Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!
Coran & Sunnah
*
Islam
Coran
Sunnah
Femme
conversion
Documentaire
Sciences et santé
Liens
*
*
 
Depuis le 23/12/2002


La femme en tant que mère

Outre son rôle d’épouse, la femme met au monde des enfants et joue ainsi son rôle le plus important et le plus vénérable : celui de la mère. Un homme est venu un jour voir le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) et il lui a dit : "Ô Messager d’Allah, qui mérite ma compagnie le plus ?" Il lui a répondu : "Ta mère". Il lui a dit : "puis c’est qui ?" Le Messager d’Allah a répondu encore : "Ta mère" Il lui a demandé : "puis c’est qui ?" Le Messager d’Allah a répondu la même réponse : "Ta mère" L’homme lui a demandé encore : "puis c’est qui ?" Le Messager d’Allah a répondu alors : "Ton père" (rapporté par les Imams al-Bukhari et Muslim". La mère a le grand mérite d’avoir tout d’abord supporté les signes et les complications de la grossesse. Allah, l’Exalté, illustre l’état de la femme enceinte et ses mérites en disant:

"Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] ses père et mère; sa mère l'a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans." Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. Vers Moi est la destination." (31:14).

La responsabilité de la mère commence donc dès le début de la gestation. Elle doit faire attention à sa santé, faire les examens nécessaires au bon déroulement de la grossesse, éviter tout ce qui peut nuire au fœtus (médicaments fœtotoxiques ou tératogènes, interruption volontaire de la grossesse (IVG),…) à moins que la grossesse mette sa propre vie en danger. Allah, Gloire à Lui, dit :

"Dis : "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. Voilà ce qu'[Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous." (6:151).

Après l’accouchement vient la période d’allaitement. Si la mère ne souhaite pas allaiter elle-même son bébé, le mari doit engager une nourrice. Allah, l’Exalté, dit :

"Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l'héritier. Et si, après s'être consultés, tous deux tombent d'accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites." (2:233).

Quant aux obligations de la mère envers ses enfants, le Messager d'Allah (bénédiction et paix sur lui) dit: "Chacun de vous est comme le berger qui est responsable de son troupeau. L'émir est comme le berger et il lui sera demandé compte de ses sujets; l'homme est comme le berger et il est responsable de sa famille; quant à la femme, elle a la garde de ses enfants et de la demeure de son mari et elle en est responsable; le serviteur est également responsable de la fortune de son maître et on lui-en demandera compte. Chacun de vous est donc responsable et on lui demandera compte de sa responsabilité". (rapporté par l’Imam Muslim). En fait, les enfants remplissent la vie des parents :

"Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce monde." (18:46).

Cependant, l’éducation des enfants se répercute directement sur les parents notamment sur la mère qui passe plus de temps avec eux. Les enfants peuvent ainsi être la cause d’un malheur qui frappe les parents durant toute leur vie. C’est pourquoi Allah, l’Exalté, dit :

"Et sachez que vos biens et vos enfants ne sont qu'une épreuve et qu'auprès d'Allah il y a une énorme récompense." (8:28).

Il dit aussi :

"Ô vous qui avez cru, vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi [une tentation]. Prenez-y garde donc. Mais si vous [les] excusez, passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu'Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux. Vos biens et vos enfants ne sont qu'une tentation, alors qu'auprès d'Allah est une énorme récompense." (64:14).

Les enfants ne sont donc pas seulement un cadeau d’Allah mais aussi une épreuve ; s’ils sont bien élevés, ils pourront contribuer directement à faire gagner leurs parents de bonnes actions même après la mort du père ou de la mère. Le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) dit : "lorsque l'homme meurt, son œuvre périt avec lui, sauf trois choses : ses aumônes qui ne s’arrêtent pas, sa science dont on retire de l'utilité et un enfant vertueux qui adresse pour lui des prières (à Allah)"

La mère vertueuse apprend à ses enfants les préceptes de l’Islam surtout les piliers de l’Islam et de la foi, elle leur explique le but de leur création, elle leur apprend à lire le Coran, à faire les ablutions et les prières. Elle leur raconte l’histoire du Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) de sorte qu’ils trouvent chez lui le modèle idéal à suivre. Elle leur apprend à aimer Allah et Son Messager beaucoup plus que n’importe quelle personne. Si la mère n’a pas toutes ses connaissances et le père non plus, ils doivent chercher une personne compétente capable de le faire ; autrement, ils doivent envoyer leurs enfants à une école islamique. Allah, l’Exalté, dit :

"Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne. " (66:6).

La mère pieuse apprend à ses enfants qu’en Islam, la morale doit être respectée entièrement et que les injures et les mots grossiers sont interdits en Islam :

"Allah n'aime pas qu'on profère de mauvaises paroles sauf quand on a été injustement provoqué. Et Allah est Audient et Omniscient." (4:148).

Par contre, les bonnes paroles et les bonnes manières ne sont pas un choix facultatif mais une obligation:

"N'as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ses paraboles à l'intention des gens afin qu'ils s'exhortent. Et une mauvaise parole est pareille à un mauvais arbre, déraciné de la surface de la terre et qui n'a point de stabilité. (14:24-26)"

La mère prudente empêche les enfants de gêner les passagers en jouant dans la rue et les encourage à jouer à la maison sous sa surveillance ou dans un centre islamique de loisirs. L’homme sage Luqman exhortait son fils en disant :

"Ô mon enfant, accomplis la Salat, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t'arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance : car Allah n'aime pas le présomptueux plein de gloriole. Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c'est bien la voix des ânes". (31:17-19).

Par ailleurs, Allah, Gloire à Lui, commande d’apprendre aux enfants à respecter l’intimité de leurs parents:

"Ô vous qui avez cru ! Que les esclaves que vous possédez vous demandent permission avant d'entrer, ainsi que ceux des vôtres qui n'ont pas encore atteint la puberté, à trois moments : avant la Salat (prière) de l'aube, à midi quand vous enlevez vos vêtements, ainsi qu'après la Salat de la nuit; trois occasions de vous dévêtir. En dehors de ces moments, nul reproche ni à vous ni à eux d'aller et venir, les uns chez les autres. C'est ainsi qu'Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage. Et quand les enfants parmi vous atteignent la puberté, qu'ils demandent permission avant d'entrer, comme font leurs aînés. C'est ainsi qu'Allah vous expose clairement Ses versets, et Allah est Omniscient et Sage. (24:58-59)




Retour