Yanacocha, Chirac, Maugein, Allègre: comment "perdre" 30 milliards
(site censuré sur Google en 1/2004 et détruit le 17/2/2005).

My Favorite Web sites

Promotion Eva Joly à l'Ecole Nationale de la Magistrature : un signal fort d'espoir ?
Soutenons la juste lutte du peuple chinois qui revendique dans ses manuels scolaires 1 million de km2 volés par les prédécesseurs impérialistes de Poutine.
Des météores à l'origine des gorges du Verdon, des calanques, du vieux port de Marseille, du Ventoux, des cheminées de fées et des demoiselles coiffées, de la configuration des Alpes et de la Méditerranée ?
Le plus jeune franc-maçon de France spolié par son père franc-maçon au profit de sa nouvelle compagne
Lettre adressée à Mme Françoise MOTHES magistrat délégué auprès du directeur général de la gendarmerie nationale le 16 février 2004 par Jean Pierre JODET Président de PJPJ
Avis de tempête
Sociétés secrètes et génocide ne font qu'un
Marilyn Manson
C dans l'air va-t-il censurer son forum sur Marilyn Manson ?
Rwanda, Congo-Brazzaville : la France du génocide
Rwanda, Congo-Brazzaville, affaires Dutroux DEFI Nice, disparues de l'Yonne, Alègre : le crime contre l'humanité de la France est qualifiable
Recherche 1 million de Françaises et de Français pour déposer plainte au titre du génocide par la France de 1 million de Rwandais
Jacques Morel un ingénieur pour décoder le génocide du Rwanda
Calendrier des crimes de la France outre-mer (Jacques Morel)
Noir Chirac : à chaque président français son génocide
Censure sur Google.com
"Près de 200 journalistes, éditeurs et hommes politiques ont signé un appel pour la déclassification des dossiers d'Etat gardés secrets, à l'instar des procédures américaines" (Monde 27/4/04 p32)
La révolution de velours Figaro, Monde, France Info contre Roussel : un scénario Boucheron pour l'affaire Alègre ?

Pour la création d'un collectif mondial affaires Dutroux, Alègre, disparues de l'Yonne , monstre de Florence et Ciudad Juarez
Chômage, exclusion, corruption, crime contre l'humanité, en France : un paradigme pour Ezra Suleiman (Princeton) et une question pour Cloe Madanes (FTI Washington)
Lettre à la Cour européenne des droits de l'homme
Abstract (in english)
Systemic strategy (in english)
Systemique et stratégie
Systémique culture américaine versus culture française
Systémique du parasitisme
Systémique et knowledge management (in english at the end)
Systémique et géographie
Des météores à l'origine des trapps sont le moteur de la tectonique des plaques et de l'évolution
Are meteors, origin of traps (basalt flood), the engine of plate tectonics and evolution ?
Systémique de la rupture entre l'"élite" et le peuple en France
Chirac Prévaricator II Kakergète II : fin de civilisation hellénistique (1er siècle av JC)
Absence de Chirac à l'enterrement de Reagan : un scénario Deschanel ?
Raffarin Louis XVI, Chirac comte d'Artois-Charles X, Hollande de Dreux-Brézé, Sarkozy Bonaparte (sans le million de morts ?)
La France est un pays africain
Référendum d'initiative populaire : la promesse non tenue de Chirac
Non au référendum sur le traité établissant une constitution pour l'Europe
Baverez Président ?
La parole aux jeunes
Missions Locales Jeunes
Emmaus France Fondateur Abbé Pierre : la lutte contre l'exclusion engendre l'exclusion
Chirac, Seillère et l'ASS allocation de solidarité spécifique : comment organiser la Révolution
Plans sociaux
Think tank sur le secteur public en France
ACC Association Contre la Corruption : site
Association Police Judiciaire Pour la Justice créée par les gendarmes de l'affaire arsenal de Toulon
MIDEFF Mouvement d'Information sur la Délinquance Economique et Financière en France
Site de Bruno Boccara avocat à la cour de Paris
Fonction publique cancer de la France
Cour des comptes (Chirac et Boyon), Inspection des Finances (Juppé) et emplois fictifs du RPR
Le Sénat de Poncelet mène grand train : supprimons le Sénat par référendum d'initiative populaire
Comité d'entreprise CCAS d'EDF GDF
Yanacocha, Chirac, Allègre, Maugein : comment "perdre" 30 milliards
"Taiwan connection"
Executive Life : pas un sou des contribuables pour la mafia du Crédit Lyonnais.
Dysfonctionnements de la justice en France
Franc-maçonnerie et corruption
Midi : corruption, crime organisé, franc-maçonnerie
Affaire Alègre : French Connections
Une nouvelle affaire Dreyfus
Franc-maçonnerie et satanisme
Pédocriminalité et satanisme
Incroyable, donc faux ?
Claude Imbert, l'enfant pervers polymorphe et l'euthanasie
Rapport de l'ONU sur la pédocriminalité en France
UN note about child abuse in France (in english)
Point de rupture du système France
Systémique de la rupture du système France
Affaire Alègre
Monstre de Florence : paradigme des affaires Dutroux, Alègre et disparues de l'Yonne ?
Affaires Alègre et "monstre de Florence" : le déclic
La Françafrique : analogie systémique avec le Japon totalitaire 1931-1945
Ciudad Juarez : 1375 femmes massacrées, violées, torturées ou disparues
Spoliation au quotidien
Harcèlement au quotidien
Tabagisme : Raffarin se dégonfle
"La vendetta française" : Coignard est-elle naïve ou ne veut-elle pas dépasser la ligne rouge ?...
Signez la lettre au ministre de la Justice
Gendarmes De Baets, Candela, Calliet, Jodet, Jambert, Roussel...
Chantal Guéroult (affaire Bédier), Djamel (affaire Alègre-Toulouse) : un suicide par semaine
Perben maire de Lyon ?
IGSJ Inspection Générale des Services de la Justice
Les Justes de la République
Propositions de sujets de thèses et de mémoires de DESS et de maîtrise
Chômage : 67% pour l'exclusion des exclus
Chômage, exclusion, précarité, auto-organisation
Appreciative inquiry : une inversion de processus radicale

Une joint venture entre le BRGM français (25% des parts), le péruvien Buenaventura (dont le patron Benavides de la Quintana, 80 ans, a impulsé la démarche et l’entreprise sur 50 ans), l’américain Newmont, est mise en place en 1984. La mine d'or Yanacocha (36 millions d’onces d’or et 350 d’argent, valeur 19,5 milliards francs selon http://www.caretas.com.pe/1998/1499/votos/votos.htm ) au Pérou, découverte par des géologues français, se révèle la 2ème du monde, la plus importante d’Amérique du Sud et la plus rentable au monde (exploitation à ciel ouvert au cyanure). Elle est située en zone de guérilla. L’exploitation révèlera des réserves exceptionnelles. La privatisation du BRGM est avalisée successivement par les gouvernements Bérégovoy et Balladur. Montaldo a publié "Main basse sur l'or de la France". Il est question de négociations «contestables», auxquelles est mêlé Hubert Védrine, alors avocat du BRGM.

A la tête d'une holding située sur les Champs-Elysées, la Compagnie française et internationale de distribution, Maugein (X-Insead), un trader qui a joué les intermédiaires pour Elf-Aquitaine (Sirven est en contact avec lui d’après son agenda) est depuis plus de dix ans conseiller du groupe minier australien Normandy. Dans les années 80, Patrick Maugein avait débuté en représentant le groupe sud-africain Gencor et en sillonnant les tropiques à la recherche de contrats pétroliers. Corrézien, émissaire discret de Chirac en Afrique, au Liban ou en Irak, il s'est beaucoup investi dans l'affaire Yanacocha. Ses relations avec Chirac sont anciennes. Selon Verschave, dans "Noir Chirac" p 181 et 81, ils sont tous les deux membres de la GLSA, loge suisse élitiste de 4000 membres à l'origine de la GLNF (et le BRGM était surreprésenté à la renaissance templière d'Arigny où la GLNF était présente). Il entretient à gauche les meilleures relations avec Roland Dumas. « Les frères invisibles » d'Ottenheimer et Lecadre mentionne en page 222 : « D’Elf à l’Elysée qui fait le lien ? Sur le désormais fameux agenda d’Alfred Sirven, apparaît un nom très peu connu : Patrick Maugein, frère corrézien dont la proximité avec Jacques Chirac devient de plus en plus encombrante… » Les pages 182-183 de "Noir Chirac" de Verschave sont stupéfiantes sur les deux balles reçues par le Docteur Maxime Bréabout et la "volonté de clôturer, sans suite, l'instruction de la plainte... " http://216.239.59.104/search?q=cache:4wE6aHy30MEJ:www.littlegreenfootballs.com/weblog/%3Fentry%3D6315+Yanacocha+Chirac+Maugein&hl=en&ie=UTF-8

Malgré les 32 réponses reçues par la banque Paribas (mentionnée dans "Noir Chirac" de Verschave et qui a reçu les parts de l'Etat dans le Crédit Lyonnais à la hussarde en un week-end) dans le cadre de l'appel d'offres international, le BRGM signe avec le groupe australien Normandy "des accords d'exclusivité" au printemps 1994. Aussitôt, les anciens associés du BRGM dans cette mine - le péruvien Buenaventura et l'américain Newmont - contestent la vente et invoquent leur droit de préemption. Champion de Crespigny, descendant des huguenots et patron du groupe australien Normandy, tente de s’emparer de Buenaventura. Le BRGM et Normandy esseyent de s’en sortir avec une holding commune La Source (qui exploite au Soudan une mine d'or très rentable, dont le BRGM semble se désengager au profit de Normandy). En novembre 1996, dans une lettre à l'inspection générale des Finances, Allègre (Président du BRGM depuis 1992) avoue déjà une perte de "plusieurs milliards". D'après le rapport de l'Inspection des finances de 1996 (Pierre Boisson, Véronique Hespel, Nicolas Tissot, Xavier Givelet), la cession de ces actifs aurait été faite dans des conditions regrettables, et à un prix sous-évalué.

[Selon VSD du 18-24/11/99 p 6-7 "Les notes de frais en or de Claude Allègre", une partie de ses propres dépenses semblent "ne pas concerner le BRGM". Plus de 200 000 francs en billets d'avion (Paris-Boston-Paris, Paris-San Francisco-Houston-Los Angeles -Paris), etc...) et additions de restaurants plutôt salées.]

Maugein fait valoir, notamment dans ses nombreux courriers au président de Newmont, ses liens avec Chirac. Chirac prend contact avec son homologue péruvien. Et, en janvier de cette année, la Cour suprême de Lima, par trois voix contre deux, confirme le principe de la vente de la mine au groupe Normandy. Pour que la décision soit définitive, il faudra nommer un sixième juge à la Cour suprême afin que soit respecté le principe de la majorité des deux tiers. Apparemment, l'appui de Chirac a été décisif.

Le responsable des services secrets péruvien, Montesinos, intervient (une video en apporte la preuve) auprès du juge de la Cour suprême Beltràn en faveur de Newmont pour des « raisons diplomatiques » (arbitrage US entre Pérou et Equateur) et lui promet une promotion au Conseil Constitutionnel. Le BRGM perd. Maugein accuse devant la cour fédérale de Denver aux USA Newmont et Buenaventura d’avoir versé à Montesinos des millions de dollars. Le BRGM saisit la Chambre de Commerce Internationale de Zurich et dépose une demande d’arbitrage contre le Pérou auprès de la Banque Mondiale (actionnaire minoritaire). Un assistant de Montesinos, a admis, selon la presse péruvienne, que celui-ci a reçu une valise de liquide. En janvier 2002, la Banque Mondiale estime les preuves insuffisantes.

Newmont et Buenaventura imposent finalement une transaction très défavorable pour le BRGM et Normandy. Puis Newmont rachète Normandy et devient la 1ère compagnie minière productrice d’or au monde…

L’analogie systémique avec le plantage de 5 milliards par la GMF à Saint-Martin questionne. Verschave p 179 de "Noir Chirac" parle d'une "insigne maladresse, pas forcément involontaire..."

Express 9/10/03 p 23 : « Or trouble. Jean Montaldo est remonté contre le financier Patrick Maugein, qui persiste à se réclamer du gouvernement français aux Etats-Unis et au Pérou. Auteur de « Main basse sur l’or de la France » (Albin Michel), Montaldo a écrit à Jacques Chirac et à Dominique de Villepin pour les informer de la prochaine publication de « Yanacocha : une montagne d’or volée à la France » (Michel Lafon). Rédigé par Jean-Claude Gawsewitch, l’ouvrage reprend les thèses soutenues par Maugein dans un texte jamais publié, dont l’éditeur devait être Gawsewitch… Montaldo s’apprête à saisir la justice dès la sortie du livre. » http://www.google.com/search?hl=en&ie=ISO-8859-1&q=%22Patrick+Maugein%22+%22Un+corr%E9zien+au+P%E9rou%22+Ramsay&btnG=Google+Search

Cet ouvrage chiffre la perte de la France p19 à 1 milliard d'euros soit 6,5 milliards de francs (et même p305 à 5 milliards de $ avec les intérêts et dividendes). L'ouvrage fait référence à la symbolique en p 14 et 69. L'ouvrage est un panégyrique de Maugein, trader stratège entreprenant et adaptatif, patriote intéressé (p56 "".. un grand témoin plus impartial que les autres, puisqu'il est objectivement intéressé à la résolution de l'affaire Yanacocha... il n'a jamais caché que les intérêts de la France se confondaient avec les siens propres. Il est toujours heureux, pour un homme d'affaires, de faire coïncider bénéfices et patriotisme. ET C'EST SI RARE..."), relation de Dumas, doublé par Joxe et la SOFREMI pour le déminage du Koweit. L'ouvrage est une charge contre Montaldo, accusé de corruption (Montaldo a acquis son label de résistant sous Mitterrand de haute lutte et de longue date, à l'époque où, selon Gamba, ce n'était pas de tout repos) et contre Allègre. L'ouvrage p53 dédouane l'opération Paribas-Normandy et la sous-estimation de la mine, alors que p31 il signale que pour le BRGM le site était exceptionnel (l'auteur pourrait se poser, à simple titre d'hypothèse à travailler, la question du modèle CFAO-Executive Life, des faux procès mentionnés par "Un monde sans loi"). L'ouvrage est une charge bienvenue contre Newmont, Montesinos et les juges péruviens corrompus. L'ouvrage pourrait se poser la question de la perception par les Françaises et les Français des affaires de l'Observatoire, des piastres, des fuites, URBA, SAGES, Méry, Lycées de l'Ile de France, Joséphine, Société Générale, Triangle, Eurocen, Crédit Lyonnais, La Chapelle d'Arblay, CFAO, Executive Life, frégates de Taiwan et d'Arabie Séoudite, chars Leclerc, EDF, TGV, fonds secrets, questure de la Ville de Paris, emplois fictifs Ville de Paris-Air France-CRI, marchés de l'eau, sang contaminé, disparues de l'Yonne, Alègre, Dutroux-Nice-Grasse-Antibes, Angers... P56, l'ouvrage estime qu'une corruption massive est impossible, qu'il n'était pas possible d'informer Normandy aux antipodes. Comme pour Executive Life, la légèreté juridique des acteurs étonne, mais le système français s'est aveuglé en étant un système de passe-droit depuis 1/4 de siècle.

L'ouvrage cible le point nodal systémique pour récupérer 6,5 milliards de francs : le gouvernement doit gagner en justice aux USA (par une démarche inverse d'Executive Life, compte-tenu de son bon droit). "... notre pays, qui est LA VICTIME JUSQU'A PRESENT CONSENTANTE." (étrange consentement) "... la France, actionnerait une enquête par l'intermédiaire du FBI qui, sans grandes difficultés, mettrait à plat tous les détails de cette affaire, et surtout LES CIRCUITS DE PAIEMENTS ?" Chiche ? "Alors, comme aime à dire notre ministre des Affaires étrangères : "Action !"" Les Françaises et les Français sont d'autant plus demandeurs que c'est l'inverse qui se produit pour Executive Life : tout (aux frais des Françaises et des Français) plutôt que d'aller devant un tribunal et de permettre au peuple français d'être enfin informé sur le scandale historique (la crue millénaire) du Crédit Lyonnais, ce qu'exige l'article 15 de la Déclaration des droits de l'homme.

Patience, nous allons vite passer du "vent debout" (Mer) au "coup de pied au cu", les élections sont pour demain. Il est minuit vénérable Docteur Chirac et les ouvriers ne sont ni contents, ni satisfaits, ils en témoignent dans les colonnes des journaux : 66% (soit les 2/3 pour un président choisi par 12% des Françaises et des Français) ne veulent pas d'un 3e mandat et une courte majorité veut Sarkozy. Ils ont, selon Le Point (journal de Pinault) la "rage froide". Les prévaricateurs seront chassés, comme le PS a été chassé du Larzac. On ne peut rien contre le peuple seul souverain.

Printemps 2005, le juge Courroye enquête sur "pétrole contre nourriture" qui concerne également le fils du secrétaire général de l'ONU. Voir aujourd'hui en France du 29/6/05.

Voir sites :

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Maugein

- http://www.google.com/search?hl=en&lr=&ie=ISO-8859-1&q=Benavides+de+la+Quintana+BRGM+Yanacocha+&btnG=Google+Search

- http://www.batailles.net/cgi-bin/forum2/print.pl?num=684

- http://www.mining-technology.com/projects/minera/

- http://www.caretas.com.pe/1400/yanacocha/yanacocha.html

- http://www.caretas.com.pe/1998/1499/votos/votos.htm

- http://www.ems.org/banks/yanacocha_gestion.pdf

- http://www.globalminingcampaign.org/theminingnews/assets/pdf/yanacocha2.pdf

- http://www.multimania.com/corruptn/05-07.htm

- http://perso.wanadoo.fr/chucky/Images/Perou

- http://www.google.com/search?hl=en&ie=ISO-8859-1&q=le+canard+Yanacocha+Chirac&btnG=Google+Search

- http://rad24.free.fr/siterad/journal/journal6.html

- http://www.google.fr/search?hl=fr&ie=ISO-8859-1&q=All%E8gre+BRGM+Yanacocha&btnG=Recherche+Google&meta=cr%3DcountryFR

http://www.nouvelobs.com/articles/p2042_43/a228571.html

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-344433,0.html

http://216.239.59.104/search?q=cache:ejNg7Ig8rdoJ:groups.yahoo.com/group/forosocialtambogrande/message/82+Chirac+Yanacocha&hl=en&ie=UTF-8

"Delenda est Carthago" : il faut larguer la Corse par référendum national http://www.angelfire.com/wizard2/solidaires/Corse.html