arrondie, avec arc de flysch le long de la mer Noire, ophiolites à l'ouest et à l'est au sud du flysch, remplissage de marnes, calcaires lacustres et conglomérats, chevauchements au sud-est et au sud-ouest, grabens au sud-est, marnes gypsifères plissées à l'est et calcaires discordants au sud-est et au sud-ouest ? Le volcanisme du nord-est de la rive de la mer Egée, avec au sud-est une extrusion du socle, prolongée au nord-est par des ophiolites, est-il lié à un impact en mer Egée ? ou les ophiolites correspondent-elles au bras ouest d'un impact Anatolie ? Quid du coffre rectangulaire, d'axe nord-ouest/sud-est, avec ophiolites et flysch néogène, ceinturé de chevauchements, au nord-est de la baie d'Antalya ? Y a-t-il un second impact en forme de raie manta à tête arrondie, sur la moitié est du premier impact Anatolie, d'axe légèrement nord-ouest/sud-est, avec du volcanisme au sud, une zone centrale avec des ophiolites et des intrusions granitiques ?

« La déformation des continents » Jolivet p343 : « En fait l'extension tyrrhénienne correspond à l'écroulement de la chaîne des Appenins au fur et à mesure de sa formation » Il y a analogie entre Corse alpine [voir aussi "Géologie et géodynamique de la France" de Dercourt p99] et mer Egée. « La croûte épaisse formée au front des Appenins s'écroule en arrière à courte distance. Nous retrouverons cette géométrie en Méditerranée orientaleCOMME DANS LE CAS DE L'OUEST PACIFIQUE ON NE COMPREND PAS LE MOTEUR DE CETTE EXTENSION ARRIERE-ARC remontée rapide d'unités profondes dans la zone frontale par addition d'unités légères en dessous selon une géométrie de prismes d'accrétion. ON RETROUVE CE TYPE D'EVOLUTION DANS LES ALPES DANS LE MASSIF DE DORA MAIRALE CHEMIN P-T EST-IL CELUI D'UN IMPACT DE METEORE A FORTE PUISSANCE BALISTIQUE ?

Y a-t-il analogie avec Nastapoka ? http://www.astrosurf.com/macombes/fig11-10me.htm "Les impacts météoritiques" de Jehan Rondot p148 : "Une étude des anomalies gravimétriques de cette région... révèle le prolongement vers le sud-ouest de la ceinture du cap Smith. La présence de cette ancienne chaîne de montagne... expliquerait LA DISPARITION DE LA PARTIE OUEST DE LA STRUCTURE ANTERIEUREMENT CIRCULAIRE... LES NAPPES DE CHEVAUCHEMENT ONT PROGRESSE DANS LA DEPRESSION DU CRATERE... UN IMPACT DE CETTE TAILLE AFFECTE NON SEULEMENT LA CROUTE TERRESTRE MAIS AUSSI, A PARTIR DE 40 KM DE PROFONDEUR, UNE PARTIE DU MANTEAU PLUS DENSE..." voir impact de 500 km sur http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2790

Dans "Formation of arcuate orogenic belts in the western Mediterranean region", Gideon Rosenbaum et Gordon S.Lister mentionnent "... rollback in a direction oblique or orthogonal to the direction of convergence... episodic tearing of the slab... formation of several slab segments... 180° arcs and radiuses of ~200 km..." http://www.earth.uq.edu.au/rosenbaum/Rosenbaum_GSA_2004.pdf
En référence à la page 13 du dossier Pour la Science d'avril/juin 2006, "Les éléments en furie", à plus de 100 km de diamètre d'un cratère d'impact, la boule de feu > 3000° paraît devoir vaporiser la Méditerranée.

"Géodynamique méditerranéenne" de Laurent JOLIVET, Jean-Pierre BRUN, Bertrand MEYER, Gaëlle PROUTEAU, Jean-Marie ROUCHY, et Bruno SCAILLET de février 2008, présente une synthèse exceptionnelle des réflexions en cours sur la Méditerranée, un enchantement total pour amoureux de la géologie, avec :
- page 33, les canaux de subduction sont-ils des cratères d'impacts ?
- page 35, des dates d'ouverture de 33 à 25 millions d'années pour les bassins méditerranéens et pannonien. Y a-t-il des catena à 30, 28 et 25 Ma ? Y a-t-il un lien avec le cycle d'impacts tous les 30 millions d'années ?
- page 41 : "...le système passant vers 30 Ma d'un régime de subduction de type Chili à un régime de type Mariannes..."
- page 169 la figure 6.2 présente-t-elle le graben annulaire périphérique d'impact d'un impact mer d'Alboran ?
- pages 76 et 78 les figures 3.5 et 3.7 présentent-elles le bassin de Marsili comme un impact arrondi ?
- pages 134 figure 4.16 et 30+31 figures 1.18 et 1.19, page 157, les îles toscanes (Elbe, Monte Cristo...) et les îles au coeur des Cyclades (Paros, "... le dôme à noyau migmatique de Naxos et...[les]... plutons granitiques syncinématiques de Tinos, Mykonos...") sont-elles des remontées magmatiques de coeur d'impact ? Sur la superbe carte en couleur de la mer Egée en page 4 de l'annexe, y a-t-il un axe de symétrie depuis le E final de RIDE MEDITERRANEENNE, en passant au creux nord de l'ouest de la Crête, sur l'arrondi situé au nord/nord-est, à Paros et Tinos, jusqu'au front des Dardanelles ?

Voir aussi la superbe carte page 651 de http://www.earth-prints.org/bitstream/2122/1532/1/04%20babbucci.pdf : la zone faïencée à l'est de la Corse et de la Sardaigne est-elle un planar shatter cone partant des îles de la Toscane vers le sud/sud-est, comme le Great Basin/Basin and Range ?
QUID D'UNE EXPLICATION GLOBALE DE LA MEDITERRANEE PAR DES IMPACTS DE METEORES A FORTE PUISSANCE BALISTIQUE ? LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE EST-ELLE DEFINIE PAR AU MOINS DIX IMPACTS (Alboran, Valencia Trough, bassin Algéro-Provençal, golfe de Gênes, sud-ouest Corse et nord-ouest Sardaigne, Corse Toscane et/ou est Sardaigne, Vavilov, Marsili, plus un "Golfe du Lion" et/ou au large du Roussillon), COMME LES ALPES (Roumanie-Slovaquie-Hongrie... Ventoux-Valréas, Berre-Aix, Verdon, Durance Bléone Montagne de la Blanche, Cavour, Cuneo et/ou ouest de la plaine du Pô à l'origine de l'éventail des Alpes françaises et du Sillon Alpin, lacs italiens-Tessin, arrondi de Bolzano, arrondi du Tyrol, golfe de Gênes... plus le ou les impacts au large de la Provence) ?
Page 338 de "Géophysique et géologie" de Lliboutry, la figure B est-elle une figure d'impact NO/SE... explicative du talon de la botte ? Voir la superbe carte de la figure 2 du site http://pgs.com/upload/29358/Offshore_Tunisia_Fin.pdf

http://www.episodes.org/backissues/263/01Cavazza.pdf

En référence au colloque d'Aix en Provence "OUVERTURE DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE ET EPISODE MESSINIEN: IMPLICATIONS POUR LA TECTONIQUE DU SUD DE LA FRANCE" de Le Pichon, les 18-19 mai 2005, http://www.cdf.u-3mrs.fr/~lepichon/cours2005.html ne faut-il pas entrer dans le scénario la dimension verticale d'impacts de météore à forte puissance balistique ? La carte Krijgsman et Garcès 2005 est-elle une carte d'impacts ? La carte Blanc 2002, avec la ride dans et au droit de Gibraltar et d'Alboran, est-elle à relier à la structure effusive avec trident de plaines abyssales située à l'ouest de Gibraltar http://www.ulg.ac.be/urap/cours/oceano/Oceano-2c.pdf ? La carte Chamot-Rooke et al 2003 ne montre-t-elle pas un impact ouest Turquie Rhodes Crête est Péloponèse nord Eubée ? Les formes F d’Angelier et al 1978 ne sont-elles pas analogues à Checkboard mesa de Zion ? Sur la carte bathymétrique BRGM « Marges occidentales et orientales de la Corse » n’y a-t-il pas un impact Golfe de Gênes et un impact nord sud (du type gorges du Verdon canyon de l’Artuby Plans de Provence) dessiné par les îles (Elbe, Monte-Christo) la ride Pianosa et les rides // au sud de l'impact ? cet impact expliquerait-il une première séparation de la Calabre suivie par des impacts Vavilov Marsili ? y a-t-il un autre impact p 234 du Geological Atlas of Alpine Europe and Adjoining Alpines Areas de Lemoine, avec l'arrondi volcanique à cheval sur la croûte océanique (avec anomalie gravimétrique p 235), au niveau des 2/3 nord de la Sardaigne et à l'est de celle-ci ? Le canyon du Rhône, le Lauragais (et la Montagne Noire) et la Garonne peuvent-ils être des déchirures d'impact (cf la carte du graben du golfe du Lion d'après Lofi et al 2005) ?

Google Maps BETA présente-t-il 8 impacts en mer Thyrénienne ?
http://maps.google.com/maps?ll=38.803711,11.953125&spn=7.702515,10.729248&t=k&hl=en

Quid de la symétrie des rotations horaires et antihoraires sur la carte Krigsman et Garcès 2004 ? http://www.cdf.u-3mrs.fr/fichiers/affiche-mai2005.pdf

La mer d'Alboran : un impact de météore ?
http://www.springerlink.com/index/T48053K1076927H1.pdf
http://clusty.com/search?input-form=clusty-simple&v%3Asources=webplus&query=olitostromes+diapirs+Alboran+mud+volcano
http://cuba.ija.csic.es/~danielgc/georegions/Guadalquivir/Alboran_satellite.jpg
http://www.icm.csic.es/geo/gma/marsibal/
http://www.almeriware.net/almediam/images/Fotografia/Alboran/Alboran_013.htm
http://www.revistanaval.com/infanteriademarina/wpe1.jpg
http://www.mapya.es/Pesca/img/vizconde_web/alboran_isla.jpg
http://www.eurocbc.org/Bathymetric%20map%20of%20the%20Alboran%20Sea.jpg
http://atlas.geo.cornell.edu/people/calvert/Alboran_Summary.html
http://www-odp.tamu.edu/publications/161_SR/chap_43/c43_f1.htm
http://www.icm.csic.es/geo/gma/TesisFPerez/
http://www.ugr.es/~jsoto/Welcome.html
http://www.ugr.es/~jsoto/J-Petrol40.htm
http://www.virtualexplorer.com.au/2002/8/sanchezgomez/paper.html
http://www.geol.lsu.edu/Faculty/Juan/Abstracts/Abstract_MarGeol.html
http://www.geomar.de/projekte/vulkosa/wochenberichte.html
http://element.ess.ucla.edu/publications/2002_Alboran/2002_Alboran.htm
http://earth.usc.edu/~jplatt/Platt%20et%20al%20Tect03.pdf

Mail du 13/6/05 :
...,
Can Alboran sea be a meteor impact crater ? You aren't the first one to ask that question! Personally I think not: the geology is consistent with an origin as a Mediterranean back-arc basin similar to the Tyrrhenian Sea, the Pannonian Basin, or the Aegean Sea. All of these have a roughly circular shape with arcuate thrust belts on one side: so if the Alboran Sea is an impact basin, why not the others? The Scotia arc/ Scotia sea, the Antilles arc/Caribbean Sea, the Marianas arc/Philippine sea, and many others, have a very similar geometry. So these could be impact basins too (I think GD Price and N Price suggested this for the Scotia Sea already). It makes for a lot of impact basins,
all coincidently lying exactly on plate boundaries!
If you want the Alboran Sea to be an impact basin, then it has to have formed at about 20 Ma (the age of the oldest sediments in the basin)
[peut-il s'agir d'un jetting retombé dans le cratère ou de rétrocharriages ? d'un repli du cratère sur lui-même ?]. The thrust belt around it is mainly younger than this, from about 20 Ma to 6 Ma, which presents a problem. The magmatism in the basin is also mainly younger (mainly 15 - 6 Ma).
Arguments ***for*** an impact origin include:
1) the olistostromes that form the oldest part of the basin fill, and also extend on land - age around 18 -20 Ma.
2) the "lithoclastic gneiss" that underlies the Ronda peridotite. This is a sheet of schist breccia with a melt matrix - now mainly crystallized as cordierite-bearing granite - which lies underneath the mantle rocks of the Ronda peridotite. Age is around 20 Ma. Could this be an impact melt sheet?
Good luck!
John Platt.
Si le flysch est un marqueur d'impact, Alboran est un impact ( voir figure 6 de "Formation of arcuate orogenic belts in the western Mediterranean region" de Gideon Rosenbaum et Gordon S.Lister http://www.earth.uq.edu.au/rosenbaum/Rosenbaum_GSA_2004.pdf ).
Les arrondis de l'ouest Pacifique définissent-ils la densité des impacts sur Terre ou sont-ils des formes d'extrusion latérales d'impacts "mer de Beaufort"+"rentrant sud de l'Alaska" combinés (pour extruder vers l'ouest les extrêmités de l"Alaska et de la Sibérie, comme d'un tube de dentifrice : cf la forme des plaines abyssales et http://www.jogmec.go.jp/mric_web/MMAJ_FORUM/LanceMiller/LanceMiller/LMslide2.html avec minerais http://www.jogmec.go.jp/mric_web/MMAJ_FORUM/LanceMiller/LanceMiller/LMslide3.html ) et/ou Sibérie et/ou "plaque Philippines" ? Quid du verre de Darwin et du champ de tectites australo-asiatique http://www.biodeug.com/cours/planeto1.php ? Pourquoi pas un modelage des zones de subduction, particulièrement fragiles, par des impacts, expliquant les arrondis et se combinant au poids pour expliquer la pente des slabs (cf Mariannes et "lost Inca Plateau") ? Subduction ET impact [page 69-70 de "Volcans vus de l'espace" de François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon, le saut vers le sud-ouest, de l'ancienne zone de subduction des Monts Koryak au sud de l'extrêmité ouest de l'arc des Aléoutiennes, est-il lié à un impact ?] comme il y a extrusion ET érosion pour les hoodoos. Quid des relations avec coesite, lechatelierite, stishovite, barytine, fullerène, adakite, niobium, boninite (voir "La croûte océanique Pétrologie et dynamique endogènes" de Thierry JUTEAU et René MAURY pages 419-429) ? La répartition des impacts est inégale sur la Lune : s'agit-il d'une loi de Poisson ? d'une exposition à l'espace ? L'ouest Pacifique est jurassique. Antilles et Scotia paraissent des enfoncements ouest-est, comme l'Alaska SO-NE. L'Amérique du Sud (voir la forme jaune de l'ouest de l'Amazonie sur la carte géologique mondiale et le "butterfly wing pattern" d'axe tête Cerro de Paco La Oroya et queue confluent Amazone Madeira, avec Madre de Dios Ucayali et Marañon) est-elle un S d'impacts comme la Roumanie et l'Italie ? Le Chili est-il une forme Aravis Gibraltar Cap Corse Nouvelle-Calédonie ou Vallis marineris ou bourrelet équatorial de Japet ? La migration de la Calabre est-elle liée à un impact surbaissé comme les gorges du Verdon ?

Bien entendu, tout ceci n'était que le rapport d'étonnement d'un passionné de systémique et de tectonique des plaques... ou une conjecture de type Anschaulichkeit (voir pages 125, 135 et 385 de l'ouvrage "La conjecture de Poincaré" de George G.SZPIRO)... ou "une fausse bonne idée, comme l'exemple même de l'erreur induite par les apparences (la forme des côtes de l'Afrique et de l'Amérique du Sud)..." (Claude ALLEGRE "Un peu plus de science pour tout le monde tome 2 page 218)... ou un "storytelling" façon "The Springboard" de Stephen DENNING... ou une "salade de mots", à la façon du client de Milton H.ERICKSON (inspirateur de l'Ecole de Palo Alto) qui disait à ce dernier : "Un peu de non sens de temps en temps, ça fait du bien, Docteur"... ou un "essai en géopoésie" (cf "Kaiko, voyage aux extrêmités de la terre" de Xavier LE PICHON sur Harry HESS page 35).
Pour Claude ALLEGRE (Pour la Science 10/02 p72), Crafoord prize 1986 : "Sans idée nouvelle, sans hypothèse courageuse, sans intuition, il n'y a pas d'approche théorique." Wegener était météorologue ["Quand nous nous mêlons avec Vincent COURTILLOT de mettre en doute les modalités du réchauffement climatique global, nous sommes reçus par nos collègues météorologues comme des chiens dans un jeu de quilles !" (Claude ALLEGRE "Un peu plus de science pour tout le monde" tome 2 page 218)], il a amorcé la preuve de la dérive des continents : il a fallu 65 ans pour reconnaître le paradigme. Pour Claude ALLEGRE (Pour la Science 10/02 p70), "... en 78... la moitié des géologues français étaient farouchement antiplaquistes... Torquemada d'une inquisition conservatrice." Claude ALLEGRE note page 53 de "Un peu de science pour tout le monde" : "... Etre trop en avance sur son temps n'éveille que le scepticisme. Cela caractérise aussi la marche de la Science, hélas !..." Mattauer décrit p183 de "Monts et merveilles" le triomphe du fixisme avec Casteras : "les Pyrénées étaient devenues peu à peu sa chasse gardée." C'est grâce aux imaginaires, au plan complexe, aux idéaux, que les mathématiciens ont démontré le théorème de Fermat (Amir D.Aczel "L'énigme du théorème de Fermat"). Les articles fondateurs (cités en introduction) de Saul, Donofrio, Rigassi, Alt, etc... datent d'il y a 30, 25 et 20 ans...
Le point clé systémique, en loi de Pareto ou des 20/80, est que la Terre (pour la subduction, les terranes sont-ils des marqueurs d'impacts ?) a eu droit à autant d'impacts que la Lune. Selon "Météores et astéroïdes" de Hugh Whitworth présenté à 14h40 le 27/1/05 sur France 5, la Lune a reçu 300 000 impacts et la Terre 3 millions. En sachant que Jehan Rondot précise que les impacts sont 6 fois moins marqués sur la Terre que sur la Lune (on pourrait parler de "faint traces of impacts patterns" comme Neville Price parle de "faint traces of faults patterns" page X de la préface de "Major impacts and plate tectonics"). Andrew GLIKSON et Neville PRICE seront les MATTAUER et les LE PICHON des années 2000. Pour Claude ALLEGRE page 104 de "Ma vérité sur la planète" : " Rien ne remplacera jamais en science l'observation de la nature et sa mesure ! "La seule vérité en science est donnée par les observations", disait Henri Poincaré, pourtant lui-même théoricien. C'est aussi mon avis !" DEBELMAS 2004 à propos des Alpes : "... Les nouvelles idées qui vont apparaître obligeront certainement à aller revoir le terrain pour en trouver les conséquences de surface..." www.geol-alp.com/z_complements/Regards_Alpes_2004.html
Voir :
- "Impact tectonics" du programme "Response of the Earth System to Impact Processes" de l'European Science Foundation,
- le site du colloque de l'ESA ttp://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=39029
- la publication de la GSA "Impact tectonics III" http://www.gsajournals.org/perlserv/?request=get-specialpaper-toc&isbn=0-8137-2384-1

Claude ALLEGRE ne démontre-t-il pas le nouveau paradigme incluant l'impact des impacts, dans "Un peu plus de science pour tout le monde" tome 2 :
- page 348 : "... les gigantesques impacts de météorite [qui] ont fondu l'intérieur du globe et provoqué l'intumescence de grands massifs de composition basaltique - comme le "monstre" du Bushveld en Afrique du Sud, qui est un gigantesque massif de matériaux basaltiques, mais de texture granitique et qui produit la moitié de la consommation mondiale de platine..." http://gsa.confex.com/gsa/2006AM/finalprogram/abstract_113785.htm
http://www.futura-sciences.com/news-asteroides-massifs-ont-transforme-surface-terre_6888.php
- page 229 : "... Si l'Atlantique était en expansion et l'océan Indien aussi, pourquoi l'Afrique n'était-elle pas en compression ? l'Afrique est au contraire en écartement avec la grande suite de fractures des grands lacs..." (et Alboran, et les Alpes occidentales, et la mer Egée, et le Chugach-Prince William terrane...)
- page 235 : "Les bassins sédimentaires... un panache arrive sous un continent... cette explication contredit l'hypothèse que les plaques sont indéformables, autrement dit qu'il faudrait sans doute assouplir un peu la théorie..."
- page 243 : "... une convection animée par la surface comme celle de Marangoni..."
- pages 236-237 : ""ophiolites". Les plus célèbres d'entre elles sont celles de Chypre et d'Oman..."
- page 237 : "Les paléostructures continentales... En Chine du Nord, c'est le tremblement de terre de Tang shan (700 000 morts)..."
- page 241 : "... la fabrication du pétrole grâce à la chaleur qu'ils apportent..."
- page 243 : "... l'échec des tentatives des soit-disant modélisateurs à l'oeuvre depuis vingt ans..."

et l'estocade finale page 232 : "... Max Planck...: En science, on ne convainc personne aux nouvelles théories ; les anciens meurent, et les jeunes qui les remplacent les imposent."..."

En 64-65, dans un Institut de Géographie, un enseignant (qui notait sur critères politiques, les prochinois, après que j'ai eu la meilleure note à l'écrit en carte économique des USA de mémoire, m'annonçant d'avance que je serai coulé à l'oral [lors du voyage des meilleurs étudiants en géographie de France, où je les emmenais au Tabou avec les trois meilleures d'une autre Fac, nous avons tous assisté à une querelle sidérante, entre A.Meynier de Rennes et J.Bastié, qui venait de terminer en 1964 sa thèse sur "La croissance de la banlieue parisienne", sujet du voyage, en haut d'une tour de la Défense, pour savoir où se trouvait le nord !]) nous enseignait que Wegener c'était des craques. Alors qu'un élève de CM2 pouvait se rendre compte que les éléments de preuve de Wegener étaient mathématiques et qu'en 1962 Harry HESS avait élaboré le concept d'expansion océanique ! Torquemada et Lissenko ! [Cerise sur le gâteau, les prochinois m'ont inscrit sur leurs listes, pour faire bien à Pékin, et mon père m'a envoyé voir un officier alsacien de la DST, mon père qui savait bien que je m'étais imbibé toute mon enfance du "Grand Cirque" de Clostermann qui avait appelé son Tempest le Grand Charles, de Max Guedj, de Maridor, de Marin La Meslée, de Saint-Exupéry...] Les prochinois de l'année 65-66 d'un Institut de Géographie ont-ils de la repentance : communisme 100 millions de morts, communisme chinois 65 millions de morts, 1959-1961 20 à 43 millions de morts de faim ("Le livre noir du communisme" Stéphane COURTOIS Pocket pages 15 et 692) ?

France 5 28/7/05 18h "Planète terre : l'odyssée de l'origine" : la Terre a reçu 6 impacts d'astéroïde de 500 km. Un impact de ce type désolidarise la croûte du manteau et engendre un raz-de-marée de croûte. La lèvre de l'impact fait 7000 m de hauteur et le cratère a un diamètre de 4000 km. La chaleur est extrême 4000°-6000°, soit la température de la surface du Soleil. La roche entre en ébullition et émet des bulles. La chaleur est la plus destructrice : 100 milliards de mégatonnes de roches sont transformés en vapeur de roche à 300 m/s : 24 h après l'impact la Terre est recouverte de vapeur de roche pour une durée d'un an. L'océan entre en ébullition, l'eau baisse de 5 cm par minute. Il ne reste que le sel qui s'évapore aussi. Il ne subsiste plus une goutte d'eau sur la planète.

Les travaux de Neville Price, Andrew Glikson, David Alt, James W.Sears et Donald W.Hyndman, développentl'hypothèse "des météores sont le moteur de la tectonique des plaques". La carte p 275 d'"Elements de géologie" de Pomerol Lagabrielle et Renard est-elle aussi une carte d'impacts ? Sur le rapport entre météores, traps, extinctions et tectonique des plaques.
http://www.angelfire.com/wizard2/solidaires/meteor.html
http://www.mantleplumes.org/Impacts.html
http://www.mantleplumes.org/WebDocuments/JonesEPSL.pdf
http://gsa.confex.com/gsa/2003AM/finalprogram/abstract_58126.htm
http://www.lpi.usra.edu/meetings/impact2000/pdf/3044.pdf

L'article "Des éruptions volcaniques ravageuses" de Vincent Courtillot, Frédéric Fluteau et Anne-Lise Chenet pages 16 à 23 du dossier "Les éléments en furie" de Pour La Science d'avril/juin 2006, constitue-t-il un recensement complet de mega-impacts ? http://www.le.ac.uk/gl/ads/SiberianTraps/FBandME.html

James Lawrence POWELL, “Night Comes to the Cretaceous: Comets, Craters, Controversy, and the Last Days of the Dinosaurs”, à propos des traps du Deccan : “... a group of Indian geologists, led by N. Bhandari...sampled in the Anjar region of Gujurat State, where seven basalt flows are recognized, each separated from the next by intertrappean sedimentary layers several meters thick. The third intertrappean bed from the bottom, ITIII, contains bones and eggshells of dinosaurs.The Indian geologists used the argon-argon method to date the lava beds designated FIII and FIV, which lie above and below ITIII, at 65.5 ± 0.7 and 65.4 ± 0.7 million years, identical to the 65.0-million-year date for the K-T boundary. (This evidence also shows that dinosaurs were still alive up to the very end of the Cretaceous.)” Not only were dinosaurs not found in the first two intertrappean layers, which show that dinosaur fossilization is exceedingly rare in this locality, but they were found in the 3rd layer (along with dinosaur eggshells!), thus simultaneously proving that not only did the dinosaurs survived the first several episodes of volcanism, but they died right at the K-T boundary, and in such large numbers that either the decomposers and the scavengers (which were probably also killed in large numbers) could not finish their work before the sediments covered up the carcasses, or else the iridium rich dust that must have been thrown into the atmosphere in large quantities covered up the carcasses before all of them can decompose completely. BTW, the sediment found immediately above the dinosaurs at this locality is iridium rich while the volcanic basalt is atypically iridium poor, showing that the iridium comes from the meteorite and not the volcanic activity.

Jay MELOSH est opposé à cette hypothèse, mais quid du pouvoir de perforation des impacts à forte puissance balistique ? Walter ALVAREZ se questionne de son côté. Avec ses travaux de terrain, en Australie et en Afrique du Sud, Andrew GLIKSON sera probablement le MATTAUER des années 2010.
http://www.lpl.arizona.edu/~jmelosh/ImpactVolcanism.pdf
http://www.liebertonline.com/doi/abs/10.1089/153110703321632480
http://www.bbc.co.uk/science/horizon/2002/dayearthdied.shtml
http://www.lpi.usra.edu/meetings/lpsc2004/pdf/1875.pdf
http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/291/5508/1530
http://www.google.com/search?hl=en&q=Jones+%22Ontong+Java%22+impact+&btnG=Search

La limite crétacé-tertiaire (extinction des dinausaures) est-elle due à une catena : Chicxulub, Shiva Deccan-Seychelles, Islande (cf Neville Price "Major impacts and plate tectonics" page 114 sur le volcanisme Groenland Islande Feroe et nord Irlande Ecosse), Golfe de Guinée/fosse de la Bénoué (cf "Volcans vus de l'espace" de François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon page 29), Laramide Revolution (Wind Rivers, Uintas, Bighorns, Medicine Bows, Laramie Range : voir "Annals of the former worlds" de John McPhee pages 311-312 et "Volcans vus de l'espace" de François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon page 64), création du bassin arrière-arc Mer Noire/sud Caspienne ("Volcans vus de l'espace" de François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon page 150) ? "Les 1001 merveilles de la nature qu'il faut avoir vues dans sa vie" Flammarion 2005 page 50 : "... la chaîne de l'Alaska Mountain Range, longue de 966 kilomètres, dont la formation remonte à 65 millions d'années..." et page 940 :"... Les monts transantartiques s'étendent sur 4 828 kilomètres... montagnes... Nées... il y a environ 65 millions d'années..." Page 276 de "Major impacts and plate tectonics", Neville PRICE évoque une succession de 4 grands impacts de 67,68 Ma à 65,43 Ma : Amirante, Deccan, Chicxulub, Scotia. " ... The new paradigm is one of Earth history punctuated by asteroidal and cometary impacts... the evidence seems to indicate that even large impacts do not necessarily have global consequences. It has been argued however that if impacts occur in clusters or showers, their effects might be magnified... clusters in fact formed many millions of years apart. Any hypothesis of mass extinctions must take account of the newer precise ages..."
http://www.geotimes.org/jan04/feature_Chicxulubsidebars.html
http://nicholnl.wcp.muohio.edu/naturalsystems/MassExtinct5.html
http://www.spacedaily.com/news/deepimpact-04r.html
http://www.edge.ou.edu/news/SHIVACRATER10-2003.PDF
Extinction trias-jurassique http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=13679076
http://www.mineralogie.uni-wuerzburg.de/palbot/evolution/trjextinction.html
Page 249 de "La Terre Une planète singulière" de Roland TROMPETTE : "... En 2001, des fullerènes (grosses molécules d'hydrocarbures comportant entre 60 et 200 atomes de carbone) ont été identifiés dans les sédiments de la limite Permien-Trias, dans des coupes en Chine du Sud, du Sud-Ouest du Japon et du Nord de la Hongrie. Ces molécules à structure complexe piègent de petites quantités de gaz nobles dont l'hélium et l'argon. Les compositions isotopiques de ces gaz sont identiques à celles de leurs homologues rencontrés dans certaines météorites chondritiques, ce qui suggère une possible origine extraterrestre..."
http://en.wikipedia.org/wiki/Permian-Triassic_extinction_event
http://www.mineralogie.uni-wuerzburg.de/palbot/evolution/ptrextinction.html
http://astrobio.net/news/print.php?sid=969
http://www.geotimes.org/nov01/NNpermian_impact.html
www.abc.net.au/science/news/stories/2006/1671983.htm
http://www.yenra.net/australia-meteor-extinction/
http://www.bbc.co.uk/science/horizon/2002/dayearthdied.shtml
http://www.bbc.co.uk/science/horizon/2002/dayearthdiedtrans.shtml
http://atropos.as.arizona.edu/aiz/teaching/a204/dino/Earth94.3.1.42.txt
http://home.kc.rr.com/hightech/evolution/evolution104.html
http://www4.tpg.com.au/users/tps-seti/crater.html
http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=500&sid=6776573&cKey=1149337148000

Chaîne d'impacts il y a 35 millons d'années http://www.spacedaily.com/news/deepimpact-04p.html ? Il y a eu une pluie de comètes à l'oligocène "The Popigai crater in northern Russia (100 km diameter) has been dated at 35.7±0.2 Ma [4] and Chesapeake Bay (85 km diameter) in the eastern USA has been dated at 35.5±0.3 Ma..." En page 18 du dossier Pour la Science d'avril/juin 2006 "Les éléments en furie", les traps d'Ethiopie sont associés au milieu de l'Oligocène et à un évènement climatique. "La fin tragique des dinausaures" de Walter Alvarez (Pluriel) page 140 : "... il y a eu une accumulation d'impacts lors d'une période d'extinction accélérée mais pas catastrophique, vers la limite Eocène-Oligocène, il y a environ 34 millions d'années..." Les tectites d'Amérique du Nord datent de 35 Ma www.biodeug.com/cours/planeto1.php

Dans l'article "An improved tectonic model for the Eocene opening of Norwegian-Greenland Sea : use of modern magnetic data sur le site http://www.geodynamics.no/first_topic.htm et, sur le même site, dans l'article "Greenland-Norway separation : A geodynamic model for the North Atlantic", les auteurs Jon MOSAR et Trond H.TORSVIK évoquent la fin du permien et la fin du crétacé pour les phases successives de l'ouverture de l'Atlantique nord.

Pourquoi l'impact sur l'Antarctique, de même taille que Chicxulub mais en plusieurs morceaux, il y a 700 000 ans a-t-il fait peu de dégâts ? Est-ce que seules les mega catena ou les pluies de comètes peuvent mettre en cause la vie ? Si le Toba n'a laissé qu'une grosse poignée d'humains, la vie peut-elle repartir à grande vitesse ("Les 1001 merveilles de la nature qu'il faut avoir vues dans sa vie" Flammarion 2005 page 783 "Il y a environ 75 000 ans...L'éruption fut suivie d'une période hivernale de six ans... Des analyses d'ADN suggèrent que l'ensemble de la population humaine fut réduite à environ 10 000 individus vivants en groupes épars...")? Pourquoi le Toba a-t-il été si meurtrier ?
http://dsc.discovery.com/convergence/supervolcano/others/others_02.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Holocene_Impact_Working_Group

Cratère de 500 km en Antarctique http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2790

Combien d'impacts sur les photos satellite de la France (environ 200 sur l'ensemble de la photo ? voir en particulier les beaux arrondis Dive Vienne Clain, passant par Châtellerault et Chinon, avec le marqueur thermalisme de La Roche Pozay, et Garonne Douze, passant par Langon, Aiguillon, avec le marqueur thermalisme de Barbotan et Casteljaloux, plus l'arrondi Pays de Caux-Pays d'Auge [l'alios des Landes est-il lié à un impact ?], l'arrondi du Berry, l'arrondi ceinturant le Morvan et l'arrondi du sud de la Lorraine induisant le thermalisme, le "butterfly wing pattern" Ile-de-France plus côte Picarde avec les cours d'eau parallèles

, de l'Afrique du Sud, de la Tchéquie et de la Toscane (chacune un mega-impact pour les trois dernières, avec en plus d'énormes arrondis au coeur et au nord-est de la Tchéquie, un arrondi d'îles au large de la Toscane, un "butterfly wing pattern" ou "forme de raie manta version tortue" Bratislava Neusiedl Radkersburg Osijek Budapest [à Budapest même, 123 sources d'eaux chaudes thermales sourdent] centré sur le lac Balaton [thermalisme] et souligné par les cours d'eau parallèles au sud ou marqueurs de bordure), du Sinaï et de Jordanie ("butterfly wing pattern" du Sinaï, riche en minerais, et double "butterfly wing pattern" de Jordanie sud-est/nord-ouest et sud-ouest/nord-est, expliquant le Wadi Rum ?), d'Israël ("butterfly wing pattern" d'axe tête Mt Carmel/queue Mer morte), du Maroc ? Le sud de la Caspienne est-il un impact ?

Pages 10-11 de l'ouvrage "Le spectacle de la Terre 240 photos exceptionnelles prises par satellite" Hachette septembre 2006, y a-t-il un "butterfly wing pattern" dont la tête serait l'ovale de la Tchéquie, la queue la pointe ouest des Ardennes, la pointe de l'aileron sud l'extrêmité sud-ouest des Vosges et la pointe de l'aileron nord l'extrêmité ouest du Teutoburgerwald ?

Y a-t-il un énorme "butterfly wing pattern" dont la tête serait la Roumanie, les bras la Yougoslavie et la Bulgarie et la queue la Grèce ? Ou bien sur la base de la couverture de "Geology of the european countries" du CNFG, l'axe du "butterfly wing pattern" est-il sud-ouest/nord-est avec une éjection latérale arrière Alpes et une autre Grèce http://www.geology.bas.bg/32igc/images/BalcTect7.jpg , un ressaut arrière ex-Yougoslavie, l'onde de choc des Alpes ayant extrudé vers le sud en Méditerranée... Ou bien...
voir le superbe site http://www.astrosurf.com/lombry/impacts1.htm http://www.answers.com/topic/valhalla-crater
http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/gallery/?2003078-0319/France.A2003078.1050.1km.jpg http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/gallery/?2002282-1009/SouthAfrica.A2002282.0850.1km.jpg http://www.image-contrails.de
http://www.google.com/search?hl=en&q=shatter+cones+Paillou+Egypt&spell=1
http://ottawa.rasc.ca/astronomy/earth_craters/index.html
http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/gallery/?2003262-0919/Italy.A2003262.1005.1km.jpg http://prome.snu.ac.kr/~ohrora/gis/rs/Sect7/nicktutor_7-3.html
http://www.google.com/search?hl=en&q=Monte+Ferrato+magnetite+antigorite+quarzo+pirite+cromite&btnG=Google+Search
http://images.google.com/images?q=NASA+Sinai&hl=en&btnG=Search+Images
http://dannysdesktop.themesunlimited.com/Files/nasa/Israel_Jor_Leb_Syr.jpg
http://www.parstimes.com/MODIS/CaspianSea.A2002.jpg
Y a-t-il un "butterfly wing pattern" de type Spider (c'est-à-dire avec des éjectats très effilés dans toutes les directions) défini par le loess pour l'impact de l'ouest de la Hongrie centré sur le lac Balaton et l'arrière ouest d'un impact Roumanie centré sur le Bihor ? Le loess définit-il en creux des impacts ? L'interfluve Danube-Tisza est-il la queue d'un impact Slovaquie ? sur photo NASA les lignes de fuite paraissent partir de... Budapest !
Voir "Les régions naturelles du globe" de Birot fig 63 p 210 sur la structure du Bihor et le site "Overview on the geology of the Carpathians" : les Carpathes sont-elles un cratère d'impact d'axe ouest-nord-ouest/est-sud-est ,avec pour pic central le Bihor et l'arc Danube-Tisza à l'arrière, axe dont la symétrie a été détruite au sud par le "Moesian block" : "The actual twice-bended shape of the Carpathians is a result of mutual interaction during the Cretaceous and Miocène deformations... The western wandering of the Moesian Platform is connected with the opening of the Western Black Sea..." ? Un impact Mer Noire a-t-il embouti vers l'ouest un cratère d'impact Carpathes, dont le pic central était le Bihor et le graben arrière l'arc Danube-Tisza , induisant une dissymétrie sud de ce cratère ? Mais alors, quid des datations entre le loess et ces impacts ? http://morphoglaciaire.free.fr/site_source/Croquis/loess_europe_2.gif
http://www.physicalgeography.net/fundamentals/images/loess_deposits.gif
http://www.gesource.ac.uk/hazards/images/1239.html

Avec la Hongrie et l'ouest des USA (et peut-être la Chine avec son arrondi autour du Chan Toung, l'arrondi de Mandchourie, le rectangle du Hoang Ho et le butterfly wing pattern du loess, d'axe NW/SE avec des ailes WSW/ENE, l'arrondi central inondable, le Bassin Rouge, les forêts de pierre et de colonnes de terre), la Turquie paraît de loin le pays le plus intéressant en matière d'impacts
http://www.visithongrie.be/menu2.php?lg=fr&show=1&id=67&o=nazev&pk=
http://www.kvvm.hu/szakmai/karmentes/kiadvanyok/fav/fava/image02.htm
http://content.answers.com/main/content/wp/en/d/d3/Anatolia_composite_NASA.png
http://www.southwestern.edu/academic/classical.languages/turkey/73723054.JPG
http://dannysdesktop.themesunlimited.com/Files/nasa/TurkeyCyprus.jpg
http://www.mta.gov.tr/mta_web/2.000.asp
Voir l'arrondi et le parallèlisme des rivières en Turquie d'Europe sur :
http://www.mta.gov.tr/mta_web/dirifay1.asp
http://www.dop.ineti.pt/posat/www/Estreito%20Gibraltar.jpg

L'Espagne [y a-t-il 4 mega structures 1°) le sud-est défini par 2 impacts en mer, 2°) le Leon, 3°) le bassin de Madrid avec la Ciudad Encantada, 4°) le V aplati de la vallée de l'Ebre : voir figure 1 du site http://www.ucon.es/info/estratig/JIG/vol31/5diaz.pdf et figure 8 et 9 l'arrondi à l'ouest de Rubielos au sud du V aplati de conglomérats et de brèches sur http://tierra.rediris.es/publipapers/azuarameteor.pdf ] , la Provence [pour la France entière restent les questions : le Massif Central est-il un "butterfly wing pattern" (têtes au sud et queues au nord : la carte du graben du golfe du Lion d’après Lofi et al 2005 donne-t-elle la réponse ?) et y a-t-il un "butterfly wing pattern version méduse" Pays d'Othe Argonne collines d'Artois estuaire de la Seine centré sur Chateau-Thierry ? à l'origine de la meulière de Brie (y a-t-il aussi quelque chose du côté du marais de St Gond avec sa montagne de fer ou un air burst ?) et des cuestas du Bassin Parisien cf "Major impacts and plate tectonics" de Neville Price photos de page de garde et page 154 ?], l'Italie, la Suisse, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Hongrie, la Tchéquie ("Le système solaire" de Alessandra BRACCESI, Giovanni CAPRARA et Margherita HACK mentionne page 77 le Bassin de Prague comme le plus grand impact de la Terre), la Slovaquie, la Roumanie, la Grèce, la Bulgarie, l'ex-Yougoslavie, la Turquie, la Jordanie, l'Arabie Saoudite, l'Iran [voir "Les régions naturelles du globe" de Birot fig 52 p 169 sur l'amande avec le chiffre 5] et l'Afghanistan [ http://prome.snu.ac.kr/~ohrora/gis/rs/Sect7/nicktutor_7-3.html ] l'Afrique du Sud, le Zaïre, les Seychelles, la Corée, le Japon, les Philippines, les îles Fidji, l'Australie (avec sa forme symétrique en éventail et son mégarail au sud sur le plancher océanique)... sont-ils des "pays-astroblèmes" ? La Manche est-elle un astroblème ?

L'Australie est-elle un triple astroblème :
- à l'ouest un important arrondi nord-ouest dont l'éjection latérale sud-ouest est étudiée sur http://atlas.cc.itu.edu.tr/~natalin/Tectonics/S&NTurcicAnRew.pdf ,
- au centre un énorme arrondi nord-ouest/sud-est dont la queue est le secteur d'Adélaide dans l'axe et bordé à l'est des Mts Flinders,
- à l'est un énorme impact en fuseau dont les pointes nord-sud sont la péninsule d'York et la Tasmanie ?
http://geology.com/world/australia-satellite-image.shtml http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3b/Ausgeolbasic.jpg

Y a-t-il un impact sur le Vénézuela, en haut à gauche du D du DES du titre de la couverture du livre "LE DESSOUS DES CARTES" de Victor, Raisson et Tétart Ed arte Taillandier 2006 ?

Le bloc Jalisco, avec les rift Banderas, Tepic-Zacoalco et Colima, est-il un impact ? L'helium est-il un marqueur d'impact pour ce bloc ?

La carte des côtés ouest de Tethys "Tectonic map of the western Tethysides" de l'Université de Lausanne comporte-t-elle plus de 20 impacts :
- y a-t-il un impact sud-ouest/nord-est en forme de cornet de glace partant du sud du Mont Athos avec un arrondi vert clair nord-est du Petit Balkan au Bosphore ? avec un coffre vert nord-est de la Mer Egée au sud ?
- le Croissant Fertile est-il un impact SSE/NNO ? Page 145 de "La Terre Une planète singulière" de Roland TROMPETTE, la photo satellite 73 montre-t-elle un mega impact plaque arabique dont la tête serait le croissant fertile et dont les formes seraient symétriques jusqu'au milieu de la partie claire de la côte sud-est de la péninsule arabique ? http://www.searchanddiscovery.net/documents/zeigler/index.htm
- l'Iran est-il caractérisé par un impact E/O en V pointé vers l'ouest avec un butterfly wing pattern central vert clair N/S au milieu ?
- l'Afghanistan est-il un impact NE/SO dégageant, dans l'axe, au sud-ouest, les ophiolites d'Oman et les diapirs de la côte iranienne du Golfe Persique ?
http://www-sst.unil.ch/research/plate_tecto/present_day.htm

http://geoinfo.amu.edu.pl/wpk/geos/GEO_HOME_PAGE.html

Alain-Yves Huc décrit, dans le Pour la Science de mai 2003, le craquage naturel des matières organiques par la température en profondeur et la présence de couches de sel dans les gisements pétroliers symétriques de part et d'autre de l'Atlantique Sud (mais de moins en moins présentes si l'on s'éloigne du rivage). "... Le craquage est un phénomène cinétique, ce qui signifie que le temps joue un rôle essentiel..." Les impacts peuvent-ils accélérer le processus ? Voir "Impact tectonics" de C.KOEBERL et H.HENKEL pages 527-531.

Les champs pétrolifères de mer du Nord (Viking prolonge l'arrondi du Norfolk-Suffolk) , d'Ile-de-France («Les grandes structures géologiques» Debelmas et Mascle p82-83), de Parentis (trou de 7000 m en mer sur la carte géologique de la France au millionième du BRGM), du nord du Sahara («Les grandes structures géologiques» Debelmas et Mascle p85), du Golfe Persique, de la Caspienne, de Maïkop (en bordure de l'ovale mer d'Azov, Manytch Occidentale, Iegorlyk, Kouban), de la plaine de Sibérie occidentale et de part et d'autre du S de la Nouvelle-Zemble à l'Oural, du Kyzylkum, de Dzoungarie, de Ferghana, de Sukkar, du Bassin Rouge, de la mer du Japon, du golfe de Thaïlande, du détroit entre Australie et Tasmanie (Pour la Science "L'Ecorce terrestre" juin 1995 p110), du sud de la Grande Vallée de Californie (voir « Les grandes structures géologiques » Debelmas et Mascle p95), de l'Equateur, de Comodoro Rivadavia, de Neuquén et Mendoza, du Golfe du Mexique, de Maracaibo, du Golfe de Guinée,du Sinai, sont-ils, à ce titre, liés à des impacts ? le plateau océanique des Spratley le sera-t-il également ? Les impacts fabriquent-ils du schiste bitumineux : les schistes bitumineux de la rive sud du golfe finnois, de Russie d'Europe, d'Athabaska, sont-ils liés à des impacts ? Les bassins pétroliers (Second Bakou, Bakou, nord-est de la Caspienne, Ploesti, sud du trapp de Sibérie, mer d'Okhotsk...) sont-ils liés à la cupule définie par Neville Price dans "Major impacts and plate tectonics"? Le pétrole de l'Alaska est-il lié au bassin de Beaufort ? Quid du pétrole lié aux deux rentrants de l'Himalaya, au Plateau de Potwar et au Salt Range au Pakistan ? Pourquoi y a-t-il alignement central des gisements de pétrole et de gaz en Mer du Nord, de Statfjord à Gorm, exception faite de Viking qui relie Norfolk et Pays-Bas ("Europe du Nord, Europe médiane" Belin Reclus de Marchand et Riquet p33) ? Haltenbanken et Askeladd au large du nord de la Norvège sont-ils liés à des impacts ?

Voir la superbe carte, avec zoom, des gisements mondiaux de pétrole : recense-t-elle les grands impacts ? (voir aussi le djebel Druze, l'arrondi d'Oman et l'éventail centre-ouest d'Arabie Séoudite).
http://energy.er.usgs.gov/products/papers/World_oil/oil/
La confirmation est sidérante :
- énorme gouttière du sud-est de l'Arabie au croissant fertile.
- impact de Mandchourie centré sur Pin Kiang, arrondi passant par Kiamusze, Tsitsikar, Tungliao, Liaoyuan, Mou Tan Kiang, avec deux rivières arrondies à l'est ["Chine, Japon, Corée" Belin Reclus de Gentelle et Pelletier p206 : "pétrole de Daqing, le plus grand champ pétrolifère de Chine depuis 1959..."].
- impact de l'Ordos avec le Hoang Ho.
- arc nord-ouest de Bornéo prolongé en bassin pétrolier.
- impact à l'est de la Terre de Feu qui explique son arrondi (est-il centré sur les Falkland ?): pétrole de Terre de Feu, Rio Gallego, Santa Cruz.
- impact amazonien du nord-est du Pérou.
- impact entre l'estuaire de l'Amazone et le nordeste brésilien.
- énorme impact circulaire du sud du plateau du Colorado à triple anneau dessiné par la rivière San Juan et la végétation (Mts San Juan, Mts Sangre de Christo) [ce plateau est représenté comme un rond p63 de "Volcans vus de l'espace" de Girault, Bouysse et Rançon],avec du pétrole [comme Big Horn, le nord des Mts Davis sur le Pecos, le fer à cheval centré sur Fort Smith].
- énorme arc allant de la pointe de la Somalie à l'Harar, au rift éthiopien et à Nairobi [bien visible p39 de "Comprendre et enseigner la planète terre" de Caron, Gauthier, Schaaf, Ulysse et Wozniak ainsi que p130-131 de "Volcans vus de l'espace" de Girault, Bouysse et Rançon]. Y a-t-il un lien avec la dorsale de Carlsberg ? avec l'arc des Comores ? avec le Bassin Somalien ? avec l'arc des Amirantes ?
- croissant du Bahr el Ghazal.
- U massif Koufra-Tibesti-Ennedi.
- croissant côtier du sud Mauritanie et du Sénégal.
- sud Mozambique, avec l'arrondi de la région Gaza au sud du fleuve Sabi.
- Thrace turque et mer de Marmara.
Sur le point chaud de Tasmanie voir aussi :
http://www.es.mq.edu.au/GEMOC/annrep2000/Reshighlights00.htm

Pourquoi y a-t-il du charbon dans la "Raton Formation" au-dessus de la limite crétacé-tertiaire page 204 de "Geology of the American Southwest" de W.Scott Baldridge ?

Avec le lien entre impacts et hydrocarbures [le pétrole de Cortemaggiore dessine-t-il la queue de l'impact lacs italiens/Tessin ?], les progrès de l'impactologie vont être rapides :
http://www.rsc.org/chemistryworld/Issues/2004/November/fossilfuels.asp
http://www.worldnetdaily.com/news/article.asp?ARTICLE_ID=47471
"The results demonstrate that methane readily forms by the reaction of marble with iron-rich minerals and water..." Il y a souvent du fer dans les météores et il y a de la pression dans les impacts... http://www.space.com/scienceastronomy/planetearth/asteroid_oil_991213.html

Voir la fin de l'excellent PDF ci-après : http://theses.library.uwa.edu.au/adt-WU2005.0053/public/04chapter3.pdf

Mail du 7/7/05 :
...
Thank you for the email. I have tried the link, and it is apparent that you have put much work into it. I will forward your work to other geologists here in the states and check into some of your suggested structures. Yes, impact craters have come a long way over the years.
We continue to research impact structures at the the University of Oklahoma, especially as they relate to oil and gas deposits.
The article link there, as you know, is http://www.edge.ou.edu/news.html [si le lien est coupé faire http://www.google.com/search?hl=en&lr=&client=firefox-a&rls=org.mozilla%3Afr-FR%3Aofficial_s&q=%22Richard+DONOFRIO%22&btnG=Search ]. Some of the articles are updated periodically. We expect that, with the significant increase in oil and gas prices, that more drilling of potential astrobleme anomalies will occur.
No doubt you watched the comet impact the other day. Quite an accomplishment!
Regards,
Richard Donofrio

L'avenir n'est pas le pétrole mais l'eau et la pile à combustible, parce que avec celle-ci : "on peut construire une machine puissante en additionnant des machines qui ne le sont pas". ("Une révolution du management le modèle Google" Bernard GIRARD M2 Editions page 26). L'énergie sera partagée au coin de la rue ou du hameau. Les états et les monopoles pétroliers, tueurs de la Terre, feront tout pour le retarder. Le tsunami "open source" fera de ces blocages des combats d'arrière-garde comme la micro-informatique a balayé les 360, les UNIVAC et les BURROUGHS d'il y a 40 ans. Les Américains savent stocker les hydrures métalliques sans danger et ont décodé le crackage de l'eau par la photosynthèse (cf Science et Vie). Science et Vie mai 2008 : il est possible de rendre l'eau de mer combustible avec des micro-ondes ! Selon Capital de janvier 2008, le Ministre chinois de la Technologie, ancien de chez AUDI, annonce que la Chine va se lancer dans la voiture à pile à combustible. Quand les pétroliers se reconvertiront-ils dans la lubrification ou l'apprivoisement des failles à risque (Istamboul, San Andreas, moyenne Durance, Tokyo...) qu'ils auront rendues ductiles (ils savent injecter de l'eau chaude et du savon pour purger les gisements) ? Science et Vie octobre 2007 page 44 : Diane MOORE et Michael RYMER de l'US Geological Survey ont décodé que du talc à 3 km de profondeur lubrifie la partie centrale de la faille de San Andreas et donne des seismes fréquents et faibles...
Première mondiale : le 23/12/07, Christian Vandamme de la société ACV Aéro Service a piloté, dans les Hautes-Alpes sur l'aérodrome du Chevalet, pendant 48 minutes, un avion équipé d'un moteur électrique de 25 CV et de batteries lithium-polymère. Les prix tombent en cascade : Meilleur Projet d'Entreprise, concours Cap Innovation Méditerranée 2008, concours national 2008 d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes... Le tout électrique est pour demain matin à l'aube ! Mondial de l'auto début octobre 2008 : c'est le triomphe de la voiture électrique et l'annonce de la mort du pétrole. Science et Vie septembre 2009 page 40 : le premier avion à pile à combustible et sans batteries (puissance 25 KW assurant le décollage et 750 km à 170 km/h), Antares, a décollé de Hambourg le 7/7/09. Il est produit par le German Aerospace Center. Chaque maison va pouvoir s'équiper et se rendre autonome. C'est la mort annoncée de la pile au lithium. OBAMA a promis la fin du pétrole roi pour dans 10 ans. Thank you M. OBAMA : please give us an "electric car world program" just like the Kennedy's moon program and an "hydrogen world program" to make fresh water with sea water and make Sahara, Arabia and Australia world gardens.

France, mai 2004, puis complété régulièrement.