Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

Sergei Berezin est devenu en deux jours l'ennemi no. 1 des Canucks.

Berezin cause presqu'une émeute à Vancouver

L a direction des Canucks de Vancouver est présentement hors de ses gonds. En effet, lors de la rencontre de mercredi, l'attaquant Sergei Berezin de l'Avalanche du Colorado a blessé l'attaquant Micheal Peca.

Après ce geste, la direction des Canucks ont envoyé une demande de suspension ce matin, pour que Berezin ne prennent pas part au match de la journée opposant encore les deux mêmes formations. Vu que la demande a été faite seulement deux heures avant le début des parties, le comité de discipline a ignoré le cas pour le moment en attendant d'étudier le cas.

Mais ce qui a mis en colère encore plus les Canucks, c'est que Berezin a marqué le but gagnant contre eux jeudi. Les partisants de Vancouver étaient tellement furieux, que Berezin a dû être exporté à l'extérieur de l'aréna le plus vite possible pour éviter des confrontations avec les partisans de Vancouver. À la fin de la partie, les partisans ont jeté toutes sortes d'objets sur la patinoire en signe de protestation au fait que Berezin a pris part au match.

Une situation que les dirigeants disciplinaires de la ligue devront prendre en considération. Les agents de sécurité de l'aréna de Vancouver ont annoncé que la prochaine fois que l'Avalanche et Berezin viendront à Vancouver, qu'ils font renforcir la sécurité pour éviter une émeute.

Une nouvelle rivalité vient peut-être de naître aujourd'hui.


-  Vargas Jericho