Site hosted by Angelfire.com: Build your free website today!
Journal de Bord
Liens
La traînée

La traînée

La traînée est simplement la résistance de l’objet avec l’air. C’est une force qui pousse en sens contraire de la motorisation. Cette force et ses caractéristiques sont très proches de celle de la portance. Sauf qu’ils sont contraires : plus qu’on a de portance, plus de traînée qu’il y aura. Et ce n’est pas surprenant, c’est même logique si on suppose que la traînée est la friction de l’objet avec l’air, plus la quantité d’air qu’on utilise pour avoir de portance est grande, plus la quantité d’air qui résistera à l’objet. C’est pour cette raison que ça prend une quantité énorme d’énergie pour soulever un avion dans l’air.

Même chose que la portance, la traînée est affectée par un coefficient de traînée qui dépend de la forme et l’inclinaison de l’objet, la densité de l’air, la vitesse et l’aire de l’objet. Voici la formule pour calculer la traînée :

T = Ct * d * 0.5 * V^2 * A

T: Traînée
Ct: Coefficient de traînée
d : Densité de l’aire
V : Vitesse de l’aire
A : L’aire de la surface de l’avion

Il existe aussi une traînée importante qu’on y parlera causée par la portance. On a tenté d’arranger ce problème en y mettant une barrière qui diminue la quantité de traînée.

En regardant cette figure, on peut très facilement comparer la quantité de traînée causée par chaque forme et voire combien la forme d’un avion est important pour avoir moins de traînée possible. Le Cd de la figure est le coefficient de traînée. Simplement entre l’aile est la balle, qui tous les deux ont la même surface frontale, l’aile produit presque 7 fois moins de traînée que la balle grâce simplement à la partie étroite qui succède. Et on voit le rectangle plat qui génère le plus de traînée et c’est très évident car il ne peut pas passer dans l’air très subtilement.


5