Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!

LOST QUATRAINS


PROPHETIES DE MAISTRE
Nostradamus.

CENTVRIE XI.

XI. 1.**
Siecle nouueau, alliance nouuelle,
Vn Marquiƒat mis dedans la naƒƒelle,
A qui plus fort des deux l'emportera :
D'vn Duc, d'vn Roy gallere de Florence,
Port à Marceille, pucelle dans la France,
De Catherine fort chef on raƒera.

XI. 2.**
Qui d'or, d'argent fera deƒpendre,
Quand Comte voudra ville prendre,
Tant de mille & mille ƒoldats,
Tuez noyez, ƒans y rien faire,
Dans plus forte mettra pied terre,
Pigmeé ay dé des Cenƒaurts.

XI. 3.**
La ville ƒans deƒƒus deƒƒous,
RenuerĎe de mille coups
De canons & forts deƒƒous terre :
Cinq ans tiendra : le tout remis,
Et laƒchée á ƒes ennemis,
L'eau leur fera apres la guerre.

XI. 4.**
D'vn rond d'vn Lys naiƒtra vn ƒi grand Prince,
Bien toƒt & tard venu dans ƒa Prouince,
Saturne en libra en exaltation :
Maiƒaon de Venus en decroiƒƒante force.
Dame en apres maƒcu in ƒous l'eƒcorce,
Pour maintenir l'heureux ƒang de Bourbon.

XI. 5.**
Celuy qui la principauté
Tiendra par grande cruauté,
A la ƒin verra grand phalange :
Par coup de feu tres-dangereux,
Par accord pourroit faire mieux,
Autrement boira ƒuc d'Orange.

XI. 6.**
Quand de Robin la traiƒtreuƒe entreprinƒe
Mettra Seigneurs & en peine vn grand Prince,
Sceu par la Fin : chef on luy tranchera :
Da plume au vent amie dans Eƒpagne,
Poƒte attrapé eƒtant en la campagne,
Etl Eƒcriuain dans l'eau ƒe i ttera.

XI. 7.**
La ƒangƒë au loup ƒe ioindra,
Lors qu'en mer le bled defaudra,
Mais le grand Prince ƒans enuie,
Par ambaƒƒade luy donra
De ƒon bled, pour luy donner vie,
Pour vn beƒoin s'en pouruoira.

XI. 8.**
Vn peu deuant l'ouuert commerce
Ambaƒƒadeur viendra de Perƒe,
Nouuelle au franc pays porter :
Mais non receu, vaine eƒperance,
A ƒon grand Dieu ƒera l'offence
Feignant de le vouloir quitter.

XI. 9.**
Deux eƒtendars du coƒté de l'Auuergne,
Seneƒtre pris, pour vn temps priƒon regne,
Et vne Dame enfans voudra mener
Au Cenƒuart, mais deƒcouuert l'affaire
Danger de mort & murmure ƒur terre
Germain, Baƒtille, frere & ƒœur priƒonnier.

XI. 10.**
Ambaƒƒadeur pour vne Dame,
A ƒon vaiƒƒeau mettra la rame,
Pour prier le grand Medecin :
Que de l'oƒter de teile peine,
Mais en ce s'oppoƒera Reyne,
Grand peine auant qu'en voir la fin.

XI. 11.**
Durant ce ƒiecle on verra deux ruiƒƒeaux,
Tout vn terroir inonder de leurs eaux,
Et ƒubmerger par ruiƒƒeaux & fontaines :
Coups & Mouffrin beccoyant, & alez
Par le Guerdon bien ƒouuent trauaillez,
Six cens & quatre alez, & trente moines.

XI. 12.**
Six cents & cinq tres-grand nouuelle,
De deux Seigneurs la grand querelle,
Proche de Gauaudan ƒera,
A vne Egliƒe apres l'offrande
Meurtre commis, Preƒtre demande
Tremblant de peur ƒe ƒauuera.

XI. 13.**
L'auanturier ƒix cents & fix ou neuf,
Sera ƒurpris par fiel mis dans vn œuf,
Et peu apres ƒera hors de puiƒƒance
Par le puiƒƒant Empereur general,
Qu'au monde n'eƒt vn pareil, ny eƒgal,
Dont vn chacun luy rend obeyƒƒance.

XI. 14.**
Au grand ƒiege encor grands forfaits,
Recommençant plus que iamais
Six cents & cinq ƒur la verdure,
La priƒe & repriƒe ƒera,
Soldats és champs iuƒqu' en froidure,
Puis apres recommencera.

XI. 15.**
Nouueau eƒleu Patron du grend vaiƒƒeau,
Verra long-temps briller de clair flambeau,
Qui ƒert de lampe à ce grand territoire,
Wt auquel temps armes ƒous ƒon nom,
Iointes à celles de l'heureux de Bourbon
Leuant, Ponant & Couchant ƒa memoire.

XI. 16.**
En O¢tobre ƒix cents & cinq,
Pouruoyeur du monƒtre marin
Prendra du Souuerain le Creƒme,
Ou en ƒix cents & ƒix, en Iuin,
Grand Roy aux grands & au commun,
Grands faits apres ce grand Bapteƒme.

XI. 17.**
Au meƒme temps vn Grand endurera,
Ioyeux malƒain, l'an complet ne verra,
Et quelques vns qui ƒeront de la feƒte,
Feƒte pour vn ƒeulement à ce iour :
Mais peu apres ƒans faire long ƒeiour,
Deux ƒe donront l'vn l'autre de la teƒte.

XI. 18.**
Conƒiderant la triƒte philomele,
Qu'en pleurs & cris ƒa peine renouuelle.
R'acourciƒƒant par telmoyen ƒes iours,
Six cents & cinq, elle en verra l'iƒƒuë,
De ƒon tourment, ja la toile tiƒƒuë,
Par ƒon moy en feneƒtre aura ƒecours.

XI. 19.**
Six cents & cinq, ƒix cents & fix & ƒept,
Nous monƒtrera iuƒques l'an dix-ƒept,
Du boute-feul l'ire, haine & enuie,
Sous l'Orient d'aƒƒez long-temps caché
Le crocodil ƒur la terre a caché,
Ce qui eƒtoit mort, ƒera pour lors en vie.

XI. 20.**
Celuy qui a par pluƒieurs fois
Tenu la cage & puis les bois,
R'entre à ƒon premier eƒtre
Vie ƒauue peu apres ƒortir,
Ne ƒe ƒçachant encor cognoiƒtre,
Cerchera ƒuiet pour mourir.

XI. 21.**
L'Autheur des maux conniuera regner
En l'an ƒix cents & ƒept ƒans eƒpargner
Tous les ƒubie¢ts qui ƒon á la ƒangƒuë,
Et puis apres s'en viendra peu á peu,
Au franc pays r'allumer ƒon feu,
S'en retournant d'où elle eƒt iƒƒuë.

XI. 22.**
Cil qui dira deƒcouuriƒƒant l'aƒƒaire,
Comme du mort, la mort pourra bien faire
Coups de poignards par vn qu'auront indui¢t,
Sa fin ƒera pis qu'il n'aura fait faire,
La fin conduit les hommes ƒur la terre,
Gueté par tout, tant le iour que la nui¢t.

XI. 23.**
Quand la grand nef, la prouë & gouuernal,
Du franc pays & ƒon eƒprit vital,
D'eƒcueils & flots par la mer ƒecoüée,
Six cents & ƒept & dix cœur aƒƒiegé,
Et des reflux de ƒon corps aƒƒligé
Sa vie eƒtant ƒur ce mal renüée.

XI. 24.**
Le Mercurialnon de trop longue vie,
Six cents & hui¢t & vingt, grand maladie,
Et encor pis danger de feu & d'eau,
Son grand amy lors luy ƒera contraire,
De tels hazards ƒe pourroit-il bien diƒtraire,
Mais bref, le fer luy fera ƒon tombeau.

XI. 25.**
Six cents & fix, fix cents & neuf,
Vn Chancellier gros comme vn bœuf,
Vieux comme le phœnix du monde,
En ce terroir plus ne luira,
De la nef d'oubly paƒƒera,
Aux champs Eliƒiens faire ronde.

XI. 26.**
Deux freres ƒont de l'ordre Eccleƒiaƒtique,
D'ont l'vn prendra pour la France la picque,
Encore vn coup, ƒi l'an ƒix cents & ƒix
N'eƒt aƒƒligé d'vne grand' maladie,
Les armes en main iuƒques ƒix cents & dix,
Gueres plus loin ne s'eƒtendant ƒa vie.

XI. 27.**
Celeƒte feu du coƒté d'Occident,
Et du Midy courir iuƒques au Leuant,
Vers demy morts ƒans point trouuer racine
Troiƒieme aage à Mars le belliqueux,
Des eƒcarboucles on verra briller feux,
Aage eƒcarboucle, & à la fin famine.

XI. 28.**
L'an mil ƒix cents & neuf on quatorzieme,
Le vieux Charon fera Paƒques en Careƒme,
Six cents & ƒix, par eƒcrit le mettra
Le Medicin, de tout cecy s'eƒtonne,
A meƒme temps aƒƒigné en perƒonne,
Mais pou certain l'vn d'eux comparoiƒtra.

XI. 29.**
Le Griƒƒon ƒe peut appreƒter
Pou à l'ennemy reƒiƒter,
Et renforcer bien ƒon armée,
Autrement l'Elephant viendra,
Qui d'vn abord le ƒurprendra,
Six cents hui¢t mer enflammée.

XI. 30.**
Dans peu de temps Medecin du grand mal,
Et la ƒangƒue d'ordre tant inegal,
Mettront le feu à la branche d'Oliue,
Poƒte courir, d'vn & d'autre coƒté,
Et par tel feu leur Empire accoƒté,
Se r'alumant du franc finy ƒaliue.

XI. 31.**
Celuy qui ales hazards ƒurmenté,
Qui fer feu, eau n'a iamais redouté,
Et du pays bien proche de Baƒacle,
D'vn coup de fer tout le monde eƒtonné,
Par Crocodil eƒtrangement donné,
Peuple rauy de voir vn tel ƒpe¢tacle.

XI. 32.**
Vin à foiƒon, tres-bon pour les genƒdarmes,
Pleurs & ƒouƒpirs, plaintes, cris & allarmes,
Le ciel fera ƒes tonnerres pleuuoir,
Feu, eau & ƒang, le tout meƒlé enƒemble,
Le Ciel de ƒol, en fremit & en tremble,
Viuant n'a veu ce qu'il pourra bien voir.

XI. 33.**
Bien peu apres ƒera tres grand miƒere,
Du peu de bled, qui ƒera ƒur la terre,
Du Dauphiné, Prouence & Viuarais,
Au Viuarais eƒt vn pauure preƒage,
Pere du fils ƒera au tropophage,
Et mangeront racine & gland du bois.

XI. 34.**
Princes & Seigneurs tous ƒe feront la guerre,
Couƒin germain le frere auec le frere,
Tiny l'Arby de l'heureux de Bourbon,
De Hieruƒalem les Princes tant aimables,
Du fait commis enorme & execrables,
Se reƒƒentiront ƒur la bourƒe ƒans fond.

XI. 35.**
Dame par mort grandement attriƒtée,
Mere & tutrice au ƒang qui l'a quittée.
Dame & Seigneurs, faits enfans orphelins,
Par les Aƒpics & par les Crocodilles,
Seront ƒurpris forts bourgs, chaƒteaux & villes,
Dieu Tout-puiƒƒant les garde de malins.

XI. 36.**
La grand Rumene qui ƒera par la France,
Les impuiƒƒans voudront auoir puiƒƒance,
Langue emmielée & vrays Cameleons,
Deboute-feux, allumeurs de chandelles,
Pies & geys, rapporteurs de nouuelles,
Dont la morƒure ƒemblera Scorpions.

XI. 37.**
Foible & puiƒƒant ƒeront en grand diƒcord,
Pluƒieurs mourront auant faire l'accord,
Foible au puiƒƒant vainqueur ƒe fera dire,
Le plus puiƒƒant au ieune cedera,
Et le plus vieux des deux decedera,
Lors que l'vn d'eux enuahira l'Empire.

XI. 38.**
Par eau, & par fer, & par grand maladie
Le pouruoyeur à l'hazard de ƒa vie
Sçaura combien vaut le quintal du bois,
Six cents & quinze, ou le dix-neufieme
On grauera d'vn grand Prince cinquieme
L'immortel nom ƒur le pied de la Croix.

XI. 39.**
Le pouruoyeur du monƒtre ƒans pareil
Se fera voir ainƒi que le Soleil
Montant le long la ligne Meridienne,
En pourƒuiuant l'Elephant & le Loup,
Nul Empereur ne fit iamais tel coup,
Et rien plus pis à ce Prince n'aduienne.

XI. 40.**
Ce qu'en viuant le pere n'auoit ƒceu,
Il acquerra ou par guerre ou par feu,
Et combattra la ƒanƒuë is ritée,
Ou iouyra de ƒon bien paternel,
Et fauory du grand Dieu Eternel,
Aura bien toƒt ƒa prouince heritée.

XI. 41.**
Vaiƒƒeaux, galleres auec leur eƒtendar
S'entrebattront pres du mont Gilbartar,
Et lors ƒera fort fait à Pampelonne,
Qui pour ƒon bien ƒouƒƒrira mile maux,
Par pluƒieurs fois ƒouƒtiendra les aƒƒaux,
Mais a la fin vny à la Couronne.

XI. 42.**
La grand cité où eƒt le premier homme,
Bien amplement la Ville ie vous nomme,
Tout en allarme, & le ƒoldat és champs
Par fer & eau, gran dement aƒƒligée,
Et à la fin des François ƒoulagée,
Mais ce ƒera des ƒix cents & dix ans.

XI. 43.**
Le petit coin, Prouinces mutinées,
Par forts chaƒte aux ƒe verront dominées,
Encor vn coup par la gent militaire
Dans breƒ ƒeront ƒortement aƒƒiegez,
Mais ils ƒeront d'vn tres-grand ƒoulagez,
Qui aura fait entrée dans Beaucaire..

XI. 44.**
La belle roze en la France admirée,
D'vn tres-grand Prince à la fin deƒirée,
Six cents & dix, lors naiƒtront ƒes amours,
Cinq ans apres ƒera d'vn grand bleƒƒee,
De trai¢t d'Amour elle ƒera enlaƒƒée,
Si à quinze ans du Ciel reçoit ƒecours.

XI. 45.**
De coup de fer, tout le monde eƒtonné,
Par Crocodil eƒtrangement donné,
A vn bien grand parent de la ƒangƒuë,
Et peu aupres ƒera vn autre coup
De guet a pend, commis contre le loup,
Et de tels ƒaits on verra l'iƒƒuë.

XI. 46.**
Le pouruoyeur mettra tout en deƒroute,
Sangluë, & loup en mon dir n'eƒcoute,
Quand Mars ƒera au ƒigne du Mouton,
Ioint à Saturne, & Saturne à la Lune,
Alors ƒera ta plus grande infortune,
Le Soleil lors en exaltation.

XI. 47.**
Le grand d'Hongrie ira dans la nacelle,
Le nouueau né fera guerre nouuelle
A ƒon voiƒin, qu'il tiendra aƒƒiegé,
Et le noireau auecque ƒon Alteƒƒe
Ne ƒouƒƒrira que par trop on le preƒƒe,
Durant trois ans ƒes gens tiendra rangé.

XI. 48.**
De vieux Charon on verra le phœnix,
Eƒtre premier & dernier de ƒes fils,
Reluire en France, & d'vn chacun aimable,
Regner long-temps, auec tous les honneurs
Qu' aurontiamais eu ƒes predeceƒƒeurs,
Dont il rendra ƒa gloire memorable.

XI. 49.**
Venus & Sol, Iupiter & Mercure
Augmenteront le genre de nature,
Grande alliance en France ƒe fera,
Et du Midy la ƒangƒnë de meƒme,
Le feu eƒteint par ce remede extreme
En terre ferme Oliuier plantera.

XI. 50.**
Vn peu deuant ou apres l'Angleterre
Par mort de Loup miƒe auƒƒi bas que terre,
Verra le feu reƒiƒter contre l'eau,
Le r'allumant auecque telle force
Du ƒang humain, deƒƒus l'humaine eƒcorce
Faite de pain, bondance de couƒteau.

XI. 51.**
La Ville qu'auoit en ƒes ans
Combatu l'iniure du temps,
Qui de ƒon vainquer tient la vie,
Celuy qui premier l'a ƒurpriƒt,
Que peu apres François repriƒt,
Par combats encor aƒƒoiblie.

XI. 52.**
La grand Cité qui n'a pain à demy,
Encor vn coup la ƒain¢t Barthelemy
Engrauera au profond de ƒon ame,
Niƒmes, Rochelle, Geneue & Montpellier,
Caƒtre, Lyon, Mars entrant au Belier,
S'entrebattront le tout pour vne Dame.

XI. 53.**
Pluƒieurs mourront auant que Phœnix meure,
Iuƒques ƒix cents ƒeptante eƒt ƒa demeure,
Paƒƒé quinze ans, vingt & vn, trente-neuf,
Le premier eƒt ƒuiet à maladie,
Et le ƒecond au fer, danger de vie,
Au feu à l'eau eƒt ƒuiet trente-neuf.

XI. 54.**
Six cens & quinze, vingt, grand Dame mourra,
Et peu apres vn fort long temps plouura,
Pluƒieurs pays, Flandres & l'Angleterre
Seront par feu & par fer aƒƒligez,
De lours voiƒins longuement aƒƒiegez,
Contraints ƒeront de leur faire la guerre.

XI. 55.**
Vn peu deuans ou apres tres-grand Dame
Son ame au Ciel & ƒon corps ƒous la lame,
De pluƒieurs gens regrettée ƒera,
Tous ƒes parens ƒeront en grand triƒteƒƒe,
Pleurs & ƒouƒpirs d'vne Dame en ieuneƒƒe,
Et à deux grands le dueil delaiƒƒera.

XI. 56.**
Toƒt l'Elephant de toutes parts verra
Quand pourvoyeur au Griƒƒon ƒe ioindra,
Sa ruine proche, & Mars, qui touƒiours gronde,
Fera grands faits aupres de terre ƒain¢te,
Grands eƒtendars ƒur la terre & l'onde,
Si la nef a eƒté de deux freres enceinte.

XI. 57.**
Peu apres l'alliance faite,
Auant ƒolemniƒer la feƒte,
L'Empereur le tout troublera,
Et la nouuelle mariée
Au franc pays par ƒort liée.
Dans peu de temps apres mourra.

XI. 58.**
Sangƒuë eu peu de temps mourra,
Sa mort bon ƒigne nous donra
Pour l'accroiƒƒement de la France,
Alliances ƒe trouueront,
Deux grands Royaumes ƒe ioindront,
François aura ƒur eux puiƒƒance.

XI. 91.
MEysinier, Manthi & le tiers qui viendra
Peste & nouueau insult, enclos troubler :
Aix & les lieux fureur dedans mordra
Puis les Phocens viendrôt luer mal doubler.

XI. 91.*
Meyƒnier, Manthi, & le tiers qui viendra
Peƒte & nouueau inƒult, enclos troubler.
Aix & les lieux fureur dedans mordra.
Puis les Phocens viendront luer mal doubler.

XI. 91.**
Meynier, Mauthi, & le tiers qui viendra
Peƒte & nouueau inƒult, enclos troubler,
Aix, & les lieux fureur Dedans mordra,
Puis les Phociens viendront luer mal doubler.

XI. 97.
Par Ville-franche, Mascon en desarroy :
Dans les fagots seront soldats cachez.
Changer de temps en prime pour le Roy.
Par de Chalon & Moulins tous hachez.

XI. 97.*
Par Villefranche Maƒcon en deƒarroy :
Dans les fagots ƒeront ƒoldats cachez.
Changer de temps en prime pour le Roy.
Par de Chalon & Moulins tous hachez.

XI. 97.**
Par Ville-franche, Maƒcon en deƒarroy
Dans les fagots ƒeront ƒoldats cachez,
Changer de temps en prime pour le Roy,
Par de Chalon & Moulins tous hachez.

CENTVRIE XII.

XII. 4.
FEu, flamme, faim, furt, farouche, fumée
Fera faillir, froissant fort, foy faucher :
Fils de Denté. toute Prouence humée.
Chassé de regne, enragé sans cracher.
L3

XII. 4.*
Feu, flamme, faim, furt, farouche, fumée
Fera faillir, froiƒƒant fort, foy faucher.
Fils de Denté. toute Prouence humée.
Chaƒƒé de regne. enragé ƒang cracher.

XII. 4.**
FEu, flamme, Faum, furt, farouche, fumée,
Fera faillir, froiƒƒant fort foy faucher,
Fils de Derité : toute Prouence humée,
Chaƒƒé de Regne, enragé ƒang cracher.

XII. 24.
Le grand secours venu de la Guenne,
S'arrestera tout aupres de Poictiers.
Lyon rendu par Mont Luel & Vienne,
Et saccagez par tout gens de mestiers.

XII. 24.*
Le grand ƒecours venu de la Guienne
S'arreƒtera tout aupres de Poitiers.
Lyon rendu par Montluel & Vienne,
Et ƒaccagez par tout gens de meƒtiers.

XII. 24.**
Le grand ƒecours venu de la Guyenne,
S'arreƒtera tout aupres de Poi¢tiers.
Lyon rendu par Mont-luel & Vienne,
Et ƒaccagez par tout gens de Meƒtiers.

XII. 36.
Assault farouche en Cypre se prepare,
La lamre à l'œil, de ta ruine proche :
Byzance classe, Morisque si grand tare,
Deux differents, le grand vast par la roche.

XII. 36.*
Aƒƒault farouche en Cypre ƒe prepare,
La lamre à l'œil, de ta ruine proche :
Byzance claƒƒe, Moriƒque ƒi grand tare.
Deux differents. le grand vaƒt par la roche.

XII. 36.** XXVI.
Aƒƒault farouche en Cypre ƒe prepare,
La lamre à l'œil de ta ruine s'approche :
Byzance claƒƒe, Moriƒque ƒi grand tare,
Deux differens, le grand vaƒt par la roche.

XII. 52.
Deux corps, vn chef. châps diuisez en deux,
Et puis respondre à quatre ouys,
Petits pour Grands. a pertuis mal pour eux.
Tour d'Aigues foudre, pire pour Eussouis.

XII. 52.*
Deux corps, vn chef. champs diuiƒez en deux :
Et puis reƒpondre à quatre non ouys.
Petis pour Grands. à Pertuis mal pour eux.
Tour d'Aigues foudre. pire pour Euƒƒouis.

XII. 52.**
Deux corps, vn chef, champs diuiƒez en deux,
Et puis reƒpondre à quatre non ouys,
Petits pour grands, a pertuis mal pour eux :
Tout d'Aigues foudre, pire pour Euƒƒouis.

XII. 55.
Tristes conseils deslovaux, caoteleux,
Aduis meschant, la Loy sera trahie.
Le peuple esmeu, farouche, querelleux :
Tant bourg que ville. toute la paix haye.

XII. 55.*
Triƒtes conƒeils, deƒlovaux, cauteleux,
Aduis meƒchant. la Loy ƒera trahie.
Le peuple eƒmeu, farouche, querelleux :
Tant bourg que ville toute la paix haie.

XII. 55.**
Triƒtes conƒeils deƒloyaux, cauteleux,
Aduis meƒchans, la Loy ƒera trahie,
Le peuple eƒmeu, farouche, querelleux :
Tant bourg que Ville, toute la paix haye

XII. 56.
Roy contre Roy & le Duc contre Prince,
Haine entre iceux, dissension horrible.
Rage & fureur sera toute prouince :
France grande guerre & changement terrible.

XII. 56.*
Roy contre Roy & le Duc contre Prince,
Haine entre iceux, diƒƒenƒion horrible.
Rage & fureur ƒera toute prouince :
France grande guerre & changement terrible.

XII. 56.** LX.
Roy Contre Roy, & le Duc contre Prince
Haine entre iceux, diƒƒenƒion horrible
Rage & tureur ƒera toute province
France grande guerre & changement terrible.

XII. 59.
L'accord & pache sera du tout rompuë :
Les amitiez polluës par discorde.
L'haine enuieillie, toute foy corrompuë,
Et l'esperance. Marseille sans concorde.

XII. 59.*
L'accord & pache ƒera du tout rompu :
Les amitiez pollues par diƒcorde.
L'haine enuieillie, toute foy corrompue,
Et l'eƒperance. Marƒeille ƒans concorde.

XII. 59.** LXI.
L'accord & pache fera du tout rompuë,
Les amitiéz polluës par diƒcordes,
L'haine enuieillie, toute foy corrompuë,
Et l'Eƒperance Marƒeille ƒans concorde.

XII. 62.
Guerres, debats, á Blois guerre & tumulte,
Diuers aguets, adueux inopinables.
Entrer dedans Chasteau Trompette, insulte.
Chasteau du Ha, qui en seront coulpables.

XII. 62.*
Guerres, debats á Blois guerre & tumulte.
Diuers aguets adueux inopinables.
Entrer dedans chaƒteau Trompette, inƒulte :
Chaƒteau du Ha, qui en ƒeront coulpables.

XII. 62.**
Guerres, debats á Blois guerre & tumulte,
Diuers aguets, adueux inopinables,
Entrer dedans Chaƒteau-trompette, inƒulte :
Chaƒteau du Ha, qui en ƒeront coulpables.

XII. 65.
A tenir fort par fureur contraindra,
Tout cœur trembler. Langon aduët terrible
Le cuop de pied mille pieds se rendra,
Guirond. Garon. ne furent plus horribles

XII. 65.*
A tenir fort par fureur contraindra.
Tout cueur trembler. Langon aduent terrible.
Le cuop de pied mille pieds ƒe rendra,
Gyrond. Garon. ne furent plus horribles.

XII. 65.** LXIII.
A tenir fort par fureur contraindra,
Tout cœur trembler, Languon aduent terrible,
Le cuop de pied mille pieds ƒe rendra,
Gyroud, Garoud ne furent plus horribles.

XII. 69.
Eiovas proche, esloigner lac Leman :
Fort grands apprests, retour, confusion.
Loin des nepueux, du feu grand Supelman,
Tous de leur suyte. *

XII. 69.** LXIV.
Eiouas proche, eƒloigner lac Leman :
Fort grands appreƒts, retour confuƒion,
Loin des neueux, du feu grand ƒupelman,
Tous de leur ƒuite. *****

XII. 71.
Fleuues, riuieres de mal seront obstacles.
La vieille flame d'ire non appaisée,
Courir en France. cecy comme d'oracles :
Maisons, manoirs, palais, secte rasée.

XII. 71.*
Fluues, riuieres de mal ƒeront obƒtacles.
La vieille flame d'ire non apaiĎe
Courir en France. ceci comme d'oracles :
Maiƒons, manoirs, palais, ƒe¢te raƒée.

XII. 71.** LXXV.
Fleuues, riuieres de mal ƒeront obƒtacles,
La vieille flamme d'ire non appaiĎe,
Courir en France, cecy comme d'Oracles,
Maiƒons, manoirs, palais, ƒeƒte raƒée.

F I N
The first known publication for the quatrains VII-73, VII-80, VII-82, VII-83,
VIII-1, VIII-2, VIII-3, VIII-4, VIII-5 and VIII-6 was in 1589 by Pierre MÈnier.
He does not give a source for these quatrains.
X-100 is found for the first time in 1605, the printer is unknown but
acknowledges Rigaud's edition of 1568. This version contains all quatrains that
are given here, except for VII-43 and VII-44. VI-100 is replaced by the new
version of VI-100 while the old version follows immediately after without
numbering. Quatrain X-100 was followed by an additional quatrain which is given
here. Also the extra fragmentary Centuries XI and XII are added in this version.
It is clear that some of the quatrains in the 1605 version were taken from
MÈnier. But the source for the extra quatrains is not given, in either version.
So their exact origin is unclear.
The first dated appearance of VII-43 and VII-44 is in 1643 in a reproduction by
Garcin of Marseilles.
These quatrains are unmistakebly in the well known style of Nostradamus and they
do not seem to refer to any events of that time. So they may have originated
from the hand of Nostradamus, but then again, they might not have¦. (M.Nijweide)


VI-100

Daughter of the Breeze, asylum of the unhealthy,
Where the amphitheater is seen on the horizon:
Prodigy seen, your evil is very near,
You will be captive, and more than four times.

VII-43


When one will se two unicorns,
The one lifting, the other lowering,
World in the middle, to bend to the limit
The nephew will run away laughing.

VII-44

When a Bourbon will really be good,
Bearing in his person the marks of justice,
Bearing then the longest name of his blood
Through flight unjustly he will receive his punishment.

VII-73


Reinforcement of sieges plunder and maniples
The holy one changes and passes over the sermon,
Taken and captives it does not stop the triple meadows,
Put in the uttermost depths, raised, put on the throne.

VII-80

The West free the British Isles
The recognized one to pass low, then high
Discontented sad Rebel Scottish corsairs
Then to rebel much more and by warm night.

VII-82


The stratagem in the quarrel will be uncommon
The death en route in the coutry rebellion:
On the return from the Barbarian voyage
They will exalt the Protestant entry.

VII-83


Wind warm, counsels, tears, timidity,
By night in bed assailed without arms:
Great calamity from oppression,
The wedding song converted, weeping and tears.

VIII-1

Several will be confused in their waiting,
Pardon will not be given the inhabitants:
Those who thought well of persisting in the waiting,
But not much spare time will be given them.

VIII-2

Several will come, and speak of peace,
Between Monarchs and very powerful lords:
But it will not be accorded so soon,
Unless they become more obedient than the others.

VIII-3

Alas what a fury ! Alas what a pity
Will there be between people:
never did one see such a friendship
As the wolves will have diligent in running.

VIII-4

Many people will want to come to terms
With the great lords who will bring war upon them:
They will not want to hear anything of it from them,
Alas! if Gos does not send peace to the earth.

VIII-5

Varieties of aid will come from all sides,
From distant people who will want to resist:
Suddenly they will be much urged on,
But they will be unable to assist at that hour.

VIII-6

Alas, what ambition foreign Princes have,
Take careful heed lest they come into your country:
There should be terrible dangers
And in many countries, even in Vienna.

X-100

When the fork will be supported by two stakes,
With six half-bodies and six open scissors:
The very powerful Lord, heir of the toads,
Then he will subject the entire world to himself.

XI-91

"Meysnier, Manthi" and the third one that will come,
Plague and new affront, to tourble the enclosure:
The fury will bite in Aix and the places thereabout,
Then those of Marseilles will want to double their evil.

XI-97

Through Villefranche, MÁcon in disorder,
Soldiers will be hidden in the bundles:
In the spring times to change for the King,
In ChÁlon and Moulins all cut to pieces.

XII-4

Fire, flame, hunger, robber, wild smoke,
It will cause to fail, striking hard, to destroy faith:
Arrow of "DentÈ" all Provence sucked up,
Driven out of the realm, enraged without spitting.

XII-24

The great relief come from Guienne,
It will halt quite near Poitiers:
Lyons surrendered through Montluel and Vienne,
And tradesmen will be plundered everywhere.

XII-36

A ferocious attack is being prepared in Cyprus,
Tear in my eye, for your imminent ruin:
Byzantine and Moorish fleet very great loss,
Two different ones, the great devastation by the rock.

XII-52

Two bodies, one head, fields divided in two,
And then to reply to four unheard ones:
Little ones for great ones, clear evel for them,
Lightning at the tower of Aiguesmortes, worse for "Eussouis"

XII-55

Sad counsels, disloyal, cunning,
Wicked advice, the Law will be betrayed:
The people stirred, wild, quarrelsome,
In borough as in town, the entire peace hated.

XII-56

King against King, and the Duke against Prince,
Hatred between them, horrible dissension:
Rage and fury throughout very province,
In France great war and horrible change.

XII-59

The accord and peace will be broken everywhere:
Friendships poluuted by discord:
Hatred awakened, all faith corrupted,
And hope. Marseilles without concord.

XII-62

Wars, debates, at Blois war and tumult,
Diverse watches, unexpected avowals:
To enter into ChÁteau TrompÉte, affront,
ChÁteau du HÁ, those who will be to blame for it.

XII-65

Through fury he will force the fort to hold,
Every heart to tremble. At Longon a terrible arrival:
The kick will become a thousand kicks,
Gironde, Garonne, never more horrible.

XII-69

Savoy near to go far, Lake of Geneva,
Very great preparations, return, confusion:
Far from the nephews of the late great "Supelman",
All of their following . . .

XII-71

Rivers, streams will be obstacles to evil,
The old flame of anger unappeased:
To run in France; this as of oracles,
Houses, manors, Palace, shaven sect.


Credits

Notes:

1. Three editions were used. Not marked quatrains are from 1st book, marked by * - from 2nd book, marked by ** - from 3rd. You can find 2 (or even 3) variants of the same quatrain.

LES VRAYES
CENTVRIES
DE ME MICHEL
NOSTRADAMVS.

Où se void representé tout ce qui s'est passé, tant en France, Espagne, Italie, Allemagne, Angleterre, qu'au- tres parties du monde.

Reueuë & corrigées suyuant les premieres Editions imprimées en Auignon en l'an 1556. & à Lyon en l'an 1558. auec la vie de l'Autheur.

A ROVEN, IACQVES CAILLOVE', Chez IEAN VIRENT, Imprimeur au Pa- ordinaire du Roy, lais. Et IACQVES BESONGNE

M. DC. XLIX.

Réimprimé en 1940 à Genève

IANI GALLICI
FACIES PRIOR,

HISTORIAM BELLORVM CIVILIVM, QVAE PER TOT ANNOS in Gallia graƒƒata ƒunt, breuiter comple¢tens, ƒimul & præclara alia multa, quæ ab anno DO- MINI 1534. ad annum 1589. quo cecidit domus Valeƒia, contigerunt.

EX DECANTATISSIMIS ILLIS
tetraƒtichis, qu. MICHAEL NOSTRADAMVS iam olim Gallicè in lucem edidit, liber depromptus, & totidem numeris Latinè redditus atque explicatus per IO.

AMATVM CHAVIGNEVM, SEQVANVM, & quidem BEL- NENSEM,

ET REGIÆ MAIESTATI DICATVS.

Additus eƒt ad calcem libellus, quo HENRICI IIII. Chriƒtianiƒs. Francorum & Nauarrorum Regis benigna fata delibantur, codem autore.

Cum duplici Indice, rerum & verborum copioƒiƒimo, ƒimul
& quaternionum.

L V G D V N I, Ex Typographia Hæredum Petri Rouƒsin.
M. D. XCIV.
CVM PRIVILEGIO.

Les Vrayes Centuries et PROPHETIES de MAISTRE MICHEL NOSTRADAMUS,

Où ƒe void repreƒenté tout ce, qui s'eƒt paƒƒé tant en France, Eƒpagne, Ita-
lie, Alemagne, Angleterre, qu'au- tres parties du monde.

Revëues & corrigées ƒuivant les
Editions imprimées à Lyon l'an 1664.
& à Amƒterdam l'an 1668.

Avec la vie de l'Autheur à COLOGNE, Chez JEAN VOLCKER, Marchand libraire l'an 1689.

Alexey Penzensky Web Page.

2. Preface, Epistle, Presages and Sixains was founded when surfing the Web.

3. The Prohecies of Nostradamus are NOT copyrighted. You can use them as you want.

4. So-called sizains first was publiched in the beginning of the XVII c. They are NOT written by Nostradamus (real author is still unknown). But still they can be interesting especially for real amateurs of prophecies.

Visit our in house Bulletin Board



CENTURY I \ CENTURY II \ CENTURY III \ CENTURY IV \ CENTURY V \ CENTURY VI \ CENTURY VII \ CENTURY VIII \ CENTURY IX \ CENTURY X \ SIXAINS \ LOST QUATRAINS

Site Search
Search term:
Case-sensitive - yes
exact fuzzy

Visit our in house Bulletin Board

Home \ Biography \ Preface \ Epistle \ The Letter to Jean Morel \ The Letter to Canons \ Testament of Michel Nostradamus \ Presages \ Centuries \ Nostradamus and Past Events \ Links \ Nostradamus Bulletin Board