Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

Ce premier Métissage a lieu à Récife, dans le Nordeste du Brésil. Là, une association, le Movimento Pro-Criança (Mouvement Pour l'Enfance), localisée aux abords des favelas, entreprend de scolariser les jeunes de la rue, de les réinsérer socio-culturellement, et ceci par le biais de l'art.

Servane Ducorps, Heidi Hovland, Fiora Blasi et Julie Beauvais s'y sont rendues une première fois en janvier 2001 afin de préparer le projet. Elles ont dirigé un atelier théâtral, enseignant aux jeunes brésiliens le théâtre de mouvement selon la pédagogie de Jacques Lecoq durant un mois. Elles y ont également suivi les cours proposés par les autres professeurs: capoeira, percussions, danse...

Au terme de ce mois d'échange, les professeurs de Pro-Criança et les quatre comédiennes décident de mettre sur pied le projet de la création d'une pièce de théâtre qui mettrait en scène les jeunes.

Durant l'année qui suit, le groupe d'artistes-intervenants pour ce projet se forme, les subventions se trouvent (péniblement!), les bases de la future création se dessinent: six artistes venant de Suisse, de France, des USA, d'Australie et du Canada allieront le théâtre de mouvement, les techniques de cirque, la musique et la capoeira pour monter l'oeuvre de Bertolt Brecht: "La bonne âme du Setchouan" avec les enfants de Pro-Criança.

Grâce à l'aide de l'AFAA, de fondations privées et de beaucoup d'amis, les six intervenants peuvent commencer le travail créatif le 4 octobre 2002, à Récife.