Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!
Journal de Bord
Liens
La traînée (Suite 2)

Un deuxième facteur très important est l’aire de la surface de l’avion. Si on se rappelle de la portance, on se rappelle qu’en doublant l’aire de l’aile, on double la portance. Mais, dans ce cas, si on double l’aire de l’aile, on double aussi la traînée. Donc, c’est là que les ingénieurs ont besoin de savoir si cette avion préfère monter un très grand poids ou si elle veut simplement évité toute sorte de résistance à la vitesse.

Si on regarde la formule une deuxième fois, on voit comment qu’en doublant l’aire, on double la traînée : T = Ct * d * 0.5 * V^2 * A

On disait que les caractéristiques qui augmente la portance sont les mêmes pour augmenter la traînée. Reprenons l’inclinaison de l’aile qui faisait augmenter la portance et on observera comment il augmentera la traînée.

On peut très facilement réaliser que la traînée de l’avion causée par l’inclinaison de l’aile augmente plus rapidement que la portance. Jusqu'à temps qu’on arrive au point de « Stall » qui est causé par la traînée. Lorsque il y a traînée c’est parce que les molécules de l’air frappent la surface de l’aile et y collent. Plus de molécules d’aires qui collent sur l’ail au lieu d’y glisser, plus grand que la traînée y serait. Lorsque la quantité de traînée est très haute, il y a une grande masse d’air qui se colle à la surface et commence à créer une couche d’air proche de la surface de l’aile. Et l’écoulement de l’air s’affecte par cette nouvelle couche d’air de la même façon qu’il se fait affecter par un objet tangible. Et vous pouvez imaginez que ce n’est plus l’aile qui dirige l’écoulement de l’air, mais la nouvelle couche d’air qui n’a pas une forme d’un bon aile, donc l’écoulement de l’air ne produira plus de portance et l’avion commencera a perdre de l’altitude très rapidement. C’est cela qu’on appelle le « Stall ». On peut simplement conclure pour cet paragraphe que plus que le pilote incline son avion, plus que la traînée et grande. Mais, aujourd’hui les avions donnent au pilote un avertissement loin avant que l’avion arrive au point de « Stall ».

On comprend maintenant pourquoi que plus de portance qu’on génère, plus de traînée qui se produise. Mais, il y a une sorte de traînée qui est produise en conséquence de la portance elle-même.


6