Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

CELEBRATION 2014

Karl Heinrich Ulrichs

Karl Heinrich Ulrichs
(Né le 28 août, 1825)
189 Ans de Fierté en 2014

Français Deutsch--eine Teil-Übersetzung English Español

Invitation
Pour participer à une réunion mondiale, spontanée, et informale pour célébrer
Le 189e Anniversaire de la Naissance de
Karl Heinrich Ulrichs
Le Premier Activiste Gay de Renommée

A Midi
Dimanche, le 31 août, 2014
Le Cimetière Civique
L'Aquila, Italie

Traduit par Lyman Hardy

CETTE CELEBRATION PRESENTE AUX GENS GAY, jeunes et vieux, l'héritage qu'Ulrichs a dit qui est légitimement le leur. On souhaite que les gens gay se rendent compte que les droits gay ont été gagnés si difficilement, en commençant avec une seule voix qui parlait apparemment dans le désert. Maintenant les gens gay ont une riche tradition de telles voix, et tout cela a commencé avec Ulrichs. Pensez-y et célébrez. "Ulrichssitesuite," traduit par Michel Magniez

Qui est Karl Heinrich Ulrichs? : Le Chef du Groupe
Pourquoi Célébrer? : Il a donné le Premier Coup à l'Hydre de l'Homophobie
Le Voyage à L'Aquila, Italie : L'Aquila vaut bien la Peine
Le Livre des Souvenirs : La Version Electronique d'un Festschrift
Lisez Tous Cela : Les Ecrits Gay d'Ulrichs enfin en anglais
Imaginez Cela! : Des Gens à L'Aquila, Munich, et Los Angeles
Et Tout Ce Que Vous Vouliez Savoir : l'Ulrichsiana
Suggérences Pour Fêter Son Anniversaire : Utilisez Votre Imagination

Qui est Karl Heinrich Ulrichs?

Ulrichs: Dessin Computor-Aided par M.A.Lombardi-Nash, 1988 VOICI UNE BIOGRAPHIE BREVE ET CONCISE de la vie et des écrits de Karl Heinrich Ulrichs, le premier activiste gay de renommée qui s'est déclaré gay en public. Il courait des risques, et courir des risques, on dit, sépare les hommes des garçons. Pour protéger sa famille, en 1864 il a utilisé le pseudonyme Numa Numantius, mais il a cessé de l'utiliser en 1868 quand il s'est déclaré gay publiquement. Urania Avec référence à Venus Urania, la déesse mythique greque des gens "gay", Ulrichs a inventé le terme Uranismus (Uranisme), son mot pour l'homosexualité, qui comprenait les Lesbiennes ("Urninds"), les hommes gay ("Urnings"), les Bisexuels ("Uranodionings"), et les Transpersonnes (Zwitter). Il a commencé le mouvement gay moderne parce qu'il était la première personne qui a dit que les Uraniens sont naturels, et pas de pécheurs, de malades, ou de criminels. Il a établi un nouveau standard pour tous ce qui l'ont suivi par créer une nouvelle manière positive de penser de ce qu'il a appelé l'énigme de nature. De ce jour en avant il a commencé à changer comment les gens pensaient de ce que l'on appelle aujourd'hui l'amour du même sexe.

Photo en haut de la page: Ulrichs, du Jahrbuch (Annual), vol. 1 (1899), p. 6; velox 1978 avec permission de A.J. Laurent

* 1825 Il est né le 28 août à Westerfeld près d'Aurich dans l'extrême nord-ouest d'Allemagne

* 1835 Son père (un géomètre expert) meurt des blessures soutenues après être tombé dans une fosse; il est enterré le jour du dixième anniversaire de Karl; Karl annule sa fête d'annivesaire et un rendez-vous avec son premier amoureux (Ulrichs parle plus tard de sa déception et de ses sentiments d'être gay à cet âge-ainsi c'est la première personne de parler de ses désirs sexuels pendant l'enfance)

* 1836 Il est gradué de l'école primaire en Aurich

* 1839 Il est gradué du collège à Celle

* 1844 Il est gradué du lycée à Detmold

Dissertation

* 1844-1846 L'Université de Göttingen, il étudie la théologie et le droit; il écrit une dissertation (en latin) "Sur les forums ouverts" (Le litige mutuel) -- il se gagne un prix pour elle

* 1846-1848 L'Université de Berlin, il étudie la théologie et le droit; il écrit une dissertation (en latin) "Sur la Paix de Westphalie"

* 1848 Il se fait un activiste politique; un orateur

* 1849-1857 En Achim, il est reçu avocat et devient le conseiller légal officiel du tribunal d'Instance d'Hildesheim, Royaume d'Hanovre

* 1856 Sa mère meurt

* 1857-1861 Ayant été jeté du service civile pour être "gay", il fait un voyage circulaire: Cologne, Hollande, Belgique, Mainz, Stuttgart, Suisse, Monaco, Graz (Autriche), Vienne, Prague, Leipzig; il s'affilie à une société littéraire mais il est expulsé à cause de ses écrits

Reuter Weg, où a vécu Ulrichs.  Plan de ville 1864

* 1861-1862 A Francfort/Main, Reuterweg 10, il travaille comme secrétaire; il est auteur des écrits légaux qui ne sont pas gay mais aussi des Lettres à ses parents, dans lesquelles il se déclare gay. Son action est bien reçue par sa famille

Francfort-sur-Main, où Ulrichs se déclare gay à sa famille, 1862

* 1862 Il crée le terme Uranismus, son mot pour l'homosexualité; il écrit une défense pour un ami arrêté pour un délit sexuel -- la première de beaucoup de défenses; elle est rejetée

Würtzburg, à l'Hôtel Schönbrunn, K.Ulrichs 1863

* 1863 A Würzburg, Achim, il travaille comme journaliste; il écrit et ensuite publie à sa propre dépense Vindex [Défenseur] et Inclusa [Inclusive], deux des premiers livres de l'histoire moderne qui traitent de l'amour du "même sexe" dans une manière positive

Lettre d'Ulrichs, Würzburg, 1863

* 1864 En Aurich, Hanovre, il écrit et publie plus tard Vindicta [La barre de la liberté], Formatrix [Elle (la nature) qui crée]

* 1864 Ses livres sont confisqués et interdits par la police de Saxonie; l'interdiction est annulée six jours plus tard par un tribunal, un événement qui indique, d'après Ulrichs, le commencement d'un nouveau mouvement moderne (le 26 mai)

* 1864 Ses livres sont interdits et confisqués par la police de Berlin -- interdits partout en Prusse

* 1865 A Bremen et Burgdorf, il fait le reportage des événements régionaux pour un journal; il écrit et publie (toujours à sa propre dépense) Ara spei [Refuge d'espoir]

Bremen, à l'époque d'Ulrichs

* A Celle, octobre, il appuie le roi d'Hanovre et pour des raisons politiques il est emprisonné pendant quatre mois par l'armée prussienne dans la prison à Minden; il retourne à Burgdorf

* 1867 A Minden, le 24 avril, il est encore emprisonné à Minden pendant six mois; plus de ses livres sont confisqués

* 1867 A Würzburg, les 27-29 août, il va à Munich et parle devant l'Association des Juristes Allemands (500 membres)

Munich: la ville faite fameuse par le discours d'Ulrichs

* En hiver, il écrit et publie Gladius furens [Le Glaive furieux], Memnon [Memnon, la statue et la seule voix dans le désert]

* 1867 Il abandonne Hanovre et n'y revient jamais

* 1868 Il cesse d'utiliser son pseudonyme Numa Numantius

* 1868-1870 A Würzburg, rue Martini 374; il écrit et publie Incubus, Argonauticus, Prometheus, et Araxes [Le fleuve en Arménie et la force naturelle]

* 1871-1879 A Stuttgart, rue Silberburg 102; il voyage, écrit, et publie de la poésie

* 1873-1874 A Stuttgart, il écrit et publie de la poésie, Auf Bienchens Flügeln [Sur les ailes de la petite abeille], et Apicula latina [La petite abeille latine]

* 1879 Il écrit le douzième y le dernier livre de son recherche sur l'énigme de l'amour homme mâle: Critische Pfeile [Flèches critiques]; il s'exile en Italie

* 1880-1883 Il voyage à Florence, Ravenna, les banlieues de Rome; il s'établit à Naples (il se déménage de la rue Carlo Poerio 4, Naples en 1883 pour des raisons de santé); il visite Pesto, Benevento, Sannio. Frigento, Basilicata

Ulrichs en Italie 1880-1895

* 1883 Après juin, il s'établit à L'Aquila, où sa santé s'améliore

* 1884 En octobre, Palazzo Franchi, rue Sassa 56, il écrit et publie, toujours à sa propre dépense, Matrosengeschichten [Histoires des marins: Manor, Le Moine de Sumbö, Sulitelma, Atlantis], et Cypressenzweige [Les Brindilles de cyprès: Poèmes lyriques à Ludwig II, Roi de Bavière]

*Brindilles de cyprès:  Poèmes lyriques*

* 1889-1895 Il écrit et publie un journal en latin, Alaudae [Alouettes]

* 1893, le 27 avril, son appartement s'incendie; plus de ses écrits sont perdus dans l'incendie; il se déménage à Palazzo Persichetti, Place Ste. Maria di Roio, 1

* 1895 Il reçoit son diplôme de l'Université de Naples

* 1895 Il meurt le 14 juillet à L'Aquila. Sa pierre tombale est gravée (en latin), "Exilé et pauvre."

LE DOCTEUR KARL HEINRICH ULRICHS
La Première Personne de Renommée de l'Histoire Moderne Qui:

* S'est déclaré gay, d'abord à sa famille, ensuite en public
* A parlé publiquement pour défendre l'Uranisme
* A écrit des lettres à sa famille dans lesquelles il s'est déclaré gay
* A établi un nouveau standard positif pour tous ce qui l'ont suivi: l'Uranisme est naturel et pas de péché, de maladie, ou de crime
* A encouragé les Uraniens de se déclarer gay ouvertement
* A exigé que les droits uraniens soient égaux aux droits "hétérosexuels"
* A demandé l'abolition des lois anti-uraniennes
* A exigé que les femmes reçoivent des droits égaux
* A conseillé aux gens de l'église d'accepter les Uraniens
* A demandé aux familles d'appuyer les Uraniens
* A rejeté la théorie des médecins que les Uraniens sont malades
* A réclamé que l'Uranisme est aussi une manière de vivre éthique et morale
* A écrit les premiers livres (12 en tout) qui ont identifié les Uraniens dans une manière positive comme des persones naturelles (c'est à dire, pas d'hétérosexuels dégénérés), et des personnes saines, dans un état de grâce, et des citoyens exemplaires
* A mentionné dans ses discours et dans ses écrits toutes les questions qui s'agissaient de l'Uranisme, telles que l'avortement, le suicide, le meurtre, l'harcèlement par la police, la sexualité d'enfance, le chantage, les militaires, les valeurs familiales, les crimes de haine, l'intimité du foyer, les sciences économiques, la démocratie, et le mariage
* A créé les premières règles pour une organisation uranienne
* A suggéré aider les Uraniens qui sont victimes de crimes de haine
* A identifié le 26 mai, 1864 (le jour où l'interdiction de ses livres est annulée) comme le commencement d'un mouvement uranien

Retourner en haut de la page

Pourquoi Célébrer?

ICI PAUL NASH RACONTE L'INFLUENCE qu'Ulrichs a eu sur sa vie et ce qu'Ulrichs disait vraiment.

Ulrichs: Dessin au crayon par F. B. Green

FAIRE LA DECOUVERTE DE
KARL HEINRICH ULRICHS:
Une histoire personnelle
par Paul J. Nash

C'était en 1977 quand j'ai découvert Karl Heinrich Ulrichs pour la première fois. Qui aurait cru comment il changerait ma vie, bien qu'il soit mort il y avait 82 ans.

En 1972 j'ai fait la connaissance de Michael et je suis entré en relations avec lui. Il étudiait l'allemand à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il était très actif dans le mouvement contre la guerre en Viêt-Nam. Moi, j'étais un homme gay en cachette qui assistait à Los Angeles City College (LACC). Tous les deux nous voulions être des activistes gay mais nous n'en faisions pas grand-chose. Nous regardions les défilés de fierté gay qui avaient lieu à Hollywood en ces jours-là. Nous marchions à la fin des défilés et assistions aux réunions après. C'était le tout de notre activisme.

Michael passait la plupart de son temps en classes ou il étudiait pour elles. S'il y avait une manifestation ou un défilé contre la guerre, il était toujours là. Parce que je voulais passer autant de temps que possible avec lui, j'ai commencé à l'accompagner à ces événements. J'ai commencé à lire aussi quelques livres dont il avait besoin pour ses travaux scolaires (bien sûr je lisais des traductions en anglais tandis qu'il les lisait en allemand). J'ai beaucoup aimé ces activités et à cause d'elles notre relation a crû plus fort.

En 1975, quand Michael et moi étions en Allemagne pendant quelques mois, nous avons assisté à des réunions de l'Initiative-Essen Homosexuel. En 1976 l'expérience de l'activisme allemand s'est mélangée avec notre désir d'être des activistes.

Un jour en 1977 Michael est rentré d'UCLA et a dit qu'il était allé à la section de la bibliothèque universitaire où se trouvaient des livres qui traitaient de l'homosexualité. Il m'a dit pendant qu'il regardait des tas de livres sur cette matière qu'un livre semblait attirer sa main vers lui. Et il était obligé de quitter ce livre du rayon. Il a jeté un coup d'oeuil sur le livre, l'a trouvé assez intéressant, et l'a rapporté chez nous pour le lire. La première page de *Gladius furens* par Ulrichs

Il s'est absorbé dans le livre et me disait des choses comme "Epatant, écoute cela" ou "Ecoute ce qu'il écrit ici" ou "Je voudrais bien que tu puisses lire ceci". Il semblait que chaque cinq minutes il interrompait mes études et ma concentration. Je me suis bien fâché avec les interromptions et je lui ai dit enfin de cesser de me gêner. Et aussi, s'il voulait tellement que je lise le livre, il fallait qu'il le traduise, et je le lirais moi-même. Le livre qui avait attiré la main de Michael était un exemplaire originel d'un des douze livres de recherche écrit par Karl Heinrich Ulrichs. J'avais dirigé par inadvertance l'activisme de Michael dans la direction de traduire les oeuvres d'Ulrichs.

Juste au même temps, j'étudiais le journalisme à LACC et j'avais reçu le devoir d'aider avec le journal scolaire semainier. J'avais écrit quelques revues et quelques articles en manchette quand un jour le conseiller de la classe m'a donné le devoir d'une rubrique des opinions pour publication en deux semaines. Au même temps, mon professeur de discours a donné à notre classe le devoir de préparer et de présenter un discours inspirationnel. C'était le samedi avant la date finale pour mes deux devoirs. Je lisais plusieurs journaux gay que j'ai retrouvé dans un bar local. Les histoires n'étaient pas de bonnes nouvelles, en général des bagarres, des meurtres, des rafles de bars, et l'électrothérapie pour le comportement homosexuel. Des matières dépressives. J'ai été assis sur le portique dans le soleil et j'ai commenté à Michael que je devais sans doute écrire et parler de l'homosexualité. Mais je n'en avais pas le sang-froid. Et je me suis encore mis à me plaindre de mon travail scolaire.

"Ici," Michael a dit, en me passant plusieurs feuilles de papier. "Tu voulais que je traduise le livre d'Ulrichs que je lisais. Bien, le voici. Peut-être cela va t'inspirer." Le titre était Raging Sword [Le Glaive furieux]. J'étais surpris tout de suite par le titre et ensuite par les premiers mots: " Parlez, parlez, ou soyez jugé!" Assis dans le soleil californien, j'étais magnétisé par ce que je lisais. C'était tout à fait épatant, comme nous disions en ces jours-là.

De *The Riddle of 'Man-Manly' Love,* Edition Prometheus, 1994 Après avoir lu le livre, je me suis assis devant la machine à écrire. En utilisant Raging Sword [Le Glaive furieux] comme mon inspiration, j'ai écrit un article d'opinion au sujet de se déclarer gay en public. Ensuite j'ai pris le même matériel et je l'ai changé dans un discours inspirationnel. Enfin, j'ai écrit à tous les membres de ma famille pour me déclarer gay. On a publié mon article. J'ai présenté mon discours devant la classe. Ma famille a réagi avec approbation. J'avais peur mais avec ces trois pas je m'étais déclaré gay et c'était pour toujours. Pour augmenter mon propre amour, les deux devoirs m'ont gagné des prix. Et deux ou trois membres de ma famille se sont déclarés gay aussi.

Quelques amis et moi avons encouragé Michael de traduire les autres livres d'Ulrichs et de trouver un éditeur. Lui, il les a bien traduits mais c'était difficile de trouver un éditeur. Ainsi nous avons eu l'idée de les publier nous-mêmes comme des manuscrits, ce que nous avons fait pendant les prochains 17 ans. Notre but avait toujours trois parties: de faire les écrits d'Ulrichs disponibles en anglais, de montrer que le mouvement pour les droits gay a commencé bien avant les émeutes Stonewall en 1969, et de populariser la vie et les écrits d'Ulrichs. De tout ce que nous avons étudié, Ulrichs est en effet le chef du groupe des défenseurs de l'amour du propre sexe. Sa vie était si dramatique et tragique, et ses écrits étaient si historiques et inspirationnels, que Michael et moi avons décidé de faire tout ce que nous pourrions pour maintenir vifs le nom et les écrits de ce pionnier héroïque.

En 1990 Vern Bullough, un professeur distingué et un éditeur consultatif de la Maison d'Edition Prometheus, a écrit à Michael, qui avait traduit les oeuvres d'Ulrichs pendant plus d'une douzaine d'années. Le Dr. Bullough pensait publier une série de classiques sexuels en traduction. Il a offert de l'aide à Michael pour publier les oeuvres d'Ulrichs. Il a aussi demandé à Michael de traduire deux oeuvres par Magnus Hirschfeld, la deuxième personne importante après Karl Heinrich Ulrichs qui a poussé en avant le mouvement gay dans une direction positive.

Karl Heinrich Ulrichs est entré dans mon coeur ce samedi et il a été avec moi depuis ce jour-là. Son inspiration a dissipé tous les nuages noirs créés dans mon esprit d'être homosexuel qui m'avaient menacé pour plus de 35 ans. Depuis ce temps j'ai dédié la plupart de ma vie pour populariser la vie et les oeuvres d'Ulrichs. Michael, qui allait être professeur d'allemand, est devenu traducteur. Nous espérons que vous aimez ce website et que vous participerez à Célébration 2002: Karl Heinrich Ulrichs: 177 Ans de Fierté.

La scène de la Grande Salle du Théâtre Odéon à Munich Le Théâtre Odéon L'histoire a eu lieu ici: Karl Heinrich Ulrichs a parlé devant l'Association des Juristes Allemands qui avait 500 membres à Munich, Allemagne le 29 août, 1867. Dans l'extrait suivant Ulrichs décrit dramatiquement l'occasion.

Du Glaive furieux (Gladius furens, 1868) par
Karl Ulrichs.

Jusqu'au jour de ma mort, je me souviendrai du 29 août 1867 avec fierté quand j'ai eu la valeur de faire face à la bataille contre le spectre d'une vieille hydre courroucée qui de temps immémorial m'injectait et les hommes de ma nature avec du poison. Beaucoup d'eux se sont suicidés parce que tout le bonheur de leurs vies a été détruit. En effet, je suis fier que j'ai trouvé la valeur de donner le premier coup à l'hydre du dédain public.

Ce qui m'a donné la force au dernier moment de monter sur l'estrade de l'Association des Juristes Allemands était que je me rendais compte qu'au même moment le regard fixe lointain des camarades comme moi était fixé sur moi. Est-ce que je dois leur rendre leur confiance en moi avec de la lâcheté? Autre chose qui m'a donné de la force était des pensées toujours récentes, en effet toujours ardentes, d'un homme suicidé causé par le système dirigeant à Bremen en 1866. Et aussi une lettre que j'ai reçue quand j'étais en train d'aller à la session qui m'a informé qu'un collègue avait remarqué de moi, "Numa a peur de se mettre en action."

En dépit de tout cela, des moments de faiblesse ont continué de m'attaquer, et une voix maline chuchotait dans mon oreille: "Il y a toujours du temps de se taire, Numa. Il faut seulement que tu renonces les mots que tu as préparés. Et après, tes palpitations de coeur cesseront!"

Mais ensuite il m'a semblé qu'une autre voix a commencé à me chuchoter. C'était l'avertissement de ne pas me taire, la même voix qui avait averti mon prédécesseur Heinrich Hössli à Glarus [Suisse] il y a trente ans, et qui à ce moment-ci résonnait fort dans mon esprit avec toute sa force:

Hössli: un daguerréotype [Hössli a écrit:] "Je vois deux chemins devant moi: écrire ce livre et m'exposer à la persécution, ou ne pas l'écrire et me sentir plein de culpabilité à mon enterrement. Sûrement j'ai déjà été confronté avec la tentation de cesser d'écrire. Mais ensuite les images de Platon et les poètes et les héros grecs ont apparu devant moi, ceux qui appartenaient à la nature d'Eros, et dans elle ils sont devenus ce qu'ils pourraient être pour l'humanité.

"Et à côté de ces images j'ai vu devant moi le malheur que nous avons fait à ces hommes. Devant mes yeux j'ai vu les images des persécutés et des déjà maudits qui n'étaient pas encore nés. Et j'ai vu les mères malheureuses qui balançaient les berceaux de leurs enfants innocents et maudits. Enfin j'ai imaginé voir le fossoyeur qui glissait la couverture de mon cercueil sur ma figure froide.

Hössli: dessin au crayon par C. Müller "Et avant de devenir esclave à lui, le désir irrésistible de me lever et de défendre la verité oprimée m'a vaincu avec toute sa force. Et ainsi j'ai continué à écrire avec mes yeux résolument dirigés loin des ceux qui travaillaient pour ma déstruction. Je n'ai pas le choix de me taire ou de parler. Je me dis à moi: Parlez ou soyez jugé!"

Je voudrais bien mériter le respect d'Hössli. Je ne voulais pas moi non plus arriver sous la main du fossoyeur sans avoir témoigné ouvertement mes droits inaliénables et opprimés et sans avoir ouvert un passage étroit à la liberté, même si c'était avec moins de renommée que celle d'un plus grand homme du passé.

Avec ces pensées et avec mon coeur qui battait fort dans ma poitrine, je suis monté sur l'estrade le 29 août, 1867 dans la Grande Salle du Théâtre Odéon devant plus de 500 juristes d'Allemagne, parmi qui comptaient des membres du parlement allemand et un prince bavarien. J'y suis monté avec de l'aide de dieu!

…il y avait une stupéfaction et un dédain apparents; des demandes isolées de lever la session… Le Théâtre Odéon, Munich, reconstruit après la Deuxième Guerre Mondiale

…il y avait une clameur tempétueuse, "Levez la session, levez la session!"…

…Mais il y avait maintenant des clameurs aussi fortes que les antérieures qui venaient du côté opposé, "Non, non, continuez, continuez…"

…Il y avait un grand bruit chaotique et une interromption violente. Il y avait une agitation peu commune dans la réunion de ce côté qui avant a demandé l'ajournement…Le président dit, "Je prie que l'orateur continue à lire sa proposition en latin." Mais j'ai pris mes notes et je suis descendu de l'estrade…

Le Palais de Cristal LE PALAIS DE CRISTAL: Ulrichs pourrait choisir de ne pas assister au cocktail pour l'Association des Juristes Allemands. Mais il a fait face aux juristes qui avaient poussé des cris contre lui et il était déterminé de leur montrer qu'il n'était pas lâche. Ulrichs écrit:

"Pendant le banquet au Palais de Cristal, où tout le monde se rassemblait le 30 de chaque mois, quelques-uns ont semblé éviter ma compagnie parce que j'avais dit que les Urnings avaient aussi le droit du bonheur, et au même temps quelques-uns m'ont évité comme une créature dans laquelle cette nature habiterait…mais au contraire j'ai eu la satisfaction que des autres sont entrés en conversation avec moi avec libre loyauté."

Note sur Hössli: On ne sait pas s'il était gay ou s'il parlait pour défendre "l'amour des hommes," ses mots pour les hommes homosexuels. Il a demandé de faire écrire une histoire à une personne plus instruite que lui; Ulrichs a répondu son appel. Notes sur l'Odéon et le Palais de Cristal. L'Odéon a été "tout renversé." Le théâtre est maintenant une cour, et les pièces du bâtiment entourent maintenant l'ancienne salle du théâtre. Le Palais de Cristal n'existe plus.

Retourner en haut de la page

Le Voyage à L'Aquila, Italie

Lieux où a vécu Ulrichs

ULRICHS S'EST DEMENAGE A L'AQUILA pour améliorer sa santé. Les forêts de châtaigniers l'ont rappelé de son pays natal. Il s'y promenait beaucoup et se baignait souvent dans le Fleuve Aterno qui était tout près. Il aimait le ciel nocturne et il l'a mentionné dans ses écrits. Quand il est mort, on aurait mis Ulrichs dans une fosse commune sauf que son ami Niccolò Persichetti l'a fait enterrer à côté du mausolée de la famille Persichetti. Le cimetière civique se trouve à quelques minutes en voiture de L'Aquila


Ulrichs est le centre d'attention: Défilé de Fierté Gay à San Francisco, 1979 Karl Heinrich Ulrichs/Chrysostomos APRES UNE VISITE A L'AQUILA, l'auteur et l'historien John Addington Symonds (1840-1893) a écrit en 1891:
"Aquila vaut bien la peine d'y voyager. Elle a une grande caractère et des trésors d'art inattendus. La chose principale était Ulrichs. Ulrichs est Chrysostomos [son sens est "celui de la bouche d'or] au plus dégré, doux, noble, un vrai gentilhomme, et un homme de grand génie."

Voir en haut à gauche et à droite: Chrysostomos en défilé!

Située à 2.360 pieds sur le niveau de la mer, L'Aquila se trouve à 50 milles au nord-est de Rome, à 145 milles par train . Quand vous êtes à L'Aquila, faites-en un tour. A cause de leur dessein d'architecture, les bâtiments Franchi et Persichetti sont promus comme des attractions par le syndicat d'initiative: allez-les visiter! Sur le Web, cherchez le mot "L'Aquila":

Les Repas & Les Achats....www.webaq.it
Des Belles Photos......www.laquila.com

LIEUX D'INTERET: Où Ulrichs a vécu à L'Aquila

Palazzo Franchi, du Web via Sassa, du Web

Palazzo Franchi, un des bâtiments où a vécu Ulrichs Palazzo Franchi, via Sassa, 56

Palazzo Persichetti, Piazza S. Maria di Roio, 1




Retourner en haut de la page

Le Livre des Souvenirs

ECRIVEZ-NOUS PAR E-MAIL ET DITES-NOUS ce que vous pensez faire ou ce que vous avez fait le 28 août, ou à n'importe quel jour de l'année pour célébrer l'anniversaire jubilaire d'Ulrichs. Vos rapports seront compilés (on espère) et mis électroniquement dans un Livre des Souvenirs, un genre de Festschrift, un écrit qui contient des rapports d'une célébration.

Retourner en haut de la page

Lisez Tous Cela

VOICI QUELQUES LIVRES A LIRE pendant que vous attendez faire le voyage à L'Aquila, ou pour vous inspirer de préparer une célébration.

Biographie d'Ulrichs disponible de la Maison d'Edition Alyson. 1988 La biographie excellente d'Ulrichs par Hubert Kennedy est disponible en anglais et en allemand. D'après notre recherche, Kennedy est la première personne qui a visité la tombe d'Ulrichs (1983) depuis Magnus Hirschfeld (1909)

Les livres d'Hössli sont disponibles en allemand Heinrich Hössli (1784-1864). On a publié son Eros en deux volumes (1836 et 1838). L'édition rosa Winkel [allemand = triangle rose] a un troisième volume supplémentaire. Introduction par Manfred Herzer -- tout en allemand

Par le Dr. Hirschfeld. On y trouve beaucoup sur Ulrichs  (1920)

Magnus Hirschfeld (1868-1935) a fourni des renseignements complets sur Ulrichs dans son livre The Homosexuality of Men and Women (L'Homosexualité des hommes et des femmes), écrit originellement en 1914. Le chapître 38 contient une biographie substantielle d'Ulrichs. La publication d'une traduction en anglais de ce livre se prévoit bientôt par la Maison d'Edition Prometheus. Introduction par le Dr. Vern L. Bullough

Les 12 livres d'Ulrichs de 1864-1880 en anglais: la Maison d'Edition Prometheus

The Riddle of "Man-Manly" Love (L'Enigme de l'amour "homme-mâle") contient 12 livres de recherche par Ulrichs en deux volumes: Vindex (Défenseur), Inclusa (Inclusive), Vindicta (La barre de la liberté), Formatrix (Elle [la nature] qui crée), Ara spei (Refuge d'espoir), Gladius furens (Le Glaive furieux), Memnon, Incubus, Argonauticus, Prometheus, et Araxes (Le fleuve en Arménie), et Critische Pfeile (Flèches critiques)--tous en anglais. Il a beaucoup parlé aussi du respect et de la promotion des femmes. Dans le temps d'Ulrichs les lois contre "les gays" ne s'appliquaient pas aux femmes. Comme vous verrez, il a fait son mieux pour comprendre les femmes, même les femmes perdues, dans son appel pour les droits égaux. Introduction par le professeur distingué honoraire le Dr. Vern L. Bullough, R.N.

L'enigme d'Ulrichs de l'amour "homme-mâle" et Matrosengeschichten (Les histoires des marins) sont disponibles en allemand de la Maison d'Edition rosa Winkel, édité par le biograhe d'Ulrichs, Hubert Kennedy et par Wolfram Setz. Massimo Consoli (Rome) a fini une traduction de Vindex et de Gladius furens d'Ulrichs en italien (Spada furente), et Lyman Hardy a fini une traduction de Gladius furens en espagnol (La Espada furiosa) et en français (Le Glaive furieux)

L'Enigme de l'amour "homme-mâle" d'Ulrichs sur le Web (en anglais):

http://www.prometheusbooks.com/site/catalog/book_131.html

Pour savoir les titres des autres livres par Ulrichs et pour se renseigner de sa vie, de son époque, et de quelques websites d'appui:
http://www.angelfire.com/fl3/uraniamanuscripts

Retourner en haut de la page

Imaginez Cela!

LES IMAGES ICI MONTRENT le soin affectueux que quelques individus ont donné pour maintenir vive la mémoire d'Ulrichs.

La porte du Cimetière Civique de L'Aquila A l'enterrement d'Ulrichs, le Marquis Niccolò Persichetti a donné l'éloge funèbre. A la fin de l'éloge, il a dit:

"Mais avec ta perte, ô Karl Heinrich Ulrichs, la fame de tes oeuvres et de ta virtue ne disparaîtra non plus... Sa tombe comme Max l'a trouvée en 1988 au lieu de cela, tant que l'intelligence, la virtue, l'enseignement, la perspicacité, la poésie, et la science se cultivent sur cette terre et survivent la faiblesse de nos corps, tant que la proéminence noble du génie et de la connaissance est récompensée, nous et ceux qui nous suivent verserons des larmes et joncherons des fleurs sur ta tombe vénérée."

La vision de Persichetti se réalise maintenant. Jusqu'au 1988, quand Max Consoli a commencé une célébration annuelle à la tombe d'Ulrichs, seulement peu de personnes ont visité sa tombe. En 2000 il y avait la plus grande représentation (21) d'être présente au cimetière depuis l'enterrement originel en 1895. Espérons que l'année 2006 attire des représentants de toutes parties du monde pour couvrir la tombe d'Ulrichs avec des fleurs!

M. Consoli et la tombe réparée 1995Consoli (à droite) préside à la onzième cérémonie annuelle pour Ulrichs AUTEUR, ACTIVISTE DE LONGTEMPS, et fondateur du mouvement gay italien Massimo Consoli a tenu une cérémonie au cimetière chaque année depuis 1988 et veut bien la tenir encore une fois en 2006. Max compte sur de grands nombres de personnes de se présenter à la tombe d'Ulrichs pour que les officiels locaux lui donnent le soin dont elle a besoin et l'attention qu'elle mérite.

Le website de Max:
http://space.tin.it/associazioni/luccons/index.htm
Tel. 39-06-9354 7567; Fax 39-06-9354 7483

A L'OCCASION DU 100e anniversaire de la mort d'Ulrichs en 1995, Wolfram Setz et le Comité Ulrichs Munich ont proposé une rue nommée en honneur d'Ulrichs. Les résultats en 1998 se trouvent ici en bas:

Dédication de la Place Karl-Heinrich-Ulrichs Wolfram Setz (à droite) regarde pendant qu'on découvre le panneau de la Place KHU Dédication de la Place Ulrichs, Munich

EN BAS: LA REPRESENTATION des Archives Gay Nationales montrent leurs affiches des pionniers gay:

Défilé de Fierté Gay à Los Angeles/Boulevard Hollywood, 1980 Photo: Paul J. Nash /Ulrichs en défilé





Statue nue qui verse de l'eau sur l'arrière de sa tête, une des deux statues identiques à chaque extrémité de la Place du Marché à L'AquilaPeter Hedenström (Berlin) à la tombe d'Ulrichs Kurt Zernig (Autriche) visite la tombe d'Ulrichs

Qu'est-ce qui passe en 2005/6?

* 28 août: Max Consoli reprise sa célébration annuelle à la tombe d'Ulrichs à l'Aquila.

* Des rues seront nommées en honneur d'Ulrichs en Aurich, à Hanovre, et à l'Aquila

* MetroG et Travel Express vont avoir des voyages spéciaux à la Célébration 2006 à L'Aquila.

* Une édition en allemand de Alaudae d'Ulrichs en 2004

Retourner en haut de la page

Et Tout Ce Que Vous Vouliez Savoir

Magnus Hirschfeld, M.D.

APRES AVOIR VISITE LA TOMBE D'ULRICHS à L'Aquila le 18 avril, 1909, Magnus Hirschfeld (1868-1935) a été inspiré d'écrire un rapport court et détaillé de son expérience dans son livre, The Homosexuality of Men and Women (L'Homosexualité des hommes et des femmes):

C'était une coïncidence heureuse que le patron d'Ulrichs, le vieux marquis, le Dr. Niccolò Persichetti, vivait encore et il a pu me montrer personellement tous les quartiers que "le professeur allemand" a bénis avec sa présence. Il m'a racconté d'autres détails intéressants des dernières années d'Ulrichs. Après chaque histoire, Persichetti a ajouté à la fin:

"O, c'était un homme extraordinaire, très respectable, admirable, mais trop modeste. J'ai entendu dire de lui pour la première fois dans le sénat à Rome. Le ministre d'éducation m'a demandé, 'Quel genre d'homme est-il, celui qui publie un journal en latin là à L'Aquila où vous habitez? La Reine Margherita le lit, et elle le trouve très très charmant.'"

Niccolò Persichetti: Patron et Ami Intime d'Ulrichs [Persichetti a répondu] "Il doit y avoir une erreur. Personne ne pourrait pas faire cela.

"Quand je suis rentré à L'Aquila," le patron d'Ulrichs a continué, " j'ai demandé des nouvelles de lui au commissariat de police, mais personne n'en savait rien. Enfin quelqu'un m'a dit, 'Peut-être vous voulez dire le vieil allemand que l'on peut voir toujours se promener vite dans la rue, seul, avec des livres sous le bras.' Je suis allé le voir [Persichetti m'a indiqué une vieille maison à l'angle de la rue] où il vivait. Je l'ai trouvé complètement désespéré. Juste la nuit antérieure une incendie avait brûlé tous ses livres et ses papiers, toutes ses affaires. Je lui ai donné du logement [Persichetti a continué] dans une maison que j'avais héritée de mes ancêtres. Il y avait une chambre sous les toits avec une vue splendide du Gran Sasso d'Italia (la Grande Montagne de Pierre).

Persichetti: Le Marquis di Mustìola "Regardez [Persichetti m'a conduit sur un escalier obscur] il écrivait ici; par là se trouvait son lit. Et par là était son bureau à la fênetre, où il pouvait voir très loin. C'est ici qu'il mettait ses fleurs qu'il aimait tellement. Et là il préparait ses propres repas qu'il ne faisait pas fréquemment parce qu'il mangeait presque exclusivement du pain, du fromage, des oeufs, du lait, et des fruits avec lesquels il prenait de temps en temps du vin de la région. Je voudrais voir une plaque fixée sur cette maison en sa mémoire [le marquis m'a dit pendant que nous descendions l'escalier].

"Il nous rendait souvent visite. Le dimanche 'il professore' mangeait toujours à notre table familiale. Je servais toujours du vin du Rhin à ces repas. Mes enfants l'entouraient toujours. On pouvait lui demander n'importe quelle chose; il savait tout. Je n'ai jamais vu telle mémoire ou telle connaissance. Il connaissait chaque monnaie, chaque petite photo, chaque livre. Il savait surtout racconter des histoires. Il n'y avait rien d'inconnu pour lui de l'astronomie, de la botanique, de la philologie, et de la philosophie. Une fois quand il nous a rendus visite, mon fils Edoardo passait du temps avec un problème de mathématiques qu'il ne pouvait pas résoudre. Il (Ulrichs) l'a aidé non seulement à se mettre sur le bon chemin, mais au même temps il lui a dit aussi qui avait proposé le problème originellement et quelques détails de la personnalité de cet homme.

"Ses besoins étaient si peu qu'il était étonnant. Ma femme voulait lui donner plusieurs fois de nouveaux vêtements, mais il les refusait constamment. En plus de nous, il rendait visite à une vieille femme d'Autriche; autrement il n'y avait pas d'Allemands qui habitaient par ici. Depuis qu'il est arrivé ici, il n'a pas encore voyagé hors de la région ou de ses environs-les Montagnes Abruzzi. Il se promenait au hasard dans la région. Il préférait surtout les forêts de châtaigniers; elles lui semblaient une scène du sud d'Allemagne, il m'a dit.

"Une fois quand il ne s'est pas présenté chez nous pendant longtemps, je suis allé le voir. Là il avait gardé le lit pour quatre jours seul dans sa chambre sous les toits en grande douleur. Il aurait une infection de la vessie, parce qu'il ne pouvait pas passer de l'eau. J'ai appelé le médecin qui a dit qu'il fallait qu'il aille tout de suite à l'hôpital municipal. Mais il ne voulait pas abandonner ses livres et ses fleurs. Enfin je l'ai emmené à notre hôpital. Le lendemain quand je suis allé lui rendre visite dans sa belle chambre propre d'hôpital [Persichetti me l'a montrée] il m'a dit, 'O, Marquis, je me sens si confortable ici. De mon lit je peux voir ta maison de campagne, où j'étais si fréquemment content avec ta famille. Et imagine ma joie quand hier soir j'ai entendu les religieuses qui chantaient tout près en mon cher latin -- "Ora pro nobis" (Priez pour nous), "Pater noster" (Notre Père), et "Ave Maria" (Sainte Marie). Cela m'a fait beaucoup plus tranquille.'" Dr. Hirschfeld

Après qu'Ulrichs avait été à l'hôpital pour cinq jours, Persichetti lui a apporté un diplôme que l'Université de Naples lui avait conféré en reconnaissance de son journal en latin, Alaudae (Alouettes). Il était même trop malade de le lire lui-même. Il a souri tout simplement et il est mort un peu après dans les bras de Persichetti. Persichetti garde toujours ce diplôme. Il possède aussi quelques publications en latin d'Ulrichs, de même que ses écrits uraniens en ses éditions originelles; il m'a montré une photo prise dans ses dernières années. Une très petite photo que nous avons regardée avec une loupe. Nous avons vu un vieil homme à la barbe grise avec un petit chapeau noir dans le cercle de la famille Persichetti.

"De ses études anthropologiques," le marquis a dit, et de cette façon il voulait dire la question homosexuelle, il en parlait ici à L'Aquila très rarement. Il dédiait tout son intérêt pour s'occuper du latin. Son journal avait des admirateurs enthousiastes en tous les continents. En plus de la Reine d'Italie, il y avait aussi le Roi Oscar de Suède qui s'y abonnait. Le Colonel Young lui écrivait une lettre en latin tous les jours d'Angleterre. Les personnes pour qui il s'est battu ne s'inquiétaient plus de lui."

Ainsi le vieux Marquis Niccolò Persichetti a terminé sa déclaration. Il a fait enterrer Ulrichs dans une tombe à côté du mausolée de la famille Persichetti.

L'après-midi de ce jour, j'ai demandé des nouvelles de lui au cimetière situé à peu près à une demie heure de L'Aquila dans une vallée pittoresque des Montagnes Abruzzi. Quand j'ai demandé à voir la tombe de Carlo Arrigo Ulrichs, le vieux fossoyeur m'a dit que dans les 14 ans depuis son enterrement, j'ai été la première personne qui avait demandé à voir la tombe de l'allemand séparé de son pays.

Retourner en haut de la page

Suggérences Pour Fêter Son Anniversaire

Tampon à timbrer

L'ACTIVISME A BEAUCOUP DE FIGURES et une personne peut faire une différence. Voici une liste de manières de participer à la Célébration de Karl Heinrich Ulrichs -- Né le 28 août, 1825.

Ulrichs sur un T-shirt, 1983 1. Indiquez cette date sur vos calendriers -- le 28 août.
Le calendrier gay et lesbien/l'Agenda pour Aujourd'hui de Pomegranate, un des deux jours pour Ulrichs 2. Prenez des vacances en Italie et arrêtez-vous à L'Aquila le 28 août, à midi, pour faire la connaissance informellement des personnes de toutes parties du monde. Apportez une cuillerée de terre et répandez-la sur sa tombe.
3. Envoyez des renseignements de cet e-mail et de ce website au moins à un ami et à plusieurs amis si c'est possible.
4. Faites des copies de cet e-mail et ce website, et donnez-les à des amis et à des clients qui s'y intéresseront.
5. Demandez les livres et la biographie d'Ulrichs à la bibliothèque. S'ils ne les ont pas, demandez-leur de les acheter.
Lettre à l'Editeur  Windy City Times '89 6. Déclarez-vous gay à quelqu'un -- à une personne de votre famille ou à des amis.
7. Invitez des amis au restaurant et portez un toast en honneur d'Ulrichs.
Donnez un prix en honneur d'Ulrichs 8. Invitez des amis à dîner chez vous, servez un repas italien ou allemaand, et bien sûr portez un toast en honneur d'Ulrichs.
9. Faites une excursion à pied dans les Apénnines et au Gran Sasso avec un arrêt à L'Aquila à midi le 28 août.
Ulrichs sur un T-shirt, 1985 10. Demandez au propriétaire de votre bar favori de préparer un soir militaire en son nom-Ulrichs aimait les hommes en uniforme.
11. Encouragez le propriétaire de votre bar favori d'avoir un soir Ulrichs avec des prix spéciaux pour les bières allemandes et les italiennes, s'il y en a.
12. Soyez un client d'une entreprise gay -- des agences de voyages, des bars, des bains, des restaurants, des librairies.
13. Les Comités de Fierté et les Comités du Mois de l'Histoire Gay: faites Ulrichs une figure centrale.
14. Ecrivez des lettres à l'éditeur de votre journal pour demander de se souvenir d'Ulrichs le 28 août chaque année dans le futur.
15. Editeurs: demandez à vos auteurs de mettre une nouvelle d'Ulrichs en manchette.
16. Auteurs: dédiquez-lui un de vos livres.
Des plumes pour des amies 17. Donnez un cocktail en son honneur.
18. Souvenez-vous de lui et de ses oeuvres dans vos prières.
19. Allumez une bougie; brûlez de l'encens.
20. Professeurs: préparez une leçon spéciale de sa vie et de ses oeuvres.
21. Avocats: Faites une cause pro bono en son nom. Ulrichs était avocat qui aidait souvent des personnes arrêtées pour leur conduite "perverse".
22. Elèves: écrivez une composition sur sa vie et ses oeuvres, ou donnez-en un discours.
23. Cultivez un jardin d'agrément en son nom. Ulrichs aimait les fleurs et leur cultivation. Ulrichs sur un T-shirt, 1984
24. Cultivez un jardin pour attirer des papillons. Ulrichs aimait les papillons et les cultivait.
25. Faites un gâteau et partagez-le avec votre famille, vos amis, ou vos compagnons de travail.
26. Si vous êtes seul le jour de son anniversaire, portez-lui un toast même si c'est seulement avec un verre d'eau.
27. Ecoutez "Ave Maria." Ulrichs, sur son lit de mort à l'hôpital, aimait écouter les religieuses qui le chantaient le soir.
Grupo Gay da Bahia, Brésil inspiré pour créer una carte postale pour le 100e anniversaire de la naissance d'Ulrichs, 1995 28. Portez une affiche avec son nom ou sa photo dans votre défilé de fierté local.
29. Copiez et utilisez sa photo pour remanier n'importe quelle chose: des plumes, des crayons, des T-shirts, du papier à lettres.
Bouton, dessin par E. Potvin, 1980 30. Créez un tampon à timbrer avec son nom ou sa photo, et mettez-le sur toute votre correspondence.
31. Donnez de l'argent à une charité de SIDA ou à la bourse de P-FLAG où à n'importe quelle charité en le nom d'Ulrichs.
32. Faites populaire l'idée d'avoir des traductions en toutes les langues pour préserver l'Histoire TransLesBiGay.
33. Etablissez une bourse ou un prix en le nom d'Ulrichs.
34. Donnez-vous la main aux autres. Ulrichs croyait que le contact personnel était de grande importance pour les sentiments du "même sexe."
Tampon à timbrer 35. Flottez le drapeau arc-en-ciel le 28 août.
Recht Schwul (Loi Gay) dédication, de la Maison d'Edition rosa Winkel '82 36. Mettez la photo d'Ulrichs dans un cadre et mettez-la sur votre bureau.
37. Projetez et participez à une célébration ou à une promenade à la chandelle.
38. Annoncez vos projets de célébration dans la section d'activités de votre journal.
39. Groupes religieuses: projetez un programme spécial.
40. Envoyez des fleurs à vous-même ou à un bon ami.
41. Gardez ce website sur votre ordinateur. Aimant
42. Dites à quelqu'un qu'Ulrichs était la première personne de renommée qui s'est déclaré gay en public et qui a exigé des droits égaux pour les hommes et les femmes opprimés.
43. Servez un repas spécial: des spaghetti à l'Abruzzi (L'Aquila se trouve dans la région Abruzzi): du porc, des poivrons rouges, une feuille de laurier, des tomates italiennes, 2/3 tasse de vin rouge, du sel et du poivre (végétariens: substituez la viande avec du brocoli).
44. Votez pour revoquer toutes les lois contre la sodomie (fait accompli!) et le soi-disant Acte pour la Défense du Mariage (DOMA); votez pour revoquer l'inégalité de l'âge de consentement (19 ans pour les personnes gay; 16 ans pour tous les autres!).
45. Ecrivez-nous un e-mail pour le Livre des Souvenirs.

Retourner en haut de la page

SI VOUS VOULEZ une copie du Livre des Souvenirs. Autrement, si ce website et le temps que vous passé ici ont animé votre imagination, alors écrivez-nous un e-mail, même si c'est pour nous dire que vous avez lu le website, ce que vous avez appris ici, et ce que vous avez fait personnellement pour célébrer. RSVP en n'importe quelle langue de l'ouest d'Europe.

PJ Nash & Michael Lombardi-Nash
E-mail: mal123nash@aol.com
We Remember
September 11, 2001: Gay Victims & Heroes

Copyright (C) 1999 by Lombardi-Nash & Hardy


Visites depuis Jan. 04