Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

Mario Lemieux est la vedette à Montréal.

La nouvelle tradition à Montréal
Par Vargas Jericho 17/02/02

À chaque début de saison, toutes les équipes ont hâte de commencer à sauter sur la glace...mais est-ce que les Canadiens de Montréal ont vraiment hâte??? Au cours des deux dernières saison, on s'attendait à voir les Canadiens au premier rang de la conférence de l'Est mais au lieu de ça, les partisans montréalais ont assisté à un phénomène plutôt étrange...les débuts de saisons pitoyable de leur glorieux.

Les Canadiens ont toujours été une force majeure dans la CHL au fil des années...la preuve ils sont présentement les champions en titre de la Coupe Stanley. Mais depuis la saison 2000-01, le tricolore est incapable d'être victorieux en début de saison...ce qui leur coûte sans aucun doute le premier rang de la conférence.

En 2000-01, il a fallu 4 parties au Canadiens pour remporter leur première victoire de la saison et 9 pour une seconde. Et pourtant l'équipe sur papier, était l'une des meilleures de la ligue. Il a fallu 18 rencontres aux Canadiens pour jouer pour ,500 ce qui est pitoyable pour une équipe de premier rang. Par la suite, la sainte-flanelle a fini l'année avec un dossier de 44 victoires, 29 revers et 9 nulles. Ce qui est nettement supérieur à leur début de saison.

En 2001, ce fut pire qu'en 2000-01. Ils ont ouvert la saison avec 4 défaites de suite avant d'en gagner deux de suite...mais les défaites ont continuer de s'accumuler par la suite. Au quart de la saison, les Canadiens avaient une fiche de 7 victoires et de 13 défaites...les choses se sont replacés à la mi-saison... mais bon un autre début de saison catastrophique pour eux. Par contre, le tout a été oublié très vite avec une Coupe Stanley.

La saison 2002 vient à peine de commencer, que voilà déjà le Canadien avec deux revers de suite. Surprise??? Et bien, je pense que les débuts de saison du tricolore ne surprennent plus personne. Même si le début de saison est difficile pour eux, la saison en général l'est moins. Même avec une mauvaise fiche en mi-saison, ils seront capables de terminer au second ou troisième rang de la conférence..ce qui est remarquable.

Selon moi, on peut appeler celà la nouvelle tradition à Montréal. Comme à tous les ans, il y a le grand prix de F1, le tournois de tennis, le festival de jazz et maintenant le mauvais début de saison du Canadien...

Je vous donne rendez-vous pour ma prochaine chronique!!!!