Quo dum Proserpina luco ludit et aut violas aut candida lilia carpit, dumque puellari studio calathosque sinumque inplet et aequales certat superare legendo, paene simul visa est dilectaque raptaque Diti: usque adeo est properatus amor dea territa maesto et matrem et comites, sed matrem saepius, ore clamat. et ut summa vestem laniarat ab ora, collecti flores tunicis cecidere remissis. tantaque simplicitas puerilibus affuit annis: haec quoque virgineum movit iactura dolorem. raptor agit currus et nomine quemque vocando exhortatur equos, quorum per colla iubasque excutit obscura tinctas ferrugine habenas.

Tandis que, dans ce bois joue Proserpine, qu'elle y cueille des violettes ou des lis blancs, tandis que, avec tout le zèle d'une jeune fille, elle en emplit des corbeilles et les plis de sa robe, qu'elle s'efforce de l'emporter sur ses compagnes dans sa cueillette, presque en un même elle fut aperçue, aimée et enlevée par Pluton; telle est la promptitude de l'amour. la déesse, effrayée, appelle avec des cris désespérés sa mères et ses compagnes, mais plus souvent sa mère, et comme elle avait déchiré sa robe depuis le col, les fleurs cueilliestombèrent de sa tunique dénouée.Et, si grande était l'ingénuité de ses années enfantines, que cette perte aussi chagrina son âme virginale. Le ravisseur pousse son char, excite ses chevaux qu'il interpelle chacun par son nom; sur leurs cous et leurs crinières, il secoue les rênes teintent de sombre rouilles.

Vasta giganteis ingesta est insula membris Trinacris et magnis subiectum molibus urguet aetherias ausum sperare Typhoea sedes. nititur ille quidem pugnatque resurgere saepe, dextra sed Ausonio manus est subiecta Peloro, laeva, Pachyne, tibi, Lilybaeo crura premuntur degravat Aetna caput, sub qua resupinus harenas eiectat flammamque ferox vomit ore Typhoeus. saepe remoliri luctatur pondera terrae oppidaque et magnos devolvere corpore montes: inde tremit tellus, et rex pavet ipse silentum, ne pateat latoque solum retegatur hiatu inmissusque dies trepidantes terreat umbras. hanc metuens cladem tenebrosa sede tyrannus exierat curruque atrorum vectus equorum ambibat Siculae cautus fundamina terrae.

L'île immense de Trinacrie a été jetée sur les membres d'un géant; elle couvre, l'écrasant de son poids énorme, Typhée, qui avait osé aspirer au céleste séjour. Il s'efforce souvent de se défaire des montagnes qui se dressent sur son corps; alors la terre tremble, lui-même le roi des morts silencieux craint que le sol ne se déchire, qu'une large fissure n'en découvre les profondeurs et que le jour, pénétrant jusque-là, ne vienne épouvanter les ombres frémissantes. La peur de ce désastre avait fait sortir de sa ténébreuse demeure le souverain des Enfers; monté sur son char, que traînaient de noirs coursiers, il parcourait, attentif, les fondements de la Sicile.

Luctificam Allecto dirarum ab sede dearum Infernisque ciet tenebris, cui trisitia bella Iraeque insidiaeque et crimina noxia cordi. Odit et ipse pater Pluton, odere sorores Tartareae monstrum; tot sese vertit in ora, Tam saevae facies, tot pullulat atracolubris!

Sur ces mots, terrible, elle a gagné la terre; du séjour des sinistres déesses, des ténèbres infernales elle fait monter Allecto, ouvrière de deuils, celle qui n'a coeur qu'aux sombres guerres, colères, surprises traîtresses, calomnies meurtrières. Monstre détesté même de son père Pluton, détesté de ses soeurs tartaréennes, tant elle sait prendre de visages, si redoutables sont ses aspects, si nombreux les serpents qu'engendre sa noirceur.

pallida Mors aequo pulsat pede pauperum tabernas regnumque turres. o beate Sesti, vitae summa brvis spem nos vetat incohare longam. iam te premet nox fabulaeque Manes et domus exilis Plutonia; quo simul mearis, nec regna vini sortiere talis, nec tenerum Lycidan mirabere, quo calet iuventus nunc omnis et mox virgines tepedunt.

La pâle Mort heurte d'un pied égal les échoppes des pauvres et les tours des rois. O bienheureux Sestius, la brièvetéde la vie nous interdit les longs espoirs. Bientôt te presseront la Nuit, les Mânes, ces visions, la fantômale demeure de Pluton. Quand tu y auras abordé, tu ne tireras plus aux dés la royauté du vin, tu n'admireras plus le gentil Lycidas, dont aujourd'hui raffolent tous les jeunes gens, pour qui demain les jeunes filles brûleront d'amour.

Caelius ex alto qua mons descendit in aequum, hic,ubi non plana est, sed prope plana via, parva licet videas Captae delubra Minervae, quae dea natali coepit habere suo. nominis in dubio causa est. capitale vocamus ingenium sollers: ingeniosa dea est.

A l'endroit où la pente du mont Caelius finit en terrain plat, là où, sans l'être tout à fait, la rue est presque plane, on peut voir le sanctuaire de Minerve Capta, dont la déesse s'est assuré la posssession le jour de son anniversaire. L'origine de son nom est incertaine. Nous appelons Capitale un esprit supérieur: la déesse est douée de cet esprit.

Eloquium, aut famam Demosthenis aut Ciceronis incipit optare et totis quinquatribus optat quisquis adhuc uno parcam colit asse Mineruam, quem sequitur custos angustae uernula capsae. eloquio sed uterque perit orator, utrumque argus et exundans leto dedit ingenii fons.

Un autre Demosthene, un Cicéron nouveau! Voilà, pendant les jours consacrés à

Minerve Le voeu que dans l'ardeur de sa naissante verve A sa petite image adresse en triomphant Ce marmot d'écolier qui d'un esclave enfant Chargé de lui porter sa casquette et son livre, Pour courir chez son maitre, en chemin se fait suivre.