DRUUIDICA COMARDIIA MARA-ERIONOS


Confraternité druidique de la Grande-Irlande (Amérique)




Le druidisme est-il une forme de spiritualisme? ...de nationalisme culturel celtique? ...ou bien les deux ?

Le druidisme, bien plus qu’une philosophie, qu’un sentiment national ou culturel, est avant tout une règle de vie réglée par la loi universelle régissant les êtres et les choses.

C’est aussi une haute mystique aux hautes voltiges qui n’a rien a envier au bouddhisme du Grand Véhicule ou au yogisme . On parle de Dedma en celtique comme on parle de Dharma en sanskrit. Le Dedma surtout, est la prérogative spéciale de l’être humain, son devoir. Celte, d’où vient ce nom ? De Celtos/-a/-on = ‘noble’, ‘élevé’ (Kulata en sanskrit), notion identique au terme Arios/-a/-on qui désigne le noble, le seigneur, dans sa forme celtique et qui, Arya en sanskrit, désigne également celui qui se rend digne du Dharma, celui qui vit selon les préceptes des Veda, c’est-à-dire la ‘connaissance. Dru-Uidiia, la Connaissance Drue trouve son équivalent dans sa forme sanskritique Dhru-Vidya. Ainsi, Celtica Dedma trouve son parallèle en Arya Dharma. En concepts védiques, Sva-dharma se réfère à l’ensemble des devoirs quotidiens, alors que Sanàtana-dharma se réfère à la nature éternelle de l’être, i.e. dévotion et service aux dieux, au Dieu des bhramanes. Même chose pour les Druides.

Ou pour citer le Druide Gobannogenos :

«Le Druidisme c’est l’ensemble des recettes pour résister dans une nature difficile. Il est aujourd’hui urgent de reprendre les vieilles formules et de les adapter à notre époque. La science druidique est une connaissance. Tout parcours initiatique commence par une recherche. Il faut d’abord chercher, fouiller la terre comme le sanglier cherche sa pitance. Celui qui cherche nous l’aiderons. Celui qui n’a pas cherché, nous n’irons pas le chercher. (Alain Le Goff, Regards, in Ordos, No 2 - août 1994.)



A quelle lignée notre collège se rattache-t-il ? Quelle est son histoire et quelles sont ses implantations?

Notre collège procède de la Kredenn Geltiek Hollvedel, cercle sacerdotal :

Comardiia Druuidiacta Aremorica Uercorectus
c/o Alain Le Goff, Bothuan, 29450 Commana, (Breiz) France



La Kredenn Geltiek est née d’une dissidence au sein du Gourenez Breiz (fondation:1900 après la convention de Cardiff de 1899) qui procède à son tour de la Gorsedd galloise initiée par Iolo Morganwg à Londres en 1792.

KREDENN GELTIEK IWERZHON-MEUR (Foi Celtique de Grande Irlande)
DRUUIDICA COMARDIIA ERIUTALAMONOS (Confrérie Druidique de la Terre de l’Ouest/Druidical Fellowship of the Western Land)
Clairière : Caiiobacia Uesogeniaxsas, Québec, Fleuve Saint-Laurent/Appalaches).
Site Internet : http://www.druides.fr.fm
Courriel : adboutios@hotmail.com
c/o Ariaxs Druuis Boutios



Clairière : Aballacia, Nouvelle-Angleterre,
c/o Cobios Druuis Ategnatos Belenios).


CATURIAXTO TRIBANNAS (Chevalerie de l’Ordre du Tribann) gouverné par un Collège souverain de neuf membres dont le Chancelier fondateur adoubé le 14 janvier 1989 à Digne-les-Bains. Cet Ordre païen spécifiquement celto-druidique procède par légitime filiation des Bourbons d’Espagne par Charles-Louis de Bourbon, Duc de Berry, au Chevalier Michel Castel Baron d’Auzat (Druide Polyacos) à Paris 1988, à Boer Lingon, Digne-les-Bains; siège social : Bruxelles.
Chancelerie du Québec : Caturiaxto Tribannas Caiiobacias


KREDENN GELTIEK IWERZHON-MEUR (Foi Celtique de Grande Irlande)

FICHE INFO :

1-Contact : Ariaxs Druuis Boutios adboutios@hotmail.com

2-Fondation : en 1993 par Boutios et Belenios

3-Lignée : procède de la Kredenn Geltiek et de la Grande Loge de Bretagne et des Pays celtiques en rupture avec la Gorsedd Bretonne par la Kredenn Geltiek Hollvedel.

4-Accent mis sur la foi néo-païenne celtique et druidique restaurée.

5-Langues : le français et l'anglais (liturgique : le vieux celtique)

6-Symboles : le labaron (roue solaire), la svastika spiralée et le triscèle.

7-Textes de référence : le Scetla Segobranni, les textes anciens irlandais et gallois, les traditions ésotériques des pays celtiques et les écrits des sages de la Kredenn Geltiek.

8-Conditions d'admission : par cooptation.

9-Cérémonies : en extérieur et intérieur mais toujours à caractère privé.

10-Fréquence basée sur la bi-polarité du calendrier et de la liturgie celtique.

11-Degrés d'initiation : trois.

12-Caractère sacerdotal : oui.

13-Initiation de la femme : oui.

14-Rites d'initiation : oui.

15-Attribution d'un nomen mysticum (nom mystique) : oui.

16-Serment : oui.

17-Régalia : cape et tunique blanche.

18-Enseignement : oral et par écrit.

19-Publications : Revue d'Études Druidique "Ialon", annuelle, imprimée et accessible aux profanes - bulletin interne.

20-Cérémonies familiales : obligatoirement.

21-Sections décentralisées : oui.

22-Incompatibilité : doctrine judéo-chrétienne et islamique, mouvements sectaires syncrétiques et condamnation de droit commun.

23-Nombre de membres : tenu secret.